PRENDS MWA EN FOTO CHANDLER [Meliès le gros]

Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀



MELIES CHANDLER

TAKE PICTURE PLZZ



Quelle plaie de devoir renouveler sa photo d'identité tous les X ans, et quelle plaie de dépenser 6€ là-dedans alors qu'à ce prix-là, Pepper aurait clairement pu s'acheter un starbucks, le prendre en photo et gagner des vues sur son blog.

Ce matin, elle était vraiment d'une humeur de chien, son rhume l'avait empêchée de dormir toute la nuit et jamais ses cernes n'avaient été aussi gonflées qu'aujourd'hui. Gonflées, ET violettes. Si elle avait dû se lever encore plus tôt en ce joyeux samedi où elle aurait dû avoir une grasse mat réparatrice, c'était bien pour éviter la file au studio photo.

Le morale dans les chaussettes et vêtue de deux écharpes remontées jusque sur son nez coulant de morve, l'adolescente attend patiemment que l'élève précédent sorte pour entrer à son tour.

- B'j'r. Sa voix de lépreuse se perd, quelques syllabes aussi. Elle se racle la gorge et recommence plus proprement. Bonjour.  

D'un geste maladroit, elle fait glisser son sac entre ses quarante couches de vêtements de ski pour attraper son porte-feuille bombardé de miniatures de boys band célèbres aux US et y sortir sa carte d'étudiante.

- C'est pour une photo d'identité s'il vous plaît.

Elle reste courtoise, mais l'envie de dévorer absolument tout ce qui se trouve dans cette pièce la démange tout autant que l'envie que de tousser et cracher ses glaires immondes qui lui grattent la gorge depuis au moins vingt minutes. Une fois la carte étudiante déposée sur le bureau, elle lève les yeux sur ce qui aurait normalement dû être Gaspard, élève en photographie, le meilleur concernant le sujet. Alors, expliquez-lui, POURQUOI à la place de Gaspard c'est un petit gros bridé qui se trouve en face d'elle ?

- Gaspard est en pause ? S'enquit la jeune fille d'un ton inquiet. Elle se doute que si Gaspard n'est pas là, c'est qu'il n'est pas là.

Et si Gaspard n'est pas là,

alors QUI va se charger de prendre sa photo ?


Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

« Va te faire foutre, Gaspard, le samedi matin moi je DORS »

Voilà, voilà ce que Méliès aurait du répondre.
Voilà ce qu’il aurait répondu s’il n’était pas une lopette, s’il osait dire non plutôt que le fulminer pendant des heures au point d’en dessiner des plis précoces de frustration au coin de ses lèvres.

« Tu vois mes cernes, Gaspard ? Tu les vois ? Fais pas genre, t’en parlais encore mardi. Tu crois pas qu’elles mériteraient ma grasse mat du samedi ? »

Peut-être que même s’il avait répondu ça, Gaspard aurait compris et cherché un autre remplaçant.
Sans doute pas. Il aurait insisté et Méliès aurait cédé quand même.

« Je sais pas prendre de photo, Gaspard… »

Il se dit qu’il a gagné du temps en se contentant de cette excuse mais il a juste été lâche, et il a suffi au photographe d’insister (« s’te plait, je suis vraiment pas bieeeeen, j’ai mal à la tête, je suis crevé, le nez qui coule, la totale, j’en peux plus, je suis au bout de ma vie… ») de lui promettre de lui expliquer les bases (« de toute façon les gens veulent juste des photos d’identité le samedi matin, personne ne fait l’effort de se lever pour des trucs facultativo-artistiques »), de lui expliquer lesdites bases et d’affirmer que l’argent lui reviendrait.

Puis de conclure par un « allez s’te plaiiiiiiiiit ! Personne en photo veut me dépanner… »

Et voilà. Il est là.

Bonne poire. Pauvre abruti.

La vérité c’est qu’il y avait une grosse fête hier soir, il en est sûr.
Un bâillement presque agressif entre deux élèves. Ce qu’il serait mieux dans son lit…

- ‘lut.

Méliès saisit la carte d’étudiant d’un geste machinal, puis lève les yeux vers la nouvelle venue.

Et se fige.

Oh putain.
Pepper.


Méliès s’empêtre dans son malaise jusqu’à laisser passer quelques secondes de silence avant de répondre au désespoir manifeste de mademoiselle quant à l’absence de Môssieur Gaspard.

- Non, il ne viendra pas ce matin, il est malade…

Malade, malade, MON ŒIL. Feignasse, ouais. Qui me laisse dans la MERDE avec PEPPER. Pile poil PEPPER.

Merde.


Une grimace navrée.

- Désolé.

Pourquoi il s’excuse ? Ce n’est pas de sa faute. Il rend même service. Il s’est toujours beaucoup trop excusé.

- Euh, hmmmm, si tu tiens vraiment à ce que ça soit lui qui s’occupe de tes photos, euh… Peut-être qu’il viendra cet après-midi, s’il va mieux… Ou alors lundi…

Il hésite mais ne propose rien, n'ose pas, la laisse décider elle-même.
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀




Elle reconnait ces plis-là, ces petits bourrelets tremblant, elle sait, impossible de se tromper même en étant le pire des bigleux !

Ce type, juste en face d'elle, elle sait exactement quel effet elle lui fait...

Elle le saoule.

C'est exactement ce que ce pli qui s'est marqué entre ses deux sourcils essaie de lui dire " Pepper Bell, je ne te connais pas, mais tu me casses déjà les couilles ". Quasi gênée de lui avoir posé la question à propos de Gaspard, Pepper fait profil bas et baisse les yeux. Quelle idiote, bien sûr que ce n'était pas la seule à morfler pour ce samedi foutu en l'air. Honteuse, elle détourne la tête et se tortille sur ses orteils.

- Non, non t'inquiète, peu m'importe, c'était juste par curiosité.

C'était absolument pas par curiosité. Elle aurait clairement préféré se faire prendre en photo par un pro, (plutôt beau gosse il fallait l'avouer), et qui avait la tchatch pour la mettre à l'aise plutôt que ce grassouillet de novice qui semblait autant mal à l'aise qu'elle.

Ses gestes sont saccadés, elle est si tendue qu'elle n'arrive plus à faire de mouvements simples et fluides. Elle s'empresse de retirer son écharpe et en profite pour se tourner dos au petit gros. Ses petits yeux de chintok l'étouffent. Plus vite ça serait fait, mieux elle se sentira. Défaisant

- Je... M'installe sur le tabouret alors ? Dit-elle en pointant un doigt hésitant vers le panneau blanc qui servait d'arrière-plan.



Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Menteuse.
Menteuse menteuse menteuse MENTEUSE.


Bien sûr qu’elle ment.

Il est le second choix de tout le monde. Derrière Gaspard viennent tous les autres mordus de la photo, et derrière tous les autres mordus de la photo viennent tous les beaux gosses, alors second choix est peut-être même encore bien trop optimiste.

Disons qu’il est le 147ème choix. Approximativement.

Il détourne les yeux pour ne plus faire face à la déception qu’il inspire, essaie de se dire qu’il a l’habitude mais décidément, il faut croire qu’il est mauvais menteur.

- Euh, ouais. S’te plait.

Le Reflex pèse trop cher pour ses mains novices mais il parait que ça ne se voit pas.

Parait aussi qu’il faut essayer de leur taper la discute pour mettre les gens à l’aise, mais son cerveau est exempt du moindre sujet de conversation. Davantage encore qu’avec l’élève précédent, yep, et pourtant il s’était dit que ça irait mieux avec le temps.

Un putain d’inadapté social, voilà ce qu’il est.

Gaspard lui a assuré qu’il pouvait l’appeler au moindre problème mais il se voit mal sortir « écoute mec, y’a un ancien crush juste en face, là, ouais, et je sais pas quoi lui dire, tu pourrais pas me filer un peu de ta tchatch, juste pour cinq minutes ? je te la rendrais après, promis. merci, t’es cool »

- Faudrait que, hm, tu tournes le buste.

Buste. Plus personne ne dit « buste » en 2016, bougre d’abruti.

- De, heu, ¾. Vers la droite. S’il te plait.

OH. MY. GOD. ARRETE.

- Ce sont des photos pour quoi ?

ARRETE.
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀




Buste ? Pepper ne bronche pas, mais se répète trois fois le mot dans la tête avant de s’exécuter timidement. Elle oscille légèrement sans trop savoir si c'est pas assez ou trop de 3/4. Tout comme les blonds aux yeux bleus, les maths ont toujours été sa plus grande faiblesse.

Pendant qu'il est sans doute entrain de régler l'appareil photo, elle en profite pour sortir son miroir de poche et se fournir les cils de mascara plus encore qu'ils ne l'étaient déjà. Elle a l'air un peu moins malade, un peu plus jolie, mais quand même.

- Ce sont des photos pour quoi ?

Un sourire flagelle aussitôt ses lèvres. Loin de se moquer, mais Pepper s'est surprise pendant une fraction de seconde à le trouver mignon. Mignon comme un petit frère ou comme un petit vieux, mignon comme le pote qui est sympa avec nous et qu'on friendzone sans scrupule. Mignon, parce que malgré son angoisse qui suinte de son front, il fait un effort pour la mettre à l'aise, quitte à poser une question dont la réponse a été dite au début, et ça, elle trouve ça choux, alors elle ne peut s'empêcher de sourire mais essaye de se contrôler pour ne pas qu'il ait l'impression qu'elle est entrain de se moquer.

- Juste une formalité administrative.

Répond-t-elle simplement, sourire radieux toujours aux lèvres. Elle aurait pu répéter "pour une photo d'identité", mais il aurait tiqué, se serait rappelé qu'elle l'a déjà dit, et là, elle l'aurait perdu à jamais.

- Est-ce qu'on pourra photoshopper mon nez pour qu'il soit moins rouge ? Dit-elle d'un ton innocent, sans se douter de la grosse daube qu'elle vient de déposer étant donné de que les cartes d'identité sont d'office noir et blanc.




Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Une formalité administrative, oui, bien sûr, Méliès n’est pas totalement stupide, il avait compris ; mais beaucoup de formalités administratives nécessitent une photo et les modalités ne sont pas toujours identiques.

Au moins a-t-il réussi à la faire sourire ; et même en prenant en compte l’éventualité que Pepper sourit à ses dépens, il préfère ça au malaise partagé et décide après une brève hésitation de ne pas insister davantage.

Tout en reprenant sa respiration qu'il ne s'était même pas rendu compte retenir, il tente un sourire à son tour –fugace.

- Reviens un peu vers moi, s’te plait. Et regarde par, hm… ici.

Il désigne un vague point sur le mur derrière lui, s’arrête un instant dans ses instructions lorsque la demande de retouche logicielle le prend au dépourvu.

« Tu seras très bien même avec le nez un peu rouge, je t’assure, Pepper » qu’il pourrait lui dire s’il osait. Ou alors il pourrait se contenter de son cynisme de base ; « pas la peine de se faire chier, de toute façon le principe des photos d’identité c’est d’être affreuses ».

- Euh, ouais, si tu veux ? Normalement je maitrise suffisamment photoshop pour ça, on verra pour s’en occuper s’il n’y a personne qui attend après, ok ?

Il ne peut pas feindre manquer de matériel puisque son ordinateur portable et sa tablette graphique sont bien en évidence sur le bureau ; il faudra juste qu’il switche vite pour ne pas qu’elle voit le croquis en cours de coloration présentement ouvert dans le logiciel (il arrive toujours trop en avance et il fallait bien qu’il s’occupe avant les premières demandes, n’est-ce pas ?)

Méliès met fin à sa réflexion d’un petit toussotement, se recentre sur Pepper.

- Baisse un peu les épaules… Ouais, voilà, comme ça. Relève le menton ? Non, pas comme ça, plutôt…

C’est là que ça devient compliqué. Est-ce qu’il va aller lui montrer ce qu’il attend par le toucher ou est-ce qu’il va préférer s’embrouiller avec des mots insuffisamment précis ?
Il s’avance mais finalement renonce, préfère ajuster les panneaux réflecteurs.

- Un peu plus vers la droite. Hm, nickel. Penche un peu la tête en avant ? Ouais, comme ça, c’est bien.

Il revient vers l’appareil photo, regarde vaguement ce que la photo donnerait présentement et tente un nouveau sourire.

- Prête ?
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀




Baisser les épaules, relever le menton, un peu plus vers... Wait a minute. Ce petit regard embarrassé, elle l'a déjà vu quelque part. Pepper s’exécute et suit ses instructions à la lettre, mais sa tête est déjà partie ailleurs, loin dans les tréfonds de ses souvenirs. Le seul nom qui lui revint fut celui d'Anneth. Anneth par-ci, Anneth par-là.

Pourtant, elle est sûre de le reconnaître. Mais qui ? D'où ?    

Sans s'en rendre compte, cela fait déjà au moins une bonne longue minute que Pepper ne l'avait plus quitté des yeux, et même lorsqu'il s'était retourné pour se positionner derrière l'appareil, elle le fixait toujours. Les traits de son visage lui revenaient par vague, comme si on était entrain de nettoyer ses souvenirs au karcher.

Elle se mord les lèvres, il lui sourit, et c'est là que tout revient. Méliès. Méliès Chandler et ses sucettes.

- Prête ?

- Méliès ?! Souffla-t-elle d'une voix surprise, oubliant complètement la photo.

- Alors ça c'est vraiment dingue. Tu te souviens de moi ? Pepper. On était dans la même classe au collège. J'avais un appareil dentaire à ce moment-là.

Elle voulu se pencher pour mieux l'observer à travers le spot qui l'aveuglait à moitié, mais son téléphone se mit à sonner et elle se rua vers sa veste qu'elle avait laissé pendre sur la table.

- Allô ? Heu non, Jordan n'est pas avec moi... Je sais pas. Il est peut-être avec Salva... Hm, pas de soucis... Salut.

Un soupire s'échappe lorsqu'elle raccroche et elle force un sourire vers Méliès.

- Désolée.

Gênée par cette interruption totalement inutile, elle s'empresse de retourner sur la chaise et de se mettre plus ou moins comme avant. Elle avait toujours trouvé les fréquentations de son petit-ami très foireuses, mais cette fois-ci, elle préféra se préoccuper de Méliès. Ce petit gros qui avait toujours donné corps et âme pour lui plaire, mais elle était tellement plongée dans ses problèmes à cette époque qu'elle n'avait rien remarqué, pas même son cœur déchiré lorsqu'Anneth l'avait remballé ce jour où Pepper se trouvait au plus mal de sa forme. Anneth l'avait toujours trouvé trop naïf, trop simplet, elle disait même qu'il était attardé et que traîner avec lui, même s'il était gentil, serait un poids en plus, et Pepper l'écoutait, parce qu'à ce moment, elle pensait n'avoir qu'elle pour la soutenir, et elle faisait tout pour ne pas la perdre, quitte à réagir comme elle, même si c'était à contre-cœur.

Et aujourd'hui malheureusement n'était pas plus différent, si elle n'avait plus Anneth pour lui dire comment penser, il y avait Jordan, les amis de Jordan et ses fausses amies à elle. Tous lui diraient sûrement que traîner avec Méliès serait la loose, mais ils n'étaient pas là, du moins pas encore.

- Ça fait tellement longtemps, mais c'est vraiment cool que tu sois à Volfoni. T'es en photo alors ?

Sourire sincère, pas une seule seconde elle se doutait du mal qu'elle lui avait causé. A vrai dire, c'était à peine si elle se souvenait de lui, mais les seuls bribes qui lui revenaient était un petit gros adorable qui lui offrait des sucettes lorsqu'elle pleurait sur son banc à cause de son bulletin scolaire déplorable.



Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Oh.

Juste ça, un simple oh qui résonne dans la conscience de Méliès lorsque Pepper prononce son prénom.
Et un petit geste de recul tandis qu’il baisse l’appareil photo.

Elle ne l’avait pas reconnu.

Il pensait qu’il y avait entre eux un accord tacite mais en fait elle ne l’avait juste pas calculé.

C’est pas grave.
Ah ah ah.
C’est. Pas. Grave.


Il parait qu’il est plus ou moins bon comédien quand il veut (Huê lui a dit que c’était pas forcément une bonne chose, parce qu’on ne sait plus avec lui ce qui est spontané et ce qui ne l’est pas, ce qui est vrai et ce qu’il prétend, mais Huê est une rabat-joie) alors il feint la perplexité, transforme le « oh » déçu en « oh » surpris et puis finalement une étincelle de compréhension.

- Ah, ouiiiii ! Oui, bien sûr que j…

Téléphone.

Il s’empourpre, a horreur d’être coupé au milieu de ses phrases, se sent stupide, en profite pour tourner le dos à Pepper.
Il a chaud, il espère qu’il ne va pas se mettre à transpirer ; il a des photos à prendre et pas envie de se demander s’il a des auréoles sous les bras (il finira par les garder collés le long du corps, dans le doute).

Quelques noms s’échouent contre ses tympans ; Méliès tique à « Jordan », plus encore à « Salva » (sa bête noire, yup, parfois il apparait dans ses cauchemars) et c’est avec un peu d’amertume qu’il a la confirmation des rumeurs qu’il savait déjà être vraies.

Pepper a troqué Anneth contre Jordan, Jordan et tous les craignos qui se précipitent dans son sillage, et il voudrait la secouer, lui hurler qu’il est temps qu’elle fasse attention à ses fréquentations, qu’elle arrête de s’intoxiquer avec ce genre d’individus –mais qui est-il pour juger ?

Peut-être est-il juste jaloux?

- Hmm, oh, nan, je suis pas en photo.

Je sais même pas pourquoi je suis là, à vrai dire, Gaspard je le connais à peine, on a bossé une fois ensemble, et encore, mais ma réputation de bonne poire doit me précéder (il exagère un peu)

Il se demande vaguement quelle souvenir elle conserve de lui.

- J’suis en Jésus. Heu… Ouais, c’est vraiment weird comme nom de cursus en fait, ah ah… C’est la filière fourre-tout, tu sais…

Crétin. Bien sûr qu’elle sait, elle n’est pas stupide, elle.

Il n’arrive plus vraiment à sourire, une boule au fond de la gorge et un poids dans l’estomac.

- Hm, et toi ? Tu fais quoi, du coup ?

Gymnastique.

Il sait.

Ses doigts s’agitent sur l’appareil photo, il ne sait pas trop comment revenir au vif du sujet et la virer du studio sans être impoli.
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀





- Ah c'est bien que tu sois en Jésus ! Je t'ai toujours trouvé ... Super doué. C'est ça qu'elle aurait souhaité dire. Pepper l'a toujours trouvé super doué, mais n'a jamais osé le lui dire. doué en dessin.

Pepper s'en souvient, Pepper se souvenait de tout à vrai dire. De chacun de ses mots doux pour l'encourager, de sa patience de roi, des goûters qu'il prenait en double juste pour lui en filer une part. Tout. Et plus les minutes défilaient, plus les souvenirs revenaient. Elle en éprouva même de la nostalgie. Méliès était une fleur parfumée dans ce monde de brute. Il avait quelque chose de réel, lui. Il n'avait pas besoin d'imiter ses amis pour se sentir cool, boire des litres d'alcool pour oser parler aux gens, fumer des joints pour ne pas sentir à part... Tout ce qu'il disait venait de lui, tout ce qu'il faisait venait de lui, et pour ça, Pepper l'enviait. Elle semblait si fake à côté. Si pâle. Méliès, dans son souvenir, était quelqu'un de bien. Peut-être a-t-il changé ? Elle n'espère pas.

Elle se tait, se laisse prendre en photo, a peut-être même rougi sans s'en rendre compte, elle n'en sait rien, mais elle se sent mal. Méliès était fou amoureux d'elle et ce n'est qu'aujourd'hui qu'elle le comprend enfin. Toutes ces attentions qui ne lui étaient destinées qu'à elle et elle seule. Elle se sent bête. Même après toutes ces années passées, il doit sûrement s'en rappeler de cette fois où Anneth l'a cruellement remballé en parlant à sa place. Lui ôtant les mots de sa bouche, et lui faisant croire des choses qu'elle n'a jamais éprouvé. Il a dû se dire que Pepper se foutait de sa gueule. Quelle idiote. Voilà encore une nouvelle raison de regretter d'être elle et de s’appeler Pepper Bell.

Maintenant qu'elle y voyait enfin clair dans tout, elle aurait tant aimé lui raconter tout ce qu'elle avait sur le cœur à cette époque, mais c'est trop tard à présent. Tout arrive toujours trop tard avec ce genre de sentiment de toute façon. Si Méliès ne l'a pas oublié, alors il a dû en avoir gardé un douloureux souvenir, et aussi soudain que le coup de feu d'un revolver, Pepper a les épaules lourdes. Elle se sent de trop dans ce studio.

- Hm, et toi ? Tu fais quoi, du coup ?

Si la jeune fille est trop naïve, elle est loin d'être insensible. Elle se doute bien qu'il se force, il n'arrive même plus à sourire. Méliès doit la détester. Si fort qu'elle se sent presque honteuse de lui répondre.

- Gymnastique. S'empresse-t-elle d'articuler en détournant les yeux. Mais ce n'est pas très intéressant.

Elle ne veut pas le forcer à parler d'un sujet qui ne l’intéresse pas. La photo prise et sa carte d'étudiante récupérée, elle sait qu'à présent il faudrait qu'elle s'en aille, mais elle n'en a pas la force. Il faudrait plus de Méliès Chandler dans le monde, sérieusement.

- Je suis vraiment contente que tu sois venu ici...

Elle aimerait lui dire autre chose, un peu comme "tu m'as manqué", "ça fait du bien de te revoir", "je ne t'ai pas oublié"... Elle hésite, se dandine d'un pied à l'autre et prétexte vouloir chercher après un paquet de mouchoir pour ne pas avoir à regarder Méliès dans les yeux. A quoi bon, ça ne ferait que remuer le couteau dans la plaie.



Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Les compliments mettent toujours Méliès dans des états impossibles.
Habituellement, il les rejette d’une remarque acide en refusant d’y croire ou les assimile avec une suffisance dubitative pour se dégager de leur mérite.

- Ah bon ?

Cette fois encore, il n’y croit pas.

Je n’ai aucun talent je t’assure, il y a meilleur que moi partout il suffit de se pencher, c’est juste le résultat d’années de pratique tout le monde peut faire pareil ; la triade habituelle.

- Merci, c’est gentil.

Rejeter son propre cynisme lui a demandé un effort relativement conséquent.
Il prend le silence qui suit pour une autorisation à revenir vers la raison initiale de leur réunion imprévue –les photos d’identité / administratives.

Clic-clac-le flash-la réponse de Pepper qu’il connaissait déjà.

Elle fait preuve d’un tel malaise à l’évocation de son centre d’intérêt que Méliès lui-même est en mesure de le repérer. Il comprend, comprend tellement, se sent obligé de la rassurer –dans les limites de ses capacités.

- Non, non, t’inquiète. Franchement, la gym c’est… cool.

Le seul qualificatif qui lui vient, à défaut de quelque chose de plus pertinent. A vrai dire, il n’y connait rien, rien de plus qu’un vague atelier GRS qu’il avait aimé en primaire mais ruiné avec son absence totale de sens du rythme, s’il faut être honnête.

Petit sourire.

- Tant que ça te plait, c’est cool.

Arrête, elle va croire que tu la dragues alors que tu ne sais même pas comment faire et que ça ne te vient jamais à l’esprit.
Tu vas passer pour le type désespéré qui lui court encore après.
Ou pire, elle va te prendre pour un putain d’utopiste. La honte.


- Je suis vraiment contente que tu sois venu ici...

Argh, elle enchaîne en plus. Special combo.
Une petite inspiration pour gagner du temps, pour trouver le courage de répondre quelque chose, pour ne pas trop s'empourprer.

- Hmm, ouais, c'est sympa de se recroiser après tout ce temps...

Gêne gêne gêne gêne gêne.

Petit raclement de gorge.

Back to serious business, please.

Elle ne le regarde pas (de la gêne, sans doute. Oui, de la gêne, il n’y a que ça entre eux) et il en profite pour évaluer le résultat de son shooting amateur.

Ah.

- Bon… honnêtement, les photos sont pas terribles, on dirait que… Ben, que tu vas te mettre à pleurer.

Oups. Adieu, tact, c’était sympa de faire un bout de chemin avec toi.

- Hmm, est-ce que… ça va ?

Petit regard inquiet.

Faut pas que je te mette dans des états pareils, Pepper, hein. J’en vaux pas vraiment le coup.
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀





" C'est sympa de se recroiser après tout ce temps " ? Il ment, et il le sait. Tous les deux le savent. Il n'y a rien de sympa, c'est même atroce. Ses mains trouvent enfin son paquet de mouchoir mais elle n'en prend pas, pas tout de suite. Il lui avoue que ses photos sont à chier, elle rit d'un simple souffle par le nez, elle s'en doutait. Méliès a été franc, et même si sa remarque lui a piqué les joues une fraction de seconde, elle n'en reste pas frustrée, d'ailleurs elle l'envie. Qu'est-ce que ça doit être bien de pouvoir dire les choses franchement aux gens sans avoir peur de vexer.

Elle s'apprête à répondre quelque chose lorsqu'il la devance.

- Est-ce que… ça va ?

Son cœur se serre, même Jordan ne lui a jamais dit une phrase aussi douce. Si ça va ? Honnêtement, non, pas du tout. S'il le lui avait autorisé, elle aurait fondu en larmes devant lui, mais elle ne le fait, elle attendra ce soir. Sa vie allait si bien lorsqu'elle est arrivée à Volfoni, alors pourquoi ? A partir de quel instant a-t-elle commencé à se sentir aussi mal. Quand ?

Elle essaye de ne pas y penser, mais au fond elle le sait. Depuis cet incident à Noël où ses mains ont touché le sang d'un autre pour la première fois et où elle fut témoin de la colère incontrôlable de Jordan. Ce jour-là très exactement, Pepper à réalisé qu'elle ne servait à rien.

- Je suis un peu malade mais ça ira mieux quand je me serais reposée.

Sans vraiment être un mensonge, mais pas entièrement la vérité. Ce qu'elle a à lui confier lui pèse de plus en plus sur le cœur, elle veut en parler, mais ne sait pas comment s'y prendre. Après une longue seconde de mutisme, elle relève finalement la tête et s'arrange pour croiser les yeux de Méliès. Si ce n'est pas maintenant, ce sera jamais.

- Dis, heum... Est-ce que... Elle cache ses mains tremblantes dans son dos. Elle commence à se dégonfler, il faut qu'elle aille vite. Est-ce que tu...

La sonnerie de son téléphone achève le peu d'élan qui lui restait. Elle jette un coup d’œil sur l'écran ; c'est encore Doug, ou Donovan. Elle n'en sait rien, ne l'a jamais su et ne veut pas savoir. Ce mec était un ex-taulard, ça par contre, elle s'en souvient.

Elle ne décroche pas, se contente de mettre son téléphone en silencieux et de le ranger au fond de son sac.

- J'ai oublié ma question du coup... Elle s'est dégonflée. Heum... On en refait une alors ?






Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Un hochement de tête compréhensif ; si Pepper se réfugie derrière son rhume, Méliès laisse couler. Il ne veut arracher les confessions de personne, préfère la croire sur parole, même quand sa parole s’embrouille et que poser une question semble s’apparenter pour elle à l’horreur que suscite en lui l’idée d’un marathon.
Il ne dit rien, la laisse s’y prendre comme elle veut, l’encourage simplement d’un regard interrogateur ; il est curieux mais ne veut rien précipiter.  

Une nouvelle sonnerie manque (de très peu) de lui faire lever les yeux au ciel.

Encore son téléphone. Ca contraste avec celui de Méliès qui ne sonne jamais ; King le lui a balancé et il aurait pu le laisser dans le parc, pour ce que ça change (c’est sa faute, il ne répond jamais aux textos, il préfère avoir la paix et ces interruptions multiples le confortent dans ses sentiments vaguement haineux).

Curiosité déçue quand Pepper oublie sa question.

- Oh, dommage.

Euh non, c’est pas ça qu’il doit dire.

- Enfin, tant pis, je veux dire. C’est pas grave.

Un silence bizarre qui s’étire quelques instants avant qu’il ne secoue brutalement la tête (s’il ne tenait pas l’appareil photo, il claquerait des mains comme pour signifier une ère nouvelle).

- Ok, ok. Ouais, je pense que ça serait mieux si on reprenait une photo. On reste bloqué des années avec la même, et si c’est la carte d’identité faut la montrer partout, alors autant qu’elle soit potable.

LE TACT PTN fais un effort stp !!!!

Il traverse la salle un peu trop vite, jette un coup d’œil expéditif dans le couloir (son éternelle peur de déranger).

Sourire qui se veut rassurant quand il revient vers Pepper.

- Y’a personne, donc c’est comme tu veux.
Voir le profil de l'utilisateur
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀





Et finalement, Pepper éclate.

- Méliès je suis désolée.

Pour tout, pour ce qu'elle ne lui a jamais rendu et pour ce qu'elle ne lui a jamais dit. C'est enfin avoué, un seul souffle et deux syllabes.  

Les photos, elle s'en fiche à présent.

Elle hésite entre s'en aller et regretter d'avoir lâché un truc aussi mielleux, ou rester là et attendre qu'il dise quelque chose. Mais que pouvait-il dire ? C'est oublié ? C'est du passé et tout est pardonné ? Quelle blague. Elle aurait été à sa place, elle se serait contentée de hocher la tête et aurait changé de sujet. Mais Méliès n'était pas comme Pepper, il ne se cachait pas derrière des gémissements et des excuses foireuses, s'il souhaitait qu'elle sorte de sa vie pour de bon et à jamais, elle voulait l'entendre de sa propre bouche.

- Je le vois bien que t'es mal à l'aise, et que je...

Elle ravale un sentiment de trop. Se sent bête et a envie de chialer comme un gosse. Elle ne comprend pas elle-même pourquoi elle se focalise sur cette petite fraction de son passé alors qu'il suffirait qu'elle fasse comme si de rien était et sortir de sa vie aussi brusquement qu'elle y était rentrée.

Pepper soupire, à bout de souffle, et baisse les yeux. Elle a tellement à dire qu'elle ne sait plus quoi dire.

- Même si je t'ai pas reconnu ça veut pas dire que je t'ai oublié, d'ailleurs j'ai encore tout tes dessins et...

Sa voix chevrote légèrement, elle n'arrive pas à achever ses phrases et se mutile les ongles nerveusement.

- Est-ce que tu m'en veux encore... pour cette fois-là ? Même si la réponse risque de faire mal, elle veut l'entendre.






Crédit - Joy

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Méliès B. Chandler
motherfather GENTLEMAN
avatar
Âge du perso : 19 ans [3 septembre]
Activité : Jesus.
Spécialité : Colorisation.
Fonction : Universitaire (Y2)
Avatar : Milluki Zoldyck - Hunter X Hunter
Doubles-comptes : L'albinos et le spaghetti (Enora & Brendol)
Messages : 159
Date d'inscription : 17/03/2015
motherfather GENTLEMAN

Et finalement, la bulle éclate.

Les excuses éclipsent la photo, éclipsent toute possibilité d’esquiver cette conversation, éclipsent ses efforts pour éviter de se remémorer la pesanteur du passé.

Méliès se fige brutalement.

Elle s’excuse elle ne l’a pas reconnu elle ne l’a pas oublié elle a gardé ses dessins (mon dieu, de quand datent-ils, ils doivent être horrible, avec pleins de maladresses anatomiques et de fautes de proportions) sa voix s’écorche sur l’autel de l’embarras elle demande s’il lui en veut sans oser évoquer l’origine de son potentiel courroux

Méliès a chaud.

Il détourne le regard.

- Je…

Sa propre voix le trahit, il s’éclaircit la gorge.

- Je ne vois pas de quoi tu parles.

Il voit très bien, pourtant.

Il n’y pensait plus, jusqu’ici, c’est dommage. Quel besoin a-t-elle de faire revenir ce malheureux incident sur la table ? Il vivait tout à fait correctement en niant que ces évènements ont eu lieu, merci bien. Il en voudrait plutôt à Pepper pour la façon dont elle le force à s’y confronter.

Mais ce n’est pas de sa faute, évidemment.

C’est lui qui a été ridicule.
Il s’empourpre.

- Ecoute, t’as pas à te sentir désolée ou quoi, pour des trucs qui datent. Même si tu m’avais oublié, c’est pas grave, j’t’assure. T’as ta vie, j’ai la mienne. C’est cool. T’inquiète. Pas de problème.

Problème : il se sent encore plus insignifiant que d’habitude.
Problème : ça fait mal.
Problème : son orgueil lui impose de nier que ça lui pose problème.

- Même pour les dessins, tu peux les jeter, hein. Ils sont vieux, ils doivent pas être beaux. Ah ah.

Il se gratte la nuque, continue de regarder ailleurs.

- Non pas que je fasse des trucs particulièrement beaux maintenant, mais tu vois ce que je veux dire.
Voir le profil de l'utilisateur
 
PRENDS MWA EN FOTO CHANDLER [Meliès le gros]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un gros porc en photo, qui qu'en veut...
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc est :: Sous-sol :: Studio photo-
Sauter vers: