Sous l'apprence débonnaire se cache un coeur qui saigne - Terminée

E. Barthélémy Griffith

avatar
Âge du perso : 38 ans
Activité : Professeur d'interprétation théâtrale
Spécialité : /
Fonction : Professeur
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2016

Barthélémy Griffith ••

NOM COMPLET - Ephraïm Barthélémy Griffith
ÂGE - 38 ans
ORIGINES - Américain
SEXE - Bien comme il faut ! Ah non pardon, c’est un homme.
ORIENTATION SEXUELLE - Bisexuel, il n’a pas de frontière
SITUATION MARITALE - Célibataire

RANG - Je vous laisse faire, je suis nulle pour ça xD
PROFESSION - Professeur d’Interprétation Théâtrale.
RÉGIME - Interne, il vit à l’académie. Si, si, je vous assure.
POSTE SPÉCIAL - Il est le professeur préféré de l'académie, enfin, en général. Il est également le professeur référent du club de Jeu de Rôle. Comme il adore lire, il viendra de temps en temps dans le club de Lecture, parce qu'il aime bien faire ce genre de choses.
PRÉCISIONS •• ♦ Barthélémy adore les plantes, il en a partout dans son appartement, enfin, sa chambre à l’académie.  ♦ En plus d’adorer les plantes, Barthy a la main verte. Il s’y connait, sait comment prendre soin des plantes, dépoter, rempoter, tout ça, ça lui plaît.  ♦ Il est peut-être impressionnant comme ça mais c’est en fait un véritable cœur d’artichaut. Il pleure devant tous les films qu’il regarde. Triste ou pas –enfin, il vous dira toujours qu’il y a un passage triste et si c’est pas le cas c’est parce qu’il pleure de rire …-. Si vous regardez Titanic avec lui, prenez un mini parapluie, ça vous aidera.  ♦ La nouvelle technologie ? Quézako ? Bon, j’exagère peut-être un tout petit peu mais c’est vrai qu’il n’y comprend pas grand-chose. Vous ne le verrez pas avec un portable dernière génération mais plutôt avec un portable coulissant. Vous ne le verrez pas avec un ordinateur portable mais plutôt avec un ordinateur fixe. Vous ne le verrez pas avec une tablette tactile etc. Bien entendu, il n’est pas sur les réseaux sociaux. Bien qu’il ne comprenne pas grand-chose aux technologies, il s’en accommode comme il peut.  ♦ Parfois, dans la rue, il se fait arrêter par des gens qu’il ne connaît pas. Certains lui demandent des autographes, d’autres des selfies et autres. Pour sa beauté ? Nop, parce qu’ils pensent qu’il a joué dans le Seigneur des Anneaux.  Pas en tant qu’Elfes non, non mais en tant que nain ! Faut dire qu’avec sa dégaine, on peut se le demander. La plupart du temps il joue le jeu, ça le fait marrer.  ♦ C’est un grand supporter de l’équipe féminine de Hockey, les Sparks Ice. Il suit tous leurs matchs et c’est souvent lui qu’on entend le plus crier pour les encourager. Petit par la taille mais grand par la gueule … Ahem.  ♦ Il peut lui arriver d’annuler ses cours. Pourquoi ? Pour participer aux évènements de Volfoni. Eh oui, il faut que ça bouge, il est sur tous les fronts.  ♦ Il respecte la religion protestante mais ne l’est pas. C’est grâce à un pasteur s’il n’est pas devenu un méchant et qu’il est sorti de sa dépression.  ♦ Il habite à l’école par choix, par envie, parce qu’il y a toujours quelque chose à faire et puis comme ça, les élèves peuvent le contacter assez facilement. Qui plus est, il mange avec eux au self, il s’invite à leur table et discute avec eux. Oui, on se demande parfois s’il est vraiment prof …  ♦ Il a déjà participé à une bagarre entre des racailles. Au début il voulait les arrêter et après s’être prit un coup, il a légèrement dérivé de son objectif de départ. Il s’est finalement retrouvé collé par le directeur, au même titre que les racailles. Quand je vous dis qu’on se demande s’il est prof …  ♦ Il adore écouter de la musique, qu’elle soit américaine ou d’un autre pays même s’il ne comprend pas nécessairement la langue.  ♦ Le café, c’est la vie !  ♦ Excellent couturier, il est pourtant assez mauvais cuisinier. Bien sûr, il sait faire des pâtes mais ne lui demander par des repas plus … originaux. Voilà aussi pourquoi il mange au self.  ♦ En général, les élèves l’aiment bien … en dehors des cours sinon, ils disent qu’il fait peur. Il dit que ce n’est pas vrai.  ♦ Il l’ignore mais il a un fils de 18 ans qui est à Volfoni. Son fils, lui, il le sait … ♦ Il n'est pas vraiment du matin, il a du mal à se réveiller et mieux vaut ne pas trop lui parler avant qu'il ait bu son premier café. ♦ Il y a deux écoles au théâtre : ceux qui pensent qu'il ne faut pas entrer complètement dans le personnage, laisser une certaine distance et ceux qui pensent qu'il ne faut faire qu'un. Bart est de cette école là. Quand il joue, il "fusionne" complètement avec son personnage, créant l'illusion qu'il a bel et bien existé, que son histoire est réelle. Dommage qu'on ne lui est jamais réellement donner sa chance. ♦ etc.

PHYSIQUE •• Si l’on devait décrire Barthélémy en quelques mots, on dirait de lui qu’il n’a pas le physique d’un mannequin, qu’il est petit mais costaud, qu’il est comme les nains dans le Seigneur des Anneaux. C’est vrai, il le sait et il s’en fout aujourd’hui. Il faut dire que Barry est atteint d’hypochondroplasie. Qu’est-ce que c’est ? C’est le nom scientifique du nanisme, une des formes de nanisme puisqu’il y en a plusieurs. Dans le cas de Barthélémy, cela se définit par une petite taille, en effet, notre professeur ne mesure qu’un mètre trente-six. Notre professeur possède donc des bras et des jambes assez courtes mais musclé. Barthélémy est large d’épaule et de bassin et il a une démarche assez particulière. Ses jambes sont légèrement arquées, ce qui donne pour certains, une démarche assez fun à regarder tandis que d’autres ne savent pas quoi penser de ça. Cette démarche est parfois hésitante car il manque d’équilibre et ce, depuis toujours. Cette maladie a provoqué chez lui une légère scoliose qui est une rotation des vertèbres ainsi qu’une légère bosse en haut du dos mais rien de bien méchant, rassurez-vous.

Mis à part ces quelques petits soucis, Barry n’a aucun problème de malformation cardiaque ou d’autres organes. Il n’a pas non plus de malformation au visage. Certes, il n’a pas le physique d’un mannequin, le physique qui fait tomber toutes les femmes mais c’est ainsi, il a appris à faire avec et il s’est construit ainsi. Barry possède un nez large et épais. Des yeux noirs charbons. Une bouche souvent rieuse et des dents blanches, il met un point d’honneur à cela. Dans l’ensemble, les traits de son visage sont sévères et boudeur alors qu’il ne l’est pas nécessairement. Il est très viril d’apparence et il a surtout beaucoup de charisme. Barry est un homme poilu, très poilu, ses sourcils sont très épais et fournis, son torse est recouvert d’un tapis de poil qui commence à devenir poivre et sel. Sa fierté ce sont ses cheveux, il en a beaucoup sur la tête et épais. Ils sont très beaux, ils sont normalement châtains mais certains ont déjà revêtu la blancheur de la vieillesse.

Si Bart est un homme de petite taille que l’on ne remarque pas forcément au premier coup d’œil à cause de cela, sa voix compense sa taille. En effet, il a une voix très forte, grave et son débit de parole est très rapide ainsi, Bart est très impressionnant. En plus d’avoir une voix qui porte, Bart a tendances à faire de grands gestes sans vérifier qui se trouve derrière lui et donc, donner lieu à des petits malentendus. Généralement, Bart ne suis pas forcément la mode mais il n’est pas non plus complètement larguer, quoi que parfois … Bref. Bart porte la plupart du temps des jeans, des tee-shirts et des converses. Comme il n’est pas très frileux, il met des pulls assez tard dans l’année.

MENTAL •• Barthélémy, c’est un théorème complexe, comme beaucoup si on regarde bien mais lui, il touche l’Oscar du bout des doigts. Certains de ses élèves se demandent même s’il n’a pas deux personnalités : celle du professeur intransigeant, chiant, sévère, exigeant, casse-bonbon et celui d’un adulte qui n’a pas réellement grandit –dans tous les sens du terme pour lui-. C’est vrai que c’est très surprenant, Barry se trouve être un professeur qui demande beaucoup à ses élèves, qui les épuise en une seule séance car il est passionné par ce qu’il fait. Ainsi, il fait recommencé plusieurs fois jusqu’à ce que l’élève en question atteigne l’objectif que Barry lui a imposé. Sévère, il ne veut pas que quelqu’un bavarde dans son cours mais cela ne le dérange pas s’ils s’entraident entre eux … à condition que ce soit pertinent sinon, il se fâche. Oui, il est casse-bonbon. Cependant, en dehors des cours, il fait un virage à 360°, non vraiment. Il est très agréable, rigole fort avec les élèves, il les aide quand ils ont besoin d’aide. Bref, un type avenant, sociable, comme un bon pote. D’ailleurs, les élèves oublient un peu qu’il est un professeur dans ces moment-là –et lui aussi-. Il lui arrive même de faire des bêtises avec les élèves mais shhhh c’est un secret …

Barthélémy, il est impressionnant au premier abord avec sa carrure de nain tiré tout droit des Seigneurs des Anneaux, avec sa grande gueule et son charisme. Bon, c’est vrai qu’au second abord, il l’est toujours autant mais si vous allez au-delà, c’est également un homme plein de vie, bon vivant et qui croque la pomme de la vie comme s’il n’y avait pas de lendemain. C’est un homme assez paternaliste dans le fond même s’il ne le montre pas forcément. Il adore passer du temps avec les élèves, c’est pour cela qu’il s’invite à leur table, prend part à leurs discutions, leur donne des conseils –parfois pas très pertinent pour certains sujets- etc. Etant donner que Bart est un bon vivant, il adore participer aux activités et évènements de l’académie ou même en dehors. Il aime donner un coup de main un peu partout, il faut dire qu’il est assez dynamique et endurant malgré sa petite taille.

Notre professeur préféré est un homme droit et juste, jamais il ne se permettra de juger quelqu’un ou de l’accuser sans preuve ou même de le punir. De même, ses punitions sont toujours à la hauteur de la bêtise. Un bavardage ne mérite pas la même chose qu’un graffiti sur un mur, vous voyez ? C’est également un grand mangeur, il ne donne pas sa part au lion et surtout, il n’est pas difficile pour deux sous. Bart a fait de l’auto-dérision une marque de fabrique. Il a aussi un humour noir et cynique qui ne fait rire presque personne, autant dire qu’il se sent seul quand il sort une blague et que personne ne rigole ou sourit. Enfin, il en a tellement l’habitude qu’il n’y fait même plus gaffe, pas complètement en tout cas. Il a également une bonne répartie.

Enfin, je dépeins un tableau bien idyllique de Barthélémy –enfin, pas totalement mais …- cependant, il faut savoir qu’il a un caractère bien trempé. Et un caractère assez difficile à vivre au quotidien, c’est probablement pour cela qu’il ne s’est jamais marié et que toutes ses conquêtes l’ont plaqué. Il faut dire que Monsieur Griffith est un râleur et un ronchon de première, un rien le fait râler, surtout le matin. Il est aussi grande gueule avec son côté franc, trop franc, ce côté aussi qui part au quart de tour et où les objets peuvent apprendre à voler grâce aux grands gestes qu’il fait. Par exemple, si quelqu’un lui pose toujours la même question, il risque d’être légèrement –paie l’ironie- irascible et répondre de façon virulente ou ne pas répondre à voir. Notre cher professeur est du genre susceptible, faites attention à vous et à ce que vous dites. Habituellement, Barthélémy jure comme un charretier mais en présence des élèves, il tente de se contenir, ce qui n’est pas toujours facile et quelques mots assez vulgaires peuvent lui échapper. Il peut lui arriver de s’excuser dans ces cas-là mais ne vous attendez pas à des excuses à chaque fois, il n’en finirait pas sinon.

Mais Bart, ce n’est pas que ça, c’est aussi un grand lecteur qui possède un nombre incalculable de bouquin dans sa chambre. C’est aussi un sensible qui se cache. C’est un amour en fait même s’il reste impressionnant …

HISTOIRE •• Mme Griffith poussa un énième crie de douleur tandis que les médecins et sages-femmes lui demandaient de pousser. Enfin, dans un dernier effort, les médecins ont attrapé le bébé. Un autre type de cri empli alors la salle : les premiers cris d’un enfant, ses premiers pleurs. Mme Griffith pleurait et souriait à la fois, l’émotion de se voir mère pour la première fois. Cependant, en voyant la tête des médecins, quelque chose l’alarma. Paniquée, elle demanda :

« Que se passe-t-il ? Mon enfant va bien ? »
« Peut-être. Nous allons faire des examens à votre fils pour en être sûr. C’est un garçon, comment allez-vous le prénommer ? »
« Laissez-moi le prendre, le voir. »
« Tenez … »

La mère avait tendu les bras vers ce petit être à qui elle avait parlé pendant les huit mois de grossesses avant de sentir les premières contractions. Elle déposa un regard tendre sur son fils, enveloppé dans des couvertures, si bien qu’on ne voyait que son visage. Elle ne voyait rien d’anormal. Elle embrassa le front du petit puis un médecin lui dit alors :

« Madame, il nous faut le nom de votre fils et ensuite, nous devons l’emmener. »
« Je comprends. Il se prénomme Ephraïm Barthélémy Griffith. »
« Merci Madame. »

Le cœur lourd d’angoisse, Mme Griffith avait donné son fils à une sage-femme qui avait installé un bracelet d’identification sur le poignet du petit. Elle était ensuite sortie de la salle et on avait emmené la mère dans une chambre où son mari l’avait très vite rejoint. En ne voyant pas le bébé, il s’était inquiété mais sa femme lui avait expliqué ce qu’il s’était passé durant l’accouchement. Ils avaient ensuite attendu, main dans la main, des nouvelles du petit garçon. Quelques heures plus tard, un médecin suivi d’une infirmière qui tenait le petit dans ses bras étaient entrés dans la chambre. Elle avait donné l’enfant à la mère avant de se retirer. Le père avait alors découvert la petite bouille de son fils mais le médecin, toujours présent dans la chambre avait toussé pour avoir l’attention des parents :

« Monsieur et Madame Griffith, nous avons fait des examens complets à votre fils. Il n’a pas de pathologie cardiaque ou de graves problèmes de santé. Cependant, mes collègues qui étaient avec vous dans la salle d’accouchement ont remarqué une différence avec les autres bébés. C’est pourquoi nous avons fait des examens et nous avons eu la confirmation des doutes de mes collègues. Votre enfant est atteint d’hypochondroplasie, autrement dit de nanisme. Votre fils ne grandira pas de la même façon que les autres enfants mais il ne devrait y avoir aucun problème au niveau cérébral. »
« … Qu’est-ce que ça veut dire qu’il ne devrait y avoir aucun problème au niveau cérébral ? »
« Nous ne pouvons pas être totalement sur mais les réflexes de Moro montrent que votre fils est parfaitement normal. »
« Est-ce que … Est-ce qu’il peut vivre …. ? »
« Oui, les enfants atteints de nanisme vivent de la même manière que les autres enfants. »

Les parents avaient remercié le médecin qui était ensuite sorti. Madame Griffith sera son fils tout contre elle, déposant un léger baiser sur son front. Monsieur Griffith fît de même. Peu importe la maladie de l’enfant, ils seraient à ses côtés et le soutiendraient toute sa vie. Cependant, ils avaient oublié quelque chose de très important : le regard des autres et celui des enfants particulièrement.

********************

Les années étaient passées et Ephraïm était grand-frère. Une petite sœur était arrivée dans les trois ans après sa naissance –plus tard, il aura également un petit frère-. Comme l’avait dit le médecin, Ephraïm ne grandissait pas de la même manière que ses camarades ou même sa sœur mais, comme il l’avait dit, il n’y avait aucun problème particulier en dehors de sa taille. Cependant, Ephraïm, s’il était accepté comme il était dans sa famille ne l’était pas nécessairement à l’école. Vous savez ce que l’on dit, les enfants sont cruels entre eux et ils avaient trouvé leur bouc-émissaire en lui. Au début, c’était des petits rires moqueurs parce que c’est comme ça entre les gosses et plus il grandissait et plus ça escaladait et le petit Ephraïm s’enfermait, se renfermait. Il n’aimait pas tout cela mais que pouvait-il faire ? Il était plus petit qu’eux et la différence de force se faisait aussi un peu sentir. Tout ce qu’il pouvait faire c’était continué à supporter les moqueries et parler de temps en temps à sa famille.

En grandissant, les choses ne se sont pas arrangées pour Ephraïm. Les moqueries étaient soutenues par des mots durs, cru et parfois de la violence physique. Il ne pleurait jamais devant personne, ne disait rien mais son regard parlait pour lui. Il haïssait les personnes qui faisaient tout pour le briser. Ils y arrivaient petit à petit mais une rencontre changea un peu sa vie et lui redonna de l’espoir. La personne qu’il avait rencontrée par hasard alors qu’il se cachait pour laisser aller sa colère et sa tristesse était un pasteur. Il avait entendu du bruit dans la cours de son église et il était sorti pour voir un petit garçon agenouillé. Le pasteur en parlant lui avait fait peur mais Ephraïm était resté sur place. Il l’avait le plus haut possible la tête car le pasteur était très grand. Sans savoir pourquoi, Ephraïm avait tout déballé à l’homme qui lui avait alors sourit. Le pasteur devient un ami précieux, il était loin de son rôle quand il était avec Ephraïm mais son histoire l’avait beaucoup touché. Ephraïm, de son côté aimait beaucoup le pasteur qui lui permettait de reprendre pied, qui lui permettait de survivre face à la méchanceté du monde. Le pasteur était devenu un ami, un confident, un grand-frère, un second père, tout en un et jamais le pasteur ne l’avait forcé à venir à l’un de ses sermons.

Sa famille avait bien tenté de l’aider mais ils étaient impuissants face à la violence que subissait Ephraïm qui aimait être nommé Barthélémy sans aucune raison. Evidemment, tout le monde n’était pas aussi bête que ses bourreaux, il avait quand même quelques copains par-ci par-là mais ce n’était en rien intimiste, c’est-à-dire qu’il ne se confiait pas à eux et il en était de même pour les copains. Ils étaient là et c’était tout quoi. En entrant au lycée, un copain d’un copain proposa à Ephraïm de tenter d’aller au club de théâtre. Il n’était pas très convaincu, certes il adorait lire mais … faire du théâtre, c’était différent. Il est allé tout de même, par curiosité, observer le club et il s’est assez rapidement pris au jeu. Finalement, ce n’était peut-être pas si mal que ça ? Il s’était donc inscrit mais il n’était pas tellement prit au sérieux bien qu’il soit particulièrement doué. Seul la professeur référente croyait en lui et lui donnait un rôle plutôt que d’être l’ « errand boy », celui qu’on voit dans les loges mais jamais sur scène. Enfin, c’est ce qui lui avait permis de voir différentes choses dans le théâtre, de se diversifier. Il avait trouvé sa voie. Qui plus est, grâce au théâtre et après une énième insulte auquelle il avait répondu d’un simple « oui ? », il a commencé à créer ce personnage sympathique et ronchon, ce personnage gueulard et rieur. Bref, l’invocation  de la représentation des nains que l’on se fait dans les bouquins fantastiques vous voyez ? En changeant de comportement, il s’est rendu compte qu’il était moins persécuté c’est pourquoi, encore aujourd’hui, il joue ce rôle qui, au final, est réellement devenu lui …

En sortant du lycée, il a fait une école de théâtre où, bien sûr, la présence d’un nain était un évènement. C’était rare mais il avait été pris pour son talent –peut-être aussi un peu à cause de sa taille qui sait ?-. Il a eu une aventure passionnée avec une femme qu'il aimait réellement mais ils se sont séparés après un an de relation car il y avait trop de ... différence entre eux. Ce qu'il n'a jamais su c'est qu'elle était enceinte de lui. En sortant de l’école malheureusement, personne ne voulait le prendre en tant que comédien alors, grâce à ses expériences, il a décidé de travailler en back-stage sans jamais réellement renoncer à son rêve de devenir comédien. Il a été régisseur de son, de lumière, il a frappé les sept coups, il a installé les décors, il a aidé à les fabriquer ou à les réparer. Bref, il a un peu tout fait. Il a même été assistant metteur en scène et l’un de ses « patrons » lui avait dit qu’il se débrouillait bien et qu’il pouvait peut-être prétendre à un poste d’enseignant. Ephraïm n’y croyait pas vraiment au début mais il a tenté le coup. Il avait enseigner dans de petites écoles théâtrales ou bien allait dans des lycées ou collèges où il était très apprécié pour sa bonhomie. Sans le savoir, il était un peu devenu une star des réseaux sociaux qui s’était emparé de son image quand il était déguisé. Bref, il avait, en quelques sortes prit une revanche sur sa vie et il prenait son pied.

Bien entendu, comme beaucoup, il avait entendu parler de l’académie Volfoni et quand il a appris que l’académie cherchait un professeur d’interprétation théâtrale, il n’a pas hésité un seul instant à envoyer sa candidature. C’est pourquoi, depuis très peu de temps, il est là. Il vit à Volfoni et adore cet endroit où il s’est vite fait une place. Il ne regrette pas son choix. Pas le moins du monde.

PARLE-NOUS DE TOI - Je suis une fille, j'ai 25 balais et je vis en France :)
QUESTION/REMARQUE ? - Hm ... Pas pour le moment non, j'aime votre fofo **
AVATAR - Blackwall de Dragon Quest Inquisition
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

OMG OMG OMG


juexgvygdftywefdtyhqwstyxwftydxgyfurchurj


EL ADRITORE !

♥️
E. Barthélémy Griffith

avatar
Âge du perso : 38 ans
Activité : Professeur d'interprétation théâtrale
Spécialité : /
Fonction : Professeur
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2016

*ventile Aidan*
Je suppose que c'est de la joie xDDD
Merci Sodomie surpriiiiiii
Voir le profil de l'utilisateur
Gaby S. King
∨ . ⊙ . ℵ
avatar
Âge du perso : 32 ans.
Activité : Professeur de maths.
Spécialité : Mathématiques.
Fonction : Professeur.
Poste spécial : Emmerdeuse publique.
Avatar : Annie Leonhart de SnK.
Doubles-comptes : Ludmila Taylor
Messages : 89
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Au fast-food du coin.
∨ . ⊙ . ℵ

TU AS UN CRUSH SUR MOI LUL

moi aussi j'ai un crush sur toi
en tant que joueuse Gaby elle n'en a rien à taper
j'adore tellement ce prédéfini et j'ai tellement hâte de voir ce qu'il va donner keur
courage EL ADRITORE !

_________________
cado:
 
Voir le profil de l'utilisateur
E. Barthélémy Griffith

avatar
Âge du perso : 38 ans
Activité : Professeur d'interprétation théâtrale
Spécialité : /
Fonction : Professeur
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2016

Merci d'avoir un crush sur lui même si c'est que la joueuse /PAN/
J'espère ne décevoir personne **
Merci en tout cas ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Non mais déjà, commence pas à te mettre la pression avec "je veu pa Dcevoar me tapé pa svp".
Amuse toi.
Fais toi plaiz'.
Et ça nous va.
Ok ?
Bon.
T'en fais pas.
T'façons je crois que je t'aime déjà.
Je crois que c'est bon ouais.
♥️

tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin tambourin
Perceval Hartwood
⠠ Petit coeur ⠒⠕⠢⣂⡦ In your hands⠠
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : Cursus théâtre
Spécialité : Marionnettes
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Tuteur pour élèves en difficultés, membre du Conseil des Élèves
Avatar : Rock Briefers, de Panty and Stocking With Garterbelt
Doubles-comptes : Angel Reeves
Messages : 704
Date d'inscription : 21/10/2014
⠠ Petit coeur ⠒⠕⠢⣂⡦ In your hands⠠

omg t'es déjà trop parfait

Bienvenue, je t'aime EL ADRITORE !

_________________
En 009933 ~♥️

Particularité physique absente de l'avatar : :
 


Cadeaux ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Valère C. Tranquille
O-- ᏱᎽℵᎿhéᎿᎥque --O
avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Musique
Spécialité : Composition
Fonction : Lycéen dernière année
Poste spécial : Responsable régie & sono
Avatar : Shoose - Nico Nico Singer
Doubles-comptes : Japanda
Messages : 121
Date d'inscription : 10/02/2015
O-- ᏱᎽℵᎿhéᎿᎥque --O

JE SUIS MEME PAS VENU TE DIRE BONJOUR OMG JE SUIS SALE

_________________

And so what ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes N. Z. Soto
✝ I SHIP IT✝
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : Jésus
Spécialité : Character design
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Déléguée de classe
Avatar : Konpaku Youmu - Touhou
Doubles-comptes : E. Jordan B. Evans & Aidan Saerbhreathach
Messages : 79
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 22
Localisation : Si je te cherche tu le sauras.
✝ I SHIP IT✝

Céfini ?
Voir le profil de l'utilisateur
E. Barthélémy Griffith

avatar
Âge du perso : 38 ans
Activité : Professeur d'interprétation théâtrale
Spécialité : /
Fonction : Professeur
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2016

BONJOUR ♥
Pardon pour le retard TT

Aidan : Tu es adorable ♥♥. Moi aussi je t'aime xD

Perceval : Rien que le nom, j'aime ♥ Merci ♥

Valère : Si tu veux te faire pardonner, occupe toi de la régie, vilain garçon /PAN/ Merci ♥

Mercedes : C'est -enfin, tu peux le dire- terminé vui :) Merci ♥
J'ai pas trop détailler parce que je veux le faire en RP (et j'ai vu que vous préférez les fiches courtes ... même si la mienne l'est pas totalement ahem). Voilà voilà, j'espère que ça ira quand même **
Voir le profil de l'utilisateur
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

......... bienvenue !

Et te voilà parmi nous ♥♥ Désolé pour le retard, la semaine a été un peu intense, mais je suis là !

Alors, pour commencer : tu n'avais VRAIMENT PAS BESOIN de te mettre la pression sur Barthy. Déjà parce qu'il est très bien, et surtout, surtout parce qu'on n'attend pas de toi que tu fasses quelque chose de particulièrement excellent sous prétexte que tu prends un prédéfini. Ces personnages sont là pour dépanner, pour donner des idées, et certainement pas se dire qu'on doit être à la hauteur (de quoi d'ailleurs) ou qu'on risque de se chier si on ne respecte pas mot à mot ce qui est écrit sur la fiche du prédéfini. J'y reviendrai un peu plus tard dans le commentaire mais déjà, saches que le simple fait que Barthy t'ait plu suffit à nous combler. Vraiment.

Du point de vue de la forme, c'est très correct. Il y a quelques fautes qui traînent mais rien de dramatique, une syntaxe parfois un peu bancale (je pense surtout aux énumérations découpées en phrases plutôt que séparées par des virgules), mais c'est parfaitement lisible. Fais peut-être attention aux répétitions, surtout des sujets, qui sont intrinsèquement liées à ces nombreuses phrases courtes. N'hésite pas à utiliser des virgules pour séparer chaque proposition, surtout quand plusieurs phrases d'affilés ont le même sujet.
Pour ce qui est du fond, on retrouve les mêmes petits bémols qu'avec les fiches des prédéfinis en général, à savoir la peur d'oublier quelque chose et, pour être sûr de parfaitement coller au personnage, la paraphrase. C'est très net dans les précisions, dont l'ordre d'énumération est rigoureusement le même que celui de la fiche de prédéfini. Objectivement c'est tout à fait normal, mais je trouve ça dommage que ça le soit. Encore une fois, le prédéfini n'est pas un handicap et, surtout, c'est ton personnage autant que le nôtre : tu n'as pas à avoir peur de te l'approprier, à le personnaliser, et ça passe aussi par l'ajout, la suppression, la modification d'éléments ; en ce sens, l'ajout du fils inconnu ou le fait qu'il ne soit pas du matin fonctionnent très bien. Cette "absence" d'appropriation est le principal "défaut" de la fiche, et ce n'en est pas un à proprement parlé. Le personnage est respecté, en tous points, il n'y a donc rien à te reprocher. Juste, n'hésite pas à le jouer à TA façon. S'il t'a plu et que tu as eu le courage de le prendre, c'est clairement que tu es capable de le jouer. Ne t'inquiète pas pour ça.

Autrement, et toujours par rapport à ce problème d'appropriation, j'aurais adoré savoir ce qu'il se passe pour Bart une fois adulte et dans le monde du travail, ou pendant ses études de théâtre, et c'est dommage que ce ne soit résumé qu'en un paragraphe. Par contre, on voit que tu sais de quoi tu parles quand tu décris son nanisme et ça, c'est un très, très bon point. Je n'ai jamais vu de personnage nain joué IRP (réaliste j'entends, pas heroic fantasy ou autre) alors j'espère que ce ne sera pas trop difficile haha.
Autrement, je n'ai pas grand-chose à ajouter. Tout ce que tu as apporté au personnage est intéressant, tout mérite d'être développé (surtout le coup du fils j'avoue, j'ai hâte de voir ce que ça peut donner !) et il sera excellent à voir en action en RP, j'en suis certain.

Bon travail biquette, j'espère que tu te plairas parmi nous ♥♥
Voir le profil de l'utilisateur
E. Barthélémy Griffith

avatar
Âge du perso : 38 ans
Activité : Professeur d'interprétation théâtrale
Spécialité : /
Fonction : Professeur
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2016

Bonjour,

Merci beaucoup pour la validation ♥

Je vais tenter de prendre au maximum en compte toutes les remarques que tu as fait ! Merci beaucoup d'ailleurs ♥

Rassure-toi (ou pas d'ailleurs xD), c'est toujours comme ça quand je prend un prédéf' mais je me détend à la validation donc ça devrait aller !
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sous l'apprence débonnaire se cache un coeur qui saigne - Terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03.Au sein de chaque monstre se cache un coeur
» Au coeur d'Evanya... [Terminé]
» Sous la soutane se cache... [Hide/Hwan]
» En plein coeur d'Oryenna... [Terminé]
» Ce coeur qui saigne[PV-Pépite d'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Gestion du personnage :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: