Soirée mauvais goût [RP de groupe]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

soirée d'halloween
« 05 Octobre - 09 Novembre 2014 »

x Comment ça, on est en avance ? D:

La salle, décorée par les élèves, brillerait de mille feux si elle n'était pas plongée dans la nuit noire.
Les verres scintillent à la seule lueur des bougies posées sur les tables.
Le buffet et ses victuailles toutes plus étranges les unes que les autres tentent votre œil, tandis que le grésillement dans les hauts-parleurs vous rappellent à de vieux stéréotypes que vous pensiez pourtant être erronés depuis longtemps, mais que nenni. C'est bel et bien Halloween, ce soir, un Halloween... Un peu chpéchial.
... Vous aviez remarqué les costumes, hein ? Huhuhu, TROP DE MAUVAIS GOÛT PUTAIN !!


Et voici, messieurs dames, la soirée tant attendue que le conseil des élèves et l'administration vous a concocté.
Votre arrivée se fait à votre goût : vous pouvez faire partie des premiers, des derniers, et agir comme bon vous semble ! N'oubliez pas de nous dire comment votre personnage est déguisé (et n'oubliez pas, pour les non inscrits à l'event et à ceux qui prendraient le train en marche, qu'il n'est pas question de se déguiser en monstre mais de répondre au thème du mauvais goût !)
Le Hasard viendra, de temps à autre, ponctuer l'event de quelques petits rebondissements, mais pour le moment vous avez quartier libre. Faites des RP courts et rapides (du moins essayez  :nosoviet: ) et amusez-vous, c'est l'essentiel.

Bonne chance... EL ADRITORE !

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

Un nazi - c'est tout ce qu'Adam avait trouvé pour exprimer le mauvais goût. Ce n'était pas lui qui avait subi l'horreur de près, et pour lui comme pour la plupart des gens, c'étaient juste quelques pages dans un livre d'histoire.

N'empêche qu'il se sentait extrêmement politiquement incorrect avec sa moustache rectangulaire dessinée au maquillage de théâtre noir emprunté à une de ses connaissances bleues.

Il était dans les premiers, et même si la salle était immense elle n'était pas encore vraiment remplie, renforçant son malaise.

Si quelqu'un pouvait arriver et faire toute l'animation, je lui en serais éternellement reconnaissant.

Ce qu'il redoutait par dessus tout, c'était qu'on vienne lui parler d'une manière très "hey, toi, ça va, kestuféla ?" - ce qui était théoriquement improbable de par son statut de victime mais aujourd'hui, il n'avait pas les cheveux bleus. Sa teinture provisoire noire à moitié cachée par son képi kaki bon marché, Adam ne se sentait pas tout à fait lui-même. Alors tout était possible - probablement.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Invité
Invité
avatar

Pas d'appareil photo cette fois pour Miss Weilana. Contrairement au bal de Volfoni, quand ils étaient encore au Minnesota, Summer participerait complètement à la fête, l'oreille tout de même à l'affut pour des histoires intéressantes, mais surtout en tant qu'élève lambda, et donc pour s'amuser.

Elle avait été parmi les premières à arriver, ne voulant rater aucun déguisement. Elle-même était allée assez loin pour le sien pour le parfaire. Sa robe autrefois blanche était artistiquement usée et déchirée — pas trop quand même, le but n'était pas de se la jouer salope orientale, elle portait des sandales spartiates qui remontaient jusqu'à la moitié de ses jambes, et des chaines pendantes accrochées au cou, aux chevilles et aux poignets, où on pouvait voir un peu de faux sang également. Chaines empruntées au sexshop du coin où Jiang travaille, d'ailleurs, mais personne ne pouvait s'en douter... si ?

Ses yeux lourdement soulignés de khôl scrutaient tous ceux qui entraient dans la salle, mal éclairée pour rester dans l'ambiance. Les quelques mèches dorées qu'elle s'étaient faites pour agrémenter ses cheveux pour une fois lâchés accrochaient la lumière des bougies et en réalité, sans ses éternels rubans rouges, on ne devait pas la reconnaître aux premiers abords, ce qui était à son avantage.

Dans la pénombre, elle souriait. C'était marrant comme thème, le mauvais goût. Il y avait des gens habillés en bite géante, en nazi, en fameuse robe de viande de Lady Gaga ou encore en Nicky Minaj (et elle ignorait ce que ce mec avait pu utiliser pour rembourrer autant ses fesses) !
Invité
Invité
avatar

Ça y est.. Il était l'heure de se pointer au bal. Mon dieu, j'avais tellement la classe.
''SUBLIME, ma chérie'' je me suis lancé en me détaillant une dernière fois dans le mirroir.
Il faut dire que j'avais toutes mes chances de remporter le prix du costume le plus mal foutu. J'étais en Ruby Rhod, le cultissime présentateur radio du film ''Le cinquième élément''. Mais si, le black, qui hurle tout l'temps, qui est un gros queutard, avec son look de drag queen !
Bref.. Pour le côté black j'avais rien fait. Pour la coupe des années disco' j'avais utiliser un pot de colle sur une serpière, et j'avais réussi à fixer ce truc sur ma tête. J'aurais pu utiliser une bombe jaune. Ou encore faire la coupe qu'il a plus tard. Mais comme je ne pouvais pas passer à côté de cette magnifique combi moulante en léopard, j'avais choisi la coiffure blonde. Niveau tenue, la fameuse combinaison dont je viens de parler, abominable tant elle me serait partout et me moulait les fesses. Je comprenais désormais pourquoi les acteurs étaient payés si cher..

Bon, j'étais paré. Je fis quelques pas dans la salle de bal, encore relativement vide. La salle était bien décorré, en contraste total avec nos superbes costumes décalés. Et c'est un euphemisme.
Je me suis posé dans un coin, regardant le festival de l'anti-classe sous mes yeux en attendant de trouver de quoi boire.
Invité
Invité
avatar

Robin aimait beaucoup les soirées déguisées. C'était à la fois l'occasion de s'habiller n'importe comment et de reluquer n'importe qui sous prétexte que leur déguisement était très bon. Il était arrivé à l'heure, quand l'affluence commençait à se faire et avait repéré ses amis dans la foule d'élèves habillé avec un mauvais goût incroyable. Il y avait même un Nazi et en tant que français, Robin ne goûtait que peu à la plaisanterie.

Pour sa part, Robin avait choisi Duffman, la mascotte des bières Duff dans les Simpsons qui passait son temps à parler de lui à la troisième personne et à donner des coups de bassin dans le vide en exhibant ses admirables biceps. Tout lui, si on y réfléchissait bien. Il avait même accroché les fameuses canettes de bières à ses hanches, sauf qu'elles étaient vides, il les avait collectionné dans l'attente de cette soirée.

Un dilemme se présenta ensuite à lui quand ses potes lui demandèrent ce qu'il comptait faire. Devait-il aller frapper l'homme-nazi tout de suite ou bien aller draguer la belle esclave qu'il comptait bien prendre à son service avant la fin de la fête ? Il aurait sans doute plus de chances de choper AVANT d'aller agresser quelqu'un. Il se dirigea donc tout naturellement vers l'esclave qu'il n'avait pas reconnu comme étant Summer, un grand sourire aux lèvres, savourant d'avance la soirée qui s'annonçait.
Invité
Invité
avatar

Shawn est arrivée assez rapidement sur les lieux de la soirée. Elle s'est déguisée comme l'affreuse poupée de Dead Silence, c'est-à-dire que demoiselle a trois kilos de fond teint pour pâlir encore plus sa peau qu'elle ne l'était déjà, elle a souligné ses yeux d'épais traits d'eyeliner et elle s'est mit un rouge à lèvres écarlate. Elle avait mit sa frange plus en avant pour camoufler un peu ses yeux. Elle s'était fait des traits sur le bout des lèvres descendant jusqu'à son menton. Après, elle a opté pour une robe noir à manche courte, une mitaine rayé noir et bleu sur sa main gauche, , un chapeau barrette sur le dessus de sa tête et elle a mit des bas bleus et des petits talons noir. Elle s'était aussi barbouillée sur le bras droit de maquillage pour faire quelques cicatrice et elle en avait même réussit à en faire une dans son cou. Elle avait lutté la petite Sha.

Mais elle fut déçue que Pep ne soit pas là. Après tout, c'était un déguisement duo, Shawn était censée jouer la poupée tandis que Pepper devait faire le ventriloque aussi louche qu'elle. La brune soupira longuement et se mit dans un coin de la salle en surveillant la porte. Elle n'attend plus que Pepper.
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀



Pepper avait omis un détail en préparant son déguisement... Ce masque dégueulasse et puant représentant le visage salopé du tableau Ecce Homo, en plus  de la faire transpirer comme un phoque, l'empêchait de parler correctement, ce qui était vraiment con vu qu'elle avait prévu de faire la ventriloque de Shawn la poupée mosh, mais bon, Pep est une kikoo fifoo, alors elle a quand même tenté le coup.

Elle ne s'était pas trop foulée pour son déguisement, d'ailleurs, l'idée n'était même pas d'elle. La fillette s'était donc contentée de s'habiller normale (comme une kikoo donc) et de porter un masque en papier mâché d'Ecce Homo dont elle avait quand même pris la peine de confectionner elle-même. D'où les quelques empruntes digitales et cadavres de moucherons coincés entre les pliures huehue.

Lorsqu'elle aperçut Shawn, sa poupée attitrée, paumée au milieu de la salle, elle accourra aussitôt. Au passage, elle croisa d'autres élèves tout autant ridiculement déguisés eux aussi, mais vachement bien fait quand même.

- Coucou chéwie.

Lança Pepper dans le dos de Shawn. Le masque couvrait sa voix et donnait l'impression qu'elle parlait la bouche pleine. Sha allait encore la traiter de morfale...

- Oh my got Peppy t'es trop canon ce soir hihihi.

Reprit-elle sans attendre avec une voix affreusement modifiée, genre Donald Duck mal-imité, tout en pressant les lèvres de Shawn pour les faire bouger en même temps.

- Ihihih merci, arrête tu me gênes !


_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Summer continuait de détailler les nouvelles têtes qui arrivaient, tantôt dans son coin, tantôt en allant parler à quelques personnes qu'elle connaissait. Elle était près du buffet pour prendre un verre quand son attention fut attirer par quelque chose de bleu clair et rouge pétant. Des couleurs pas très commune pour Halloween.

Elle retint un hoquet de surprise en remarquant qu'il s'agissait de Robin, déguisé en Duffman — un excellent choix si on le connaissait, d'ailleurs. Elle détourna le regard se retenant d'éclater de rire, un rire légèrement méprisant, il fallait le dire. Duffman incarnait l'image même du beauf, et elle voyait un peu Robin comme ça à vrai dire, bien que ces derniers temps il remontait sensiblement dans son estime.

« Ça tombe bien, j'avais soif. Tu m'offres une bière ? »

Summer croisa les bras en haussant légèrement un sourcil. Elle se demandait vaguement s'il allait finir la soirée en se déhanchant partout, ce qui ne manquerait pas de faire des dégâts dans les petites culottes des plus pucelles - ou les plus nymphomanes de la soirée. Et, comme elle n'était ni l'un ni l'autre, elle se contenterait d'en rire.

Invité
Invité
avatar

Elle fait une boudeuse et ennuyer quand la grande perche salua Sha, celle-ci sursauta. Sa voix... affreuse en plus, elle devait manger derrière son masque pour faire une voix pareil ! Elle ne voyait pas d'autre solution. Elle se retourna et haussa un sourcil en direction de Pep. Puis, sans gêne Pepper prit le visage de Shawn entre ses doigts. Désormais la petite brunette avait la bouche en cul de poule et elle regardait le masque horrible que porte Pep.

J'ai cru que t'arriverais jamais. M'enfin, je paris que tu bouffes ton masque ou que t'as un truc dans la bouche, sale goinfre.

Fit la petite poupée avec des yeux las et désespérés.
Invité
Invité
avatar

Les boissons commençaient à s'écouler. Moi je regardais les élèves avec leurs déguissements ridicules, ou juste d'un goût très douteux. J'étais tombé sur un cocktail abominable, mais un homme ça avale TOUT ce qu'il a dans la bouche. Je voyais d'un côté les gens qui semblaient déjà s'éclater et ceux qui semblaient attendre d'être beurrés pour se joindre à leur petits camarades. Puis il y avait les observateurs, ceux qui ne feraient rien ce soir mais qui faisaient acte de présence. J'avais bien envie d'aller en embêter quelques uns histoire de... Mais bon, j'étais censé montrer l'exemple.. Je ris à l'idée. Comme si j'étais un exemple. Mais mon déguisement ne me masquait pas assez pour passer pour un autre en plus... Pfff..
Angel Reeves

avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Baseball
Spécialité : Champ centre
Fonction : Elève
Poste spécial : Président(e) du club d'athlétisme
Avatar : Miyasaka Ryou - Inazuma Eleven
Doubles-comptes : Perceval Hartwood
Messages : 615
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 21
Localisation : Sudiste

La tenue est là, proprement étalée sur mon lit. Je la fixe, une lueur de défi dans le regard ; je fais les cent pas, tourne autour d'elle, lui montre brusquement les dents dans une tentative d'intimidation qui reste vaine ; la minijupe reste impassible et continue de me regarder avec sarcasme. Cette salope sait qu'elle vaincra. Qu'elle a déjà vaincu. Avec appréhension, je tends la main vers elle, puis je m'immobilise, légèrement tremblante. Est-ce que je m'apprête vraiment à faire ce que je m'apprête à faire ? Mettre cette chose ? Je prends une grande inspiration. Devrais-je renoncer ? Non, je ne renonce jamais. Quand je lui ai parlé du thème du mauvais gout, Nanaho m'a mit au défi de le faire, et il ne sera pas dit que j'ai manqué à ma parole. Je ne suis pas une dégonflée. Avec conviction, j'attrape le premier morceau de tissus - sérieux, peut-on vraiment qualifier ces trucs de vêtements ? - et, le levant vers le plafond, crie pour me donner du courage :

"Pouvoir du prisme lunaire ! Transformes-moi !"


Ouais, bon, en vrai, c'est pas vraiment Sailor moon, mais qu'importe ; j'ai quand même réussis à rassembler de quoi faire une magical girl japonaise en empruntant des affaires à une cosplayeuse sympa. Tout y est : une marinière bleu encre, un petit nœud noir, un haut blanc si court qu'il offre la vue de mon nombril (et de mes quelques abdos) aux yeux du monde, de longs gants blancs, des chaussettes rayées blanches et rouges qui m'arrivent jusqu'aux cuisses ( j’en ai trouvé six comme ça oubliées dans une machine à laver l'autre jour, autant en profiter), des bottines grises et rouges, et surtout, SURTOUT, l'indispensable minijupe fortement suggestive. J'ai même fait un effort pour adapter mes sous-vêtements : une brassière au lieu d'un chest blinder, et une petite culotte noire au lieu d'un caleçon. Et même si j'ai pas abusé au point de me maquiller - faut pas déconner non plus - j'ai également consenti à lâcher mes cheveux.
Une fois habillée - quoique "déshabillée" serait un mot peut-être un peu plus adapté - je me plante devant le miroir et me fixe avec une moue de dégout. Je ressemble à une fille, putain. Et pas n'importe quelle fille : une de ces lycéennes japonaises adeptes du viol par tentacules. Faut avouer que je colle parfaitement au thème de la soirée. Désireuse de pousser le mauvais gout jusqu'au bout, j'attrape alors la touche finale de ce déguisement. Puis je prend une grande, grande inspiration.

Des oreilles de lapins fièrement dressées sur mon crâne, je me dirige vers la salle des fêtes.

Putain, j'ai l'impression d'être à poil. Mais qu'importe: tout ça, c'est de la pure déconnade, alors j'essaie de mettre au placard mon malaise et de me plonger dans le rôle. Et comme une vraie magical girl ne fait JAMAIS d'entrées discrètes et doit toujours s'annoncer de manière spectaculaire avant de partir au combat, j'ouvre la porte de la salle d'un retentissant coup de pied qui laisse le temps aux plus rapides de voir ce qu'il y a sous ma jupe, fait quelque pas dans le silence général qui a suivit mon entrée, puis prend une pose volontairement suggestive, penchée en avant, une main sur la taille et l'autre le long de ma cuisse.

"Sailor Bunny, les oreilles de la justice ! Au nom de l'amour et de la vérité, je vais vous punir !"


Ouais. Quand je fais quelque chose, je le fais jusqu'au bout. Bon, il est où le buffet ?
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀


Elle le savait ! Elle en était sûre ! Ca se sentait à 10km que Sha allait lui faire cette réflexion DÉBILE et trop PRÉVISIBLE. Elle s'apprêtait à rétorquer une insulte que seules les kikoos sont capables d'inventer lorsque...

- Au nom de l'amour et de la vérité, je vais vous punir !

Plaît-il ?

Mais c'est Angel ! Le mec qui possède le club de sport dans lequel Pepper voulait foutre Sha pour qu'elle arrête de se faire persécuter kêkêkêh ! Elle avait déjà vu des mecs porter des habits de meuf, mais c'est la première fois qu'elle en voit un sur qui la mini-jupe va presque bien. Pepper ré-actionna les lèvres de Shawn pour la faire parler à sa place.

- Oh mon Dieu mais c'est qui ce bouffon ?

- Voyons Sha ! C'est ton futur tuteur. Allez, vas lui dire bonjour.Hihihi jemetrouvedrole.com

Pwahahaha c'est trop drôle en fait d'être le ventriloque de Sha huhuhu. En plus elle est petite on dirait vraiment une poupée.


_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Ça sert sûrement à rien de le dire, mais d’habitude, je viens pas à ce genre d’évènements. Ça me fait chier et y’a toujours un con pour me dire «ouais, toi, t’aurais pas eu besoin de te déguiser». C’est ça, ouais, toi tu devrais porter un masque plus souvent. Ça me fait du bien de ne pas voir ta tronche de p’tit merdeux.

Mais bon, aujourd’hui, je fais une exception. Le thème m’a parlé, si on veut. Parce que du mauvais goût, j’en manque pas : j’suis toujours le premier à sortir des blagues de bébés morts. J’avais pas envie de me casser la tête, et quand j’ai sorti pour la première fois en déconnant que j’allais être Jésus Kai a tellement ri que je n’avais plus le choix. Salva a particulièrement aimé l’idée, aussi. Alors me voilà, toujours aussi troué et tatoué de partout, en espèce de toge blanche, une couronne d’épines autour de la tête, des trous ensanglantés de dessinés surs mes mains et une barbe que je n’ai pas rasé depuis un moment. Ma flemme a servi mon déguisement.

Les gens croient surtout pas que je suis sataniste, en plus.
Ouais, j’aime l’ironie.

En plus, en anglais, Jesus rime avec «je suce» en français. Si c’est pas merveilleux? Je finis donc par me pointer seul après une éternité à attendre Kai – mon prête pédophile – à mon bungalow. Putain, il est jamais à l’heure, ce mec. C’est lui qui traîne mes dix commandements, en plus. J’entre normalement dans la salle, un air blaisé collé au visage. Ben quoi? Si j’suis une divinité, j’suis supposé me foutre royalement des êtres humains, non? C’est ce que je fais.

Je jette un coup d’œil aux costumes tous plus hilarants les uns que les autres. Y’a Hitler, – fallait s’y attendre – et attends, c’est pas Angel, là-bas, en Magical Girl? Je cherche quand même mon Banjoman des yeux. Ce serait son genre d’oublier qu’on était sensés se rejoindre et aller direct à la fête pour boire le plus de bière possible.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Robin eut un large sourire lorsque la femme-esclave se mit à rire en le voyant et reconnu sa voix au moment où elle lui parla. Summer en esclave qui lui demandait une bière ? Si elle voulait absolument boire quelque chose qu'il pourrait lui fournir, Robin avait légèrement mieux à proposer. Il était sûr que ça lui plairait, en plus. Cependant, il était peut-être un peu tôt pour lui faire réviser son oral.

-Duffman est là pour ça ! s'exclama-t-il en imitant le célèbre déhanché du personnage. Plus sérieusement, les canettes sont vides, mais si tu veux on peut en chercher une pleine.

Il la dévorait des yeux en prétextant vouloir simplement détailler son costume. Il trouvait dommage qu'elle ne soit pas en esclave sexuelle, mais il fallait bien faire avec. 'Puis qui sait ? S'il avait un peu de chance, ça tournerait comme ça...

-Et qui est censé tenir tes chaînes ? demanda-t-il en haussant un sourcil, attrapant le bout de celle qui retenait son poignet droit. Il savait où elle les avait acheté, lui et Jiang avait passé pas mal de temps dans l'arrière boutique à essayer un peu tous les produits.
Invité
Invité
avatar

Summer ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel quand Robin se déhancer à la Duffman, trouvant ça ridicule, bien que quelque part, c'était le thème. Elle entendit également quelques gloussements venant de personnes qui ne se gênaient pas pour reluquer.

« Ça ira en fait, les esclaves n'ont pas le droit de boire de l'alcool. »

Elle bu cependant une gorgée de thé glacé à la pêche. Elle n'était pas assez folle pour boire pendant une soirée qui se passait au sein de l'école, c'était du suicide, enfin, du suicide au niveau de la popularité et de la crédibilité. Le peu de fois où elle avait bu, elle avait vite compris qu'elle ne tenait pas très bien l'alcool et qu'elle devait plutôt éviter. Elle joua avec la chaîne relier à son cou en la faisant tournoyer un peu.

« Qui, en effet... »

Summer aperçu Adriel un peu plus loin, manifestement habillé en Jésus — quelle ironie pour celui que tout le monde pense être sataniste et sourit légèrement.

« L'esclave de Dieu, sans doute ! »

Elle leva son verre comme pour trinquer et reprit quelques gorgées.

« Pourquoi Duffman, au fait ? »

Invité
Invité
avatar

Plus les personnes arrivaient, plus Sha avait l'impression que tous les cas sociaux s'étaient donné rendez vous. En même temps, le mauvais goût comme thème... elle fit une mine semi déroutée semi... dégoûtée. C'était étrange comme tête et voilà que Pep s'amusait à nouveau à mettre sa bouche en cul poule. Au moins, y en a une qui s'amuse dans tous ce joyeux bordel. Sha posa à nouveau les yeux sur la grande tige avec un air mitigé et essaya d'imiter la voix que Pep lui faisait prendre... ce qui fit un drôle de son.

Je ne pense pas... Toi va lui faire la bise, je sais que tu meurs d'envie. D'ailleurs, je me demande quand IL arrivera.

Le "il" ne désignait pas ce mec en mini jupe et gueulant à tu tête mais bien le "il" sous entendu avec un petit sourire en coin. Oui, ce "il" dont Sha savait tout mais vraiment tout et dont Pep aimait tant. Et elle devait avoir compris cette arrière pensée à moins qu'elle soit un peu trop bête pour comprendre.
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀



- D'ailleurs, je me demande quand IL arrivera.

Instant raidie.

"IL", effectivement, Pepper savait à qui Shawn faisait allusion. D'un coup, elle arrêta ses conneries et se mit à se dandiner en bredouillant des espèces de "Anh mè jvoi trop pas de KI tu parle anlalala". C'était vicieux, très vicieux de la part de Mme M. Anderson... Pour une fois que la kikoo n'y pensait plus... C'était horrible, car désormais elle brûlait d'impatience de le voir arriver, mais elle savait pertinemment qu'à chaque fois que ses yeux croiseront les siens, il sera forcément entrain de rouler une pelle avec un MEC. Sale gay !

- Si on allait boire un coup ? Moi j'ai soif.

Et c'était vrai.
Pepper avait soif. Et tout le monde sait (sauf Pep bien sûr) que c'est pas bien de boire de l'alcool à jeun et encore moins lorsqu'on a soif. Sans attendre l'avis de quiconque, et surtout pas celle de Sha, elle embarqua sa nouvelle poupée vivante pour la traîner jusqu'au bar à boissons.

- C'est un self-service ? On peut se servir ou il faut demander l'autorisation ?

Tout en parlant, elle avait déjà décapsulé deux canettes de Cara Pils. Vous savez, la bière la plus dégueue du monde que tout le monde achète parce que c'est la moins chère. Mais Pep n'en sait rien, si elle boit, c'est juste pour faire comme les grands.

- A ta santé Anderson.


_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

mauvais goût
Devant la porte, il y avait un cosplay raté de Sailor Moon, et l'homme déguisé en chaise qui lui servait d'assise fit des bras pour la faire s'écarter et pour remettre les pans de la robe de son élégant fardeau hors de sa vue. Pas que Salvatore Kimimichi soit du genre encombrant, mais presque. Ce pauvre enfant lui en devait une - peu importait bien la nature de la dette, Salvatore lui-même l'avait oublié depuis qu'il avait trouvé de quoi la lui faire rembourser - et le prix à payer était de se faire son porteur pour la soirée.
Parce qu'un tableau, ça ne bouge pas.
Il avait adoré l'idée. De son cru, cela va de soi, et il avait tout de suite adhéré. Perfectionnisme oblige, « il » était plutôt ressemblant d'ailleurs. Mais qui pouvait sincèrement croire à cette histoire de Mona Lisa, très franchement ? De Vinci était gay, De Vinci ne terminait jamais ces tableaux, De Vinci avait légué ce "portrait de Mona Lisa" à Salai, son « apprenti » plan cul. Un portrait de lui. La Joconde était un homme. Et c'était fou ce que Salvatore l'incarnait bien.

Léger sourire sur le visage, bras croisés à l'identique, voile fin sur une perruque de cheveux longs noirs de bonne qualité escroqué à une connaissance - comment s'appelait-elle déjà ? Ah oui, Jiang - et lourde robe de velours. Il n'avait pas eu le cœur de faire disparaître ses sourcils, aussi avait-il décidé de faire fi des détails. Sa chaise attitrée s'en foutait et sa grande taille permettait à son passager d'avoir une vue panoramique de la salle pour repérer tout de suite vers qui se rendre.
Jésus.

Lorsque la chaise arriva à sa hauteur, un claquement de doigts suffit pour lui faire poser genou à terre et le mettre à la hauteur de son interlocuteur. Salvatore ne bougea pas d'un pouce parce qu'un tableau, ça ne bouge pas.
Par contre, qu'est-ce que ça parle...

- Je crois que j'ai pêché Seigneur. Faudra-il que je me fouette pour me faire pardonner ?

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Bien sûr, la première personne à m’accoster, c’est Salva. En Joconde. Sur une chaise humaine. Si c’est pas merveilleux. Une Joconde japonaise, même moi, je n’aurais jamais imaginé ça. Oh, j’aurais imaginé des tas de choses toutes plus glauques les unes que les autres, mais pas ça. Un sourire amusé flotte sur mes lèvres. Ouais, ça lui va bien. J’imagine que si je lui demande pourquoi il se fait porter par un mec déguisé en chaise, il va me répondre qu’un tableau, ça ne marche pas. Et il aurait bien raison, mais bien que je trouve son idée hilarante, je plains tout de même son siège ambulant. Je pose une main sur sa tête, genre «je te bénie de mon aura divine, pauvre brebis perdue».

-Il n’y aura point de coups de fouets pour toi, mon cher fidèle! Par contre, tes vils péchés ne te seront pardonnés qu’avec une baise divine et salvatrice!

Ça ne parait pas toujours, mais moi aussi, j’ai un sens théâtral. Nan, j’vous l’jure. Je suis un dieu clément – enfin, seulement envers mes fidèles masculins qui ont un beau cul. Moi? Sélectif? Pas plus que ce mec imaginaire dans les nuages.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Si Emile avait été joué par une yaoiste niaisouille, il aurait certainement trouvé Justin mignon mais il était joué par une pédophile sadique furry-fan en puissance, alors il le trouva pathétique. Cela le fit sourire, parce qu'il était drôle, à être sapé comme ça, à s'être sapé lui-même comme ça parce qu'Emile l'avait vaincu, même si ce n'était que pour une seule fois. Il se faisait un peu l'effet d'un pervers, à serrer les pans de son long manteau autour de son corps, mais il se faisait encore plus l'effet d'avoir fait une grosse connerie en se pointant lui-même à moitié à poil. L'idée qui lui avait parue lumineuse lorsque l'annonce de la soirée avait été lancée lui apparaissait maintenant comme la pire qu'il ait jamais eue et il réfléchissait déjà à un moyen de quitter la salle ou de se rhabiller en douce. Salvatore, le mauvais goût personnifié, il avait essayé de se déguiser en Salvatore. Quelle bonne idée. Mais au moins, il avait eu une idée plus sage, celle de détourner l'attention par un costume pire que le sien, et sa bouche se tordit un rictus méprisant quand ses eux tombèrent (oui, tombèrent, parce que Justin lui arrive à la taille grand maximum hein) sur celui qui allait gentiment lui ouvrir la marche.

_ T'as pas intérêt à te défiler mon p'tit Justin, sinon tout le club de jeu de rôle finira malencontreusement par apprendre que l'abruti de puceau complexé que t'es a essayé de forcer Romana. Discrètement, ça circulera, tu vois, je suis pas con au point de balancer moi-même ce genre de choses. Mais bon, on en a déjà "discuté", hein ? et il passa un doigt le long de la joue du garçon, appuyant délibérément sur le gros bleu pas encore complètement dissipé sur sa pommette. Certains sont peut-être déjà au courant, mais ils se taisent parce que je le leur demande.

Il se redressa, je ta un coup d'oeil à l'intérieur de la salle où les déguisements les plus saugrenus affluaient en nombre et où la fête semblait déjà bien partie.

_ Alors sois sage chéri. Tu ne voudrais pas donner raison aux potentielles rumeurs qui pourraient courir sur ton compte, n'est-ce pas ?

Il n'avait pas pour habitude d'articuler autant les syllabes, il se surprenait lui-même. Sans doute un effet secondaire de sa tentative de Salvatorisation, et il en frissonna d'horreur. Il retira son manteau -enfin le manteau qu'il portait mais qui n'était pas à lui- à un dossier de chaise qui traînait dans l'entrée depuis qu'elles avaient quasiment toutes été sorties pour faire de la place et jeta un coup d'oeil anxieux à Justin comme si il se fut agi d'un miroir. Il n'était pas très sûr de lui sur ce coup là, avec la chemise ouverte et le jabot sur le torse, le slip et les cuissardes. Ouais, ça craignait gravement, et c'est pour cela qu'il attrapa Justin par l'épaule et le poussa courageusement dans la salle.

_ A tout à l'heure chéri, je te récupère à la sortie. Ne fais pas de bêtise, hein ?

Ou je t'arrache les dent une à une avec une pince à métaux.
Respire un grand coup, jette un coup à la Joconde que tu as très bien reconnue dans l’entrebâillement de la porte et analyse la situation. Non en fait, aucun intérêt, réfléchir ne lui donnerait ni courage qui échappatoire digne, alors c'était parti, voilà, et il posa résolument la main sur la poignée.
C'est timidement qu'il franchit le seuil cependant. Il ne se sentait pas à sa place, il se sentait nu -en partie avec raison- et il n'avait aucune envie d'avancer. Super soirée en perspective.
Parle, ça fais penser à autre chose.

_ Hé Kimimichi, t'as r'connu mon déguis'ment ? avec un sourire en coin et un haussement de sourcil suggestif pour l'apéritif. Et toi t'es la meuf de Picasso là, non ?

Ouais, étale ta culture, ça fait bien.
Tu vas pécho.
Invité
Invité
avatar

I miss the bad things, the way you hate me, I miss the screaming, the way that you blame me !

Henley fredonnait sa chanson du moment, qui lui avait inspiré son déguisement pour cette soirée : vêtements déchirés un peu partout, des bandages ensanglantés sur les poignets, des fausses cicatrices là où on pouvait voir sa peau, quelque faux hématomes, une compresse sur un œil. Pas de doute, elle était en femme battue. Ou en femme violée, mais pour le goût ça serait vraiment de TROP mauvais goût, et c'était vraiment le truc de la femme battue qui l'avait branchée.

Miss the phone calls when it's your fault, I miss the late nights, don't miss you at all !

A l'extérieur de la salle, on pouvait entendre la musique résonner même hors de ses écouteurs. Elle prenait tout de même soin de ne pas le faire souvent, pas assez longtemps pour finir par perdre des décibels. Ce n'était pas de sa faute si elle adorait sentir la musique résonner en elle.

I like the kick in the face and the things you do to me, I love the way that it hurts, I miss the misery !

D'ailleurs, Henley éteignit son iPod et le rangea dans sa poche avant de rentrer dans la salle. Elle retint un ricanement, ils avaient tous l'air vraiment con. M'enfin, c'était le but. Elle reconnu des têtes familières, surtout dans le petit attroupement que formait la Joconde, Jésus et le l'exhibitionniste — dieu, que Jordan lui faisait honte parfois. Elle profita du fait qu'il monopolise Kimimichi pour s'approcher de Jésus, ayant une blague de merde en tête.

« Ah te voilà connard ! Pourquoi t'as pas entendu mes prières quand j'avais besoin de toi, hein ?! »


Dit-elle avec un ton exagérément larmoyant pour bien montrer que ce n'était qu'une blague, et qu'elle n'était pas une folle hystérique qui s'est échappée de l'asile.

Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

mauvais goût
Qu'est-ce qu'elle était jolie. Mais Aeviera était toujours jolie, de toute façon.
Gabriel et Toshiko étaient chez des amis pour que le couple puisse profiter de la soirée avec les membres du personnel et les élèves. Cette année, l'idée avait été en partie trouvée par les élèves du conseil, sous la coupelle de Jushirô, lui-même guidé par sa femme. Une histoire de famille, tout ça, qu'il n'aurait loupé sous aucun prétexte. Surtout quand il était question de voir Aeviera autrement que guindée comme une reine européenne de la Renaissance, et encore plus quand elle était déguisée en taureau.
Elle était magique.

- Jushirô, arrête de toucher mes cornes ! J'ai eu assez de mal à les coller sur le serre-tête pour que tu y mettes tes doigts partout !
- Désolé, désolé.

Son sourire voulait tout dire, et l'air dépité Aeviera ne put retenir un soupir.

- Un vrai gamin. Je te laisse gambader, ou tu veux qu'on rentre ensemble ?
- On rentre ensemble, et on se sépare pour chercher des indices.
- Je rêve.

Jushirô se mit à rire, Aeviera ne sut trop quoi répondre et se contenta d'un facepalm suffisamment éloquent. Un enfant, voilà tout : il était question de fête, alors il était excité comme une puce et il était intenable. Les narines écartées pour mieux souffler, elle n'était pas habituée à porter un anneau nasal et se demandait bien comment Adriel Lespérance pouvait le supporter. Monsieur Lespérance qui aurait sans doute un costume incroyable, comme tous les élèves. L'avantage avec Volfoni, c'était que les élèves avaient de l'imagination, et qu'il était toujours vivifiant de la voir à l'oeuvre.
Le conquistador qui lui servait de mari se força à se tenir excessivement droit, rangea correctement sa rapière dans son fourreau. Aeviera colla ses mains cachées sous des pinces en forme de sabots de bovidés sur son torse et sur son dos pour l'aider à trouver son axe, et puis il ouvrit la porte.

Et pas besoin de se voir pour se sentir vieux tout les deux.
Des costumes et des idées bien meilleures que les leurs, presque hors thème, et c'est déprimés qu'ils se jetèrent un regard bas avant de se séparer, comme convenu.

Aeviera partit en direction du buffet et de Lucian Venzzeti, un nouveau professeur de boxe qui, paraît-il, occupait son poste admirablement. Un verre de limonade à la main - autant que possible, ces pinces de malheur n'étaient pas faites pour tenir quoi que ce soit, elle s'approcha de lui (non sans souffler sur cet anneau dans son nez) et tenta d'engager sérieusement la conversation.

- Monsieur Venzzeti, comment allez-vous ? Ruby Rodh, je présume ?

Jushirô quant à lui ne put s'empêcher de rire en voyant l'Ecce Homo au loin et décida de s'en approcher pour tenter de reconnaître les personnes déguisées.

- Quelle bonne idée vous avez eu ! Vous êtes ensemble ? L'Ecce Homo et Jigsaw ?
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Robin fit remonter sa main le long de la chaîne du poignet de Summer et commença à jouer avec ses doigts. De manière générale, Robin faisait ce qu'il voulait, mais la personne pouvait être plus ou moins réceptive à ses actes. Sans doute dégagerait-elle sa main, mais il savait qu'elle finirait par aimer ça.

-L'esclave de Dieu ? Dans ce cas tu devrais t'enivrer, au contraire. N'est-ce pas lui qui distribue du vin à ses fidèles ? rappela-t-il plus ou moins innocemment.

Certains des joueurs de son équipe adressait une prière à Dieu avant de jouer pendant les matchs. Robin trouvait ça mignon, lui, il n'adressait de prière qu'à son talent. Il sourit à Summer et retira ses lunettes de soleil, il n'y voyait pas grand chose avec, c'est pour ça qu'il ne l'avait pas reconnu tout de suite. Il ne se gêna pas pour la dévisager, la trouvant particulièrement sexy dans cette tenue bien qu'il manquait un petit côté salope orientale qui aurait pu lui plaire.

-Quoi de plus mauvais goût qu'un gars qui se balade avec des bières autour des hanches en donnant des coups de bassin partout ? demanda-t-il en haussant les épaules. En plus, il est toujours accompagné de filles en bikini sexy. Et toi ? Pourquoi ce déguisement ?
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

mauvais goût
- Mmh. Une baise c'est bien aussi.

Très légère moue, le temps de réfléchir à comment concilier son amour du cul avec son masochisme latent sans pour autant passer pour un hérétique au yeux d'un prophète, aussi délicieux soit-il. Bah, c'était Jésudriel, il l'absoudrait bien de tous ses péchés si son sourire était assez joli et ses cuisses suffisamment écartées.

- ... Sans lubrifiant, n'est-ce pas ?

Et un sourire de Joconde, un. Il était encore mystérieux pour quelqu'un ? Parce qu'il pensait avoir trouvé son identité, mais aussi le pourquoi d'un tel sourire. Genre "Mona Lisa" était "contente" de poser. Ces chercheurs hétéros, franchement...
Ces rednecks, aussi.
Woaw. Jésudriel était vachement moins sexy, d'un coup. Oh pauvre ami.
Salvatore se fit violence pour rester un tableau et se maudit au passage d'avoir eu une idée aussi conne. Sa chaise pouffa en voyant le déguisement du capitaine des Knights et la Joconde le remit à sa place d'un claquement de langue réprobateur, les sourcils froncés et le regard mauvais. Dès qu'il fut tourné vers Jordan, la Joconde sourit. C'était possible, de bander à ce point sur soi-même ? Uh, il aurait du venir en Narcisse.
Et puis il ouvrit la bouche. Cruelle désillusion.

- ... La meuf à Picasso. Ouais. C'est l'idée.

Puis il tourna la tête brutalement vers Adriel, aux prises avec d'autres fidèles. Il mourrait d'envie de lui demander si baiser avec soi-même était un péché m'enfin, il se doutait que lui-même n'y avait pas réfléchi.
Retourne la tête vers Jordan, il ne restait plus que cela. Enfin, vers le bas de Jordan.
Mon Dieu ses cuisses.

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Bien sûr qu’une baise c’est bien, eh. Jésudriel n’est quand même pas une divinité comme les autres. Ce qui est péché pour le dieu Blanc ne l’est pas nécessairement pour moi. Être hétéro, c’est quoi ça? Voyons, c’est horrible et contre nature, aimer le sexe opposé. Tous en enfer! J’ai un sourire malicieux et réponds en hochant la tête.

-Exact. Sans lubrifiant, pour ta punition.

J’allais dire autre chose, mais y’a ce mec qui arrive. Jordan. J’avais demandé son nom à Kai, parce que j’arrête pas de l’oublier. Eh ben là, je l’oublierai plus jamais. Mais putain de merde, ces cuisses! Il a idée à quel point il est bandant? Dommage qu’il soit un horrible pécheur et qu’il soit hétéro. Encore pire, un hétéro homophobe. Au bûcher! J’hausse un sourcil, et ne peux m’empêcher d’afficher un sourire suggestif. Son costume excuse presque sa remarque terriblement inculte. C’est ça, ouais. Picasso… Espèce de redneck con. J’ai presque l’impression de lire les pensées de Salva lorsqu’il se tourne vers moi.

-Si tu peux le convertir, ce n’est pas pécher.

J’comprends qu’il ait envie de coucher avec lui-même. Moi j’ai envie de baiser deux Salvatore. Alors que je reluque sans honte Jordan – ben quoi, il avait qu’à pas aller directement voir deux gays avec cet accoutrement – je me fais réquisitionner par une nouvelle fidèle. Je me retourne. J’ai jamais vu cette fille aux cheveux rouges, mais je joue le jeu. Je prends un air grave.

-Peut-être était-ce à cause de la montagne de tes péchés qui étouffait tes cris. Mais, ma pauvre brebis, je t’entends dès maintenant, et tu peux te repentir!
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
Soirée mauvais goût [RP de groupe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc central :: Pavillon blanc :: Cafétéria-
Sauter vers: