« Tes yeux seront une vaine parole, un cri réprimé, un silence.» [Edan]

Edan L. Abhainn
Edan la prairie ❀ Ingalls du XXIème s
avatar
Âge du perso : 23 ans
Activité : Surveillant
Spécialité : Secret
Fonction : Membre du personnel, what else ?
Messages : 328
Date d'inscription : 01/02/2015
Edan la prairie ❀ Ingalls du XXIème s

La mort viendra et elle

aura tes yeux




Infos

XX Nom : Abhainn
XX Prénom : Edan Liam Gabriel
XX Âge : 23 ans
XX Sexe : Soleil
XX Nationalité : Américaine, il est né sur la Terre du Soleil de Minuit
XX Origines : Il ne sait pas, ça part en couille au niveau de ses grands-parents
XX Orientation sexuelle : Il s’est jamais trop posé la question
XX Statut : Surveillant, pour surveiller
XX Régime : Externe
XX Poste spécial : ////
XX Camp : Volfoni, parce que ça sonne mieux (non sérieusement je cherche quelqu’un pour lui faire choisir un camp)

XX Cursus : ////
XX Spécialité : Envoyer des trucs dans la gueule des élèves, pour « rire »
XX Groupe souhaité : Personnel

XX Rang :
Code:
pas plus de 96 caractères siouplait

Divers & précisions
XX Se réveille toujours à la même heure : 4h37XX Après il ne dort plusXX Adore rester loooongtemps sous la doucheXX Mange peu XX Les animaux l’adoreXX Les enfants aussi, comme quoiXX A le contact facileXX Fait parti d’une famille très nombreuse en plus de ses frères et sœurs il compte de nombreux cousinsXX Très proche de sa familleXX Sa mère est libraire, il à vécu dans les livres, c’est un grand lecteur XX Doit lire minimum un quart d’heure avant de dormirXX Connaît la chanson Dirty Old Town (et bien d’autres) par cœur car sa mère lui chantait petitXX Nostalgique il la chantonne parfois surtout quand il rouleXX En parlant de ça c’est un bon conducteurXX Adore la musique comme tout le mondeXX A des convictions et sait très bien les défendreXX Part du principe qu’on peut rire de tout et surtout de lui XX Végétarien depuis 3 ansXX Avait une collection de couteauXX Très bricoleur, il n’est pas rare de le voir essayer de réparer une babiole par ses propres moyens mais il n’est pas doué de ses mainsXX Doué dans les danses de salons, enfant avec sa grande sœur la grand-mère leur faisaient faire des concours mais chuuuut, c’est un secretXX Fume parfois mais essaye d’arrêter XX N’aime pas les alcools fort il préfère la bièreXX Sort beaucoup le soir dans les bars ou dans des soirées avec des amisXX Va parfois courir tard le soirXX Les jeux vidéos sont un peu comme un défouloirXX Mais il a aussi un sac de frappe chez luiXX Son appartement semble être encore en déménagement, des livres et des cartons trainent un peu partoutXX Seul sa salle de bain et sa chambre son rangerXXCette dernière, personne n’a le droit d’y entrer, les murs sont pleins de photos et le lit est protégé par une moustiquaire de drap blanc que Edan à ériger pour se sentir en sécurité XXTout les matins un membre de sa famille l’appel à la même heure pour s’assurer qu’il va bien et qu’il soit près pour travailler XXAime dire qu’il vit la nuit XX C’est vrai, il travail mieux quand il fait noir, ça l’inspireXX Car il étudie, il aimerait bien reprendre ses étudesXX On va pas se le cacher, il est complexé de ne pas avoir quelque chose en pocheXX Ecrit beaucoup, chaque jour dans un carnet (non c’est pas un journal intime D:)XX Va souvent à des petits concerts indépendants depuis son adolescence, il connaît pas mal de mondeXX Après 6 mois il se ment à lui même, il nie la mort de son frère XX Il fuit la réalitéXX Dort avec un ours en peluche qu’il sert fort contre luiXX Son autre peluche est un renardXXSon porte monnaie est de son arrière grand-père, à l’intérieur il y a beaucoup de chose mais surtout des photosXX A aussi un briquet de son grand-père paternelXX Tous les mois il reçoit une lettre de son pèreXXFait souvent des paris XX Invente des jeux avec ses amisXX N’a jamais voulu savoir la cause de la mort de son frèreXX Est en plein conflit avec sa mère XX La cuisine c’est pas son fortXX A souvent des migraines et des maux de dosXX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif


• Histoire


« Vas-y ! Pousse Marlène ! »


Rire enchanté, sourire épanoui, le sentiment sucré d’une enfance, il faut absolument s’en souvenir toute sa vie. Le cri puissant de son grand-frère qui serrait au mieux Edan et sa sœur placés tous trois dans une des vieilles brouettes du jardin du grand-père. Marlène, l'aînée, était cette fois-ci aux commandes de la vitesse pour les faire rouler dans la terre humide, elle accélérait le mieux qu’elle pouvait pour faire apparaître des étoiles dans les yeux des plus jeunes. Ces derniers ne pouvaient s’arrêter de rire, amusés et ne se rendant pas compte du moindre risque, ils en demandaient encore. Ils ne voulaient pas rester à l’intérieur, ça devenait étouffant. Ces enfants grandissaient en plein air, ils avaient besoin de sentir le froid leur mordre les joues, de salir leurs nouveaux vêtements de boue et de s’émerveiller chaque jour de ce que pouvait leur offrir leur environnement. C’était vital. Edan pensait qu’il avait de la chance, que c’était unique. Son autre grand-frère et leur sœur, Elsa, eux, devaient rester à la maison tant qu’ils n’avaient pas fini leur devoir, c’était la pire des punitions.
La porte de la chaumière claqua et le cri aiguë de la grand-mère retentit, à ce signal les enfants se dirigèrent d’un pas lent vers l’habitation, ils étaient partagés entre l’envie de rester dehors et la faim qui tiraillait leur ventre.
Enfin à l’intérieur rien ne pouvait être plus chaud que le fourneau près de la vieille porte en bois, jamais il ne s’éteignait car le grand-père avait toujours froid.
Les enfants se retrouvèrent autour de la grande table de la cuisine, l’ancêtre était à son bout  pour observer les moindres faits et geste de la petite troupe;  enfin c’est ce qui pouvait y faire penser mais il s’amusait plus à faire apparaître des sourires sur le visage de ses petits enfants, lui aussi était un gamin. De plus à cet âge-là Edan ne se décidait toujours pas à parler on ne pouvait entendre sa gaîté s’exprimer que par un simple rire, alors pour le vieil homme c’était une sorte de communication avec le petit dernier, il ne voulait pas s’en inquiéter, il disait de sa voix ferme : « Bah, c’est sûr qu’il fait partie de la famille le gamin. Il va bientôt avoir 4 ans et il s’entête à pas vouloir me causer ! » La mère, elle, n’était pas rassurée, elle était persuadée que c’était de sa faute: toutes ses grossesses s’étaient admirablement bien passées  ce furent des moments de bonheur mais pour Edan, ah Edan, c’était autre chose, les conditions n’étaient pas favorables.


« C’est comme ça qu’il est mort … Vous savez les fantômes ils cherchent toujours quelque chose pour pouvoir dormir en paix, ben là le vieux Beny il veut savoir ce qu’est devenu son gamin, donc il vient comme ça les nuits dans cette forêt pour nous observer et pour voir si il ne retrouve pas son fils. »


Ce n’était vraiment pas une bonne idée de partir en camping pendant une nuit de pleine lune, ça donnait de mauvaises idées aux plus âgés et surtout à Stan. A la base ça ne sortait pas de la caboche de Edan, sa mère voulait qu’il passe un peu plus de temps avec ses amis alors c’est tout naturellement que son grand-frère avait proposé un camping non loin du terrain de la maison au commencement des bois.  Pour que tout soit sécurisé, il avait embarqué dans ce projet Elsa sa sœur jumelle, qui elle avait un peu plus le sens des responsabilités, bien que pour une fois elle s’amusait à voir la peur déformer le visage des plus jeunes. Finn, qui les avait rejoint un peu plus tard, s’amusait à en rajouter pour effrayer les amis de Edan, ce dernier d’ailleurs ne broncha pas une seule seconde, il écoutait calmement en gardant toujours la même expression : celle de la consternation, en même temps il s’y attendait de la part de ses frères et sœur, les gosses d’une dizaine d’années c’était naïf. Au bout de deux bonnes heures autour du feu  tous allèrent se couchaient dans la vieille caravane, chacun essayait au mieux de trouver le sommeil, leur têtes pleines d’histoires.


« Hey Edan … Pssst, Edan …. Tu dors ? » Demanda Greyson dans un murmure


Le concerné se retourna dans le grand lit pour faire face à son ami, le pauvre tremblait, il secoua son voisin en demandant s'il entendait. Étonné, Edan tendit l’oreille au moindre bruit, il n’entendait rien … Greyson commença à s’inquiéter, il se demandait si il ne devenait pas fou. Alors, courageusement Edan se leva et ouvrit avec douceur la porte grinçante de la caravane. Il parcourut les alentours  sans grande peur, il connaissait tout par cœur, c’était son territoire. Après quelques minutes de recherche dans le froid il se résolut à rentrer pour rassurer son ami seulement il fut vite surpris de la découverte qu’il allait faire. Une boule de poil remuait près des cendres de l’ancien foyer. Intrigué il s’approchât avec délicatesse pour ne pas effrayer la chose, cette chose, ce monstre qui terrorisait tellement Greyson avec le grésillement de ses pattes sur les feuilles mortes et ses miaulements, se trouvait être  un chaton, un petit être qui se débattait pour survivre sans sa mère, mais aussi sans son œil gauche tout fraichement crevé.


« Ta grand-mère elle a raison, nous, toute notre vie ont s'est fait véritablement confiance qu'à nous deux. Rappelle-toi Edan, tous les autres c'est des collabos »


Ouais, souvent Edan se rendait compte que le passé poursuivait ses grands-parents, lorsque leurs petits-enfants leurs demandaient de raconter des histoires du passé, leurs yeux se perdaient dans le vide comme s'ils étaient enveloppés de brouillard, ils se rappelaient à cet instant  ces moments acidulés gout roudoudou mais aussi de l’amertume de la guerre qui ne les avait jamais quitté, ces souvenirs-là les hantaient.

Sans savoir pourquoi cette soirée avait mal tourné, il était allé à une fête avec ses amis comme si de rien n’était, pour se changer les idées et était revenu boitillant. « … Va avec ton grand-père près de la cheminée, je vais te préparer quelque chose à manger » Edan n’avait rien demandé  mais pour une fois il laissa faire sa grand-mère, sur ses ordres il s’installa devant le foyer à même le sol; recroquevillé sur lui-même, il observait les flammes comme quand il était enfant. Le doyen était installé dans son fauteuil, lui non plus ne détournait plus son regard du brasier. Il était tard, très tard. La lune était haute dans le ciel, ses frères et sœurs dormaient déjà, sa mère aussi; ils devaient s’être tous gavé de calmants. Edan, ses sentiments étaient anesthésiés,  son corps vide de toute âme, la lueur de ses yeux évanouie. Il se sentait mort, quelque chose le dévorait, et pour la première fois de sa vie  il se morfondait, il se laissait faire, aucune protestation n’était apparue depuis la terrible nouvelle. Une main charnue et ferme se glissa dans sa chevelure violette, la chaleur qu’elle procurait lui rappela ces souvenirs béni, il voulait tellement y retourner, croyant qu’il n’en avait pas profité comme il fallait. Son grand-père faisait toujours le même geste, c’était quelque chose d’affectif, de doux pour cet homme qui ne montrait pas ses sentiments.
« J’ai vu beaucoup de personnes partir, j’ai vu la guerre mais je n’ose pas m’imaginais ce que ça fait de perdre un frère, mais tu devrais partir toi aussi, d’une autre façon : prendre l’opportunité qu’il t’a donné, c’était sa volonté. »
Edan se plongea dans une grande réflexion: voilà bientôt deux ans qu’il enchaînait les petits boulots jusqu'à trouver un travail dans le bar du coin à sa majorité,  ça lui rapportait une misère mais ça lui plaisait de travailler tard le soir et de discuter avec les ouvriers du coin. Sa mère comme toujours était inquiète, elle voulait le voir partir de ce trou à rat et surtout le voir retrouver un rythme de vie normal. « Tu crois que tu vas faire ça toute ta vie ? Ramasser le vomi d’ivrogne ?! » Disait-elle chaque matin quand elle ouvrait brusquement la porte de la chambre du plus jeune, elle avait certes tendance à tout exagérer, mais cette fois-ci tout le monde était d’accord avec elle. De fils en aiguille le troisième de la famille lui avait dégoté un boulot dans un de ces campus de Floride avec l’aide d’un des oncles qui habitait dans l’Etat ensoleillé. Il allait fondre là-bas, il en était persuadé, c’est pour ça que Edan avait toujours rejeté cette opportunité; maintenant il l’envisageait d’un autre regard, avec plus d’objectivité. Au fond, pourquoi pas ? Il avait fait des économies, son oncle voulait bien l’aider financièrement « parce que j’crois que j’aime bien ta façon de penser », comme il disait. Il quitterait tout, ses amis, sa famille, ses chiens, les hivers glacials, la nature, son oxygène …


« Et qu’est-ce qui s’est passé pour que tu sois amoché comme ça ? » demanda le plus vieux pour changer de discussion


« Il était énervé, donc il a posé trop de questions pour me faire chier, il sait que aujourd’hui c’était dur. Tu m’diras, il voulait de l’adrénaline, il va avoir des exams qui vont décider de son futur, donc  j’ai fait ce qu’il voulait … C’est Dave, ont se réconciliera comme toujours »


« T’es trop généreux mon garçon »


« Je sais »


« Tu lui as mis un crochet du droit comme je t’ai appris ? »


Edan acquiesça tout en imitant un geste maladroit qui se rapprochait au mieux de ce qu’il avait pu offrir au pauvre Dave. Le grand-père était content, il ne pouvait que lui sourire, affichant sa fierté. Comme ça, au moins, il était sûr qu’il pourra se défendre s'il partait loin de lui. C’est à ce moment là, en se remémorant des souvenirs de guerre qu’il murmura cette phrase à Edan, celle des collabos, de ces grands jeux d’acteurs que certains jouent. Il fallait être méfiant. « Sur 20 personnes tu peux être sur que seulement à 6 d’entre eux tu pourras faire confiance, les autres te bombarderons à la moindre occasion. » Il le disait parfois, il avait peur.


• Caractère
XX Ouvert d’espritXX Ne juge pasXX Sociable ; rencontrer des gens est une passionXX Bien qu’il n’aime pas faire le premier pas ce n’est pas rare qu’il se forceXX A souvent du mal à mettre au clair ses idées XX Peut vite s’ennuyerXX Sans oublier qu’il est très rapidement distraitXX Quand la personne en face de lui ne l’intéresse pas il à des phrases types pour répondreXX Très imaginatifXXAime apprendre mais pas de manière scolaireXXS’instruit par lui même car il veut être cultiver et combler le manque de confiance en luiXX N’est pas superficiel XX Cache s’est sentimentXX Aime passer son temps à être assis et regarder les gens passaient pour voir leur comportementXX « Il faut s’ennuyer un minimum pour être créatif »XXAime penser XXTêtu, horriblement têtu malgré les apparences XXN’aime pas les ragots XX Ment si il en a besoin car : « ceux qui disent la vérité ne savent pas raconter de bonnes histoires »XX A une peur inavoué des fantômes, il n’a pas envie de revoir son frère XX Aime avoir sa petite solitudeXX A tendance à tout garder pour luiXX Sait très bien parlerXX Les débats font battre son cœurXX Adore rireXX S’amuse à refaire le monde chaque soirXX Très pudiqueXX Oreille attentiveXX Préserve sa fiertéXX Peut se montrer égoïste XX Est malheureusement humainXX S’énerve rarementXXQuand il rentre chez lui, c’est fini, il ne veut plus entendre parler de son boulot de surveillant XX On s’arrange facilement avec EdanXX Plutôt clément avec les élèves qu’il aime bienXX Passe son temps à discuter avec les collésXX Est vite corrompu si on lui offre ce qu’il désirXX Passe sa vie à se poser des questions< XXA des tendances flemmarde, il remet toujours les choses à demain XX Ne supporte pas de rester enfermer, il a besoin de bouger XX Ne supporte pas la réalité XX Trouve que le monde est devenu trop adulte, trop sérieux XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif




• Physique
XX GrandXX Sourire candide XX Gueule enfantineXX Rire nostalgique, douxXXSent le miel XX Cheveux épais, ondulé, sauvage et violet foncé(parce que bon son avatar a pas toujours les tifs violet, ça gonfle)XX En prend grand soin parce que bon les colos ça niquent D: XX 2 tatouages pour le momentXX Avait 7 piercing aux oreilles mais les a tous enlevéXX N’est pas particulièrement muscléXX Yeux verts mordorésXX Yeux en amandes, perçants, hypnotiques XX Peau blancheXX Belles mains fines et osseuses, on voit qu’il travail XXD’un charme fou, presque surnaturel pour certains, d’une banalité pour d’autres XX Il a « le feu au regard »XX Voix chaude, chantante, douceXX A deux ou trois cicatriseXXLes grains de beauté il ne les compte plus XX Donne l’impression d’être blasé quand il est seul XX Quand il commence à parler d’un sujet qu’il aime il devient soleilXX S’habille simplement, on peut retrouver pas mal d’influence punkXX Avant il avait une iroquoise, depuis il laisse pousser ses cheveux, c’est complètement irrégulierXX Met ses cheveux en arrière quand il travail ou cuisine XXPeau qui marque vite XX Longs cilsXX Ne supporte pas les t-shirts à longues manchesXX Marche pied nu dès qu’il le peutXX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif XX adjectif


• Derrière le tas de pixels
XX Pseudo :  J’en ai beaucoup D:
XX Âge :  l’âge de pleurer
XX Comment as-tu atterri ici ? (ouais on se tutoie pour cette question) :  Bah c’est une longue histoire que je garde pour les nuits de pleine lune
XX C'était long de lire tous les sujets annexes ? :  Non, j’aime les annexes
XX Des trucs à changer ? : Pour l’instant je ne vois rien qui me pique l’œil
XX Code de validation : C’est ça ? D:
XX C'est chiant les fiches, pas vrai ? : Pour moi, c’est l’horreur, surtout l’histoire. J’ai comme un léger sentiment de honte vis à vis de la mienne, vraiment pardon D: Mais j’avoue que j’aime lire les fiches des autres  
© Volfoni


Bonjoooooour ! Alors je me permets d'écrire un petit mot ici hein. En fait j'aimerais m'excuser auprès des personnes qui vont lire et surtout à celle qui va corriger (vu que je sais pas qui c'est qui se cache derrière Monsieur le Hasard ~) parce que bon, j'ai pas des talents d'écritures on va pas se mentir xD mais surtout c'est pour mon histoire qui ne correspond pas du tout à ce que je voulais (haha si vous saviez !) j'aurais pu la recommencer une troisième fois mais je me suis dis autant la posté et attendre de voir ce que vous en pensiez pour la corriger ensuite (ça ne me dérange pas, je veux m'améliorer, j'aime les corrections hoho :3). J'espère que ma demande ne dérange pas, je comprendrais très bien que mes manières peuvent ne pas vous plaire (ce n'est pas dans mes habitudes) et surtout que vous manquiez de temps (j'en ai peu aussi, ma rentrée étaient hier T-T c'est pour ça que je ne veux pas m'attarder sur une réécriture sans savoir vos attentes)

Voilààààà c'est tout ce que j'ai à dire normalement

PS: pardon pour les fautes D: dans l'histoire il devrait en avoir moins, dédicace à celle qui me l'a corrigé parce que voilà je l'aime <3
Bon je m'en vais faire un vava pourri de mes mains de crapaud :D
Voir le profil de l'utilisateur
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

♥️♥️♥️
« iiiiiiiiiiil est des nôôôôtres ! »

✓ Tu es validé !

Bwihihihihihihiii !

Alors bon, officiellement BIENVENUE PON PON PON ♪ COEUR D'AMÛÛÛR PASSI

Nos attentes ? Nos attentes tu dis ? Mais tu les remplis très bien et même plus. Je trouve que les histoires fragmentées sont très intéressantes et j'apprécie particulièrement le soin que tu as pris pour présenter les membres de la famille d'Edan dont tu parles dans son histoire. Histoire qui est à la fois très simple et très intéressante, soit dit en passant. Uhuhuhu.
Après, effectivement, c'est vraiment dommage que tu fasses autant de fautes, d'autant plus que ce sont des fautes de conjugaison, parce que ce que tu écris et vraiment très bien. Au niveau du fond s'entend, et même dans la forme ce n'est pas désagréable. Fais attention cependant, outre la grammaire, il y a aussi parfois des fautes de syntaxe, surtout quand tu pars dans des phrases longues, mais aussi dans des phrases toutes simples :
Citation :
Comme ça, au moins, il était sûr qu’il pourra se défendre s'il partait loin de lui.
Citation :
Sur 20 personnes tu peux être sur que seulement à 6 d’entre eux tu pourras faire confiance

Si tu as du mal avec ça, lis à voix haute, tu te rendras mieux compte si ce que tu écris est correct.
Autre chose, ce n'est peut-être que personnel par contre, mais je me perds un peu quand tu désignes les personnages. Tu essayes sas doute de ne pas trop te répéter, mais certains groupes nominaux que tu utilises me semblent très maladroit. Par exemple "du plus jeune" dans "« Tu crois que tu vas faire ça toute ta vie ? Ramasser le vomi d’ivrogne ?! » Disait-elle chaque matin quand elle ouvrait brusquement la porte de la chambre du plus jeune, elle avait certes tendance à tout exagérer, mais cette fois-ci tout le monde était d’accord avec elle." Tu peux tout simplement dire "de son fils" au lieu de repréciser des choses que l'on sait déjà et qui ajoutent à ta phrase une information dont on n'a pas besoin et qui perd un peu.
En fait, si vraiment je devais te donner un conseil, le premier que je te donnerai c'est "essaye de faire plus simple". Les fautes d’orthographe, ce n'est pas si grave que ça, on a déjà eu des membres qui écrivaient moins bien que toi et qui pourtant n'ont jamais eu de mal à trouver des partenaires de RP. Je ne dirais pas qu'on s'en fiche, mais ce n'est pas le plus important. Le plus important c'est que tu ais des idées et qu'elles soient compréhensibles pour les gens qui te lisent alors... prends le temps de lire toi-même ce que tu écris. Sans être pressé, je veux dire. Prends le temps de lire à voix haute, de rajoute des points dans des phrases trop longues, de simplifier des formulations un peu alambiquées... après seulement tu t'occuperas de tes fautes d'orthographe, ne t'en fais pas pour ça.

Je ne suis pas dans ta tête et je ne sais pas ce qu'il en est mais entre ton MP et ton message au bas de ta fiche, j'ai l'impression que tu as pas mal de complexes. Faut pas, hein, on est pas là pour te juger parce que tu fais comme ci ou comme ça et crois-moi, faut pas te priver de CB parce que tu fais des fautes ♥️ Te mets pas la pression ou quoi que ce soit, on est là pour se faire plaisir, l'important c'est d'avoir des choses à partager. Sur une fiche, on juge juste sur un personnage, voir si, à première vue, il est intéressant ou pas et Edan est trèèèèèèèèès intéressant, ne serait-ce que part les innombrables précisions que tu lui as imaginé. Il y a du travail derrière ton personnage, on voit que tu l'aimes. Tu voulais savoir ce qu'on attend ? Et ben ce qu'on attend c'est ça.

♥️
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Tes yeux seront une vaine parole, un cri réprimé, un silence.» [Edan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Gestion du personnage :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: