#artists @enora

Pénélope Kimimichi
━ ultimate ━
T S U N D E R E

avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Animateur radio
Spécialité : //
Fonction : Hors Volfoni
Poste spécial : //
Avatar : Originaux.
Doubles-comptes : Salvatore Kimimichi - Jay I. Howard - Valère C. Tranquille
Messages : 176
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 23
━ ultimate ━T S U N D E R E

#artists
ft. enora a.k.a need her lookbook omg

Les expos, c'était pas son truc.
Pénélope aimait bien, voilà tout. Elle aimait bien.
De là à jouer la caissière pendant une semaine, c'était pas dit. Elle avait eu assez de ses années passées derrière le comptoir de l'épicerie pour savoir que c'était une mauvaise idée. « Mais y'a que toi pour le faire », s'était indigné le collègue qui s'occupait de l'expo lorsqu'il était venu pleurer à ses pieds, « et puis c'est toi la plus douée avec les prix » et c'était bel et bien là la véritable raison de sa présence ici. Depuis le début de l'exposition le prix d'entrée avait augmenté de dix cents pour faire enfler le salaire de tout le monde et personne ne s'en était franchement rendu compte. Pour les pass VIP, le champagne n'était plus inclus dans le prix à partir de la troisième coupe et si on l'avait laissé toucher aux prix des oeuvres, toute l'exposition aurait été réservée aux Richardson et Saerbhreathach de South Orange qui n'ont rien d'autre à faire de leur samedi qu'aller acheter des trucs inutiles mais jolis à accrocher dans leur bureau comme quoi c'est conceptuel et artistique.

Elle profitait de son champagne devant l'arbre d'Enora Clifford qu'elle aurait estimé bien au-dessus du prix affiché. C'était son coup de coeur et elle ne s'en était jamais cachée ; bizarrement il n'y avait pas grand mon pour partager l'avis d'une asiatique à l'air peu commode sanglée de harnais et aux ongles longs et noirs qui n'avait a priori rien à foutre là. A priori. Enora Clifford valait vraiment le coup d'oeil.
Une meuf à longs cheveux blancs apparut à sa droite comme par magie et Pénélope reluqua son collier de la plus honnête des façons.

_ T'as un look de malade.

Ca avait le mérite d'être sincère.

_ Non genre, sérieux. J'adore.

Une gorgée de champagne. Elle lui tendit la coupe sobrement.

_ T'en veux ? Promis j'ai pas la gale.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Enora Clifford
V E U V E N O I R E
avatar
Âge du perso : 21 yo [19 janvier]
Activité : Arts Plastiques
Spécialité : Dessin & Fusain
Fonction : Universitaire (y3)
Avatar : Suigintou ○ Rozen Maiden / Nox ○ Ajgiel
Doubles-comptes : Le gros et le spaghetti (Méliès & Brendol)
Messages : 364
Date d'inscription : 05/01/2015
V E U V E ✝ N O I R E


Why the fuck why the fuck are you looking at me


« A contrecœur », le titre de l’autobiographie d’Enora.
A contrecœur elle est sortie de sa chambre, à contrecœur elle a pris le bus, à contrecœur elle s’est pointée à l’expo.

Elle ne sait pas trop comment ça s’organise, elle n’a même pas cherché à comprendre à vrai dire ; heureusement, personne n’a cherché à lui expliquer, on lui a juste demandé d’être présente de 14h à 16h.

Il est 14h12, elle est là. Elle a fait l’effort de venir, on ne va pas l’engueuler parce qu’elle est en retard, non plus ?!

Non.

Il n’y a personne pour l’engueuler.

Personne, du moins personne pour attirer son regard à part cette meuf bloquée devant une toile –elle s’approche pour voir laquelle. Oh, c’est une des siennes. Elle ne sait plus de quel titre à la con on l’a convaincue d’affubler ce tableau, juste qu’à la base elle l’avait doté d’un nom absurde comme « inflammable ».
Simplement car c’est tout ce qu’un arbre lui inspire.  

Un haussement d’épaule, désintéressé déjà, puis l’amorce d’un demi-tour brutalement interrompu lorsqu’Enora se sent prise dans le feu d’un examen insistant.

Elle espérait pouvoir repartir se poser dans un coin avant de s’évaporer à 16 : 00 : 00 mais il semblerait qu’il soit trop tard.

Mal à l’aise, elle porte une main à son décolleté qu’elle craint soudain trop plongeant alors même qu’il ne révèle qu’une incisure jugulaire et la naissance de ses clavicules ; ses doigts rencontrent la dentelle de son collier, puis le métal froid qui les repousse, les repousse comme l’approche de Pénélope la repousse au premier abord, lui faisant presque montrer les dents.

Elle pense que « look de malade » est une injure, se prépare à mordre.

Puis Pénélope précise sa pensée et Enora se détend.

J’espère bien, avec le temps que ça me prend.

Sèche tentative d’humour.

Hmmph…

Fais un effort.

Merci.
Elle refuse la coupe de champagne d’un geste sobre, et ne pense même pas à retourner le compliment, juge probablement que l’aller-retour vertical de son regard est bien assez éloquent.
Son regard appréciateur qui se fait scrutateur puis perplexe.

J’suis censée te connaître, nan ?

T’es un genre de célébrité locale sur laquelle je n’arrive plus à mettre de nom.
En même temps, y’a tellement de chintoc à Volfo, et vous vous ressemblez tous, c’est pas facile.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Kimimichi
━ ultimate ━
T S U N D E R E

avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Animateur radio
Spécialité : //
Fonction : Hors Volfoni
Poste spécial : //
Avatar : Originaux.
Doubles-comptes : Salvatore Kimimichi - Jay I. Howard - Valère C. Tranquille
Messages : 176
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 23
━ ultimate ━T S U N D E R E

#artists
ft. enora a.k.a need her lookbook omg

Elle fumait les mêmes clopes qu'un ami à elle. Pénélope en était presque sûre.
Il y avait le léger parfum que la dentelle de ses manches dégageaient, que son Black XS ou son Obsession n'arrivaient pas à cacher, le creux entre son index et son majeur, ses lèvres qu'elle gardait légèrement entrouvertes et qui ne comptaient pas dans l'analyse, certes, mais qu'elle trouvait particulièrement sexy et Pénélope trouvait son ami sexy et elle lui faisait penser à lui. Ils devaient fumer les mêmes clopes, et impossible de dire si c'était à cause des dentelles, des longs doigts pâles ou des lèvres bien maquillées mais elle était certaine de ne pas se tromper.
Elle la trouvait plus convaincante que les gothic lolita asiatiques et salua une nouvelle fois sa prestation d'un signe de tête approbateur, but une gorgée de champagne et ne la quitta pas des yeux.

_ Pas de quoi.

Basique.

_ Me parle pas du temps de préparation, je suis faible et j'ai une flemme monstre. Avant je faisais des efforts, maintenant c'est liner, pull et la foi.

C'était un joli mensonge à n'en pas douter, et un « ha-ha » exagéré franchit ses lèvres sans qu'elle y prête de réelle attention. Pénélope avait l'habitude de paraître bizarre aux yeux de la majorité des gens sains d'esprit, n'y prêtait plus grand cas. Au mieux ils rigolaient avec elle, au pire ils fuyaient. En face d'une albinos - parce que des cheveux aussi blancs ça ne pouvait être que naturel - sortie tout droit de Takeshita-Dori, nul doute qu'elle serait plus proche de la grosse marade que du repli stratégique.

_ Tu connais sans doute ma bite. J'veux dire mon frère. Grand comme ça,

et elle trancha sa nuque d'une main,

_ fin comme ça,

petit doigt levé,

_ et qui sourit beaucoup plus que moi mais qui a les dents plus dérangées.

Elle sourit pour l'exemple, du moins essaya, et ses lèvres tremblaient tellement de cet effort surhumain qu'elle abandonna très vite l'idée d'exprimer un jour quelque chose avec son visage. Le plat de sa main contre la frange qu'elle lissa.

_ Je sais pas si tu es sensée connaître qui que ce soit, mais tout le monde finit par se connaître dans le coin. Surtout une gonzesses qui ressemble aux mangas bizarres et une autre sortie d'un vieux porno SM allemand.

Bienvenue à Arcadia.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Enora Clifford
V E U V E N O I R E
avatar
Âge du perso : 21 yo [19 janvier]
Activité : Arts Plastiques
Spécialité : Dessin & Fusain
Fonction : Universitaire (y3)
Avatar : Suigintou ○ Rozen Maiden / Nox ○ Ajgiel
Doubles-comptes : Le gros et le spaghetti (Méliès & Brendol)
Messages : 364
Date d'inscription : 05/01/2015
V E U V E ✝ N O I R E


Why the fuck why the fuck are you looking at me

L’habitude d’être la cible d’une attention soutenue (collatérale qu’elle juge désormais presque logique de son accoutrement) empêche presque Enora de relever l’insistance des yeux de Pénélope –presque, parce que, même si elle feint ne pas la remarquer, l’approbation change tout dans la vie de cette pauvre créature décolorée (courir après la dessèche).

Son propre regard fait quelques allers-retours verticaux supplémentaires sur l’asiatique, comme pour jauger la véracité de sa prétendue flemme.
Le verdict claque rapidement.

Menteuse.

Visage d’une placidité absolue mais un peu d’amusement dans la voix.

Puis petit sursaut face à la façon dont l’autre décrit son frère en première intention, petite bouche qui s’arrondit sous l’effet de la surprise ; petite Enora qui ne fuit pas, toutefois, pas encore du moins.

Elle s’absorbe dans un instant de réflexion qui ajoute un délai avant sa réponse, et finalement ça lui revient.

Evidemment.  

Oh. Ah, ouais. Le… la fouine, là.

Parfois elle oublie d’avoir peur, parfois elle oublie la pudeur.

Enfin, Salva…

–teur ? –tor ? –tueur ?

Salva-quelque chose, ouais. M’souvenais pas qu’il avait une sœur.

Un vagin ; elle songea à poursuivre la description comme elle fut commencée, oui, mais décidemment le sexe n’est pas un sujet avec lequel elle est à l’aise –en témoigne la façon nerveuse dont se nouent brièvement ses mains.

Peut-être que Pénélope ne le remarque pas, absorbée comme elle est par ses efforts pour essayer de sourire ; c’est peu concluant, de toute façon. Enora penche la tête sur le côté, sa mimique habituelle pour signifier la perplexité.

C’est compliqué, pour toi ?

Pour s’expliquer, les index qui relèvent la commissure de ses lèvres, en prenant garde de ne pas tâcher le bout des doigts du noir qui les teinte aujourd’hui.

Ca ne dure qu’une seconde, une seconde et elle ne sait pas pourquoi mais soudain l’autre parle de porno.

Vraiment pas un sujet avec lequel elle est à l’aise.

Son index qui enroule une mèche de cheveux, une hésitation et son regard qui fuit un instant, puis une question presque hors de propos.

Pourquoi allemand ?

Elle est toujours un peu à côté de la conversation.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Kimimichi
━ ultimate ━
T S U N D E R E

avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Animateur radio
Spécialité : //
Fonction : Hors Volfoni
Poste spécial : //
Avatar : Originaux.
Doubles-comptes : Salvatore Kimimichi - Jay I. Howard - Valère C. Tranquille
Messages : 176
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 23
━ ultimate ━T S U N D E R E

#artists
ft. enora a.k.a need her lookbook omg

Oh well. Son mensonge n'aura que peu duré, et elle s'en félicite. Enfin, elle félicite davantage la goth loli, mais elle se félicite un peu, elle a investi pour moitié dans cette entreprise.
Elle renonce cependant à toute prétention sur « la fouine » et cède tout le mérite à sa comparse, décidément très douée pour lui envoyer des ondes positives malgré son look à toutes épreuves. Pénélope ne se tente plus à sourire, ce serait ridicule, mais elle acquiesce sobrement.

_ C'est pas de la sœur dont on se souvient, t'en fais pas pour ça.

Elle-même s'oubliait parfois un peu trop. De l'avis de son frère, quand son ego n'écrasait pas tout sur son passage, de son avis personnel aussi, quand elle ne pensait pas à autre chose. Ca arrivait plus souvent qu'elle l'aurait voulu.
La goth remarque - évidemment - que le prix du sourire le plus charmeur n'est pas pour elle ; jusque là, son sens de l'observation est sans faille, peut-être même lit-elle dans les pensées et cette pensée donne à Pénélope tout le luxe de s'embrouiller toute seule dans sa tête pour qu'elle ne soit lisible que par les élus. Elle-même n'en faisait pas partie.

_ Ouais. J'sais pas, j'ai jamais su sourire. C'est complètement con, c'est la base pour n'importe qui - le prends pas mal surtout - mais ouais, non, j'y arrive pas. Pas grave.

Et une gorgée de champagne pour la route.

_ Et j'sais pas. Le dernier porno que j'ai maté était allemand et leur accent m'a marqué.

Là aussi, c'était faux, et l'envie lui prit de jouer à lui mentir pour savoir ce qu'elle n'arriverait pas à deviner.

_ Du coup, tu traînes dans les galeries d'art. C'bon à savoir.

Elle ne connaissait même pas son nom.

_ T'es de Volfoni toi. Ca va, les lumières ?

Vraie question. Elle avait l'air malade et des vagues connaissances que Pénélope avait au sujet de l'albinisme, ça aimait pas trop le soleil ces créatures-là. Elle se demanda vite fait si ça avait quelque chose en commun avec les enfants de la lune, si c'était la même chose, mais ne posa pas la question. Pas important.

_ Tu dis si t'as besoin d'un truc, hein ? Même à Volfoni ou en ville, j'm'en fous.


Spoiler:
 

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Enora Clifford
V E U V E N O I R E
avatar
Âge du perso : 21 yo [19 janvier]
Activité : Arts Plastiques
Spécialité : Dessin & Fusain
Fonction : Universitaire (y3)
Avatar : Suigintou ○ Rozen Maiden / Nox ○ Ajgiel
Doubles-comptes : Le gros et le spaghetti (Méliès & Brendol)
Messages : 364
Date d'inscription : 05/01/2015
V E U V E ✝ N O I R E

Bah, de toute façon c’est dans tes gènes, nan ?

Ouhlà. Qu’est-ce qu’elle va encore nous inventer ?

J’veux dire, les chintoc souriants c’est un peu un mythe quoi. Enfin, sauf ton frère apparemment, mais la dernière fois que je l’ai vu il était étalé dans la neige alors c’était pas hyper flagrant.

Brrrrr. Mauvais souvenir mauvais souvenir.

Enterre-le, Enora, tu le fais si bien. Qu’il aille donc rejoindre ton cimetière de conversations abandonnées, de traumas refoulés, d’idées refusées.

Le porno allemand lui aussi aura droit à sa petite pierre tombale. RIP, il a eu une belle vie.

Les lumières ? Tu veux parler de…

De quoi, au juste ? Elle ne comprend pas, elle a du louper un truc.
Ca arrive souvent, cependant parfois elle parvient à reconstituer les morceaux.

Des autres étudiants ?

Parfois.

Pas vraiment des lumières si tu veux mon avis…

Elle ne fait même pas semblant de rigoler pour atténuer un peu parce qu'après tout ce n'est pas une blague.

Si tu veux vraiment me rendre service, j’ai une petite liste d’idiots dont il faudrait se débarrasser en priorité. Ca, ça me simplifierait vraiment la vie.

Si je me souviens bien votre famille c'est la mafia locale alors tu devrais bien pouvoir faire ça, non?

Enora voudrait bien un peu de champagne, finalement. Elle sait qu’elle n’aime pas ça pourtant, mais au moins la coupe aurait l’avantage de lui occuper les mains.


Spoiler:
 

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Kimimichi
━ ultimate ━
T S U N D E R E

avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Animateur radio
Spécialité : //
Fonction : Hors Volfoni
Poste spécial : //
Avatar : Originaux.
Doubles-comptes : Salvatore Kimimichi - Jay I. Howard - Valère C. Tranquille
Messages : 176
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 23
━ ultimate ━T S U N D E R E

#artists
ft. enora a.k.a need her lookbook omg

_ Oh t'en fais pas, c'est pas une référence le frangin.

C'était peu dire, mais c'était pas non plus la question. Il y avait probablement plus intéressant à dire que ça, mais Pénélope fut étrangement prise au dépourvu. Elle l'aimait, là n'était pas la question, mais Salvatore était parfois un peu agaçant à être connu de tout le monde. Tout le monde. C'était vaste.

_ Je parlais plutôt des vraies lumières. J'espère que tu les crains pas, t'es plus blanche que le mur.

Elle soupira intérieurement, sans trop savoir quoi de la fatigue ou de la mésentente l'y poussait. Au moins c'était marrant, à peu près.

_ Mais les autres étudiants ça marche aussi, hein. Tu me dis et j'vais leur casser la gueule.

Avec mes soixante-six kilos tout court, c'est vrai qu'on va pouvoir discuter. Le champagne au bord des lèvres, et le regard de la compagne qui se pose dessus, irrémédiablement. Pénélope lui tend la coupe après en avoir essuyé le bord avec la paume de sa main.

_ Qui ? Tu sors des noms et je m'en occupe. En échange, je veux au moins une bière.

L'alcoolisme mondain, tout ça tout ça.

_ T'es vraiment jolie, tu sais. Quoi que t'ais prévu de devenir, j'espère bien que ce sera à la hauteur de ce dont tu es capable, t'es trop classe pour finir à la rue.

Volfoni c'est une école de cassos, après tout.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
#artists @enora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enora (serp)
» Enora Roszprach
» Le malheur rapproche les gens / ZADIG & ENORA
» Un festin pas comme les autres ... {Event 014 [Enora & Tyler]
» Enora et Zadig / Et si la colle était divertissante ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Arcadia :: South Orange Avenue :: Salle d'exposition-
Sauter vers: