La dure loi du far-couloir [Ceuxquiveulent]

Malwina Zeit
ℛonfleuse
avatar
Âge du perso : 18
Activité : Musique
Spécialité : Harmonica
Fonction : Lycéenne, 12th Grade
Poste spécial : Aucun (trop la loose)
Avatar : Michiru Morishita
Messages : 463
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : Partout où on peut dormir (ou en voiture, mais si c' est le cas, j' ai de fortes chances de déjà te rouler dessus)
☁  ℛonfleuse  ☁

Il m' en coute de l' écrire, soit dit entre nous. Mais si personne ne le disait vous pourriez trébucher et finir par mourir, ça serait pas drôle du tout.
Mais il faut partir à point, clamait Lafontaine. L' air de rien, remontons avant que le drame ne survienne.

C' était un soir de Décembre. Après les cours, quand chacun retournait à sa chambre. Une fille rentrait comme tout un chacun, pour un repos mérité. Enfin - pour ne pas dire que je me suis trompé comme un crétin - mérité s' il ne s' était maintes fois imposé au cours de la journée.
On l' appelait Malwina, lanceuse de chaises à temps plein. Il faut dire qu' à ce moment, elle ne savait pas encore ce qui l' attendait. Mais voilà, elle fût frappée d' un ennui certain. D' un ennui mais surtout de la flemme qui l' accompagne souvent, cette flemme de faire quoi que ce soit que la plupart des gens écouteraient.
Et l' héroïne de la présente histoire, à n' en point douter, faisait partie de ces gens. Elle s' allongea à terre comme frappée par le désespoir, mais c' était simplement son destin, rien de triste là-dedans. Ce qui est plus ennuyeux par contre, c' est que personne ne pouvait plus passer sans se ramasser. Le sol était impraticable puisqu' elle était allongée contre, et ne semblait pas vouloir se déplacer.

Je ne sait ce que l' architecte hûme, ou du moins hûmait pour faire des couloirs aussi étroits. Sûrement de la bonne, celle qui rend le meilleur minable, celle qui rend sot un génie.
Lourde comme une enclume et souple comme un bloc de bois. Difficile de l' enlever de là. De part son sommeil aphone, lourde de part son cartable, mais il faut dire qu' on avait demandé aux élèves d' apporter certains gros livres aujourd'hui.
Pour la rigidité en revanche, je n' ai pas d' indice. Ce soir elle était raide aux hanches comme au coccys. Et là je ne parle que du bas ! En réalité on ne lui pliait même pas un doigt !

Ce qui est sûr, c' est que les élèves devront faire attention. Un individu endormi dans le couloir peut être une torture, ceux qui ne font pas gaffe l' auront bien profond.

Tout ça est bien beau, mais que fond les femmes de ménage ? Probablement au bistrot, on connait leur courage !
Voir le profil de l'utilisateur
 
La dure loi du far-couloir [Ceuxquiveulent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.
» 1ère liste dure (d'un joueur mou) pour démarrer les tournois
» [Royaume de Gayô]La dictature ne dure jamais !
» Thibaut « Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc Ouest :: Hall d'entrée-
Sauter vers: