Sorbouboul [Narcisse]

Invité
Invité
avatar

Y'a que East Gibson street pour avoir des supérettes ouvertes toute la nuit. Du moins y'a que là que Jordan en connait et c'est cool, quelque part, quand à trois heures du mat' t'as la dale et tu te rends compte que t'as plus rien à grailler. C'est moins cool parce que East Gibson Street en général ça craint et cette supérette de merde là craint en particulier. Enfin, là en l'occurrence, personne en vue sinon le caissier qui lui suit du coin de l'oeil pour vérifier qu'il ne cache rien sous sa veste. Qu'il se rassure, y'avait pas grand chose à voler et Jordan aimait mieux ne pas s'attirer d'emmerdes avec les racaillons locaux, franchement, déjà que foutre les pieds sur leur territoire ne l'enchantait guère, il comptait bien se faire discret, à peu près. Aussi discret qu'on pouvait l'être en s'appelant Jordan Evans, en étant un ennemi notoire et en ayant des cheveux qui criait "je suis là" à la face du monde.

Un téléphone sonna et il sortit le sien de la poche de son sweat par réflexe. Ce n'était pas le sien, visiblement, et en relevant la tête il aperçut Narcisse et oh quelle bonne surprise, justement il avait très très envie de le voir ce soir. Ou ce matin. Ou peu importait finalement et il lui aurait bien balancé une salutation distinguée mais attirer l'attention ici n'était décidément pas une bonne idée alors il se contenta d'avaler sa salive un peu bruyamment. Merde de merde, c'était pas une vie ça, il ne sortait jamais faire des courses à cette heure dans ce coin pourri et la seule fois où cela arrivait il fallait qu'il tombe sur cette tête de con. Saloperie. Il tirait la gueule le Jordan et son "S'lut" fut à moitié bouffé par sa mauvaise volonté. Faire comme si c'était tout et qu'il allait jouer cela qui ne l'avait rien vu et qui n'avait rien contre lui ? C'eut été intelligente en effet mais Jordan Evans n'était pas foncièrement quelqu'un de très intelligent alors il se contenta de secouer son sac en plastique où des boîtes de conserve s'entrechoquèrent dans un bruit métallique peu avenant.
Qu'il fasse gaffe.
Il était armé.

_ J'peux savoir c'que tu fous là ?

La question aurait plutôt été de savoir ce que lui foutait là mais, eh, il avait été le plus rapide à poser la question.

_ J'aime pas trop ta gueule de con tu vois, alors si tu pouvais te retourner quand je fais mes courses ça m'arrang'rait.
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



   
ft. redneck & nar6
C’est pas comme si le bon Dieu l’avait fait exprès, mais y’a des jours où t’as vraiment la poisse. Soit, tu crois pas à ce genre d’histoires grotesques de suprématie céleste, ni au destin où aux prévisions horoscopiques qui passent à la radio une fois les deux heures passées, mais quand même, tu ne peux pas faire comme si tout n’était qu’une horripilante coïncidence. Encore, ça aurait pu le faire si t’avais ramassé le billet de vingt dollars par terre avant la grande didiche à couettes juste devant toi. ça aurait pu passer si t’avais pas été obligé de subir les conneries des autres sur les signes astrologiques de tout un chacun. Mais non, il a fallut que ton affreux samsung se mette à sonner en pleine courses, alors qu’une putain de tête reconnaissable entre toutes -même malgré la lumière vacillante qui mériterait d’être renouvelée-  trône à trois pas du rayon canettes. La tête en question elle finit par se retourner alors que tu saisis ton téléphone afin de couper la sonnerie de base, toujours aussi insupportable. Et puis elle t’adresse un quasi inaudible bonjour. Toi tu ne réponds pas tout de suite, te contentant de pouffer et de hausser les sourcils, un peu surpris -que le type soit parvenu à articuler ne serait-ce que la moitié du mot-, avant de saisir un pack de bière d’une main et une canette dans celle encore libre pour la placer en équilibre sur le pack désormais enserré par ton bras. Une bonne chose tout de même, elle est fraîche. Faut croire que tout ne déconne pas ici, toi qui t’attendais à te retrouver à boire une bière à moitié chaude, t’en es plutôt satisfait.

_ J'peux savoir c'que tu fous là ?

Les lunettes relevées sur le haut du crâne, tu t’obstines à fixer le décor plutôt que la personne qui s’adresse à toi. Le bonjour que tu comptais lâcher, il fane irrémédiablement dans ta bouche. Si t’avais pas cherché une excuse pour pas avoir à subir les idioties de autres, t’aurais pas eu à te retrouver avec un roi des idiots en prime. Tu aurais même pu choisir de tracer jusqu’à chez toi finalement et servir une excuse moisie le lendemain. ça aurait sans doute mieux valu.  D’habitude, tu prends plaisir à déambuler dans les rayons de la petite boutique malfamée d’East Gibson Street, mais voir cette sale tronche de Jordan se retourner vers toi pour demander des comptes alors que ton enfoiré de frangin à choisi pile poil le mauvais moment pour se mettre à te spammer d’appels -sachant que tu ne répond jamais et que cette action a pour unique utilité de te foutre en rogne un fois de plus en te demandant comment t’as pu tomber dans la famille de ce spécimen-, ça a la capacité de te faire regretter d’y avoir mis les pieds.

_J’ignorais que t’avais assez de sous pour passer la supérette à ton nom et demander des comptes aux clients. Autant pour moi  Evans, mais je pense pas que ce soit le cas.

Tu agites le pack de bière, sans attendre la moindre réponse de sa part et en profite pour soupirer devant tant de médiocrité, faisant mine de ne pas entendre la suite, subitement absorbé par le regard suspicieux du caissier qui te connaît pourtant depuis pas mal de temps.

_T’en fais pas, je suis pas du genre à relooker les ratés, surtout quand ils sont dans des endroits où ils ne devraient pas. Alors tu vas devoir supporter ma gueule de con, comme tu dis, jusqu’à ce que t’ai finis et que ton pauvre petit cul d’indien terreux ne soit hors de vue, à moins que tu ne préfères partir tout de suite, ce qui en passant, ne serait pas pour me déplaire.

Grand sourire, nargueur et ironique, tu t’avances, proche de lui, et tu attrapes un pot de sauce salsa juste sous son nez.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Ok.
Il cherchait la merde ce petit con. Un coup d'oeil en coin au caissier qui n'appréciait visiblement pas qu'on le fixe aussi souvent de la même manière. Il a l'air nerveux et passe une main sous son comptoir ce qui en général assez mauvais signe. Dans le meilleur des cas c'est son portable pour appeler les flics, dans le pire c'est un fusil et ce serait relativement regrettable.
Il prit sur lui.
Vraiment.
Il prit sur lui.
Mais la sauce salsa, c'était trop et il lâcha son sac pour attraper le bras de Narcisse. On put voir une pathétique tentative de prise de... judo, karaté ou un quelconque art martial pour américain sans culture quand il essaya de l'immobiliser en le lui coinçant dans le dos. Essaya, oui, parce qu'il était énervé, que ses mains étaient moites et qu'il n'avait vraiment, vraiment pas aimé le coup de l'indien terreux. Mais vraiment.

_ Si t'as kek'chose à dire à l'indien terreux tu peux l'faire dehors aussi et on fera d'la sauce salsa à not' manière.

Celle là restera à sa place, qu'il pense en la lui arrachant des mains et en la reposant gentiment sur son rayon. Il aurait prit beaucoup plus de plaisir à la lui éclater sur la gueule mais la menace fantôme du fusil dans son dos le poussait à adopter une attitude qu'il considérait digne d'un moine en convalescence.

_ 'lors on va passer à la caisse tous les deux...

Ce que cette voix faussement calme lui allait mal.

_ Et on va régler c't'affaire sur le parking. T'sais j'ai p'têtre pas assez d'thunes pour me payer cette supérette pourrie mais j'en ai assez pour m'payer l'hosto et j'espère que toi aussi sinon tu r'trouv'ras pas une tête humaine après. Même pas une gueule d'indien terreux.
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



   
ft. les cons qui participent
Le coup de la sauce, c’était sûrement un peu trop osé, piquant même à en juger l’expression qui se dessine sur le visage du capitaine de l’équipe de basket. Encore une fois, t'as pas réfléchi aux conséquences avant de te braquer. T’aurais dû t’en tenir à simplement l’ignorer. Faut croire qu’il aime vraiment pas qu’on lui cherche les poux ce type là, alors ça donnerait quoi avec une moitié de cheveux supplémentaire ahah ? Tu ne t’occupes pas spécialement de ton bras coincé dans ton dos et de la position inconfortable que le vieux t’amène à adopter pour éviter de trouver ça trop douloureux. Tu te contentes de jeter un regard en direction des caisses, un peu tendu et inquiet de la possible réaction du gérant. La violence il n’en a pas grand chose à carrer, mais en plein milieu des rayons de son casino, ça fait pas de la bonne pub -ok à trois heures du matin faut dire qu’il n’y a pas grand monde pour y assister, mais quand même, t’es prêt à parier ton skate que ça lui plaît pas-. Manquerait plus que tu te retrouves avec une balle dans le bras à cause de cet abruti incapable de se contenir. Si ça arrive, tu l’auras dans le cul, profond.

Ses mains elles finissent par lamentablement glisser sur ton blouson et l’indien en profite pour récupérer la sauce salsa tant désirée -dont tu n’auras finalement pas le loisir de profiter-. Osef, c’était pas de la old el paso, alors c’est pas plus mal qu’elle retourne à sa place sans que t’ai à refaire le chemin inverse toi même, puis ça se trouve, cette fois il pourrait bien te bouffer le bras vu la façon dont il cherche à te repeindre le portrait alors qu'il te connaît pas des masses. Cependant, c’est dommage, elle aurait fait l’affaire cette sauce pour accompagner le reste de nachos entamé depuis une semaine qui traîne sur l’étagère entre la figurine R2D2 et  la maquette à peine terminée de l’intrépide faucon millénium. Vraiment dommage. Tu prends le temps d’épousseter ton blouson et d’enlever les plis, contractant à la même occasion une tronche de renfrogné, manquerait plus qu’on te le bousille celui-là aussi pour que tu finisses par venir en tee-shirt sans manche tous les matins.

Tout en songeant à tout un tas de choses lambda, tu prends sur toi pour ne pas interrompre le Jordan qui part visiblement au quart de tours, faisant ton possible pour ne pas lui rire au nez alors qu’il semble limite prêt à ouvrir les hostilités au sein même du bâtiment.  Et quand la sonnerie de ton portable retentit une énième fois, tu met un certain temps à raccrocher, commençant à comprendre que la situation risque de devenir un tantinet plus emmerdante qu’actuellement. Tu jettes furtivement un œil vers l’écran, et évidemment, c’est toujours le même. Malcolm. Il peut pas réaliser que t’as mieux à faire que de lui répondre. Manquerait plus que tu décroches pour que l’indien pète-sec voit rouge. Ce serait drôle, mais t’es pas trop tenté par sa proposition de relooking rapide et gratuit.

_Bon, si c’est pas trop demander, vu que je suis censé plus ressembler à rien après, j’vais d’abord finir mes courses parce que bon, c’bien beau tes conneries et ta façon de réagir pour queudale, mais j’ai des trucs à faire. Mine de rien j’suis pas venu ici pour abîmer ta grande gueule de papoose et m’ecchymoser la tronche en prime, c’pas mon trip usee.

Petite pause, un peu théâtrale sur le coup. C’est pas comme si t’avais pas pris ton pied à répondre de façon provocante dès le début hein. Pas comme si tu t’amusais à tester ces réactions pour voir jusqu’où il est capable de partir. Trop pas ton genre. Tu songes même pas aux conséquences quand tu pointes la caisse du doigt et que tu t’écartes de lui, plus par instinct que par précaution.

_A toi l'honneur princesse, je te rejoindrais dès que j’aurais fini, si tu y tiens toujours, j’me vois mal te refuser cette faveur. Mais j'espère que t'as mieux à proposer que cette prise à deux balles, sinon je pense que tu ferais mieux de retourner récupérer sous ton tipi avant de commettre une grosse bêtise.

Et de t’en faire commettre une par la même occasion. Faut croire qu’il est pas du genre tribu pacifiste, c’est bien dommage. T’évites de la sortir à voix haute celle là, elle pourrait te coûter plus cher que la précédente. Tu met pas longtemps avant de lui lancer la canette que t'as passé ton temps à tripoter. Soit il la chope, soit non, mais ça part pas d'une mauvaise intention.


_Tiens prend ça en attendant, c'est moi qui offre, mais fais moi plaisir, détend toi un peu ok.

On pourrait limite entendre un troupeau de bisons marteler le sol, si tu transférais cette métaphore pathétique au Jordan actuel. Mais bon, pour celle-là aussi, tu préfère t'abstenir. Le pire, c'est que t'as rien contre les indiens, à la base. bang bang.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Cette fois s'en était trop.
Le téléphone.
Le tipi.
La sauce salsa.
Il ne rattrapa la canette qu'il lui envoyait que pour la lui lancer au visage.

_ Ok tu veux jouer à ça. Ok. Non mais tu vois c'est pour ça que je peux pas vous blairer, tous là, si tu veux t'battre tu le dis au lieu de faire ton cul béni de j'suis gentil moi pas mes affaires mais je cherche la merde ah ça je cherche et après t'iras pleurer que c'est pas toi qu'as commencé. J'vois clair dans ton p'tit jeu tronche de bite.

Elle l'avait manqué. La canette. Qu'importait. A n'importe quelle autre heure il s'en serait voulu de rater un tir à deux mètres voire moins, mais on était au milieu de la nuit et il était fatigué, son corps comme ses nerfs. Trop d'entraînements parce qu'il n'y avait qu'à cela qu'il était bon dernièrement, épuiser ses coéquipiers et les appeler à n'importe quelle heure de façon arbitraire pour s'occuper l'esprit et se rassurer. Savoir que si Salvatore était sur un terrain il n'était pas avec lui. A la longue, cela finissait par peser, autant sur ses épaules douloureuses que sur leur moral à tous et il se faisait le tyran de service, les convoquait à s'en faire détester parce qu'il n'en pouvait plus d'être tout seul, alors non, pour un lancé aussi misérable, il ne s'en voulait même pas. Il se demanda vaguement ce que cela pourrait donner, de se bagarrer là, à même le carreau, entre les condiments et les biscuits apéritifs, et seul un soupir fit écho à cette scène qui resterait probablement imaginaire.
Il ramassa sa poche en plastique, se rappela que sa seule préoccupation devrait être de décider si il mangerait celle de chili con carne ou de gratin dauphinois en rentrant. Cela allait être dégueulasse, comme toujours, il prendrait un paquet de bonbons à la caisse et une bouteille de soda.

_ T'aurais pu la rattraper.

Cette saloperie de canette.

_ T'as un cutter ? Ça me ferait chier de faire du sale travail quand je m'occuperait de ta gueule.

Mais sa conviction c'était perdue quelque part, il ne savait pas trop où. Probablement au fond de sa poche avec ses plats préparés et ses colorants alimentaires, encore plus sûrement happée par une petite vague de déprime en se disant que taper sur la tronche des gens était encore ce qui égayait le plus son quotidien dernièrement.

_ Tu voudrais pas venir bouffer chez moi ? A moins que ce soit ta pute qui t'appelle. Tu f'rais bien de la rejoindre.

J'dis ça j'dis rien.
Hein.




Spoiler:
 
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



   
ft. redneck & nar6
_ T'aurais pu la rattraper.
_T'aurais pu bien la lancer. Aussi. C'est quoi ton problème mec, t'as quoi contre un coca gratuit ?

Il a quoi contre cette saloperie de canette pour avoir manqué de te l'envoyer dans la face. Non mais sérieux, ce gars, capitaine de l'équipe de basket, et il arrive à te jeter l'objet en question à côté. Faut vraiment faire du strabisme ou une merde dans le genre pour parvenir à louper une cible à cette distance quand même c'est délirant. Mais bon, peut-être que culturellement, ses parents ne l'autorisent pas à porter des lunettes, qui sait ? Parce que bon, certes il est pas très tôt et ce type a jamais l'air très clean d'habitude, mais quand même, merde quoi. ça doit être le seul geste que t'as fais jusque là sans avoir intentionnellement envie de te foutre de sa gueule. La courtoisie se perd, -dixit le type qui fait payer l'entrée des toilettes aux jeunes filles-. En plus, t'sais pas, mais aux dernières nouvelles, tout le monde aime les sodas. C'est calorique, pétillant et ça pègue sur le bout des doigts quand ça se renverse, le pied total en clair. Rien que d'y penser t'es tenté d'essuyer tes mains pas spécifiquement propre sur le sweat de l'indien, mais t'as déjà assez fait de crasses comme ça pour aujourd'hui alors tu te contentes d'aller ramasser la canette histoire de pas te faire plomber par le caissier pour ne pas l'avoir restituée en bonne et due forme.

_T'as un cutter ? Ça me ferait chier de faire du sale travail quand je m'occuperait de ta gueule.
_Te sens pas obligé d'être civilisé avec moi, deux mains, de la boue et des bâtons ça suffit, c'pas comme si t'étais habitué au beau dans tous les cas, et j'voudrais pas te dépayser trop longtemps.

Tu ne connaît pas vraiment les usages de la culture indienne, mais à ton avis ils sont pas du genre à se demander s'ils vont te scalper avec un ustensile chirurgical, de cuisine ou bien plutôt avec les dents, ni à te demander si tu peux pas apporter ta participation pour te faire refaire le portrait.


_Ouais t'as raison c'est ma pute, et ma pute appelle pour savoir si ça me gêne pas qu'elle utilise ma chambre pour ramener les siennes, je présume. j'comprendrais jamais, c'est lui qu'a la plus grande et faut toujours qu'il vienne faire chier son monde.

...

_La plus grande chambre hein.

ouai hein, qu'il se fasse pas d'idées, ce con.

_Et pour le repas, tant que  tu me sers pas une décoction douteuse, j'dis pas non, j'commence à avoir les crocs.

ça se trouve, il te propose ça pour mieux te refaire le portrait après. C'est sûr qu'avec la tribu c'est tout de suite plus simple, et là c'est pas une place à l'hôpital qu'il te faudra, mais plutôt un bon gros mausolée. C'est douteux quand même qu'il tente de te défoncer la tronche avec une canette pour ensuite t'inviter à grailler. ça doit pas faire partie des coutumes.

_Quoi que, y'a un kebab plutôt bien pas très loin. Il doit encore être ouvert à cet heure là. Et puis j'sais pas où tu crèches, mais bizarrement, j'préfère rester dans l'ignorance.

A moins que..



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

_ Quoi t'es pédé en plus ?

C'était sorti tout seul, accompagné d'un pas en arrière, et suffisamment fort pour résonner dans le petit commerce. Cela avait été une remarque stupide, Jordan s'en rendait compte, il n'était pas si bête, et il jeta un regard gêné autour de lui, il n'avait toujours aucune envie qu'on l'identifie comme quelqu'un comme ça. Enfin l'autre il en avait de bonnes aussi à lui parler de son mec comme ça, comme si c'était normal, de leur libertinage indécent là, c'est normal d'être homo, c'est normal les partouzes et c'est normal de balancer ça au détour d'une conversation, au calme. Ah, il ne comprendrait jamais ces gens là, c'était comme Salvatore qui en faisait presque un spectacle et que ça faisait sourire que tout le monde sache que c'était un enculé et il ne parlait même pas de Jiang ou de Phi Noi, ceu là....
Ce gus était pas asiat' pourtant.

_ Enfin j'veux pas savoir ok. Juste, reste loin de moi et ok pour le kebab, je connais pas trop ces trucs exotiques mais si c'est ouvert ça me va. J'vais payer ça et on y va. J'passe devant.

Il s'apprêtait à se rendre à la caisse ou le commerçant grassouillet ne les avait pas quitté des yeux mais, pris d'un doute, il se retourna et coula un regard de travers à blondipanette.

_ En profite pas pour... tu vois ?
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



 
ft. redneck & nar6

On t'as déjà fait le coup de l'abruti, celui du pd aussi. Mais le coup de l'abruti qui croit que t'es pd, ça non, jamais. Faut quand même être barge pour te comparer aux spécimens qu'on peut voir à volfoni et y trouver une ressemblance. Ce n'est pas parce qu'on a l'air d'être supérieur à tout le monde qu'on est forcément pd, stop ton char mec. Puis bon, c'est pas non plus comme si beaucoup de gens ignoraient l'existence de ton frère et la façon dont tu le compare à un emmerdeur fini dans chacune de tes phrases. C'est pas nouveau ça, t'as juste oublié que ça l'était pour lui, et qu'il avait pas les meilleures capacités de déductions qui soient. Puis t'sais pas, mais si t'étais pd, ça tu l'dirais pas. C'est suffisamment gênant de croiser ce débris de jiang li dans les couloirs, pas besoin de se retrouver à jouer les marioles comme lui. Certes tu t'entends bien avec Salvatore, mais ça reste affreusement incommodant quand il vient surfer avec toi et qu'il te sort sa panoplie de commentaires sur les fesses de tout un chacun, y compris les tiennes. Quoi que il s'est calmé depuis peu, et ça c'est pas plus mal.

_ En profite pas pour... tu vois ?
_ Pour quoi ?... tu crois quoi sérieux ? j'sais m'tenir. quand même.

Toi pd, toi qui zieute son cul, non mais il en a d'autres des comme ça ? Ce serait comme dire que t'as pas foule d'amis et que tu préfères faire des montages de maquettes plutôt que de sortir surfer, sauf que ça c'est vrai.

_  et puis merde, même si j'étais une tantouse et c'est pas le cas rassure toi, je chercherais même pas à mater ton boule d'indien.

et ça c'est sûr, aucune chance. Fin un peu plus que celui-ci du vendeur si c'était le cas, soit. Mais désespérer au point de relooker le fesse d'Evans, quand même, faut relativiser.

_  bon sinon on s'le fait ce kebab ou bien ? Si tu mets autant de temps à payer qu'à arriver aux caisses, on en a pour la nuit u see ?


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

La claque était partie toute seule, il aurait été capable de le jurer sur la vie de son chien.

Bon, elle n'était pas méchante, c'était une petite claque derrière l'oreille, juste un "ta gueule" avec la main plutôt qu'avec les mots, mais il n'en était pas moins que c'était parti tout seul et il ricana tout seul en récurant sa monnaie.

_ Ouais ouais on s'le fait.

Il ne l'attendit pas et sorti avant que papi-la-caisse ne s'imagine que tout cela puisse dégénérer juste devant son comptoir. Blondie n'aurait qu'à courir. Puis il pensa qu'il serait derrière lui ce con et que malgré tout ce qu'il pouvait dire, il pourrait à loisir "mater son boule d'indien", alors il préféra attendre qu'il sorte adossé à un lampadaire en mauvais état. La lumière n'arrêtait pas de clignoter et dans la nuit, la supérette et de ses alentours ressemblaient à un décors de film de gangsters. L'endroit parfait pour se taper dessus à coups de bouteilles en verre et de battes de baseball et un frisson couru le long de son échine. Il n'était pas chez lui, le savait très bien et tout d'un coup le doute le prenait que ce type l'entraînait peut-être chez ses potes ou dans un sale piège, ce qui revenait globalement au même.

_ T'es qui au fait ? Ton nom j'veux dire.
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



 
ft. redneck & nar6


_ eh ducon, stop it c'est chiant, j'suis pas ton clebs. tsss.

Ah ouai parce que Narcisse, tu lui tapote pas la tête comme ça, même s'il le cherche ou quoi, c'est trop mainstream, comme les gens qui se la joue en sortant des répliques de films pf. Et en plus ça le fait rire. Pathétique. Vivement que tu te le fasse, ton kebab.

Surtout que tu viens d'apprendre que ce mec t'as envoyé bouler sans avoir pu te remettre, à croire que t'as vraiment une gueule de con. ça confirmerait presque les dires de certains, mais tu fais comme si ça ne te froissait pas, comme si ça passait au dessus de ton égo qui hurle de lui lancer une série de flip-off puérils avant de te barrer et de rentrer chez toi. Mais chez toi il y a le frère, et entre les deux, choisir c'est pas bien compliqué. Puis bon, vous êtes enfin sorti de la supérette et le vieux de la caisse ne braque plus son calibre sur vos pauvres têtes d'illuminés, alors autant profiter de ce regain de liberté pour remplir ton estomac qui gronde sourdement.

_ Copperfield mec, Copperfield. lance-tu en haussant les épaules, comme si c'était l'évidence même et que la question n'avait pas à se poser tellement ça semblait futile.

_ Narcisse, tu ponctues, finissant par l'essentiel, les lunettes relevées sur ton crâne retombant sur ton nez.

_ Sinon t'sais que les lampadaires dans ce coin là sont pas super clean. genre entre les chiens qui pissent dessus, les mecs qui s'y agrippent pour dégueuler tout leur saoul et les tasspé qui s'y collent, ils prennent un peu cher comme les peaux rouges. Enfin j'dis ça, j'dis rien, c'est pas méchant tu vois.

Ouai bah dis rien alors, c'est ce que tu réponds du tac au tac aux gens qui te sorte cette connerie verbale. Ces cons qui émettent leurs opinions sans émettre grand chose d'autre faut croire que t'en fais un peu parti quand même au final. Bref, tu le dépasses, ricanant avant de t'arrêter et de tourner ta tête de façon à l'apercevoir.

_  Aller, viens. Faut juste descendre la rue, puis tourner à gauche avant la borne incendie. On y sera rapidement.

et puis sans cérémonie tu emboites le pas.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Qu'il était chiant.

_ C'est trop te d'mander que d'la fermer j'sais pas genre... cinq secondes ? C'pas qu't'as pas l'air gentil hein mais ça m'donne moins envie d'te péter la gueule quand elle est fermée. C'est con hein ?

Juste.
Il se décolla quand même du lampadaire parce que bon, Blondie avait pas forcément tort.

_ Narcisse c'est pas un nom de gonzesse ça ? J'dis pas ça pourêtre méchant, c'est pas toi qu'a choisi ton nom, c'est juste manière de faire la conversation quoi. Et si tu fais encore une remarque sur les indiens j'te jure que ça va mal se passer et que j'te f'rai bouffer ton kebab par le cul. J'précise au cas où.

En attendant, Narcisse avait raison car dans la nuit clignotaient les néons agressifs d'un kebab, le dernier sans doute encore ouvert à cette heure. Il donnait directement sur la rue et les tables en plastique dépareillées étaient installées en travers du trottoir, certaines encore couvertes des restes des repas précédents. Aux yeux de Jordan cela puait le fast food louche mais son ventre grognait trop fort pour se préoccuper de l'odeur de quoi que ce soit.

_ C'est là qu'on bouffe ?

La tête du gars ne lui revenait pas. Peut-être que parce qu'à trois heures du matin à est Gibson on ne croisait plus que des types avec des carabines.
V. Narcisse Copperfield
Deal with it ◒⁃◒
avatar
Âge du perso : 19 ~
Activité : racaille d'arcadia
Spécialité : shortboard
Fonction : universitaire
Poste spécial : i'm lorde yah yah, référent de l'équipe de surf solo
Avatar : dave strider ~ homestuck
Messages : 526
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 21
Localisation : ლ(́◉◞౪◟◉‵ლ)
Deal with it ◒⁃◒



 
ft. redneck & nar6


Ferme là, Ferme là, ils sont toujours tous à te rabâcher ça. Ils n'ont pas compris que t'en avais rien à foutre, que ce haussement de sourcils exacerbé voulait dire je t'emmerde, et que tu ne prendrais jamais compte de ce genre de remarque ?

_ Tu peux parler, je connais aucune nana qui s'appelle Narcisse. Alors que Jordan... ça court plutôt les rues, sans t'offenser.

Alors autant éviter de lancer des piques quand on a le même type de soucis. Quant au sujet des peau-rouges et cette histoire de kebab anal, ça ne t'émoustille pas des masses, alors soit, tu t'abstiendrais d'en balancer des pas très mûres, ce soir tout du moins. Te censurer sur la durée, s'avérerait plus compliqué. Enfin, trêve de réflexion, le kebab est en vue, et comme d'habitude, son look totalement bas de gamme te passe au dessus de la tête. T'es tellement habitué à cet endroit. Diego t'y emmenais souvent, quand t'étais plus jeune, alors qu'il te briefait sur les activités de la semaine. Mais Diego est parti, faire des études à l'autre bout de la Floride, c'est fini tout ça, et ça te donne envie de gerber rien que d'y penser. Il t'as lâché au final, comme tous les autres.
C'était rien qu'un bâtard de plus.

Ouai c'est là. Ça te pose un problème ?

Tu ne diras jamais que c'est un bâtiment tout ce qu'il y a de plus clean, mais tu ne t'attendais pas à ce genre de réticence de la part du leader des Volfoniens. Tu pensais qu'il en aurait un peu plus dans l'bide.

Me dis pas que tu flippes pour si peu ? Certes la décoration n'est pas de très bon goût, mais c'est ouvert.

Et il n'a même pas encore vu la tronche des toilettes. Infâmes.

Fin si t'as plus faim, j'peux comprendre hein. Mais moi j'ai la dalle alors je rentre.

N'espère même pas que ces types là te servent en terrasse.


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Il le suivit en bougonnant, enfonça ses mains dans ses poches en soupirant, leva les yeux au ciel, exprima tous les signes de mauvaise volonté possible mais le suivit quand même. Au moins le mec derrière le comptoir n'avait pas l'air d'y cacher un fusil, plutôt de l'herbe, mais ça Jordan s'en moquait éperdument. Il se laissait tomber sur des chaises en plastique à l'extérieur et héla le mec qui faisait semblant de nettoyer les tables.

_ J'prends deux cheese et une très grande fritte. Avec la sauce blanche et mets-en plein. Voilà.

Le pauvre type haussa un sourcil dédaigneux mais il semblait avoir l'habitude qu'on lui parle comme à un chien et il se contenta de se tourner vers Narcisse ce qu'il voulait avec à peu près autant de politesse que Jordan Evans en avait fait montre envers lui.

_ Tu veux qu't'invite chérie ?

Haussement de sourcils suggestif et posture de pacha, Jabba le hutt était dans la place.
Contenu sponsorisé


 
Sorbouboul [Narcisse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès
» Compte de Narcisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Arcadia :: East Gibson Street :: Supérette-
Sauter vers: