L'air [Reyes MacFinley & Aidan Saerbhreathach]

Invité
Invité
avatar

La salle d'exposition organisait une petite rétrospective sur la peinture dans les années 40 et plus spécifiquement sur la colorfield painting. Il était inutile de se demander si cet événement pouvait intéresser Aidan Saerbhreathach : cela faisait déjà plus de deux heures qu'il rôdait dans les allées à s'abandonnent à la contemplation méditative de ses Rothko préférés. Même si il ne s'agissait que de reproductions pour la quasi totalité des œuvres présentées dans cette salle d'exposition à l'envergure dérisoire, il était heureux de pouvoir faire face au format réel des oeuvres. Ce n'était pas comme si le poster qu'il avait accroché dans sa buanderie pouvait tenir la concurrence. Bien que n'étant pas très adepte de café, il s'était payé un gobelet au distributeur avant qu'il ne soit pris d'assaut et le remuait distraitement de temps en temps. Aidan regrettait de ne pas voir davantage d'élèves de Volfoni. Bien qu'il y ait eu assez peu de promotion pour cette exposition, il aurait aimé que les élèves des cursus d'art se tiennent au courant du programme des espaces culturels d'Arcadia. Enfin.
Aux alentours de midi, il sortit pour s'acheter quelque chose à grignoter. Il lui avait semblé apercevoir un ou deux visages familiers en ville par ce samedi ensoleillé mais personne n'était venu le saluer. Loin d'en être vexé, cela avait tendance à l'amuser, les élèves étant généralement bien plus gêné de croiser leurs professeurs en dehors des cours que l'inverse. En revenant à la salle où se pressaient bien davantage de curieux que lorsqu'il l'avait quittée, il jugea préférable de rester à l'extérieur pour manger tranquillement et s'assit sur les marches pour déguster son bagel au saumon. Alors qu'il pliait proprement le sachet en papier pour le jeter à la poubelle, il aperçut quelqu'un dont le visage lui était très familier. Il avait beau passer ses élèves en revue cependant, il était incapable de se souvenir d'où il connaissait ce jeune homme. L'ennui commençait à le gagner, le bruit et le soleil qui lui tapait sur la nuque à l'étouffer aussi considéra-t-il qu'un peu de distraction était bienvenue.
Aidan se leva sans se presser, sortit un mouchoir de sa poche et s'essuya la bouche au cas où une miette rebelle aurait eu l'audace de se coincer quelque part avant d'aller aborder le jeune homme. Il avait un nom qui sonnait espagnol, peut-être portugais... il ne se souvenait pas très bien.

_ Bonjour. Excusez-moi de vous importuner, mais êtes-vous élève à Volfoni ? Il me semble vous connaître mais je ne parvient absolument pas à me rappeler d'où, je suis vraiment navré.

La belle entrée à matière.
Ah la la...
Reyes MacFinley
le Juste ⊙ Milieu
avatar
Âge du perso : 26 ans
Activité : Surveillant -- Serveur au Starbucks
Spécialité : //
Fonction : Membre du personnel
Poste spécial : //
Avatar : Sirius Black - Harry Potter
Doubles-comptes : Azylis & Georgie
Messages : 39
Date d'inscription : 10/09/2016
le Juste ⊙ Milieu





L'air


Bon sang, mais quelle idée j’ai eu ? Je devrais être en train de travailler, mais non. J’avais succombé aux charmes de grandes boucles blondes et d’une petite bouche en cœur. Et d'une paire de seins, je dois le confesser. Regardant autour de moi, je ne voyais rien d’autres que beaucoup de snobinards et quelques passionnés, largement minoritaires cependant. Poussant un soupir, je jetais un nouveau coup d’œil circulaire afin d’essayer de repérer la crinière blonde que j’attendais. Sans succès. Et en plus, il faisait chaud. Soupirant de nouveau, m’attirant le regard coléreux de la femme d’une quarantaine d’années à ma droite, je retroussais les manches de ma chemise noire. J’aurais mieux fait de ne pas échanger mon service de ce soir, ça m’aurait évité de faire double service demain.

Histoire de passer le temps, je me glissais le long des allées et observais les tableaux, sans voir autre chose que des coups de pinceaux. Je comprenais les amateurs d’arts en un sens. Certaines personnes ne comprenaient pas qu’on puisse apprécier une voiture vintage, qui crache, pollue et ronfle au démarrage. C’était un peu pareil avec l’art : certains tableaux ne semblent ni beaux ni intéressants, mais certaines personnes y sont sensibles. Ce n’était pas mon cas. Si je comprenais les voitures et en appréciaient certaines, l’art était une chose obscure et mystérieuse qui ne m’attirait pas. Observant de nouveau ma montre, je me rendis compte que l’heure du rendez-vous était dépassée depuis plus de vingt minutes. J’étais là depuis trente. En désespoir de cause, je tirais mon téléphone de ma poche. Aucun message. Je crois pouvoir décréter que je me suis officiellement fait poser un lapin. Joie intense.

Relevant la tête, je guettais d’un coup d’œil l’emplacement de la sortie, évaluant ensuite la sortie la plus rapide et facile que je pouvais effectuer au milieu des gens. Ce fut à ce moment que je vis un professeur de l’académie s’avancer moi. Littérature, il me semble. Et je ne pus m’empêcher de sourire un peu. Évidemment qu’un professeur ne pouvait pas remettre le visage d’un surveillant. Nous ne nous croisions que peu. « Non, je n’y suis pas élève. En revanche, j’y suis surveillant la semaine. » J’haussais légèrement les épaules. Qu’il ne me reconnaisse pas plus que ça n’était pas surprenant.

« Vous avez pu aussi me voir au Starbucks, bien qu’il ne me semble pas vous y avoir vu. Mais je crois que vous étiez aussi client du garage de mon père, non ? Monsieur Saer… Monsieur. Désolé, je crois que je n’arriverais jamais à prononcer votre nom de famille correctement. Je sais l’écrire, c’est déjà ça. » Complétais-je, avec un petit sourire navré. Il devait en avoir l’habitude mais ce n’est jamais quelque chose d’agréable. Je jetais à nouveau un coup d’œil autour de moi. Je n’étais définitivement pas à ma place dans un endroit pareil. Mais il aurait malpoli de m’éclipser immédiatement. Ma mère m’avait mieux éduqué. « Alors vous appréciez l’art ? Je dois avouer que je n’y connais rien du tout. »



_________________
Like the naked leads the blind. I know I'm selfish, I'm unkind. Sucker love I always find, Someone to bruise and leave behind. All alone in space and time. There's nothing here but what here's mine. Something borrowed, something blue. Every me and every you.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Oh.
Oui, ça lui disait vaguement quelque chose.

_ Vous savez l'écrire ? C'est déjà beaucoup plus que la plupart de mes élèves. Et admirable de la part de quelqu'un travaillant dans un Starbucks, ajouta-t-il avec une un sourire mi-taquin mi-coupable d'une plaisanterie aussi banale. Oui, oui j'aime l'art de manière générale et la galerie de monsieur Bowers est ma foi très intéressante pour sa petite envergure. Vous êtes venu par curiosité ?

Il n'arrivait absolument pas à se souvenir de son nom, lui qui essayait pourtant de connaître tous les membres de l'école avec lesquels il était susceptible d'avoir des relations. Difficile de tous les retenir cela dit mais il s'en voulut quand même.

_ J'espère que vous ne vous ennuierez pas en visitant, ce n'est pas vraiment le genre d'expositions que propose la galerie d'ordinaire. C'est moi qui ai insisté pour qu'ait lieu cette rétrospective, j'espérais y voir des élèves de l'école, mais j'ai sans doute été trop optimiste. Ah la la...


Spoiler:
 
Reyes MacFinley
le Juste ⊙ Milieu
avatar
Âge du perso : 26 ans
Activité : Surveillant -- Serveur au Starbucks
Spécialité : //
Fonction : Membre du personnel
Poste spécial : //
Avatar : Sirius Black - Harry Potter
Doubles-comptes : Azylis & Georgie
Messages : 39
Date d'inscription : 10/09/2016
le Juste ⊙ Milieu





L'air


Hmpf. Je préférais ne pas retenir la plaisanterie. Je n’avais pas honte d’avoir à travailler au Starbucks les week-ends pour payer mes cours par correspondance. Mais de là à en plaisanter, il y avait une étape. Alors je me contentais d’un sourire. J’étais pas vexé non plus après tout. « Non, pas vraiment. Pour tout vous dire, j’étais censé retrouver quelqu’un ici. Mais ça fait environ trente minutes que je me dis que je me suis fait poser un lapin. » Et je lui adressais un petit sourire en passant vachement la main dans mes cheveux. Parce que je me sens un peu idiot. Un rencart dans une galerie d’arts, c’était mal parti d’emblée. Surtout avec une grande blonde un tantinet bimbo.

Quant à s’ennuyer, la question ne se posait pas vraiment, puisque j’avais prévu de m’éclipser le plus discrètement possible. Mais bon. En soit, j’avais prévu d’être occupé les prochaines heures. Je troquais simplement la compagnie d’une grande blonde pulpeuse pour un grand blond un peu moins pulpeux. Mais certainement plus intéressant. « Ça part d’une bonne intention, mais je doute que beaucoup d’entre eux s’intéressent à ce genre de choses. A moins que vous programmiez ça comme faisant partie intégrante de vos cours, je suppose. » Je jetais de nouveau un œil autour de moi. Il y avait pour selon plus de monde que ce que j’aurais cru. Mais pas vraiment de jeunes de l’âge d’être élèves à Volfoni. « Mais bon, n’étant pas vraiment allé à l’université, je ne sais pas vraiment ce qu’on peut développer comme activité parallèle à un cours. »



_________________
Like the naked leads the blind. I know I'm selfish, I'm unkind. Sucker love I always find, Someone to bruise and leave behind. All alone in space and time. There's nothing here but what here's mine. Something borrowed, something blue. Every me and every you.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Ah, un lapin.
Aidan lui adressa un sourire compatissant. Il se dit aussi que c'était dommage de poser un lapin à Reyes PARCE QU'IL SE SOUVENAIT DE SON NOM et qu'il était, ma foi, assez mignon comme garçon.

_ Ce n'est pas très chic, j'espère que vous n'êtes pas trop déçu. Il semblerait que nous soyons tous les deux délaissés par les personnes que nous espérions voir cela dit. Cela vous dirait d'aller boire quelque chose ? Vous non plus n'avez probablement aucune envie de vous abîmer les yeux devant des panneaux en petits caractères qui vous racontent l'histoire d'un courant pictural dont vous n'avez probablement jamais entendu parler... ah la la.

Il leva les yeux au ciel en mimant le désespoir face à la jeunesse d'aujourd'hui et regretta de n'avoir pas acheté une pâtisserie avec son bagel.

_ Sinon, les cafés sont à un dollar à l'intérieur. Dans tous les cas ne restons pas plantés là, je vous en prie, je brûle littéralement au soleil et j'aimerais éviter que mes élèves me demandent lundi si j'ai fait un barbecue pendant le week-end.

Ou de faire des auréoles sous les aisselles de sa chemise toute neuve, mais c'était un détail mineur.
Reyes MacFinley
le Juste ⊙ Milieu
avatar
Âge du perso : 26 ans
Activité : Surveillant -- Serveur au Starbucks
Spécialité : //
Fonction : Membre du personnel
Poste spécial : //
Avatar : Sirius Black - Harry Potter
Doubles-comptes : Azylis & Georgie
Messages : 39
Date d'inscription : 10/09/2016
le Juste ⊙ Milieu





L'air


Pas très chic. C’était une façon de voir les choses. Dans tous les cas, la prochaine fois qu’elle passera au Starbucks, elle se le paiera son supplément de chantilly. « N’en veuillez pas trop à vos étudiants. Ils profitent de leur jeunesse, et auraient tort de se priver. » Après tout, j’aurais fait pareil si j’en avais eu l’occasion. Si j’avais pu faire des études et la fête, je m’en serais donné à cœur joie. Et j’aurais surement profité d’un petit peu plus d’étudiantes. Mais bon, on n’a pas tout ce qu’on veut dans la vie. « Mais oui, rentrons. »

Et c’est ce que nous fîmes. Je prenais un café – pour une fois que je ne le servais pas – et me tournais vers Saerbhreathach – et j’étais sûr d’en avoir massacré la prononciation, même dans ma tête. « Dites, peut-être que vous pourriez m’aider. Je sais que ce n’est pas vraiment votre domaine mais sait-on jamais. » Je prenais une gorgée de café, et bon sang, il ne valait pas plus d’un dollar. C’était presque déjà du vol. Pourtant, dans une galerie d’art, je me serais attendu à quelque chose d’un peu meilleur. « J’ai repris les cours. Par correspondance. Biologie. Vous auriez peut-être des conseils ? Sauf si ça vous embête, bien sûr. »



_________________
Like the naked leads the blind. I know I'm selfish, I'm unkind. Sucker love I always find, Someone to bruise and leave behind. All alone in space and time. There's nothing here but what here's mine. Something borrowed, something blue. Every me and every you.
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'air [Reyes MacFinley & Aidan Saerbhreathach]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REYES [SIGN LA PLUS RAPIDE DE MA VIE ^^]
» JOSHUA R. FIELDS ► Aidan Turner
» [Terminé] Hello. And hum... who are you ?
» Plantes Médicinales - Tonnerre
» AIDAN&JACKS - Don't piss me off

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Arcadia :: South Orange Avenue :: Salle d'exposition-
Sauter vers: