+ Stand des Artistes [INTRIGUE]

Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

Stand des artistes
« le plus beau le plus chaud »

x Artistes

Les artistes sont doués en décoration. Même si il fait un peu bancal quand on y regarde de plus près, leur stand transpire l'amour, la joie de vivre et les ornements cheap.

La suite de l'intrigue se passera ici au kiosque, entre le stand des Sportifs et celui des Artistes. Vous êtes bien évidemment libre de poster vos propres sujets RP se passant aux alentours ou en même temps, cependant seuls les messages postés dans ce sujet pourront faire rapporter des points supplémentaires à vos filières.
Vous pourrez aussi vous procurer tous les trucs plus ou moins utiles et plus ou moins bien faits que les cursus mettent en vente pour les visiteurs et les autres élèves. Comme on sait que la plupart d'entre vous sont ruinés en chaussettes après les achats compulsifs de points de filière, les prix sont en dollars et non pas en chaussettes et les achats seront donc à gérer d'un point de vue RP (est-ce que votre personnage peut se permettre de dépenser tant ou tant d'argent) et non pas grâce à des points.


+ Chaque message posté dans ce sujet fera remporter 1 000 points aux Sportifs et 500 points aux Artistes, ceci dans le but de vous encourager à aller visiter le stand de vos petits camarades EL ADRITORE !

+ Le stand et ce qui y est proposé peuvent être mis à jour par le cursus auquel il appartient depuis le salon de discussion à propos des portes ouvertes. Proposez un truc, mettez vous à peu près d'accord, et ce sera ajouté ici.

+ Articles à la vente :


+++ Précommande des DVD du spectacle (25 dollars ) - Ce soir aura lieu une grande représentation organisée par les différents cursus artistes. Si vous ne pouvez pas assister au spectacle ou que vous voulez en conserver une trace (et à mater tout votre saoul chez vous), vous pouvez pré-commander le DVD ici.

+++ Photographie souvenir (5 dollars) - Le grand classique. Ici vous pourrez poser près de magnifiques sculptures un peu abstraites ou votre tête dans l'un des grands panneaux décorés par les élèves d'art plastique et de Jésus. Vous avez toujours rêvé de prendre une photo en poulpe-papillon ou en macchabée fleuri ? C'est une occasion à ne pas manquer.

+ Activités :


+++ Démonstration tatouage (gratuit) - QUI VEUT UN TATOUAGE GRATUIT ? Vous avez toujours rêvé d'avoir un tatouage ? Les conditions sanitaires vous font peur ? Comment reconnaître un bon tatoueur ? Cette démonstration est faite pour vous !

+++ Atelier musique (gratuit) - Le directeur a accepté de faire descendre quelques instruments de la salle de musique et certains élèves ont généreusement proposé les leurs. Si vous n'avez jamais touché à un instrument de musique de votre vie et que vous voulez un professeur sexy ou que vous avez simplement envie de frimer, prenez une chaise et jouez.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Angel Reeves

avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Baseball
Spécialité : Champ centre
Fonction : Elève
Poste spécial : Président(e) du club d'athlétisme
Avatar : Miyasaka Ryou - Inazuma Eleven
Doubles-comptes : Perceval Hartwood
Messages : 615
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 20
Localisation : Sudiste

Dès que quelqu'un vient me remplacer sur le stand photo, je m'éloigne faire un tour vers les stand des artistes, curieuse. Ils ont beau être nos ennemis, j'ai quand même super envie de voir ce qu'ils ont fait, et puis avec un peu de chance, je croiserais même Adriel ! Il a du préparer un truc classe et badass - à son image, quoi.

Je ne jette même pas un regard aux stands de précommandes des DVD - nos projets à nous sont tellement mieux, et puis, qui irait claquer 25 dollars pour ça ?-, mais me fige quand je lis l'affiche "Démonstration tatouage". Et sens un large sourire grandir sur mes lèvres en remarquant la mention "gratuit". Ils sont sérieux, là ? Mon dieu, absolument hors de question que je passe à côté de ça ! Je cours aussitôt vers le stand, sans cacher mon enthousiasme.

- Moi ! Moi, je veux ! je crie en agitant frénétiquement les bras, sans même avoir la moindre idée de tatouage à demander.

Si ça se trouve, Adriel est l'un de ceux qui s'occupent du stand ? Oh, ce serait si parfait !

_________________
Pour moi, c'est du cc6633 ♥️

Grmblblbl Merciii ♥ :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Honnêtement, c’était de la grosse merde à préparer. J’avais proposé ça sur le coup, loin de me douter qu’on allait accueillir l’idée avec autant d’enthousiasme, ou même que la direction allait accepter.

Y’a fallu que je trimbale ma machine à tatouer, plusieurs styles d’aiguilles, une variété acceptable de couleurs d’encre, tout le matériel sanitaire nécessaire, les papiers de transfert, des pots de crème pour entretenir le tatouage pour les potentiels cobayes, un baume analgésiques au cas où je tatouerais quelqu’un qui ne supporte pas trop la douleur ainsi que mon portfolio, histoire que les gens puissent voir quel genre de travail je fais. Le tout est aligné proprement sur une table prévue à cet effet, juste à côté de ma chaise à tatouages que je me suis fendu le cul à amener ici. Après, fallait penser au fait que je ne peux pas dessiner un truc élaboré sur le tas, donc à apporter mon ordinateur portable connecté au Wi-fi ainsi qu’une putain d’imprimante pour imprimer ledit tattoo. Enfin, si la personne sait déjà ce qu’elle veut.

Alors quand je dis que ç’a été un merdier, j’exagère pas. Parce qu’en plus, je demande pas un sou pour tout ça. En principe, Jake devait m’aider à tenir le stand, mais il est toujours pas arrivé. Les curieux commencent à se pointer et, naturellement, je réponds aux questions qu’on me pose. Seul. Reste qu’à savoir si quelqu’un va décider sur un coup de tête de se faire tatouer. Je lève les yeux en entendant une personne qui se propose de façon assez énergique. Eh ben. Si c’est pas Angel, ma fangirl lesbienne tomboy préférée. Je me lève, un vague sourire aux lèvres. On dirait que j’ai déjà un cobaye.

-Ben viens, Angie. Te gêne pas.

De toute façon, c’est pas comme si t’étais timide.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Reeves

avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Baseball
Spécialité : Champ centre
Fonction : Elève
Poste spécial : Président(e) du club d'athlétisme
Avatar : Miyasaka Ryou - Inazuma Eleven
Doubles-comptes : Perceval Hartwood
Messages : 615
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 20
Localisation : Sudiste

ADRIEL. MON DIEU, C'EST LUI.

Mon sourire s'élargit - oui, c'était encore possible - et, je le sais, des étoiles se mettent à briller dans mes yeux. Comme toujours quand je le vois. Il est classe, tellement classe, et l'habitude de le croiser ne le rend pas moins parfait qu'au premier jour où je l'ai aperçu. En plus il me sourit, et rien que pour ça, je sais que je serais d'excellente humeur pour le restant de la journée - voire de la semaine. Je m'installe sur le siège sans perdre de temps, et abandonne l'anglais pour la langue française, comme à chaque fois que je parle avec lui.

- Des tatouages. Je savais même pas que t'en faisais, c'est trop classe, mais hé, ça, t'as l'habitude que je te le dise !
je lance joyeusement, avant de regarder avec curiosité son matériel. Bon, par contre, je dois t'avouer que j'y connais, genre, absolument rien. Tu m'expliqueras comment ça marche, au passage, dit ? Oh et, j'ai pas la moindre idée de ce que je pourrais m'faire tatouer, j'y ai jamais réfléchis avant. Faudrait un endroit pas trop visible. Le dos, ça serait bien, un truc pas trop gros non plus. Mais euh. Ouais, je sais pas quoi te demander, en fait, t'aurais pas une idée de truc qui m'irait ?

En vrai, ça dure toute la vie, ces trucs-là, je devrais peut-être y réfléchir un peu ? Maman va m'engueuler si je fais un truc comme ça sur un coup de tête. Mais en même temps, c'est un tatouage d'Adriel, quoi. D'Adriel. J'aurais peut-être plus jamais une occasion pareille, et en plus, ça veut dire qu'il y aura une partie de sa classitude gravée sur ma peau. Si c'est pas le style, ça !

Je réfléchis intensément à quel tatouage lui demander, quand soudain, une idée me fait éclater de rire. Je met une bonne vingtaine de secondes à me calmer, et essuie les larmes qui perlent au bord de mes paupières.

- Pardon, c'est juste que je viens de m'imaginer te demander de me tatouer un coeur avec ton prénom marqué dedans, et tu vois, j'ai imaginé la tête que tu f'rais si j'te disais vraiment ça, et c'était priceless, tu vois !


Je sais même pas comment j'ai pu avoir une idée pareille, mais quoiqu'il en soit, c'est difficile de me retenir de me remettre à rire.

_________________
Pour moi, c'est du cc6633 ♥️

Grmblblbl Merciii ♥ :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Angel a beau être un peu creepy sur les bords, c’est quand même sympa de voir que certains sont heureux de voir que je me pointe à Volfoni, surtout avec tous les efforts que ça me demande. La température à peu près équivalente à l’intérieur de l’anus de Satan m’empêche de cacher ma cicatrice encore moins subtile qu’un œil au beurre noir et ça me fait chier, mais je fais avec les regards que ça attire.

Je la laisse s’asseoir sur la chaise. Vraiment, à la vitesse à laquelle les informations vont dans cette académie à la con, j’étais sûr qu’elle savait que je suis tatoueur. J’hausse les épaules, gardant un œil sur ceux qui regardent mes affaires d’un peu trop près.

-Ouais bien sûr, j’suis là pour expliquer le processus et répondre à tes questions, que je fais en anglais. Par contre, évite de parler en français pour que les invités comprennent.

Je me dirige vers mon ordi pour le mettre en marche et ouvre une page Internet.

-Dans le dos? Ok. Tu préfères sur une omoplate, ou peut-être juste en bas de la nuque? C’est discret et c’est un bon emplacement pour un tatouage pas trop gros. Oh, par contre, je dois te demander de me présenter ta carte étudiante juste pour être sûr que t’as au moins dix-huit ans. Tu peux prendre ton temps et chercher quelque chose sur l’ordi – y’a le Wi-fi. J’ai mis une liste d’artistes assez variés et intéressants juste à côté si t’as pas d’idée. Quand t’es sûre de ton coup, on peut imprimer ton tatouage.

Ce qu’Angel ajoute me tire un léger rire. En tant que tatoueur professionnel, faut que je sache mes limites, quels genres de projets je me permets de refuser pour le bien de mon client et de ma réputation. À coup sûr, je refuserais de tatouer le nom d’une personne, à quelques exceptions près. Pour cette fois, je réplique en français.

-J’aurais pu te tatouer ma déclaration d’amour, aussi. Ou une bite sur le bord de la gueule. C’est tout aussi glamour.

Je me mets à rire avec elle, ayant retrouvé un semblant de bonne humeur.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



Un regard furtif jeté en arrière, tu zieutes une dernière fois le stand des sportifs. Pas grand-chose à faire là-bas, à part mourir de honte devant ceux qui regardent le calendrier des Princes. Non mais ça, au moins, c'est fait. Tu rajoutes "posé nu sur un calendrier" sur ta liste de conneries à faire une fois dans ta vie. Et basta. Qu'on n'en parle plus. Puis t'es curieux de voir ce qu'on fait les artistes.

Pour aujourd'hui, t'as sorti le maillot traditionnel du baseball, celui qui est resté dans ton placard depuis un moment et que tu sens qu'il commence à t'aller petit. Mais t'as quand même réussi à l'enfiler, hallelujah. Il est blanc, basique. Tu as remplacé ton casque de batteur par une casquette de la même couleur que la tenue. Tu l'as même lavé pour l'occasion, ainsi que tes chaussures qui étaient couvertes de boue.

Tu croises quelques regards familiers, tout en t'avançant vers le stand, que tu trouves drôle à sa dégaine. Les artistes, ils sont géniaux bon sang. Tu te postes devant, fouinant dans ce qu'ils proposent. Peu convaincu, tu regardes aux alentours ce qui pourrait t'intéresser davantage. Tu vois la démonstration de tatouages, ce qui pourrait éventuellement être cool, mais vu que tu es assez indécis sur tes choix, tu renonces. On verra dans quelques années.

Un coup d'oeil vers les panneaux décorés. Mouais, tu t'imagines mal posé avec ça. Enfin, du moins, seul. S'il y avait au moins une personne avec qui tu t'attendrais bien, ça pourrait te tenter. Enfin bon. Tu te mets à déambuler dans la foule, à chercher un truc intéressant à faire. Peut y avoir l'atelier musique, mais tu ne sais jouer d'aucun instrument. À part le triangle et le tam-tam, mais bon. Mais tu t'avances quand même vers l'atelier musique, on ne sait jamais qui tu pourrais croiser. Puis ça pourrait être cool.


Jay I. Howard
Sweet dreams are made of you
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Musique
Spécialité : Rap
Fonction : Y3
Poste spécial : Wesh de l'école
Avatar : Noiz - DMMD
Doubles-comptes : Japogay Tranquille
Messages : 317
Date d'inscription : 05/10/2014
Sweet dreams are made of ❦you

Stand artistique.
Putain, c'est là où tu devrais être en fait.
Comme un couard t'as dégagé de ton cursus pour aller voir ailleurs, et comme un con tu te sens mal d'avoir quitté le navire, mais fallait y réfléchir avant, hein.
Fallait y penser avant.
Son sandwich dans la bouche et son bonnet bien enfoncé sur la tête, tellement bien qu'il tombait sur ses yeux. S'il avait pu disparaître, il l'aurait fait sans problème. Sans hésitation aucune. Là, c'était craignos comme façon d'agir. Et là, si on le matait de trop près, il allait vraiment avoir honte. Ton cursus c'est la musique, mec, t'as rien à foutre avec les sportifs.
C'est en partie pour ça qu'il ne voulait aider aucun des stands. Qu'on lui foute la paix, royale la paix, et qu'on le laisse faire sa vie et naviguer sur le campus sans avoir à rendre de compte à qui que ce soit. Et puis bon, y'avait certes pas de quoi être fier, mais on n'avait pas à lui faire de réflexion non plus. Il avait aidé. Un peu.
Il s'était foutu à poil quand même. Devant le Kimimichi, fallait le faire.

Il n'avait même pas osé regardé le résultat en fait. Ça lui faisait peur.

Angel allait se faire faire un tatouage par l'autre freak. Pour une Sailor, c'était hardcore quand même. Enfin.
Y'avait Iloy qui traînait des pieds. Le jour où il arriverait à soulever les jambes pour marcher normalement serait un jour historique.

- Iloy ? T'aides pas au chtand, toi ?

Moi non plus tu me diras. Ouais bon ok. Enlève le pain de mie de la bouche.

- Non parce qu'il doit pas y avoir grand-monde en fait, Angel est là aussi...

Toux rauque.

- J'ai pas envie de me déguiser en pokémon, haha. On va le voir ? Angel ?

Hein ? Voilà ? Essaye d'être sympathique ? On va dire ça comme ça.

_________________


Cadeaux:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



Les mains dans les poches, tu regardes les différents instruments éparpillés, ainsi que les nombreux élèves qui chahutent autour. Puis tu relèves la tête quand on t'appelle. Tu vois Jay, en train de bouffer son sandwich. Son bonnet est tellement bas que tu ne vois quasiment plus ses yeux. Autant regarder ses narines.
Tu secoues négativement la tête à sa question.

"Pas trop trop envie d'y être, t'vois. Pis ils se débrouillent très bien sans moi ceux qui y sont."

Tu t'avances vers lui, remettant correctement ta casquette par réflexe. Se déguiser en pokémon, c'est vrai. Non mais t'imagine ta gueule dans un de ces costumes ? Ouais non, vaut mieux pas imaginer, ça serait à la limite du ridicule. Puis bon, t'as jamais été fan de pokémon.

"Aller voir Angel ? Euh ouais, aller, on va voir si elle va douiller pour son premier tatouage."

Tu rebrousses chemin, n'enlevant point les mains des poches. Cette journée risque d'être longue, mais amusante. Du moins, tu l'espères. Parce que sinon, t'aurais préféré rester au lit pour le coup.
Tu jettes un coup d'oeil vers le rappeur.

"T'en veux pas de tatouage, toi ?"

Tu t'approches de la foule qui s'est formée autour du tatoueur et du cobaye. C'est quoi déjà son prénom au gars ? Tu ne sais plus.


Jay I. Howard
Sweet dreams are made of you
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Musique
Spécialité : Rap
Fonction : Y3
Poste spécial : Wesh de l'école
Avatar : Noiz - DMMD
Doubles-comptes : Japogay Tranquille
Messages : 317
Date d'inscription : 05/10/2014
Sweet dreams are made of ❦you

Stand artistique.
Il est sympa Iloy. Pas méchant pour deux sous.
Il est un peu trop discret à son goût, pas que ce soit franchement dérangeant, Jay non plus n'est pas très causant en règle générale, mais deux discrets ensemble ne vont pas l'un vers l'autre spontanément s'ils n'ont pas d'excellentes raisons de le faire et le fait était qu'avec Iloy, les sujets de conversation n'étaient pas légion. Jay n'aimait pas vraiment le baseball, n'y était pas doué, et ils n'avaient pas grand chose d'autre en commun. Voilà voilà.

Y'avait Angel et les sportifs, d'un coup, ça faisait presque beaucoup et Jay ne put s'empêcher de sourire à cette pensée. Un sourire de kéké pour bien montrer qu'il était un bonhomme tu vois, le bonhomme du bahut, et pas le pleutre à pandas que le roux avait grillé dans la cave à vin. Traumatisant comme expérience tout ça. Oh bordel il était en photo lui en plus, ça allait chier s'ils se croisaient.

- Arrête, c'est pas cool de s'foutre de sa gueule, c'est un amour c'te meuf. Mais ouais j'comprends pas qu'elle se fasse faire un tatouage, puis vlà le mec qui tatoue en plus, il va lui faire une tête de mort ou j'sais pas quoi.

Déjà que je balise pour rien alors t'imagines pas me faire tatouer par Lespérance tu vois. Il est très gentil lui aussi, c'est con qu'il ait une gueule aussi space. Quoique pour le coup il pouvait parler.
Un bout dans son sandwich.

- Beh en fait chais pas, j'suis déjà percé partout et j'avoue que j'suis pas très tatouage tu vois, j'aime pas savoir que c'est définitif dans ma peau t'sais, si j'm'en lasse j'ai pas moyen d'y renoncer t'as vu. C'est pareil pour les écarteurs ou les scarif' par exemple. Moi j'reste avec mes piercings, c'est d'l'entretien mais un jour si j'veux reboucher les trous c'est faisable tu vois. T'es tatoué ou percé toi ? J't'ai jamais vu autrement qu'en veste.

_________________


Cadeaux:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Je suis en retard. Comme d'hab. Pas que j'avais d'heure précise, mais je voulais aider Adriel pour son stand et arriver un peu d'avance. Well woopsie-fucking-doo. Je débarque en quatrième vitesse avec le peu de trucs que j'ai emporté avec moi. Ma propre machine et de l'encre en plus, juste au cas où avec mon propre portfolio. Pas grand chose de plus, je ne suis que là pour l'aider, peut-être le conseiller et aller chercher du matériel si on manque de quoi que ce soit.

Au moins il n'y a pas de file devant le stand de mon autochtone préféré. «Salut Didri, désolé du retard». Je me faufile et débarque mes trucs sur un coin de table disponible. «Comment ça va pour l'instant? J'ai rien manqué?»

Je m'installe dans un coin et commence à classer les couleurs de nos trucs ensemble. Plus de variété, c'est toujours bienvenue. Je lance à la nouvelle-venue: «Bonjour, je m'appelle Jake. Assistant d'arts plastiques.» J'ai l'impression d'avoir interrompu quelque chose. Je me sens vraiment mal à l'aise. J'espère que je n'ai pas oublié de barrer la porte de l'appartement.
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• Stand des artistes

12:58 - Loy t où ?
13:04 - T'es ooooooù ?
13:07 - T'ES OU TROUDUC.
13:15 - Vazy vtff.


Ce con qu'est pas foutu de répondre à un sms. Ah, quand c'est pour m'envoyer de la merde à trois heures du mat, il le trouve, là, son bigot ! J'étais au stand des sportifs, en train de vendre c'est supeeeeerbes calendriers (Pas cher du tout, très jolis, je vous les recommande) dans lequel je ne suis pas, tout en guettant si l'autre crétin ne passerait pas dans le coin, mais non. Pour l'occasion, je suis en full basketteuse, les cheveux en queue de cheval, l'uniforme des Northern Stars, les serres poignets et les basquettes (bon, pas les vraies chaussure de basket, quand même, je vais pas aller les niquer). Au final, lassée de vendre le corps des autres, je laisse ma place à quelqu'un d'autre et vais voir ce qui se fait du côté des artistes.

Pleins de jolis trucs, du coup. Y'a même Adriel qui fait des tatoos. Je lui fait un signe de la main de loin, mais je suis pas sûre qu'il m'ai vu, il est occupé. J'irais lui taper la bise après. Y'a des sculptures, des tableaux, aussi. Je reste bien une demie heure à tout fouiner. Tout ça, c'est très joli, c'est pas moi qui pourrait faire ce genre de trucs. Je tape la discut' à quelques personnes sur le tas, avant d'apercevoir Iloy. Gngnnngn pas foutu de regarder son bigot. Pour la peine je fonce comme une sauvage et lui saute sur le dos. Si je lui nique la colonne vertébrale, tant pis.

_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



Tu te hisses sur la pointe des pieds, t'arrives pas à voir la démonstration de tatouages, mais t'écoutes Jay en même temps.

"Nan j'ai rien, ni tatous, ni piercings. Enfin, je sais pas si je m'en ferais plus tard, mais ça me tente. Un peu, du moins. Mais je suis assez indécis dessus, genre entre "ouais c'est cool, c'est joli" et "putain j'aurai la flemme de l'entretenir". Voilà, voilà."

Tu finis par abandonner ton désir de voir Angel se faire tatouer, la foule t'énervant à gigoter de droite à gauche. Un dernier coup d'oeil vers l'amoureux des pandas et un toussement.

" 'Vais me chercher à boire, je crève de chaud dans ce costume. Je reviens, enfin, si je me perds pas."

Tu t'éloignes de lui, te baignant parmi les gens, dans ce bain de sueur. Putain que c'est écoeurant, tu as juste envie de te jeter sous une douche. Froide.
Où trouver à boire ici, putain ? Tu fouines, espérant qu'une réserve d'eau ou autres ne soit pas à sec à cause des autres. Tu marmonnes des injures, t'essuyant avec une manche la sueur sur ton front. Tu vas finir par faire un malaise tu vas voir. Alors que tu te balades, tu empoignes le portable qui traîne dans ta poche, le sortant pour vérifier l'heure. Et merde, des messages de Sool'. Tu vas te faire démonter. Oui bah hein, ça t'apprendra à le mettre sur silencieux. Tu n'y réponds même pas, parce que tu sais que tu vas la retrouver dans un moment ou un autre. Tu remets l'appareil dans ta poche, reprenant ta fouille.

Tandis que tu bailles, encore, tu entends des bruits de pas dans ton dos. Encore un gosse qui court comme un attardé. Tu ne prends pas la peine de te pousser, pensant qu'il va te contourner comme tout être normal doté d'un cerveau. MAIS NON sacrebleu, la chose non identifiée qui s'agite te saute littéralement sur le dos. Quelques pas en avant, pour te rattraper et pas te casser la gueule, tu tournes ensuite légèrement la tête pour voir qui s'est placé sur ton dos au point de te le péter. Évidemment, pas de grande surprise à voir qui s'est.

"Ouais bon, désolé de ne pas avoir répondu, mais la prochaine fois Hulk, vaz-y mollo pour une approche !"

Tu rigoles comme un ogre. Enfin, la voilà, et Dieu sait que quand vous êtes réunis... appelez les forces de l'ordre, n'importe quoi, barricadez le périmètre, éloignez femmes et enfants. Dieu sait que ça sent mauvais, la connerie pointe son nez. Jolie rime.

"Esh Sool', t'as pas vue un endroit où ils vendent à boire ? J'ai l'impression que mon corps se vide petit à petit de tout son eau, je vais finir désséché sur la pelouze du bahut."


Jay I. Howard
Sweet dreams are made of you
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Musique
Spécialité : Rap
Fonction : Y3
Poste spécial : Wesh de l'école
Avatar : Noiz - DMMD
Doubles-comptes : Japogay Tranquille
Messages : 317
Date d'inscription : 05/10/2014
Sweet dreams are made of ❦you

Stand artistique.
L'avantage à être grand garçon, c'est que ça va, t'y vois toujours un peu devant toi. Bon c'est pas Mandy-Lou ou Leeroy, d'autant plus qu'elles ont un vagin, mais c'est déjà pas si mal. Zackary il pourrait avoir de la chance s'il était pas malade tout le temps. Il l'enviait pas franchement.
Iloy se noyait dans sa veste et s'étonnait d'avoir chaud. Même Jay, pour l'occasion, avait laissé sa veste au placard et avait remonté ses manches longues. Une main dans la nuque pour venir essuyer les quelques perles de sueur qui chatouillaient ses piercings.

- Ouais vazy, courage avec la foule mon gars.

Courage, moi j'reste là au cas où tu te perdrais. Ce que c'est mignon.
Un coup d'épaule pour traverser la foule et s'approcher de sa petite tomboy adorée. Ils étaient loin, leurs rendez-vous à jupettes et oreilles de lapin.

- Hey, salut. Ça s'passe bien ?

Un sourire pour les deux, mais fallait avouer que son regard s'attardait beaucoup plus sur Angel que sur Adriel. Une question de complicité fallait dire.

- J'reste pas longtemps, j'veux pas vous emmerder.

_________________


Cadeaux:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• Stand des artistes

Evidemment, Loy râle. Tout ça parce que je lui ai un peu massacré la colonne vertébrale. Je ne descend pas pour autant, bien au contraire, je m'installe confortablement sur son dos, en l'étranglant à moitié avec mes bras au passage.

"Ça t'apprendra à pas répondre !

Sinon, je fini ma crise d'autorité -je ferais presque une petite amie psychopathe et jalouse si j'étais pas lesbienne et activement en train de travailler à lui détruire les vertèbres- et l'écoute geindre. Ah tiens ? Il a soif. C'est vrai qu'il fait chaud, il y a grand beau temps, j'ai rien pris à boire non plus. Ce serait quand même con de mourir déshydraté ici. Au milieu des gosses qui regardent les mignons dessins, ça ferait un peu mauvais genre.

"C'est vrai. Alors soit on trouve un cactus pour sucer la pulpe, soit on va jusqu'aux chiottes. OU ALORS. On va en taxer à la mère de famille là bas. Dans l'herbe. A droite. Droite ! Non gauche. Pardon.

Effectivement, sur une pelouse pas loin, gisait une glacière dont une mère extirpait une grande bouteille d'eau pour la filer à son marmot. Elle doit les avoir amené pour le côté kermesse, ou peut être même parce qu'une autre partie de sa progéniture présente ses sculptures ici, qui sait ? Ou alors, son mari manque au devoir conjugal et elle vient profiter du calendrier des sportifs, qu'elle glissera dans son sac entre le Mickey Parade Géant de son benjamin et son portefeuille. En tous cas, elle a des bouteilles d'eaux toutes embuées par le frais qu'il y a dans la glacière, ça me fait baver comme un défilé de Victoria's Secrets. On pourrait peut être trouver une combine pour en avoir ? La flemme d'aller jusqu'aux toilettes.


Spoiler:
 

_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Je suis devant le portail. Les gens commencent à arriver, plus ou moins nombreux. Il y a des familles, des futurs élèves, mais aussi des élèves de l'Académie.
Je ne suis pas vraiment à ma place en fait. Rien que ma tenue, on me croirait sortie d'un cirque tout proche. Un bermuda fushia, un chemisier blanc cassé et une magnifique capeline vert anis. Sans oublier mes cheveux. Je savais que m'habiller dans le noir n'était pas une superbe idée. Peut importe.
J'inspire un grand coup et entre dans l'Académie. Sauf qu'il y a un hic. Je ne sais plus où se trouve mon stand. Et je n'ai pas l'impression de voir Remus d'ici. Pourtant, il n'y a pas beaucoup de roux, je devrais pouvoir le reconnaître. Je regrette d'être aussi timide et de ne connaître absolument personne ici. Il va falloir améliorer tout ça Amy !
A force de tourner, je finis par arriver à l'endroit tant cherché. Bien sûr, il n'y a pas grand monde encore, puisque rien ou presque n'a été installé. Il n'y a que des tables, et les panneaux avec les trous. Panneaux qui sont vraiment jolis et amusants. Il n'y a pas à dire, les gens ici sont très compétents. C'est incroyable. Je commence à sortir le matériel, priant pour que Remus ou quelqu'un d'autre du cursus photo arrive. Toute seule, je serai incapable de la moindre chose. Surtout si mes mains continuent de trembler de la sorte.
Pour essayer de me détendre, je commence à fredonner tout en prenant des clichés de la foule.


Spoiler:
 
Angel Reeves

avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Baseball
Spécialité : Champ centre
Fonction : Elève
Poste spécial : Président(e) du club d'athlétisme
Avatar : Miyasaka Ryou - Inazuma Eleven
Doubles-comptes : Perceval Hartwood
Messages : 615
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 20
Localisation : Sudiste

Non mais, ce type. J’essaie de me retenir, et lui, il me balance ça. Forcément, je repars dans un fou rire, et le fait m'accompagne accentue carrément ma bonne humeur. Il avait pas forcément l’air d’aller bien, quand j’ai débarqué, alors j'suis contente. Enfin, le côté sombre, ça va avec son style, mais c’est quand même pas tout les jours qu’il a une cicatrice du genre. Avec ma manie de l’observer sous toutes les coutures, j’allais pas louper un truc aussi voyant. Après, c’est pas non plus comme si j’allais lui poser la moindre question, je suis venue pour admirer sa classe naturelle et pour me faire tatouer, pas pour le faire chier sur des trucs dont il a sûrement pas envie de causer.

Par contre, je ne sais pas vraiment quoi lui répondre pour ce qui est de l’emplacement. Une omoplate ou le bas de la nuque, franchement, j’en ai aucune idée. Ça dépendra sûrement du tatouage que j’ai envie de me faire… J’ai un peu balancé le dos au hasard, parce que j’ai pas envie d’un truc trop voyant. Je prend note qu’on doit causer en anglais, lui file ma carte d’étudiant, puis va regarder les artistes qu’il a mit de côté sur son ordi.

Et putain, c’est beau. En vrai, j’ai toujours adoré mater les tatouages des gens. En même temps, ça fait un peu parti des raisons pour lesquelles j’ai flashé sur Adriel. Et là, je suis carrément servie : ces pinterest sont bourrés de trucs juste magnifiques. Mais le problème, c’est que je n’en verrais aucun sur ma peau en particulier. C’est même pas une question de taille, d’emplacement, ou de beauté, juste… C’est pas parce que j’ai décidé sur un parfait coup de tête de me faire tatouer par Adriel que je vais me faire tatouer n’importe quel truc joli, quoi.

Alors que je continue de chercher, un type débarque sur le stand et commence à installer ses affaires. Je lève la tête vers lui, et aussitôt, mes yeux se braquent sur ses oreilles. Mon dieu, la taille de ses écarteurs, c’est méga-stylé ! J’ai jamais croisé ce type, c’est sûr, parce qu’avec des trucs pareils, je m’en serais souvenu. Assistant d’arts plastiques, apparemment. Il doit être la pour aider Adriel.

“Salut !
je lance joyeusement. Moi c’est Angel, fantomboy officielle d’Adriel ! Trop la classe tes oreilles, mec.”

Puis je retourne à mes recherches. J'ai déjà mis quelques tatouages de côté, mais j’ai pas vraiment eut de coup de coeur pour l’instant. Je continue durant quelques minutes, puis soudain, je me fige devant l’écran.

“Je veux ça !”
je crie soudainement, un large sourire aux lèvres.

D’accord, c’est absolument pas dans le bas de la nuque ou sur une omoplate. D’accord, avec mes short, même si c’est petit, tout le monde le verra. D’accord, c’est peut-être complètement cliché de se faire tatouer des ailes quand on s’appelle Angel. Mais mon dieu, je veux ça.

“C’est possible que tu m’fasses ça ? Genre, une sur chaque cheville ?”


Dis que c’est possible. Allez. Regarde mon sourire, on refuse rien à mon sourire.

_________________
Pour moi, c'est du cc6633 ♥️

Grmblblbl Merciii ♥ :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Clic Clac. J’enchaîne les clichés de la foule, m'attirant quelques regards curieux. De fil en aiguille, des gens s'approchent du stand. Et là, c'est la panique. Je pose mon appareil et essaie de garder un souffle régulier. Un couple commence à me poser des questions sur le matériel, mais surtout que les   photos souvenirs. Je deviens rouge comme une pivoine, brasse de l'air avec les bras, ouvre la bouche comme un poisson rouge. Mais aucune explication ne vient. Aucune phrase tout court même. J'ai juste l'air d'une imbécile. Encore. Du coin de l’œil, j'aperçois la feuille explicative et la leur tends.

«  Ah mais, vous êtes muette en fait ? »

Ouais, on va dire ça hein. Leur bonne humeur me fait légèrement sourire, mais je continue de me noyer de reproches en silence.

Lorsque l'un de mes camarades apparaît enfin, je lui cède volontiers la place et pars en direction des autres stands. Si on veut de la matière pour le DVD souvenirs, il va falloir quelques photos. Admirative devant les différentes choses exposées, je me faufile entre les passants et passe d'un endroit à un autre.
Un stand en particulier attire mon attention. Il faut dire qu'il y a un peu plus de personnes autour que sur les autres activités. Ou du moins, c'est l'impression que j'ai. J'essaie de m'approcher, mais tenant absolument à ne toucher personne, c'est assez compliqué.
Dans un élan de génie, je trébuche sur mon lacet et manque de tomber. Bousculant plusieurs personnes, je me redresse en vitesse et stress. Je lâche mon appareil quelques secondes et commence à faire le tour de mes tocs habituels. Je détache puis rattache mes cheveux, tourne mon pendentif dans tous les sens, compte jusque trente dans ma tête... J'essaie de m'excuser, mais là aussi, aucun mot ne sort. Ma panique augmente, et c'est reparti pour un tour.


HRP:
 
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 158
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Il est là sans en avoir vraiment grand-chose à cirer ; Méliès est bien dans son petit monde restreint, alors il n’aime pas particulièrement l’idée de chercher à ramener de nouvelles personnes à Volfoni (= de nouveaux inconnus, de nouveaux sportifs qui n’aiment pas les gros, de nouveaux artistes qui n’aiment pas la banalité de son style vestimentaire).

Il répond aux questions des curieux malgré tout, il reste courtois comme d’habitude. Il se sent un peu obligé d’être là, pourtant il n’y a rien de formel, juste sa morale, c’est comme lorsqu’il se sent obligé de lâcher son ordi devant sa sœur pour ne pas passer pour un accro alors qu'elle s'en fout complètement.

Sans vraiment se l'avouer, il prie pour qu’aucune vieille rombière catholique ne vienne lui reprocher le nom de sa filière ; lui n’y est pour rien, après tout, et les ados boutonneux lui demandant sans arrêt s’ils sont capables de marcher sur l’eau ou faire apparaître du vin avec des gloussements gras lui suffisent amplement.
Il ne fait même plus l’effort de feindre un rire et c’est sans doute de là que lui vient son titre de « chintoc coincé du bulbe » acquis dans la journée.
Il a vu pire mais c’est pas pour autant qu’il aime ça.

Comme il est capable de supporter, il reste là, répondant aux questions des gens, déambulant entre les stands pour observer ses camarades (surtout Adriel, il ne sait pas vraiment si ce type l’impressionne ou lui fait carrément peur ?) et s’ennuyant le reste du temps.

Alors évidemment, lorsqu’une frêle rousse trébuche sur ses propres pieds, il est aux premières loges. Il en a d’ailleurs eu ce genre de gestes réflexes fatalement inutiles car survenant toujours trop tard, vous savez, le bras qui vole prendre son indépendance dans le vague espoir d’arrêter la chute.

Raté.

Et les gens râlent d’avoir été bousculés tandis que la fille perd complètement ses moyens.
Méliès a déjà eu des attaques de panique, mais les siennes sont loin d’être aussi expressives. Ca l’inquiète un peu, alors même s’il hésite une fraction de seconde, il finit par s’approcher doucement.

- « Est-ce que ça va ? »

Il essaie de se faire rassurant, de parler gentiment, mais il paraît qu’il a toujours quelque chose d’un peu agressif dans le regard.

- « Heu, on peut s’éloigner un peu si tu veux. »

Ca lui semble être la meilleure chose à faire, il y a beaucoup de monde aujourd'hui (les gens ont du flairer le parfum nauséabond de la compétition, ils aiment ça).
Dommage, l’histoire du tatouage d’Angel l’intéressait bien, ça faisait un petit moment qu'il observait le stand du coin de l’œil pour voir ce que ça allait donner.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Je regarde du coin de l'oeil Jake qui arrive à la bourre et qui installe tout son matériel, un rien irrité. L'espace de quelques secondes, je me dis que je pourrais lui reprocher son retard, mais je renonce rapidement. Anyway, il n'était même pas obligé de venir. Qui j'suis pour ne mettre à râler? Je lui réponds en français, pas trop emballé par l'éventualité que la foule entière comprenne notre conversation.

—T'inquiète pas, je gère. Mais j'aimerais ben ça que tu watch les p'tits criss qui veulent toucher à tout.

Je lui offre quand même un grand sourire pour qu'il comprenne que, hey, j'suis heureux qu'il soit là à m'aider à organiser mon atelier de fou.  Je finis quand même par me détourner pour préparer tout le matériel nécessaire en attendant qu'Angel se décide. Avec de la chance, elle va choisir un truc simple que je pourrai dessiner sur place au lieu de me faire chier à l'imprimer. Je sors déjà des aiguilles stérilisées, des gants propres, un pot d'encre noire, du papier essuie-tout, de l'eau et de l'alcool en spray avant de me retourner vers les quelques personnes qui m'écoutent depuis le début.

—Pour l'atelier, je vais me contenter de tatouages très rapides parce que, même si l'endroit est couvert, ça reste un peu précaire de tatouer par une pareille chaleur. Je recommande à Angel de bien surveiller le sien et de ne jamais oublier de le désinfecter durant les premiers jours. J'aimerais aussi vous rappeler qu'avant une session de plusieurs heures, c'est très important de bien manger, de dormir et d'éviter l'alcool, les drogues, ou même de prendre des Advils. Ça dilue le sang et ça empêche l'encre de bien adhérer à la peau en plus de rendre l'expérience encore plus douloureuse.

C'est Angel qui me fait arrêter de parler en faisant signifier qu'elle a choisi ce qu'elle voulait. Je jette un coup d'oeil à l'écran. C'est clairement faisable et même en m'appliquant, ça ne devrait pas trop prendre de temps. Je peux même recréer les contours du dessin avant d'utiliser le papier de transfert pour commencer mon travail. Je sors direct une feuille et un crayon, puis m'assois près de l'ordi pour pouvoir me fier sur l'image. Jake est capable de continuer à répondre aux questions pendant que je me concentre, de toute façon.

—Ouais, pas de problème. J'vais juste prendre le temps de dessiner la forme avant de commencer. Tu les veux de la même grosseur que sur l'image?

Je me rends compte que j'ai hâte d'être enfin sur pieds pour recommencer à travailler au salon. C'est déjà bien de me rendre compte qu'il existe encore des choses qui me font sourire.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 
+ Stand des Artistes [INTRIGUE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» [RP] Asile aux artistes
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc Ouest :: Portail :: Kiosque-
Sauter vers: