Native bitches [Sooleawa]

Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Ce soir, ce n’est clairement pas la clientèle habituelle du BL qui y traîne. Enfin, c’est ce que je me dis parce que c’est la première fois que je me donne la peine d’y aller. Seul, en plus. Bon, j’imagine que ça fait pas trop paumé parce que je voulais y voir un groupe de death metal floridien que je suis depuis un moment, donc qu’est-ce que ça fout si ce n’est que pour écouter de la musique? J’aurais bien voulu que Jake m’accompagne, mais il dégueulait sa vie. Faites que ce soit pas la gastro, for fuck’s sake. J’en serais éternellement reconnaissant parce que du coup, au moindre sursaut de mon estomac, je me demandais si j’allais pas finir par gerber sur quelqu’un dans la foule. Mais non. Non, ça va. C’était juste la basse qui résonnait jusque dans mes os et la voix du chanteur qui donnait l’impression qu’elle allait faire défoncer les amplis. Rien que ça.

Pourtant, j’y suis habitué. Ou du moins, j’y étais. La musique résonne encore dans ma tête et j’ai l’impression d’avoir perdu la moitié de ma capacité auditive – comme à n’importe quel concert de métal, quoi. Mais pour une fois depuis ce qu’il me semble une éternité de je me sens bien. Pas de noir à broyer, pas de problèmes à ressasser. Ça faisait un moment que j’étais pas sorti de chez moi simplement pour m’amuser. Peut-être que c’est un signe. Peut-être que je commence à me remettre sur pieds, lentement mais sûrement. Les médocs aident, finalement. Je déteste l’avouer, mais j’en ai besoin.

Il est déjà passé minuit et je bois une bière peinard en discutant avec le mec qui était à côté de moi pendant le show. Je le connais pas trop, mais il est vachement mignon et on parle de musique, des bons bands de metal qui se produisent en Floride et c’est sympa. C’est pas grand-chose, mais ça fait ma soirée. S’il n’y avait pas eu Jake dans ma vie, j’aurais été déçu que le gars – j’sais plus son nom – soit hétéro. Avec ce cul, du gâchis, j’vous dis.

Bon pour le coup là, il est parti aux chiottes alors je bois ma bière tout seul en attendant. Je jette un coup d’œil à mon téléphone. Minuit trente-six et pas loin de dix messages non lus de la part de Jake. Je les lis, le sourire aux lèvres. C’est un kid, vraiment. Et quand il est malade, c’est dix fois pire. Faut lui faire sa soupe, lui donner sa couverture, écouter des films avec lui, le border, bref, il donne pas l’impression d’avoir vingt-quatre piges. But still. Je l’aime et il est chou.

Je regarde un peu autour de moi. La clientèle commence à se diversifier, mais l’essentiel est quand même composé de la communauté métaleuse des environs. Je finis ma bière d’une traite, mais je commande rien d’autre. J’suis déjà fier d’avoir cessé presque toute consommation – à part des quantités impressionnantes de cigarettes et le pot, une fois de temps en temps. J’ai déjà trop souvent eu la stupidité de boire comme un putain de trou, et c’est définitivement pas ce qui va arriver aujourd’hui.

Mon attention est attirée par un mec relou un peu plus loin. Mine de rien, il parle fort ce con. Je lève la tête. C’est une fille qu’il harcèle, évidemment. Sérieux, l’attitude des gars hétéros a tendance à me tomber sur les nerfs. Après, ils sont sur leurs gardes aussitôt que tu leur dit que t’es homo, mais ils avoueront pas qu’ils ont peur qu’on agisse en bourrins machos comme ils le font avec les femmes. Je ferme ma gueule, mais je l’ai à l’œil.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• Jean-René
Tout allait très bien.

Nan, vraiment, c'était cool. J'accompagnais des potes metalleux, qui m'avaient convaincu que siii ce serait cool et tout. Bon, ils avaient pas eu une mal fou, étant donnée ma tendance à pas être foutue de passer une soirée dans ma chambre. On peut pas dire que le metal soit la musique que j'écoute le plus, c'est du par-ci par-là, mais on peut pas dire non plus que j'ai de type de musique particulier, alors du metal, pourquoi pas ? Le concert a été très sympathique, ma foi. Bon, j'étais collée entre deux mecs qui transpiraient des piscines, mais en me concentrant sur la musique, je ne sentais presque pas l'humidité ambiante. Difficile d'ailleurs de ne pas se concentrer sur les chansons, vu ce que le chanteur s'égosillait dans son micro.

Mais après une sombre histoire à base de « Attends je reviens », « Merde je vais chercher Machin », « J't'accompagne, non, wait, faut quelqu'un pour garder les sacs », je me retrouve toute seule, faisant misérablement des bulles avec la paille dans ma canette de RedBull. Ce n'est que pour un petit quart d'heure, le temps de spammer Iloy de message et de checker instagram et tumblr, alors je ne râle pas et je m'occupe comme je peux.

Je croyais me fondre dans la faune locale -les amérindiens, le camouflage, toussa-, en débardeur noir AC/DC, jeans sombres et pompes de skate. Si ma tenue très mignonne est gâchée par l'attelle que j'ai au poignet, elle ne me permet apparemment pas de passer au travers du radar d'un mec lourd, bourré et transpirant -le tiercé gagnant. VLAN. Un beauf sauvage apparaît. Je grimace en remarquant qu'il s'approche :

« Wééééh miss ch'peux m'asseeeoooir ?
« J'attends des gens, c'est occupé. Désolée.

Oh l'erreur. La grossière erreur.

« Ben j'vais t'tenir compagniiie.

Noooon bordel de gnnnngn. Et voilà, voilà, il commence à faire le relou. Et vas y pour les sous entendus graveleux, et vas y que je te frôle le genoux, et vas y que je te fais des grands sourires. Il a un bout de j'sais pas quoi coincé dans les dents, c'est dégueulasse, Grand Esprit.
Et puis il devient de plus en plus insistant. C'est gênant, bordel de merde !

« J'suis vraiment pas intéressée, tu sais, j'suis lesbienne.
« OOOOH TU BOUFFES DES CHATTES ?!

Voi-là~, comme ça tout le bar a entendu, merci beaucoup. S'ensuivent toutes les questions homophobes et habituelles, concernant mes positions sexuelles préférées et si oui ou non je le laisserais regarder, ou pas, un peu. Et puis bien sûr, l'inévitable, le classique :

« Nan mais viens chez moi tu verras, tu vas changer d'avis.

Oui, bien sûr. Ta bite fièrement dressée vers les cieux m'a montré la voie sacrée de l'hétérosexualité, sois béni, Jean-René.

Honnêtement, je lui collerais bien une tarte et un « va te faire foutre, maintenant », mais j'ai cette putain d'attelle. Mon poignet n'est pas vraiment en vrac, ça va, mais il a été fragilisé après une chute. Le médecin me l'a mis en prévention, pour éviter que je ne me fasse définitivement mal. L’abîmer reviendrait à devoir m'arrêter de rider au moins plusieurs mois, et financièrement, je ne peux pas me le permettre. C'est ma seule et unique source de revenu pour le moment, et si HyperBMX et peut être FoxHead continueraient de m'aider parce que ce sont mes amis, ni Volcom ni RedBull ne me verseraient un centime si je ne sors pas de vidéo. Et ma plus jeune sœur rentre au collège la rentrée prochaine. Si je nique ce poignet, c'est mort.

AAAAH NOM DE BBHDSCJSD MAIS C'EST QU'IL ME TRIPOTE LA CUIIIISSE. Non, sérieux, ça commence à craindre, là. J'ai pas surveillé mon verre, en plus. Je parcours la salle du regard, essaye d'accrocher les yeux de quelqu'un.
TOI ! Le mec brun, là ! TOI. VIENS M'AIDER.



_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Un eyecontact. Là, c’est le point de non-retour. La fille qui se fait harceler t’a vu et te lance un appel à l’aide visuel. Fuck la préparation mentale minutieuse. Je soutiens son regard et réfléchis rapidement. Si j’arrive en insultant ce porc, c’est la bagarre presque assurée et à moins que je sois vraiment, mais vraiment à cran,  je préfère ne pas m’abaisser à ça. Surtout pour un truc aussi con. Évaluation rapide du mec et de la situation : plus petit que moi – ça c’est rare – mais plus robuste, ce qui n’est pas surprenant vu ma minceur étonnante. Apparence et attitude douche. Il n’est pas venu pour le metal, lui. Peut-être bien pour cruiser une goth, éventuellement la baiser et s’en vanter à ses homies beaufs. Le pire, c’est que j’suis à peu près sûr d’avoir raison. J’aimerais que ce soit le contraire, vraiment. Plan de match? J’sais pas trop. Mais j’ai pas envie de faire comme si j’avais rien remarqué.

Alors je me lève et me dirige vers eux. J’ai rarement besoin de me créer un passage dans la foule parce que souvent, les gens s’écartent de moi en me voyant. Y parait que ma fatigue quasi-permanente me donne une expression un peu effrayante. J’imagine que les insomnies, la maladie et les médocs marquent un visage. J’sais pas trop. En tout cas, en arrivant à côté de la fille, je réussis à me donner un air naturel et à afficher un sourire amical.

-Hey, j’espère que j’t’ai pas trop fait attendre!

Dans le doute, je fais comme si j’étais son pote. Peut-être que le dudebro va se sentir de trop et comprendre le message. Qui veut draguer une meuf juste en avant d’un autre gars qui est sensé être son ami, hein? Pas lui, hein? Je m’assois juste à côté d’elle, puis regarde l’autre sous-merde de la tête aux pieds. Faites qu’il ne se soit pas rendu compte que j’étais juste assis de l’autre côté, parce que je vais avoir l’air vachement con.

-C’est qui, lui? Tu le connais?

Là, faut comprendre un très subtil «dégage connard». Lui, il recule un peu. Il se tait et nous regarde à tour de rôle avant de s’arrêter sur elle.

-Lesbienne mon cul, tu voulais juste sucer la queue d’une saleté d’Indien comme toi.

Ah tabarnak.  Raciste et homophobe en plus d’être sexiste? C’est qu’il veut vraiment un coup de New Rocks à la gueule, lui? Je me compte heureux qu’il tourne les talons et fiche le camp précisément lorsque j’ai le réflexe de me relever, me sentant déjà bouillir à l’intérieur. C’est bon. Fallait que pukeface ait le dernier mot. Tant mieux s’il se sent satisfait d’avoir conservé son ego de mâle alpha. Je me rassois lentement en soupirant, puis me retourne vers la brune. En fait ouais, maintenant que je la regarde vraiment, je remarque qu’elle a effectivement l’air d’une native. Eh ben.

-Euh… ouais. Enfin, l’important c’est que ç’a marché.

Bon, je fais quoi, là? Si je fous le camp, est-ce que le requin va revenir rôder? Sûrement. C’est triste à dire, mais les hommes respectent beaucoup plus la présence d’un autre homme que le refus pur et net d’une femme.

-Mmh, tu veux que je reste ou t’es ok?

Parce que je me sens un peu awkward, pour tout dire.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• Jean-René s'en va
Alléluia ! Bénie soit l'entité qui veille sur moi, quelle qu'elle soit. Le mec n'a pas l'air d'être en mode « J'ai riiiiiien vuuuuu », et il se dirige vers nous d'un bon pas, même. Je crois que je laisse aller un soupir de soulagement en repoussant la main de l'autre.

« Hey, j’espère que j’t’ai pas trop fait attendre!

Qui que tu sois, merci. Je crois que ça se voit dans mon regard de chien battu que je t'aime déjà, non ?

« Nan, nan, c'est cool ! Les autres vont revenir !

Je décale un peu ma chaise pour qu'il puisse s'asseoir, et l'autre commence à se sentir mal à l'aise, je pense, il jette des coups d’œil nerveux un peu partout. En plus, mon nouveau copain a bien une tête de metalleux, les piercings et les tatoos. Il a pas franchement le profil de l'enfant de chœurs du coin -même s'il peut l'être, hein. Je suis sûre que Dieu n'a rien contre les p'tits trous et les dessins partout.

« C’est qui, lui? Tu le connais?

Peu subtil (il manquerait que des flèches fluos au sol pour lui signifier qu'il doit dégager) mais efficace, puisque Jean-René se lève :

« Lesbienne mon cul, tu voulais juste sucer la queue d’une saleté d’Indien comme toi.

Mesdames, Messieurs (ou n'importe quelle personne qui ne s'identifie ni à l'un, ni à l'autre), nous avons un grand gagnant. Bravo Jean-René, il manquait plus que le racisme, tu as le combo gagnant. Tu te vois remettre ce certificat de fuckboyerie et cette corde. Enfin, j'ai l'habitude et je me contente de rouler des yeux. J'ai envie de dire, à force de refiler des couvertures pleines de maladies aux gens, faut pas s'étonner qu'ils veuillent plus venir dans vos lit.
Ah tiens, d'ailleurs, il est natif aussi, mon nouveau copain ? Je lève les yeux sur lui. Ouais, c'est pas très marqué, mais ça se pourrait. Je suis nulle pour deviner les origines des gens, d'abord, je pense que je saurais pas reconnaître si quelqu'un venait de ma propre réserve. Il se relève, l'air de vouloir se taper avec notre abruti de service, mais celui-ci file, la queue entre les jambes. Bon, il est content, il nous aura prouvé sa supériorité de mâle blanc en partant, c'est super. Je fait un petit signe au mec,  lui signifiant de se rasseoir. C'est bon, on s'en fout, on va pas aller chercher plus la merde. De toutes façons, il faudrait du boulot, pour rattraper sa connerie, à lui.

« Euh… ouais. Enfin, l’important c’est que ç’a marché.

Il se rassoit, et je pousse un grand soupir. Ouf. Je ne suis pas particulièrement impressionnable, mais c'est vrai que les mecs dans ce genre... c'est bien plus flippant que pas mal de chose. Puis quand on voit les statistiques sur les violences aux femmes natives, ça donne pas envie de traîner seule la nuit. Ok, je suis un peu un cas à part, mais avec mon putain de poignet auquel je dois faire gaffe... Je me rend compte que je suis pas autant à l'abri que je me l'étais imaginé.

« Oui. Merci beaucoup, je sais pas comment je me serais débarrassée de celui-là.
« Mmh, tu veux que je reste ou t’es ok?

J'ai un petit sursaut :

« Non, attends ! Laisse moi te payer à boire, au moins ! Pour te remercier !

Je me baisse déjà pour sortir mon portefeuille de mon sac à dos. Sérieux, non, il a été super cool avec moi, je peux bien lui payer juste une bière ou un truc comme ça.



_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Vraiment, j’suis soulagé qu’elle ait joué le jeu. Bon après, c’est elle qui m’a lancé ce regard de chien battu, donc je l’aurais trouvée conne de ne pas avoir saisi la perche que j’ai tendu en faisant semblant de la connaître. Le fuckboy est déjà un mauvais souvenir – j’imagine qu’il est parti se plaindre des vilains Indiens à ses semblables ordurier. Trop de testostédouche. Un peu plus et j’allais gerber. Je lui souris lorsqu’elle me remercie. Un minimum de politesse, Adriel. De toute manière, un peu de gratitude n’est jamais de refus, sans compter que j’étais prêt à l’aider.

-Bah, ça fait plaisir. Honnêtement, j’me suis aussi demandé comment j’allais m’en débarrasser sans faire de merde et sans déclencher une baston. L’ego masculin, c’est pas trop mon truc.

Surtout que de base, j’suis même pas attiré vers les femmes. Enfin, ça m’est déjà arrivé de coucher avec quelques-unes. Trois, plus exactement. Dont Mandy. Mais les hommes me font largement plus d’effet, ça c’est même pas à discuter. Je regarde aux alentours, ne sachant plus trop quoi dire. Bon ben… j’imagine que ma BA est faite. J’espère un peu qu’elle ne me retiendra pas. Je me tourne légèrement dans le but de peut-être quitter mon siège, mais bien entendu, elle me demande de rester. C’est pas plus grave. Je comprends, en fait, donc je ne lui en veux pas. J’irai rejoindre Jake chez moi un peu plus tard. Je secoue la tête lorsque la victime de Dickhead me propose de me payer un drink. Rien de personnel, mais je me sens souvent mal à l’aise quand on insiste pour m’acheter des trucs, même si ce n’est que pour me remercier.

-Oh, non. Merci, mais c’est vraiment pas la peine. Je viens d’en prendre deux, et j’ai juste agi en être humain parfaitement décent – pas en connard, donc. J’veux rien en retour. Garde ton fric.

Je m’étais promis d’arrêter après deux, et c’est ce que je vais faire. Pas de weed non plus en arrivant à l’appart’. Je me limite à une fois par semaine, et encore. Ça va. J’avance à petits pas, mais j’avance.

-Si tu y tiens vraiment, un coca ou une limonade ferait parfaitement l’affaire.

Parce que j’suis sûr qu’elle est du genre à insister.

Spoiler:
 

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• ~
« Oh, non. Merci, mais c’est vraiment pas la peine. Je viens d’en prendre deux, et j’ai juste agi en être humain parfaitement décent – pas en connard, donc. J’veux rien en retour. Garde ton fric.

J'ai une petite mine déçue, la bouche tordu et les sourcils un peu tombant, mon porte monnaie décoré d'adorables petits chatons pendant misérablement dans ma manucure rose pastelle. Je le fais nerveusement tourner dans mes mains, hésitant à le ranger. Je ne veux pas être malpolie et insister si ça le met mal à l'aise, mais d'un autre côté, il a été très secourable pour virer Mr Douchebag, je ne sais pas trop comment je me serais démerdé avec ce foutu poignet s'il n'avait pas eu la gentillesse de réagir. Et puis avec ma relation passionnée et tourmentée avec mon compte en banque, ça me laisse un peu perplexe. Non, quand même, je vais insister un chouïa : ça se trouve, il refuse juste par politesse. J'ouvre déjà la bouche pour parler, mais il m’interrompt :

« Si tu y tiens vraiment, un coca ou une limonade ferait parfaitement l’affaire.

Ah ! Ben voilà ! J'ai un grand sourire et je bat légèrement des mains. J'en lève une, apostrophe le garçon de café : deux limonades, s'il vous plaît ! Il a un petit mouvement de tête et continue de slalomer entre les tables, portant bien haut ses deux plateaux où s'empilent les consommations vides. Je joue sans y penser avec les scratchs de mon attelle, quand un bout de conversation me revient. Nan, je peux pas trop demander ça, ça se fait moyen. Si ? Je risque un coup d’œil souriant vers mon nouveau copain tatoué :

« Eh, excuse de demander ça comme ça, ça fait un peu bizarre, mais il a dit... enfin, t'es natif, toi aussi ?

J'ai toujours été une physionomiste pitoyable ; incapable de deviner qui est originaire d'où. Certes, il a les cheveux noirs, plutôt lisses et épais, les pommettes hautes et les yeux sombres, mais ça ne veut pas dire grand chose : j'ai une cousine métisse qui a de jolis yeux bleus. Je me sens un peu conne de demander ça, d'autant plus que je ne vois pas ce que je foutrais de l'information, mais je sais pas trop... ? Ça lancera peut-être la discussion. Enfin, ceci dit, avec moi, n'importe quoi lancerait la conversation, mais voilà.




Spoiler:
 

_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

C'est un peu comme si je venais d'égorger un chaton devant ses yeux. Comme ceux tapissés partout sur ton portefeuille.
Enfin, c'est l'impression qu'elle me donne avec son air de chien battu. Elle dit rien, mais clairement, elle insiste. Après ça, on n'ira pas dire que le non-verbal c'est de la bullshit. Alllez sweetie, je viens quand même pas de te briser le coeur. Je fixe sa manucure rose pastel un moment. C'est la destinée qui veut qu'à chaque fois que je me retrouve dans un bar, je tombe sur une gonzesse qui aime le rose? Je remarque l'attelle à son poignet. C'est probablement la raison pour laquelle elle a évité de foutre une baffe bien sentie au gars de tout à l'heure.

Le large sourire rayonnant qu'elle m'adresse lorsque j'accepte qu'elle me paye un truc à boire aurait probablement eu raison du mec hétéro lambda. Rien de flirty, j'avoue juste que c'est presque adorable. Presque. Voilà, t'as gagné. Profite de ta victoire, parce que je cède pas souvent. La sonnerie de mon téléphone détourne mon attention alors que la nana interpelle un serveur. Je vérifie mes messages — c'est Jake, naturellement. Je me mets automatiquement à sourire en lisant, tout simplement parce que c'est lui et qu'il est aussi craquant que débile. J'écris vite fait une réponse avant de revenir à mon interlocutrice.

Il me faut un moment avant que mon cerveau procède qu'elle m'a parlé, et capte certains mots avant de les rapiécer comme un puzzle. Au moins, je finis par comprendre sa question. Je range mon portable dans ma poche en ayant conscience que j'ai pas été très poli. Mais encore là, je suis éternellement distrait. La politesse, c'est pas toujours ma tasse de thé. Je garde le silence pendant quelques secondes. J'ai toujours cru qu'en me voyant, on pouvait automatiquement dire que j'suis natif. J'imagine qu'on peut se tromper, ce qui n'a apparemment pas été mon cas quand j'ai deviné qu'elle l'était aussi.

—J'étais sûr que ça se voyait facilement, mais oui. Oui, j'suis natif. Enfin, mon père est Blanc, mais on saurait pas dire. Je ressemble comme deux gouttes d'eau à ma mère. C'est la magie des gènes. Et toi, tes parents le sont tous les deux?

On peut entendre mon cellulaire vibrer à répétitions dans ma poche. Il est génial mon beau blond, mais quand on le laisse tout seul, il agit comme un chiot. Et c'est pire quand il a la gerbe.  J'ai un sourire un peu poche qui se veut semi désolé.

—J'ai malade éploré chez moi, que je dis pour toute excuse.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

J'ESSAYE DE RETROUVER LE MESSAGE D'ORIGINE


• I better shut up
« Jamais entendu parler. En fait j'suis Canadien, donc j'connais pas vraiment les réserves aux États-Unis. J'viens de Pessamit sur la côte nord du Québec, mais ça te dit sûrement rien non plus.

Je secoue la tête, une partie de mon chignon se défait parce que le mouvement est trop brusque. Non, aucune idée d'où ça peut bien être. Québec ? C'est peut-être un Algonquin, comme Papi ? En tous cas, pas la même réserve, parce que le nom ne m'inspire rien du tout. Chaque réserve a déjà sa dose de merde, on s’intéresse moyennement à celle des autres. On m'avait dit que les natifs canadiens étaient un peu mieux lotis que nous, mais est ce que c'est la vérité ou la nature humaine à considérer que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin ? J'en sais rien. Je vais pas lui demander, c'est pas un sujet terrible. A la place, je fais des bulles dans ma limonade. Ça fait « bloup bloup », c'est marrant.

« Ah? Ouais, non, il a la gerbe. Il a dû bouffer un truc pas trop frais.  Pour lui, tant que la couleur est pas louche et que ça sent à peu près normal, faut pas jeter. J'sors avec un enfant de vingt-quatre ans.

En l'entendant, j'écarquille un peu les yeux :

« Ooooh, c'est ton copain ! Félicitations !

Je bug une seconde sur ce que je viens de dire moi-même, avant de me reprendre en agitant une main :

« Enfin, félicitations, pas dans le sens d'avoir un copain intoxiqué avec un yaourt passé, hein. Dans le sens d'avoir un copain en général. Bref. Tu vois ce que je veux dire.

Je passe la langue sur les lèvres, riant un peu, en finissant de me ridiculiser. Voilà voilà, Sooleawa Capps, c'est tout pour moi. Si je fais un beau sourire comme ça, est-ce que ça passera ? Non, bof, faut pas trop rêver. Bah, il saura bien que c'est pas méchant, c'est juste que je suis contente pour lui. En appuyant mon menton dans ma main, je me dis que, quand même, doit y avoir un destin quelque part parce que tomber précisément sur un autre natif gay, dans une ville aussi grande, c'était pas joué d'avance. On va pouvoir fonder un clubs, peut-être, genre « plumes et pédés » ? Non, omg Sooleawa t'es glauque. Stop. Arrête ça tout de suite.



_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

On pourrait croire que puisque j'suis natif, je me fais un devoir de m'informer sur le gros des réserves en Amérique du Nord, mais non. En fait, je connais que dalle sur celles aux States. On n'a pas grand-chose à leur envier, quoique c'est vraiment pas le luxe pour nous non plus. Alors bon, ça m'aurait peut-être plus dit quelque chose si elle venait des bas-fonds de l'enfer, j'imagine. Ce qui pourrait tout à fait être un synonyme pour une réserve, quand j'y repense. Salut, j'suis Amérindien et j'viens de sortir du cul de Satan.

—Jamais entendu parler. En fait j'suis Canadien, donc j'connais pas vraiment les réserves aux États-Unis. J'viens de Pessamit sur la côte nord du Québec, mais ça te dit sûrement rien non plus.

C'est vrai qu'ici, je croise beaucoup moins de natifs. J'imagine que, comme au Canada, ils se contentent d'acheter leurs shits dans la ville la plus proche. J'ai l'impression qu'ils ont moins tendance à sortir de chez eux. Est-ce qu'ils ont un programme pour encourager les jeunes à quitter leur réserve pour aller étudier? Ça m'étonnerait. Tout l'argent qu'ils nous donnent pour l'université ne réussit même pas à faire bouger la plupart des gens de mon âge. Tant pis pour eux. Moi j'cracherai pas sur la quantité impressionnante de bourses que je réussis à avoir. De la chance qui vient d'une certaine malchance.

Je prends une gorgée de ma limonade pour être poli — et aussi parce que même si j'suis loin d'être bourré, avoir de l'alcool dans le sang en étant sur les antidépresseurs est une idée un peu conne. J'en ai quand même pris, faut pas questionner ma logique. Je grimace un peu sur le coup. Sérieux, on dirait qu'ils ont échappé la poche de sucre dedans. J'avais oublié que dans les États du Sud, ils veulent que tu deviennes diabétique quand tu bois de la limonade. Ou du thé glacé. Foutus rednecks. Je repose mon verre, puis j'hausse les épaules en entendant sa remarque. Avoir la grippe quand il est loin de faire moins trente, ça me semble encore un peu comme une légende urbaine.

—Ah? Ouais, non, il a la gerbe. Il a dû bouffer un truc pas trop frais.  Pour lui, tant que la couleur est pas louche et que ça sent à peu près normal, faut pas jeter. J'sors avec un enfant de vingt-quatre ans.

Lui par contre, vu son teint déjà naturellement livide, il prend des couleurs louches assez rapidement. C'est pas super glamour.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• I better shut up
« Jamais entendu parler. En fait j'suis Canadien, donc j'connais pas vraiment les réserves aux États-Unis. J'viens de Pessamit sur la côte nord du Québec, mais ça te dit sûrement rien non plus.

Je secoue la tête, une partie de mon chignon se défait parce que le mouvement est trop brusque. Non, aucune idée d'où ça peut bien être. Québec ? C'est peut-être un Algonquin, comme Papi ? En tous cas, pas la même réserve, parce que le nom ne m'inspire rien du tout. Chaque réserve a déjà sa dose de merde, on s’intéresse moyennement à celle des autres. On m'avait dit que les natifs canadiens étaient un peu mieux lotis que nous, mais est ce que c'est la vérité ou la nature humaine à considérer que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin ? J'en sais rien. Je vais pas lui demander, c'est pas un sujet terrible. A la place, je fais des bulles dans ma limonade. Ça fait « bloup bloup », c'est marrant.

« Ah? Ouais, non, il a la gerbe. Il a dû bouffer un truc pas trop frais.  Pour lui, tant que la couleur est pas louche et que ça sent à peu près normal, faut pas jeter. J'sors avec un enfant de vingt-quatre ans.

En l'entendant, j'écarquille un peu les yeux :

« Ooooh, c'est ton copain ! Félicitations !

Je bug une seconde sur ce que je viens de dire moi-même, avant de me reprendre en agitant une main :

« Enfin, félicitations, pas dans le sens d'avoir un copain intoxiqué avec un yaourt passé, hein. Dans le sens d'avoir un copain en général. Bref. Tu vois ce que je veux dire.

Je passe la langue sur les lèvres, riant un peu, en finissant de me ridiculiser. Voilà voilà, Sooleawa Capps, c'est tout pour moi. Si je fais un beau sourire comme ça, est-ce que ça passera ? Non, bof, faut pas trop rêver. Bah, il saura bien que c'est pas méchant, c'est juste que je suis contente pour lui. En appuyant mon menton dans ma main, je me dis que, quand même, doit y avoir un destin quelque part parce que tomber précisément sur un autre natif gay, dans une ville aussi grande, c'était pas joué d'avance. On va pouvoir fonder un clubs, peut-être, genre « plumes et pédés » ? Non, omg Sooleawa t'es glauque. Stop. Arrête ça tout de suite.




Spoiler:
 

_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Adriel Lespérance
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Arts plastiques
Spécialité : Dessin au plomb, fusain et encre de chine
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Freak de service
Avatar : Nuvat - SirWendigo
Doubles-comptes : Prudence Vang
Messages : 1598
Date d'inscription : 13/04/2013
c h a c o u i l l e n i n j a z o m b i e

Évidemment qu'elle ne connaît pas. Je me dis que j'aurais dû lui spécifier mes origines, ça aurait peut-être été moins nébuleux. Après, ce n'est pas parce que je m'intéresse aux autres nations autochtones que c'est le cas pour tout le monde. Je me contente donc de fixer son chignon qui se défait en songeant qu'il était plutôt joli. Moi je galère à faire une simple queue de cheval. J'ai toujours détesté m'attacher les cheveux. J'en paie le prix dans ce climat digne du bas-fond des enfers.

—J'suis Montagnais, si ça peut t'intéresser. D'origine algonquine.

Ouais, c'est hyper passionnant, Adri. Bravo. Continue à boire ta limonade, peut-être que tu vas être atteint de diabète plus tôt que prévu. Je ferais mieux de me fermer la gueule et de ne pas trop m'aventurer sur ce sujet en particulier. C'est bien beau de mentionner que j'suis Innu, mais j'ai aucunement envie de parler de ma réserve. Ou de ma famille. Y'a définitivement pas grand-chose de joyeux là-dedans, et initialement, j'suis sorti pour me changer les idées, arrêter de broyer du noir. Je souris faiblement lorsqu'elle me félicite, lui lançant un regard en coin. Je décide de profiter du fait que la conversation dévie vers autre chose et de continuer sur cette lancée.

—J'ai l'air désespéré à ce point?  que je fais, le sarcasme pointant dans ma voix.

Je mérite sûrement ces félicitations, mais pas pour les raisons qu'elle croit. L'engagement, ce n'est normalement pas mon fort. Sans compter que j'ai également tendance à refuser de croire qu'on puisse désirer une relation sérieuse avec un gars comme moi. On pourrait penser que j'ai un peu plus confiance en moi, mais hey, shit happens. Je m'améliore peu à peu.

—Quoique si tout ce que je dis à propos de mon mec c'est qu'il bouffe n'importe quoi, j'dois paraître un peu désespéré sur les bords. Mais il est vraiment sweet, j't'assure. Enfin, pas quand il me donne l'impression d'être temporairement devenu préposé aux bénéficiaires. Mais quand même.

_________________

   
   
   




Gifts.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sooleawa Capps
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉
avatar
Âge du perso : 19
Activité : Sport - basket
Spécialité : Pivot
Fonction : Universitaire
Avatar : Fem!Marco Bodt - Johanna the Mad
Messages : 188
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 19
ℒes pédales c'est mon rayon ☉ᖭ☉

• Cute

J'suis Montagnais, si ça peut t'intéresser. D'origine algonquine.

Il précise.

- Oh, c'est vrai ? Mon grand père est Algonquin aussi !

C'est marrant, tiens, qu'on se retrouve en Floride... C'est à l'opposé des racines qu'on a commun. Je tire sur mon t-shirt. Le hasard est bizarre. J'adore quand ma vie fait des trucs comme ça. C'est débile, je vous l'accorde, ça n'avance personne à grand chose, mais j'aime bien les coïncidences.

J'ai l'air désespéré à ce point?

Je rigole, agitant la main :

- Mais nan ! C'pas du tout ça !

Quoique si tout ce que je dis à propos de mon mec c'est qu'il bouffe n'importe quoi, j'dois paraître un peu désespéré sur les bords. Mais il est vraiment sweet, j't'assure. Enfin, pas quand il me donne l'impression d'être temporairement devenu préposé aux bénéficiaires. Mais quand même.

Je cale mon menton dans la main. Je ne sortirais pas avec un mec, c'est... pas pour moi, j'en veux pas. Mais ça n'empêche que c'est mignoooooon ! J'adore voir les gens en couple, même si de mon propre côté sentimental c'est le vide intersidéral. C'est bizarre, d'ailleurs, ça ne me manque pas particulièrement. Moi qui cherche désespérément l'attention générale, je ne suis pas vraiment intéressée en ce moment par l'idée d'une copine. Bah. C'est peut-être que je suis trop... Occupée ? Obsédée par le fait de tenir en même temps sur le BMX, les cours et le basket ? Ou alors résolue au célibat. Merde, t'es glorieuse, Soo. Je regarde ma manucure. Ça fait deux semaine que j'ai le même rose, c'est ça qui doit me déprimer. Faut que je mette du violet. J'suis certaine que ça ira tout de suite bien mieux. En touillant ma paille dans ma limonade, je demande, toute contente de parler (surtout de m'incruster dans l'intimité des gens pour m'extasier sur leur vie amoureuse) :

- Ah, c'est vrai, il est gentil ? Vous vous connaissez depuis longtemps ? Il mange souvent des yaourts périmés ?




Spoiler:
 

_________________
Laughin' in #crimson
Wow. Much gifts. Such vavas. Very thanks.:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
Native bitches [Sooleawa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» musique amerindienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Arcadia :: Oak Street :: Bastard Lotus-
Sauter vers: