[Utilitaire] (entraide) Entraide Gestion du personnage

Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

〤. Gestion du personnage #1


Pour ce premier cours de gestion du personnage, une petite présentation de l'originalité, ainsi que du refus de jeu. Si le premier terme vous est familier, le second peut paraître plus obscur, et pourtant vous y avez été tous confrontés au moins une fois, si vous ne débutez pas dans le RP. Nous essayerons donc de faire en sorte de prévenir cette gêne occasionnelle, de pallier aux manques d'imagination, et cela en divisant le propos en deux parties : à l'origine du personnage et plus tard, dans le RP.


✩ I - L'originalité dans la présentation.


✦ A - Le personnage en lui-même.

Pour bien commencer, sachez que les personnages clichés ne sont pas intéressants, ni à jouer, ni pour vos partenaires de RP à rencontrer. Prenez l'exemple du personnage qui n'aime personne : s'il n'aime personne, il n'ira pas parler aux gens, par définition. Il n'a donc aucun intérêt à jouer.

Veillez aussi à ne pas focaliser le caractère de votre personnage selon un seul avis global. Tout le monde ne le voit pas pareil : sa famille a une certaine image de lui, différente de celle de ces amis, différente de celle de ses ex, différente de celle de ses camarades de classe, différente de celle de ses professeurs... Et encore dans le lot, personne ne pense pareil que les autres. Veillez à respecter cette polyvalence, ces changements d'images, dans vos descriptions.

✦ B - Les postes importants et les places disponibles.

Il est bien plus intéressant de jouer un personnage déjà en partie inclus dans la dynamique de l'académie. Vous avez la chance de pouvoir vous intégrer, ne serait-ce que parmi les équipes sportives, et nous mettons à votre disposition bon nombre de groupements : club du journal de l'académie, clubs divers et variés que vous pouvez vous-même créer, groupes de musiques que vous pouvez former...
Cela peut paraître anodin, mais cela évite les RP's où l'on tourne en rond parce qu'il n'y a ni situation, ni raison de se parler : des RP's pour les réunions de groupe ont un but, une véritable énergie pour avancer et bouger. Vous pouvez être lié à des personnages par ce biais-ci, par défaut, donc.

De même, il y a des places importantes et surtout originales à pourvoir dans l'académie : les leaders des groupes, les capitaines d'équipe, vous pouvez même être la mascotte, le mec qui se glisse dans le costume, d'une des équipes de sport, le reporter en chef du journal du lycée, la voix radiophonique des ondes du campus... Comme les figures emblématiques de Volfoni. Libre à vous d'imaginer ce que l'on peut y trouver, c'est aussi à vous de personnaliser l'académie !
L'avantage d'avoir un de ces postes, c'est que tous les personnages ont déjà entendu parler du vôtre : tout le monde vous connaît donc il n'y a pas de situation banale, tout le monde a un avis sur vous, et en plus vous avez déjà une réputation sur le dos, qu'elle soit bonne ou mauvaise. Bref, vous êtes parfaitement bien intégré à l'univers de l'académie, et faites pleinement partie de sa dynamique.
Qui plus est, pour les postes à responsabilités tels que délégué de classe, membre du comité des fêtes, reporter du journal, vous êtes réellement acteurs de ce qu'il se passe à l'académie : vous pouvez aller voir le directeur (par MP ou dans le RP !) pour lui proposer une idée qui deviendra un event, par exemple. Un nombre infini de possibilités s'offrent à vous et à votre personnage, n'hésitez pas à en profiter !

✦ C - Les relations INRP.

Pour vous intégrer à l'académie avant même de RP, qui plus est si votre personnage est censé être à l'académie depuis un moment, vous pouvez demander des liens aux autres membres dans la partie réservée aux dossiers privés. Ils sont d'ailleurs prévus à cet effet : n'hésitez donc pas à poster à la suite des carnets pour demander des liens à tout le monde si vous le souhaitez !
Veillez tout de même à avoir une raison cohérente d'être lié au personnage : fait-il partie de la même filière que vous ? Est-il dans la même spécialité ? Est-ce que vos caractères se répondent ? Vos histoires peuvent-elles être liées, et, de fait, vos personnages pourraient-ils s'être connus avant d'arriver à Volfoni ? Cherchez toujours à nourrir vos relations, qu'elles ne soient pas simplement le fruit du hasard.


✩ II - Au sein du RP.


✦ A - Chronologie.

Les journaux ne servent pas simplement à répertorier vos relations : ils peuvent aussi être très utiles pour organiser vos rencontres et vos RP's dans le temps. En faisant cela, vous nourrissez votre personnage de souvenirs autres que ceux de sa présentation, donc d'avant Volfoni, par des souvenirs plus récents qui concernent d'autres personnages. Vous pouvez faire référence à des personnages rencontrés auparavant mais aussi à des lieux que vous avez déjà visités et à des évènements passés à l'académie, qui peuvent venir agrémenter vos RP's si le contexte s'y prête.

✦ B - Volfoni.us.

Tout nouveau, le site de l'académie est une mise en abyme d'internet sur internet. C'est un tchat auquel vos personnages et ceux des autres ont accès librement et anonymement, et qui conduit à toutes sortes de situations qui peuvent se transformer en RP. Pourquoi en parler ici ? Parce que le site du campus vous permet de rencontrer les personnages que votre propre personnage n'aurait jamais pu rencontrer dans sa vie de tous les jours ! Avec Volfoni.us, vous pourrez tomber amoureux d'une racaille en étant un intello, alors qu'il aurait été par nature impensable de pouvoir nouer une telle relation dans un RP normal. N'ayez pas peur et lancez-vous !

✦ C - Refus de jeu.

Si vous n'êtes pas familier du théâtre, il n'est pas impensable que vous ne connaissiez pas ce terme. Le refus de jeu, c'est lorsque dans un RP, on vous tend une perche et que vous choisissez de ne pas la saisir. C'est quand la personne qui RP avec vous vous fait une proposition de jeu en introduisant un sujet nouveau ou une situation dans le RP et que vous l'ignorez ou la refusez soit par maladresse, parce que vous n'avez pas fait attention à ce qu'a dit ou fait votre partenaire, soit parce que vous refusez toute intervention de votre partenaire et que vous préférez mener le RP à votre façon.
Dans tous les cas, que ce soit un seul des participants qui décide de tracer son bonhomme de chemin en ignorant toutes les propositions ou que ce soit tous les participants qui décident tout seuls de leur affaire, il est très désagréable d'être confronté à ce genre de situation et les RP's finissent très souvent par couper court ou par tourner en rond. Soyez à l'écoute de votre partenaire, ne refusez rien de ce qu'il pourra vous proposer, et si vous avez tendance à ne pas trop savoir quoi faire servez-vous de ce qu'il vous propose pour alimenter votre imagination et rebondir dans le RP. N'ayez pas peur de proposer vos propres idées.
Si vous êtes du genre très entreprenant, n'oubliez pas de faire attention à votre partenaire : laissez-le réagir, ne le noyez pas sous vos idées. La clé, c'est l'écoute et l'entente entre les deux joueurs. Faites donc très attention à cela, et vos RP's n'en seront que bien plus intéressants !

✦ D - Participation aux events.

Les events, ce sont des situations imposées inhabituelles. Elles sont aussi diverses que variées, et même s'il n'y en a pas encore eu - ça ne saurait tarder - prenons la liberté de vous guider dans ce genre de RP.
Les events concernent tous les personnages de l'académie, peu importe leur place dans l'établissement. C'est donc un sujet de conversation commun à tous, et une place propice aux rencontres particulières, du genre de celles que l'on peut trouver sur Volfoni.us. C'est donc pour cela que vous devez y participer régulièrement : pour vous tenir au courant des nouveautés de l'académie, et pour pouvoir faire de nouvelles rencontres !

Cette liste de conseils n'est pas exhaustive. Si vous voyez un point intéressant à rajouter, n'hésitez pas à nous en faire part par MP !
Merci de votre lecture !
Voir le profil de l'utilisateur
Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

C'est postable ?
Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Invité
Invité
avatar

Pour moi, tant au niveau du fond que de la forme, oui. J'ai déjà corrigé. A moins que vous n'ayez sournoisement rajouté des phrases depuis la première version de ce post.
Invité
Invité
avatar

〤. Gestion du personnage #2


Aujourd'hui, second cours de gestion du personnage, entièrement dédié aux stéréotypes.
On parle souvent de stéréotypes par habitude, mais parfois ce terme est employé à tort et de fait, on ne sait pas trop quoi penser à son sujet. Pour que les choses soient claires, nous allons prendre les stéréotypes chacun leur tour et voir ce que l'on peut en tirer, de bien comme de mal.
Je rappelle avant toute chose que, comme je ne suis pas un robot, je risque d'en oublier certains. Dans ce cas, envoyez-moi un MP et je m'occuperai de rajouter votre proposition, si elle me semble pertinente et si elle peut avoir sa place dans le sujet.


✩ I - Kécécé ?

Un stéréotype est un type de personnage récurrent sur les forums, pas foncièrement intéressant à cause du fait qu'il soit vu et revu, et très souvent peu ou pas du tout exploité. Le problème avec ce genre de personnage, c'est leur caractère impersonnel : tout le monde pourrait les jouer sans aucun problème, et surtout, ils pourraient être joués n'importe où.
Le but de Volfoni étant d'essayer de vous démarquer grâce à votre personnage et à sa place au sein du forum, vous comprendrez bien que les stéréotypes n'ont que moyennement leur place par ici. D'où ce sujet explicatif. Vu sa taille, nous avions à l'origine prévu de décrire les stéréotypes dans un premier temps et dans un second temps nous aurions vu comment les rendre "moins stéréotypés" et de fait bien plus intéressants à jouer ; cependant, nous nous contenterons de les décrire, et la seconde partie ne tardera pas à être rédigée.


✩ II - Les principaux stéréotypes.


✦ A - Mary Sue et Gary Stu.

Le sujet le plus complexe et surtout le plus vaste, puisque la Mary Sue et son équivalent masculin ont connu des mutations au fil du temps.
Les Mary Sue, ce sont les filles parfaites. On parlera par simplicité du féminin, parce que la dominante dans ce cas présent est bel et bien féminine. Les Mary Sue sont jeunes, belles, intelligentes, gentilles, sensibles, souvent riches... et tout le monde (et je dis bien tout le monde, homme comme femme, jeunes comme plus vieux) tombe amoureux d'elles. Très souvent, les adolescentes qui les jouent s'identifient en elles et rêvent d'être à leur place, il s'agit en quelque sorte d'un avatar sur lequel elles rejettent leurs fantasmes.

Comme on le disait précédemment, les Mary Sue ont subi des mutations avec le temps. Il y a désormais la Mary Sue "pure", qui en plus de présenter les caractéristiques de base de la Mary Sue est aussi insouciante, naïve, ingénue, douce, ce qui en fait la princesse chaste et presque divine qui a besoin de la protection d'un chevalier (que nous présenterons un peu plus bas, vous inquiétez pas). La Mary Sue peut aussi être "guerrière", et possède la bravoure et le courage d'un chevalier tout en restant sensible et fragile, et donc à la recherche des bras de son prince charmant. Sachez qu'il existe beaucoup de Mary Sue différentes, mais dans un souci de commodités on ne les décrira pas toutes. Sachez simplement que les Mary Sue et les Gary Stu, femmes et hommes donc, se reconnaissent très vite : ils sont beaux, populaires, tout le monde les aime (ou si quelqu'un ne les aime pas, ce quelqu'un est le méchant de l'histoire), et ils sont à la recherche du grand amour qu'ils trouveront en leur équivalent dans le sexe opposé (les Mary Sue sont presque toujours hétéros, les Gary Stu, souvent joués par des filles, sont majoritairement gays mais certains peuvent être hétéros).

✦ B - Angsty Sue.

L'Angsty Sue, c'est le nom scientifique de Sasuke. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est le martyr, le personnage sombre et noir, au passé tellement torturé que ridicule.
En général, tout y passe : ses parents se sont fait trucider devant ses yeux, il a été violé/torturé/kidnappé, il peut être un enfant illégitime, et aujourd'hui il vit dans la souffrance et la haine. Très souvent ce sont les parents qui prennent le plus cher, parce qu'ils n'ont jamais aimé l'Angsty Sue, parce qu'ils l'ont abandonné, parce qu'il l'ont torturé ou humilié, peu importe la manière, ou de manière générale parce qu'ils sont la source du trauma du personnage.

L'Angsty Sue peut parfois avoir des envies de vengeance, mais pas toujours (les histoires peu développées des stéréotypes n'aidant pas du tout à acquérir une profondeur) ; le plus souvent, son profil type est celui d'un adolescent ou d'un jeune homme beau (bien sûr), marginal - souvent avec un look (seulement le look) gothique ou emo-, solitaire, taciturne, froid et distant, qui se coupe volontairement des autres/qui n'aime personne et qui reste seul avec ses douleurs profondes. Par le "mystère", les "ténèbres", qui l'entourent, les filles sont attirées par lui, parfois les hommes aussi, et il se retrouve à parler avec le premier venu. Bien évidemment, c'est difficile de RP avec un personnage dont l'essence même est le fait de ne pouvoir parler à personne. Toutefois, l'Angsty Sue est toujours susceptible de "retrouver le bon chemin" grâce à une figure opposée à la sienne (très souvent une Mary Sue !) qui lui redonne goût à la vie, et avec laquelle il va finir par se mettre en couple et avoir une vie parfaite et blablabla.
C'est un des types de chevaliers possibles pour une Mary Sue.

✦ C - Grobill.

C'est sans doute le plus connu avec la Mary Sue. Vous noterez d'ailleurs que la Mary Sue est une forme de grobillisme, du coup. Enfin, on est là pour expliquer.
Le Grobill, c'est Chuck Norris en plus vulgaire. Pour les non-initiés, c'est le plus fort. Il vous casse la colonne vertébrale en vous regardant. Il ne souffre pas parce qu'il est insensible à la douleur et on sait pas pourquoi. Il se prend trois chargeurs de fusil d'assaut dans la gueule et il meurt pas parce qu'il est surpuissant, surhumain, et pourtant c'est un mec comme vous et moi, dans la vraie vie.

C'est compliqué de définir un Grobill, parce que ça revêt plein de formes différentes. En général, c'est un personnage masculin qui sait se battre, qui a déjà tué quelqu'un ou plusieurs personnes, il est parfois atteint d'une pathologie mentale, il est beau, fort, intelligent, résistant, n'a aucun défaut... C'est tellement infini, en fait. On peut aussi prendre la description dans l'autre sens : au lieu d'une très grande force physique, c'est un génie incroyable capable de te résoudre n'importe quelle équation de niveau scientifique puissance mille de tête en trois secondes. Mais ce qui est frappant chez ce genre de personnage, c'est son vide intersidéral. Il est complètement inintéressant, car c'est un personnage soit fait par rapport à un avatar, soit fait pour une capacité particulière, soit complètement hors du contexte du forum... Il n'a strictement aucun intérêt ni aucune profondeur. Le Grobill, c'est le pire des fléaux sur un forum RPG. Par expérience sur un forum fantastique, votre personnage peut avoir un pouvoir de bourrin et avoir une histoire fascinante, un caractère très intéressant, il peut évoluer malgré le fait qu'il puisse vous tuer en trente secondes. Le Grobill, c'est pas ce genre de personnage. Du tout.

✦ D - Femme Fatale.

On pourrait voir les femmes fatales comme des dérivés des Mary Sue, mais j'ai choisi de les traiter séparément, certains points étant trop éloignés de la Mary Sue standard. La Femme Fatale est une jeune femme, assez peu souvent une adolescente, aussi belle que sûre d'elle. Parce que oui, la Femme Fatale, c'est l'allégorie du canon, avec un physique impeccable, souvent une poitrine bien garnie, toujours habillée classe et sexy, elle-même étant ultra sexy, mais c'est surtout une croqueuse d'hommes. Elle est assez rarement lesbienne d'ailleurs, parce qu'elle est l'image de la femme belle, séduisante, forte, caractérielle, et donc supérieure aux hommes, ce qu'elle affirme encore plus en jouant avec eux. Elle les prend, couche avec, et les abandonne le lendemain, preuve qu'elle n'a pas besoin d'eux pour vivre.

Si elle est, dans son fond, très éloignée de la Mary Sue, la Femme Fatale s'en approche dans le fait qu'elle est malgré son caractère de meneuse et son image de femme inébranlable et détachée, une femme à la recherche de l'amour, et du Grand Amour. Elle est, parfois malgré elle, en quête de l'homme qui la tirera de sa vie dangereuse et pleine de vices (parce que oui, souvent, la Femme Fatale a un métier dangereux et/ou un comportement qui la met en danger, physiquement comme mentalement), et se révèle être en réalité une femme douce et aimante avec ses propres faiblesses, souvent tirées de son passé tumultueux, le même passé qui l'a poussée à devenir ce qu'elle est aujourd'hui.
La Femme Fatale, à l'instar du Bad Boy, c'est un peu le mélange de tous les stéréotypes, parce qu'elle peut être à la fois Grobill, Mary Sue et avoir un passé proche de celui des Sasuke (nom commun pour les Angsty Sue, rappelons-le).

✦ E - Bad Boy.

Le masculin des femmes fatales, avec quelques subtilités supplémentaires. Les Bad Boy, si vous n'êtes pas trop des saumons en anglais, ce sont les méchants garçons, très proches des Sasuke, qui jouent avec le coeur des filles comme l'on joue avec des cadavres de gerbilles innocentes. Restons sérieux : les Bad Boy, ce sont les mecs qui sont par-faits, et qui ont ce petit côté racaille, hors-la-loi, qui plaît à toutes les filles (enfin, surtout aux Mary Sue). Car oui, nous sommes en présence du second type de chevalier des Mary Sue : le mec sûr de lui, bagarreur au grand coeur parce qu'il n'est jamais méchant, c'est simplement un effet de mode, toujours avec ce petit côté ténébreux et plein de mystère qui le rend attirant.

Le Bad Boy n'est cependant jamais Bad Boy bien longtemps : très souvent homosexuel, il finit toujours par trouver l'amour (eh oui encore lui) qui le fait devenir beaucoup plus - trop - mièvre qu'il ne l'était à l'origine. Il reste tout de même très protecteur, encore plus envers son copain ou sa rare copine et ses amis. Il est souvent considéré comme le leader, car il est toujours très charismatique, pour ne pas dire parfait : au risque de nous répéter, il est beau, il est cool, il a la classe mais il se sape comme une raclure donc avec jeans troué et sweat à capuche... Bref, un ado rebelle et un peu violent qui sait se défendre.


✦ F - Nationalités.

Très souvent sur les forums RPG, vous voyez les mêmes nationalités revenir. De base, les forums placent souvent leur contexte au Japon, et donc il y a des milliers de japonais. Mais plus étrangement, il y a aussi énormément de russes, d'américains, et de français. Si ce dernier est compréhensible (on utilise beaucoup sa propre nationalité pour faire ses personnages puisque c'est celle que l'on connait le mieux), les autres sont tellement récurrentes que c'en devient presque absurde : non, toute la population n'est pas japonaise, surtout si le contexte du forum se place ailleurs qu'au Japon. Non, tous les russes ne sont pas fans de la vodka et surtout, il n'y a pas qu'en Russie que l'on fait de la vodka. On voit bien que vous n'avez jamais goûté la vodka polonaise, les amis.

À la rigueur, lorsque le contexte se place, comme dans notre cas, dans un pays très cosmopolite et donc avec une multitude de possibilités au niveau des origines et des nationalités (à ne pas confondre, d'ailleurs), les personnages avec pleins de nationalités différentes peuvent passer. Toutefois, en bons français de France franchouillarde que vous êtes, ne mettez pas les caractéristiques de la France dans les autres pays du monde, pitié. Une bonne fois pour toutes, il n'y a pas de boulangerie au Japon ! Elles existent, oui, mais elles sont extrêmement rares, quasiment inexistantes en dehors des grandes villes, le Japon ne produisant ni pain ni pâtisseries/viennoiseries et l'important directement de France. Alors si le contexte du forum se passe dans un pays "exotique", de culture radicalement différente de la nôtre (principalement européenne) faites attention à connaître un minimum le pays. Par respect pour sa culture.

Autre chose, mais presque plus important que tout ce qui a été dit précédemment. Quand on vous parle de respecter la culture d'un pays, on parle de toute la culture, qu'elle soit agréable à citer ou non. L'exemple le plus parlant : il n'y a pas de yakusa aux Etats-Unis. Il y a la mafia, oui, mais pas les yakusa. D'ailleurs, faites attention avec le monde de la mafia. Très souvent on en parle sans la connaître, et c'est un peu comme essayer de se lancer sur une thèse au sujet du conflit Nord Irlandais sans rien y connaître : c'est voué à l'échec. Alors faites attention.
Je m'excuse par avance de ne pas avoir parlé au nom des autres nationalités francophones (belges, suisses, québécoises...), par crainte de heurter votre propre patriotisme. Sachez que je ne fais que parler au nom de ma nationalité, et que je me sentirai mal de raconter n'importe quoi en voulant prêcher pour une autre paroisse que la mienne.

✦ G - Sexualité.

Alors là, je prends les devants : NON, mon propos n'aura rien d'homophobe ni de transophobe, alors ne me lâchez pas les associations du mouvement LGBT au cul, merci bien.
Ici, je m'adresse surtout aux demoiselles qui aiment le yaoi, ou aux garçons qui aiment le yuri. Par respect pour les homosexuel(le)s, arrêtez avec les seme grands et forts, les uke mignons et faibles, et leurs équivalents féminins. Il n'y a sans doute rien de plus dégradant pour la communauté gay et lesbienne d'être représentée par ce type de fantasme exacerbé (très souvent tiré des jeux/manga yaoi et yuri). De plus, ne croyez pas que toute la Terre est gouvernée par les homosexuels : les hétérosexuels sont, toujours, très majoritairement représentés dans la population et les homosexuels et transsexuels sont toujours minoritaires.

Dans un souci de réalisme, souvenez-vous que votre personnage n'aura jamais tous les êtres humains du monde à ses pieds, même s'il est ultra charismatique of the dead. Si vous vous inscrivez ici pour le cul, le cul, et surtout le RP de cul, vous vous êtes trompés d'endroit. Très sincèrement. Vous pouvez avoir des aventures, mais ne forcez la main à personne et privilégiez le jeu à votre imaginaire sexuel. Dans la vraie vie, on ne tombe que très rarement sur la personne de sa vie du premier coup, tout comme on ne collectionne pas les amant(e)s par centaines.


J'me rends compte que je troll à mort les filles, dans ce sujet. Mon but n'était bien évidemment pas de vous vexer, quand je parle des joueuses, c'est dans l'écriture en général, et c'est un profil que l'on rencontre très fréquemment. Ce n'est en aucun cas dirigé sur quelqu'un en particulier, mais la tendance fait des faits une généralité, et mon propos ne voulait pas insinuer cela, je suis donc navré si j'ai touché certain(e)s d'entre vous. Mais peut-être que si vous vous êtes senti(e)s visé(e)s, c'est qu'il y avait de quoi. Je sais pas.
Merci de votre lecture, et à très vite pour le cours suivant !
Invité
Invité
avatar

〤. Gestion du personnage #2 - partie 2


On l'attendait, la seconde partie du cours #2 de gestion de personnage est arrivée. Il s'agit donc du deuxième post sur le sujet, sachez qu'il se terminera au prochain post. Eh oui, un cours en trois parties, rien que cela. Mais le sujet est tellement vaste qu'il le fallait bien, finalement.
Nous reprenons donc notre analyse des clichés et autres stéréotypes, en nous focalisant cette fois non pas sur les personnages, mais sur les sujets récurrents que l'on peut trouver dans les histoires et background des personnages. Et c'est sans grande introduction que nous allons nous lancer corps et âme dans l'analyse !


✩ I - Les éléments les plus souvent utilisés par les RPlayeurs

✦ A - Orphelins.

On démarre en fanfare avec la joie suprême de faire son personnage orphelin. On va déborder un peu sur le troisième point, mais je trouvais plus pertinent de consacrer un point particulier à l'orphelinat. Très souvent le personnage est abandonné à la naissance, mais les dérivés sont nombreux : la mère meurt à l'accouchement, le père se suicide, les deux meurent dans un accident quelconque, sont assassinés par des voleurs, des gens qui leur veulent du mal... En bref, autant de situations qui mènent à la perte de l'un des deux ou des deux parents.

✦ B - Caste sociale.

Alors je pensais pas, mais beaucoup de personnages sont riches. La plupart du temps leurs parents détiennent une fortune colossale, et comme le personnage vit à leur crochet, il peut s'acheter ce qu'il veut, ne manque de rien et tout le reste. Notez que le personnage peut être orphelin et être l'héritier d'un capital monstrueux qui assurera ses finances pendant des générations, sans aucun souci. La prévoyance, quelle merveille.
Mais en plus de l'argent à foison, l'éducation de l'enfant se fait "à la noble", c'est-à-dire avec des cours privés, des "activités de riches" (ce qu'il sous-entend qu'il y a des activités de pauvre, hein) mais parlons plutôt d'activités qui se rapportent à leur caste sociale élevée, contre lesquels le personnage finira par se soulever, ce qui aura pour effet de le voir transformé en racaille, ou en gothique, ou en rockeur darkouille et tout, je vous invite à zieuter plus haut les différents clichés et leur descriptions.

✦ C - Enfance difficile.

Le sujet est vaste, certes, mais on retrouve toujours les mêmes éléments : comme cité plus haut, l'orphelinat, la mort d'au moins un des deux parents ou d'un membre de la famille proche - frère, soeur, grands-parents -, mais aussi les violences conjugales, la rupture avec la famille, un accident grave et tellement d'autres facteurs sont récurrents dans les présentations, et conduisent à l'isolement du personnage et à un mal-être qui le poursuivra, dans la plupart des cas, jusqu'à son présent. En général, c'est un évènement à côté duquel on ne peut passer, c'est un évènement dramatique, et toute la vie du personnage tourne autour de lui. Parfois, il y a même combo, et le personnage cumule plusieurs de ces éléments dans son histoire.

✦ D - Agressions.

Comment ne pas aborder cela. Pour plus de clarté dans le propos, nous allons procéder avec une liste.

✧ Le leader des agressions, le winner toutes catégories confondues, the best, il n'est plus original, il en deviendrait presque comique tellement il est populaire, mesdames et messieurs il s'agit bien sûr du viol. C'est dramatique de constater une telle popularité de cet acte monstrueux, oui, je suis d'accord, mais les faits restent les faits. Bien évidemment que cela existe, mais en général le sujet est très mal amené : souvent dans le RP le viol est commis par un inconnu, parfois plusieurs, sur un personnage féminin, durant son adolescence. Dans la réalité, 90 % des viols sont commis par des membres masculins de la famille proche (père, grand-père, frère). Effrayant, non ? Et si ça ne vous touche pas c'est normal : le sujet a été tellement banalisé dans la vie de tous les jours que ça paraîtrait presque anormal de ne pas en être une victime.

✧ Les agressions verbales et physiques dans les cadres scolaire et familial sont très répandues aussi. Le personnage a été battu, maltraité par ses parents ou bien par ses camarades de classe (parfois jaloux de sa richesse ou de sa beauté, parfois sans raison apparente), et c'est comme cela qu'il perd confiance en le genre humain et qu'il se renferme sur lui-même et ne veut plus se lier à personne. Notez que parfois ces agressions prennent la forme de jeux sexuels, et donc de viols.

La tentative d'assassinat. Eh non, c'est pas une blague. Parfois, le personnage représente une menace pour on ne sait trop qui dans son histoire on ne sait pas trop pourquoi (ses parents qui ont honte de lui, sa mère qui refuse de l'élever, une société secrète qui voit en lui un danger et qui cherche à l'éliminer - rigolez pas, je parle par expérience) qui donc va se faire un devoir de le tuer.

✧ Beaucoup plus rare et donc plus original mais toujours dans un esprit plutôt peu guilleret, le kidnapping. C'est le dernier, c'est un peu le rejeté, mais les personnages qui ont été enlevés développent quasiment tous, à coup sûr, un syndrome de Stockholm sévère. C'est pour ce détail que j'ai tenu à l'ajouter à la liste, d'ailleurs. Dans la plupart des cas, le personnage est une fille qui est tombée amoureuse de son ravisseur.

✦ E - Problèmes psychologiques.

Après réflexion (oui parce que je réfléchis en même temps que j'écris), j'imagine que ce point-ci sera lui aussi traité par une liste. Beaucoup plus pratique.

✧ La grande gagnante, à l'instar du viol dans la catégorie précédente, il s'agit de la schizophrénie, qui est en réalité aussi difficile à comprendre et à jouer qu'elle est difficile à orthographier. Je n'irai pas par quatre chemins : la meilleure façon de comprendre la schizophrénie, c'est de l'être soi-même. Plus qu'un handicap, c'est une souffrance quotidienne, qui plus est loin d'être gratuite, qui se soigne (maintenant si !) mais qui nécessite dans tous les cas un traitement lourd et qui ne guérit jamais. Alors à moins de vous renseigner à fond sur le sujet et d'avoir une raison béton pour que votre personnage coupe la connexion entre les deux neurones et donc développe une forme de schizophrénie, évitez le sujet. Ça vaut mieux.

✧ Très en vogue en ce moment puisque les gens pensent (à tort) qu'il s'agit d'un dérivé de la schizophrénie sus-citée, la bipolarité a trouvé son public. Et de même que pour la maladie précédente, c'est bien plus compliqué qu'il n'y paraît, ça se soigne aussi, et à moins d'être rôdé sur le sujet évitez de vous y essayer.

La dépression, bien évidemment, ne se présente plus. Déclenchée un peu n'importe comment, c'est l'une des maladies phares des personnages.

L'amnésie, très présente, est le moyen le plus efficace de faire une présentation rapidement puisqu'il n'y a rien à raconter dans l'histoire et qu'elle résout tous les problèmes d'inventivité et d'imagination. Sachez toutefois qu'en général, l'amnésie n'est que partielle : une période de la vie de l'individu a comme été effacée de sa mémoire, mais il ne s'agit pas de toute sa vie. L'amnésie totale, donc, est très rare et suscite des problèmes mentaux et relationnels autrement plus graves.

L'agoraphobie est la peur morbide de la foule et du monde. C'est la plus connue, avec la claustrophobie, mais surtout la plus répandue. En soi, rien de trop gênant : ce n'est pas injouable, même si l'on n'en souffre pas soi-même. Le problème, c'est que les joueurs oublient souvent que leur personnage en souffre, et ils le font se balader en ville en pleine heure de pointe sans que cela ne pose le moindre problème.

Le trouble de la personnalité antisociale est lui aussi très courant. Mais à part Trust, je suis presque certain que personne ne sait de quoi je parle. Eh bien mes amis, c'est très simple : ce trouble désigne l'absence de réactions face aux codes sociaux, à la morale, l'indifférence à tout ce qui entoure l'individu, l'absence total d'émotions. Je ne dirais rien de plus.

✦ F - Insomnie.

C'est quelque chose d'assez répandu, il faut dire ce qui est. Beaucoup de personnages sont insomniaques, plus par effet de mode que par réelle vocation. Et si je ne me permets pas de parler sur ce que je ne sais pas, l'insomnie ne m'est pas inconnue et je n'ai aucun problème à différencier "mode" à "maladie". Si votre personnage est insomniaque, déjà, il faut savoir de quelle insomnie il souffre (il existe plusieurs types d'insomnie, et oui). Et après, soit il se soigne, prend des médicaments, et trouve un cycle plus ou moins normal quoiqu'artificiel, soit il ne se soigne pas et il est malade : fragile physiquement, constamment fatigué, irritable, impatient et j'en passe. Ça change d'un individu à l'autre, mais c'est ce qui est classique comme effet. Et surtout, n'allez pas croire que le corps est fait pour tenir six mois sans dormir. L'insomnie, c'est pas si facile à comprendre.

✦ G - Histoires complexes.

On ne s’étendra pas énormément ici, car la seconde partie du cours sera bien plus claire pour vous expliquer, mais évitez de reprendre des histoires rocambolesques pour vos personnages. Comme on a l'impression que s'il ne se passe rien d'épique il n'y a rien à dire dans l'histoire, on cherche toujours l'extrême pour faire de la ligne. Mais vous pouvez avoir une vie très banale et avoir plein de choses à raconter. De même, il peut y avoir un élément de la vie de votre personnage marquant, sans qu'il soit dramatique : ses parents l'ont oublié à la station essence quand il était petit et il a dû rester tout seul un moment, il s'est fait attaquer par un chien et a été blessé, il est tombé, s'est fait très mal et a dû être hospitalisé un petit moment, il a gagné un concours, il a voyagé... Pas besoin de sortir de l'ordinaire pour faire original. Bien au contraire.

✦ H - Combattants.

Un titre éloquent, non ? C'est très simple à expliquer : le personnage sait se battre. Très bien se battre. Il a pratiqué les arts martiaux toute sa vie, a fait de la boxe, a été champion, sait tirer avec les armes à feu, alors il te dézingue ta face quand tu veux. Et ce n'est franchement pas exagéré. C'est sans doute le profil type du stéréotype Grobill.

✦ I - Jobs et métiers.

Sur la plupart des forums RP, et Volfoni en fait partie, vous avez la possibilité de choisir un job pour vos personnages, pour gagner un peu d'argent et lui donner une occupation en dehors de l'école. Toutefois, il est navrant de constater que ce sont toujours les mêmes activités qui reviennent : serveurs, strip-teaseur, livreurs, danseurs, baby-sitters, et c'est tout. Si si, c'est tout. Aussi peu, et c'en est effrayant.

✦ J - Activités illégales ou nocturnes.

En lien direct avec le point précédent, il n'est pas rare de constater que beaucoup de personnages ont fréquenté les milieux sombres et glauques pour survivre ou pour se donner un genre, et se sont soit prostitués, soit adonnés aux rixes, aux assassinats, ont dealé de la drogue... Ce n'est, très souvent, ni logique, ni bien amené, ni intéressant. C'est un effet de mode, sans doute parce que c'est génial d'avoir un personnage qui traîne dans les milieux sales et qui est dark et tout. Je ne l'explique pas vraiment, j'ai pas la science infuse.

✦ K - Mafia.

Et là, c'est mon sujet préféré. C'est tellement vaste que c'est pas résumable, je me contenterai seulement de dire, pour introduire mon sujet : ARRÊTEZ DE JOUER AVEC LA MAFIA.

✧ Déjà, premier point : ne pas confondre les différentes mafias. La Mafia, première du nom, est italienne. Les Yakusa sont japonais, la Bratva est russe - entre autres, elle réunit en gros toutes les nouvelles ethnies issues de la chute de l'URSS -, les triades chinoises... sont chinoises, donc, et les américains n'ont pas de nom général, que des noms de familles, mais sont connus comme étant la mafia italo-américaine. Voilà. AUCUN de ces mots ne désigne la mafia dans sa globalité. Quand on parle de Yakusa on parle seulement de la mafia du Japon, et il en va de même pour toutes les autres. Il n'y a que le terme mafia, sans majuscule, qui est général et exclut toute notion d'ethnie ou d'origine.

✧ Second point : laissez les mafias là où elles sont. Certains me diront "mais elles sont partout", à ça je répondrai qu'elles sont partout, mais toutes les mafias ne sont pas en masse sur le territoire d'une autre mafia. Exemple, en Amérique du Nord, il y a bien plus de mafiosos italo-américains qu'autre chose. Aux Etats-Unis particulièrement, on trouve la mafia italo-américaine donc, une importante communauté de mafia russe, italienne et chinoise - China Town à New York, à votre avis, c'est quoi ? - , mais assez peu de japonais (et si vous voulez savoir pourquoi, révisez vos cours d'histoire et dites-vous bien que les japonais ont encore du mal avec la domination américaine après Hiroshima et Nagasaki).

✧ Aparté à partir de maintenant sur la plus "populaire" des mafias, les Yakusa. Alors, par où commencer. Prenez les Yakusa. Dites-vous que ce sont les samouraïs des temps modernes (c'est plus compliqué, mais je peux pas passer ma vie à parler de la mafia je vous dis). Dites-vous que les codes d'honneur sont les mêmes, et surtout, l'éducation des jeunes yakusa se fait sur le modèle de l'éducation des jeunes samouraïs de l'époque. Il est donc monnaie courante que le jeune et son mentor, son maître, couchent ensemble, l'un pour apprendre, l'autre pour enseigner et appuyer sa supériorité. Et non, ils ne sont pas forcément homosexuels : quand vous êtes à l'école vous faites des maths et ça ne vous plaît pas forcément, non ? Ben là c'est pareil, tu peux (dois, même) être hétérosexuel et coucher avec ton boss, même si ça te plaît pas, même si dans les deux cas ça fait mal au cul.

✧ Y'aurait vachement à dire sur les Yakusa, vu leur extrême popularité (auprès des RPlayeurs. Auprès de leurs victimes, moins, déjà), et comme le sujet est déjà assez long comme ça, dites-moi par MP ou ailleurs si vous tenez à avoir un sujet d'entraide spécial, Wikipédia n'étant pas forcément fiable sur ses infos concernant la mafia en général.

✧ Et enfin, parlons des femmes dans la mafia. Sachez que la mafia, c'est un monde presque exclusivement masculin. Il y a des femmes, oui, mais ce sont souvent des femmes de mafioso donc pas vraiment des membres, et les rares membres féminins n'ont pas accès à de brillants postes et ne deviendront jamais parrains. Mettez-vous en tête que les femmes sont considérées comme des objets ou des marchandises, ce sont souvent des prostituées, et rien de plus. On ne les promet à aucun avenir, elles sont là pour enfanter des fils aux mafioso, et c'est à peu près tout. Quant aux filles de mafioso, elles peuvent reprendre une affaire familiale si jamais il n'y a pas d'héritier garçon, ce qui est rare, mais elles sont généralement destinées à épouser un parrain d'un autre gang pour nouer des liens d'amitié entre les deux familles.

✩ II - Les histoires à éviter ABSOLUMENT.

Le personnage fils/fille de militaires, eux-même enfant de militaires, eux-même descendants de militaires.... Qui est prédestiné à devenir militaire et qui connaît par coeur toutes les armes, tous les véhicules militaires, et pour qui le combat et la survie n'ont aucun secret. Il est fort, il est excellent stratège, il a été élevé à la dure (parce que tous les parents militaires élèvent leurs enfants comme des militaires bien entendu) et c'est une véritable machine à tuer.

L'histoire tragique d'une fille qui s'est fait violer 40 fois par sa famille, ses amis, ses profs et tous les gens qui ont croisé son chemin, qui a tenté de se suicider tout autant de fois et qui a jamais réussi, elle est dépressive, souffre, mais ne craint absolument pas le contact avec les gens (on n'a jamais dit que ces histoires à éviter devaient être logiques !) et qui va finalement tomber amoureuse de l'homme de sa vie et voilà c'est magnifique.

Le personnage super populaire, super riche, trop beau, trop magnifique trop intelligent trop swagg qui méprise tout le monde parce que personne ne lui arrive à la cheville et qui se tape qui il veut quand il veut mais qui en fait souffre de sa solitude due au fait qu'on se soit servi de lui par rapport à son argent et qui tombe dans les bras d'un personnage aussi beau que lui et qui va filer le parfait amour et blablabla.

Le personnage enfant de scientifiques sur lequel on a testé un nouveau produit chimique qui lui confère une force surhumaine ou des oreilles de chat et qui se fond parfaitement dans la masse sans que cette particularité ne le gène outre mesure et qui va se découvrir des pouvoirs extraordinaires. Alors comme ça, ça peut paraître bizarre, surtout pour un forum réaliste, mais sachez qu'à quelques détails près (remplacez scientifiques par médecins, c'est à peu près tout) on en voit parfois. D'ailleurs, même sur les forums fantastiques, ça reste n'importe quoi.

✧ Dans la même veine, le personnage cobaye sur lequel on a fait des expériences horribles et qui s'échappe de sa prison on sait pas comment et qui débarque à l'académie on sait pas non plus comment ni pourquoi, oubliez. C'est juste pas intéressant et pas crédible une seule seconde.

Le psychopathe malade mental, sanguinaire et fou qui tue ses parents et puis tout le monde et qui se retrouve par l'opération du Saint-Esprit à l'académie. Y'a pas plus à en dire, parce qu'en général il est tellement dark qu'on sait pas pourquoi il fait ça (et son créateur n'en sait pas plus que vous généralement).

Le gay travesti, souvent maître des yeux larmoyants et aussi viril qu'un uke typiquement japonais, qui couche pour réussir ou qui est tellement influent s'il est fils de riches qu'il obtient tout ce qu'il veut à la minute où il le demande et qui se taille une place parfaite dans la société et éventuellement qui devient riche, mais qui cherche le véritable amour malgré tout.

✧ Le gosse de riches élevé coupé du monde dans son château avec des millions dans les poches de ses parents, qui n'a jamais manqué de rien matériellement parlant et pour qui tout s'est bien passé dans la vie, mais qui va finir par se rebeller contre l'autorité et péter son scandale contre ses parents.

Un sujet long, mais encore incomplet, sans doute !
Merci de votre lecture, et à très vite pour le cours suivant !
Invité
Invité
avatar

Quelqu'un pour aider Emile et moi-même à rédiger l'entraide ?
Invité
Invité
avatar

Là je pense qu'on a fait le tour des plus gros clichés et des choses les plus importantes pour le fond, alors ça me semble pas nécessaire de poursuivre. Déjà, si les gens lisaient ce qui a déjà été fait, ce serait bien. On devrait plus avoir es gens comme... certains derniers inscrits. Ceux qui prendront le temps de lire autant de sujets à propos des persos seront les membres déjà validés, donc qui n'auront plus un besoin immédiat de ces conseils.
Faut que je finisse le sujet sur l'orthographe, mais pour ici, ça me semble bon.
Invité
Invité
avatar


Vous pensez que ça serait utile de mettre un lien dans le règlement ou quelque part de visible pour ces posts ? Car sont un peu invisibles pour les nouveaux ?
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

Est-ce qu'il y a un lien vers la zone d'entraide depuis le guide du nouveau ? Quoi qu'il en soit, avec la nouvelle PA, on reverra les liens utiles qu'on pourra y mettre.
Voir le profil de l'utilisateur
Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

APPEL AUX GENS : Ce serait sympa si vous pouviez nous aider à trouver d'autres clichés ou éléments récurrents dans les fiches de présentation pour que l'on puisse compléter le sujet de la zone d'entraide. C'est une de nos priorités pour le moment, on ne vous parle pas de rédiger quoi que ce soit, simplement de nous dire ce que vous ne voulez plus voir dans les fiches de présentation, alors toute aide sera la bienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Contenu sponsorisé


 
[Utilitaire] (entraide) Entraide Gestion du personnage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chapitre 2] La création et la gestion du personnage (archives)
» [Chapitre 2] La création et la gestion du personnage
» Am-entraide
» Istwa lang kreyol lakay ak devlopman gramè a
» Formulaire de création de Personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Saison Mars 2013 - Juin 2013-
Sauter vers: