Edward Carter

Invité
Invité
avatar







Nom : Carter
Prénom : Edward
Âge : 25 ans
Origines : Américain
Sexe : Homme
Orientation sexuelle : Bisexuel. Mais en fait, il préfère ses amis à sabots mais ce n'est pas un zoophile !.

Statut : Personnel
Régime: Externe
Cursus choisi : Sportif, équitation.
Groupe : Personnel

Précisions : Il a très peur des phénomènes paranormaux : Tout ce qui touche aux revenants, fantômes et autres choses incompréhensible par la science.

Adresse à laquelle envoyer votre dossier : Reçu par Sigrid !









Edward est un homme de taille plutôt moyenne. Il est loin d’avoir la taille d’un basketteur mais il se situe néanmoins aux alentours d’un mètres soixante-dix plutôt correct. Même s’il aurait aimé être plus grand. Il est mince et cela en mangeant comme un ogre, je vous laisse imaginer la taille de son estomac pour engloutir tout ce qu’il mange. Le jeune homme possède une peau assez pâle malgré le fait qu’il soit souvent dehors juché sur ses canassons. En fait, il ne bronze pas vraiment sauf en été mais cela disparait très rapidement et dès l’automne, il a déjà tout perdu. Ses prunelles sont semblables à celles des félins car elles sont dorées et donc assez clairs. Sa chevelure est blonde, tout est naturel bien sur ! Il aime beaucoup ses cheveux car ils ont une signification bien particulière à ses yeux : Il ne les coupe plus depuis un certain événement. Ses cheveux poussent donc depuis deux ans. Mais il n’est pas un ermite et fait donc très attention à l’hygiène de ses derniers, les lavant régulièrement avec des shampoings féminins (puisque les shampoings pour hommes sont nuls). Il aime bien les avoir en liberté mais il lui arrive de les attacher en une queue de cheval.
Son style vestimentaire est loin d’être très original. Il aime porter des tee-shirts ou des sweats mais peut très bien porter quelque chose de plus classe. Il aime beaucoup les longs manteaux. Et puis, il met des jeans ou alors des pantalons de cheval quand il monte. Quant aux chaussures, il peut aller aux chaussures classiques en cuir, passant par des bottes façon western, jusqu’à des baskets montantes.









Au premier abord, Edward n’est pas une personne désagréable. Il n’est pas silencieux face aux autres car il apprécie le contact avec tout le monde même s’il passe énormément de temps près de ses chevaux. Mais voilà, il vous salue, vous parle de la pluie et du beau temps mais il ne parle jamais de lui. Et c’est à ce niveau là que l’on se rend compte qu’il est en fait très réservé quant à sa personne même et qu’il garde énormément de choses pour lui-même. Enfin presque, car il avoue énormément de choses à ses congénères à sabots, trouvant cela plus facile de se confier à quelqu’un qui ne puisse pas vous juger en retour. Il juge simplement que ce ne sont pas les affaires de simples amis et qu’ils n’ont pas à savoir des choses aussi indiscrètes sur lui. Il préfère de loin parler de tout et de rien avec d’autres personnes, du moment que ça ne va pas plus loin. Pourtant, il lui arrive de jouer le psychologue, donnant de jolis conseils qu’il n’est pas en position de distribuer. Peut-être est-ce une façon de parler des choses qu’il aurait voulu faire mais qui avaient été réduites à néant ?

Ed est donc quelqu’un de calme, posée et calculateur. Il pense avant de s’exprimer pour ne pas dire n’importe quoi. Mais il peut être impulsif si quelque chose le contrarie et il a la gâchette facile. Il ne frapperait jamais un animal par plaisir et c’est la même chose pour un humain, seulement s’il juge qu’il le mérite, il n’hésitera pas à sévir. C’est une personne assez juste qui reste, néanmoins, très douce. Il est également tourmenté par son passé, ayant du mal à vivre pleinement sa vie. Il se rabat donc complètement dans son travail de dresseur. Guidant les jeunes chevaux sur la voie du débourrage, il apprécie grandement les moments de calme pendant lesquels il peut s’occuper librement de ses amis à quatre pattes. Il devient très concentré quand il s’occupe de l’un d’eux comme s’il communiquait avec ce dernier. Il peut également lui arriver de réhabiliter des chevaux maltraités, ayant un certain pouvoir calmant sur ces derniers. Bien sur qu’il lui arrive de se faire jeter au sol et même piétiner, mais Ed pardonnera à l’animal tôt ou tard. Il reste un peu rancunier et peut décider de ne pas vous parler pendant plus d’une semaine pour des actes ou des paroles que vous auriez eu envers lui.

En amitié ou en amour, Edward a assez de mal à s’engager. Les relations amicales passent même s’il craint de souffrir à nouveau. Il peut lui arriver de s’endurcir certains jours comme pour faire le point quant à certaines personnes qui deviendraient chères à son cœur. Mais il a surtout très peur que cela dégénère en amour ou en quoi que ce soit qui puisse le faire souffrir atrocement comme cela avait été le cas il y a quelques années. Le jeune homme a formé une carapace qui est plus difficile à percer en profondeur car il entrave sans cesse ses relations, les empêchant d’évoluer très loin.









Edward est né dans un ranch au fin fond du Montana. Ses parents étaient passionnés d’équitation et ils lui apprirent très vite comment chevaucher cet animal fougueux. On peut donc dire que le jeune garçon a appris à monter à cheval comme on apprend à marcher. Il est surement monter en premier sur un de ces animaux avant d’apprendre à marcher lui-même. Ce fut le coup de foudre entre ces grosses bêtes et le petit blond. Rapidement, il apprit à monter comme un fier cowboy, se levant aux aurores pour aider son père à les panser et se couchant en même temps que les chevaux. Il lui arrivait même de s’endormir entre les sabots d’un cheval mais ces derniers ne l’ont jamais blessé. Il aimait énormément cette vie, devenant rapidement autonome. À l’âge de dix ans, ses parents le laissaient partir se balader dans les grandes contrées. Et il ne pouvait qu’avoir des étoiles dans les yeux tellement il aimait le déroulement de ses premières années. Quand il atteignit seize ans, le jeune garçon commençait à se lasser de la monte western. Non pas qu’il n’aimait plus ça, en fait, il voulait tout simplement voir d’autres montes pour devenir encore meilleur. Peut-être même qu’il participerait à des compétitions, tout était à voir.

C’est le cœur gros qu’il s’envola pour l’Angleterre, laissant sa famille et ses compagnons équins derrière lui. Il ne savait pas où il se rendait puisqu’il ne connaissait pas la ville mais seulement les grands espaces. À son arrivée, il fut tout d’abord gêné du temps si peu ensoleillé. Il avait l’impression qu’aucune journée de pouvait finir sans pleuvoir. Cependant, il s’estima heureux de ne pas avoir atterri à Londres, étant un peu inquiet quant à la vie citadine. Il se retrouva en pension complète dans un majestueux haras où il avait été embauché pour s’occuper des chevaux pour pouvoir, en retour, prendre des cours. Il aimait beaucoup ce lieu très épuré et fut très heureux d’y avoir été envoyé. Le lendemain de son arrivée, il commençait son travail. Excité comme une puce à l’idée de pouvoir monter sur l’un de ces magnifiques chevaux bien différents de ceux qu’il avait monté jusqu’ici. Mais cela ne se passa pas vraiment comme prévu car le jeune homme était plus souvent dans les stabulations que juché sur le dos d’un équidé. Edward était déçu mais il ne désespérait pas. Après tout, il venait tout juste d’arriver et il avait encore pas mal de temps à passer en ce lieu.

Il rencontra un jeune homme qui venait d’Irlande. Il travaillait dans le haras depuis un an déjà et s’y plaisait pas mal même s’il regrettait de ne pas avoir assez d’argent pour s’en acheter un. Il était plus jeune que le blondinet et il s’appelait Liam. Les deux jeunes hommes devinrent rapidement amis malgré qu’ils soient bien différents l’un de l’autre. En effet, alors qu’Ed était assez calme et posée, Liam était un vrai bout en train qui essayait toujours d’amuser le blondinet. Quand ils n’avaient plus rien à faire, ils allaient se battre dans la grange à foin, ressortant souvent les habits grattant à s’en damner à force de se rouler dans les bottes de foin. Edward se rendit compte qu’il ne pouvait plus se passer de la présence de son ami, appréciant chaque instant passé avec lui. Lui qui n’avait jamais eu de réel ami dans le ranch familial, il en était heureux. Il devint plus sociable, allant à la rencontre des amis de Liam.

Pour couronner le tout, le haras lui prêta un jeune cheval gris pommelé et assez petit pour qu’il prenne des cours avec un moniteur. Il apprit rapidement la monte classique, excellant dans le dressage et dans le saut d’obstacle. Liam était moins doué que lui mais il n’était pas là pour monter à cheval mais seulement comme palefrenier. Alors Ed décida de lui donner des cours le soir quand il n’y avait presque plus personne. Il le faisait monter sur son petit cheval gris et tout allait pour le mieux. Les années passèrent et Ed eut 22 ans. Il montait bien et avait un niveau très convenable pour débuter les compétitions avec son petit cheval gris. Mais Ed ne pouvait pas l’acheter, il n’avait pas assez d’argent. Surtout qu’il devait rentrer en Amérique et que cela lui couterait encore plus cher. Son voyage de retour approchait rapidement mais il ne voulait pas partir tout de suite ou alors, il voudrait emmener Liam avec lui.

Cependant, ce dernier devint plus distant sans que cela ne soit compréhensible par le blondinet. Il n’avait pas remarqué que son ami était souffrant et qu’il lui arrivait de tousser jusqu’à en cracher du sang. Il ne l’avait pas vu jusqu’à ce que ça lui arrive devant lui. Edward était en train de lui faire sauter quelques barres quand Liam s’écroula par terre, tombant du cheval et toussant comme s’il s’étouffait. Il avait couru près de lui et il avait pu voir le sang dans la main de son ami. Il avait compris alors que tout n’était pas si beau. Par la suite, Liam lui avait avoué qu’il souffrait d’une maladie dégénérative incurable et que ses jours étaient comptés. Il pouvait très bien ne pas se relever un jour. Liam lui cachait cela depuis déjà un an et Ed s’en voulut de ne pas l’avoir vu plutôt. Edward se rendit surtout compte que le jeune homme comptait bien plus pour lui qu’il ne l’avait imaginé. Rien que penser qu’il pouvait l’abandonner le détruisait. Mais il essayait de faire face, ne montrant pas sa peine à son ami.

Cette nuit-là, c’est de lui qu’il rêva. Liam était devant lui, il le fixait de son regard bleuté alors qu’un joli sourire s’animait sur ses lèvres. Edward lui attrapait la main, ressentant la froideur de celle-ci sur sa peau pâlotte. Il tenta de lui parler mais il n’eut aucune réponse. Et quand son ami ouvrit la bouche pour parler à son tour, il n’entendit rien. Rien qu’un silence. Il cria alors, lui demandant de répéter mais il n’y avait toujours rien. Alors il serra sa paume, la rapprochant de son cœur avant de se jeter dans ses bras. Soudain, il disparut et le blond n’eut que de la fumée entre les doigts. C’est à ce moment là qu’il se réveilla brusquement. Se frottant les yeux, il fut surpris d’y essuyer des larmes.

Beaucoup trop tourmenté pour se rendormir, il se leva plus tôt ce matin là et se rendit près de son petit cheval gris. Au cou de ce dernier se trouvait noué une lettre blanche. D’une main inquiète, il l’ouvrit :

« Goodbye Nowhere man, i loved you. »

La lettre n’était pas signée mais il reconnut tout de suite l’écriture de son ami. Accompagné de ces simples mots, les économies du jeune homme. Il lui avait laissé son argent pour qu’il puisse réaliser son rêve : acheter son cheval. Edward versa des larmes pendant plusieurs jours, il ne chercha pas à retrouver son ami car ceci était un adieu. Et puis, il préférait l’imaginer comme il l’avait connu et ne pas le considérer mort. Il acheta ce petit cheval qu’il renomma finalement Liam et repartit en Amérique. Il avait eu tout juste assez pour le voyage grâce aux économies de son ami.

Par la suite, il rentra dans le ranch familial et resta y vivre encore deux ans comme pour faire lentement le deuil de sa disparition. Puis, il voulut changer d’endroit et aller vivre ailleurs. Il entendit parler de cette école dans le Minnesota et s’y inscrivit en tant que membre du personnel et dresseur d’équidés.

Ainsi, il chercha à se reconstruire une nouvelle vie sans oublier cette personne qu’il avait surement aimé. Mais cette souffrance qu’il n’avait pas réussi à supporter, il ne voulait plus y avoir affaire. Dans son voyage jusqu’au Minnesota, le blond emporta bien sur son petit cheval gris, vestige d’un temps passé.





Invité
Invité
avatar

    Aller, tu es le premier qui à le droit à un bienvenue informel sur sa fiche :D.
    Alors BIENVENUE !


    J'ai vraiment envie de lire l'histoire, de connaitre ce qui lui à fait du mal :3
Invité
Invité
avatar

Wah ** Merci ♥
ça viendra rapidement. :3
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ




Bon et bien je ne te souhaite pas la bienvenue puisque Alexander est déjà passé par là. Hm. D'accord, c'est stupide. Sois le bienvenu Edward !

Alors concernant ta fiche, j'ai croisé quelques fautes d'accord, mais rien de bien important, sois juste un peu plus attentif à la relecture, je pense que tu peux facilement les éviter. J'ai beaucoup aimé le caractère que je trouve très humain, il est simple à comprendre mais n'est pas du tout une carcature. Je pensais tomber sur une énième nunuche au masculin, mais non, Edward est compréhensible et parait aussi très authentique, et c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup. Bon, pour le physique, je ne suis pas vraiment fan de tous ces mecs efféminés mais je n'ai rien à redire, à part ces yeux qui sont un peu inhabituels, on en trouve quelques exemples naturels, alors je n'ai rien à redire là dessus. L'ensemble fonctionne bien et est très cohérent, en plus tu nous fais un membre du personnel. Que veux-tu que je te dise ? Ça me plait, et visiblement, il n'y a pas que moi.
Et maintenant, l'histoire.
Hm, oui bon, c'est niais, c'est la première chose qui m'est restée une fois la lecture de ta fiche achevée. Mis à part ça, il y a de la recherche et toujours beaucoup de cohérence entre le caractère de ton personnage et son histoire. Même chose pour sa passion équestre, et merci aussi, merci d'avoir fait un américain. Je dois avouer que pour une académie aux américaine, il n'y en a pas tant que ça, c'est assez affolant. Et mis à part le côté guimauve de la fin de l'histoire avec Liam, j'ai bien aimé le fait qu'Edward ait au moins une connaissance et une histoire un peu construite en arrivant à l'académie. Il ne tombe pas du ciel, et il est certain que sa relation avec Liam interviendra dans tes futurs RPs et influencera le personnage, ça lui donne de la profondeur et ça rend les Rps beaucoup plus intéressants.
Il me semble que c'est tout, et pour moi c'est très bien.
J'espère que tu t'amuseras bien sur le forum et si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter les administrateurs via MPs ou la Chatbox.

Bon bon, tu n'as pas encore de logement puisque tu es externe, mais tu peux en faire la demande ici. N'oublie pas de donner une petite description pour accompagner ta demande et la création du nouveau sujet, ou tu te feras taper sur les doigts ♪

Viens signaler ton avatar ici : une fois fait, plus personne ne pourra te le piquer !

Envie de rejoindre un club ? D'avoir un rang personnalisé ? Il suffit de cliquer !

Tiens-toi au courant des dernières nouvelles en regardant les annonces du panneau d'affichage !

Besoin d'amis ou d'aventures ? Va faire un tour sur www.needfriend.com et découvre tes profils compatibles !

N'hésite pas à voter et à ramener tes amis sur le forum. Plus on est de fous, plus on rit !
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Merci beaucoup ♥.
C'est du rapide !
Contenu sponsorisé


 
Edward Carter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward Carter, le sacre de la logique
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» entraînement Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: Présentations :: Présentations abandonnées-
Sauter vers: