Cordes et percutions • Marcia Jordan •

Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

「Je me sentais ainsi, comme une âme invisible qui n’avait rien à faire dans ce monde de musique, et pourtant j’étais là...」

Marcia & Cassidy
Cet espace n’avait jamais eu, pour seul peuple légitime, que les instruments de musiques. Nous autres n’étions que des fantômes, des esprits, des contours venus d’une autre dimension. Des silhouettes malicieuses qui, étant parvenu à pénétrer leurs univers de blanche et de noires, d’ondes et de rythmes, s’amusaient à les faire chanter, crier, vibrer, de la même manière que nos spectres nous font chanter, crier, vibrer, dans notre univers. Je me sentais ainsi, comme une âme invisible qui n’avait rien à faire dans ce monde de musique, et pourtant j’étais là, à tenir Emma près de moi. Je caressais les lettres de son prénom que j’avais gravé, au couteau, sur son corps, au détriment de quelques éclats de bois. Non, je n’avais rien à faire ici, dans ce monde de musique, tout comme je n’avais rien à faire dans notre monde de chair et d’os, d’étoile et de galaxie. Mais j’étais là. Je me forgeais ma place, en grattant quelques cordes de ma guitare. Quelques airs d’un groupe grunge des 90’s, so sweet, pour m’imposer… et pour tuer le temps, aussi, un peu.

Je faisais mon rôle de spectre en ces deux mondes.
J’attendais Marcia. Avait-elle reçu mon sms ?

J’étais seul. Seul avec cette batterie, seul avec ce piano, et ce clavier, et ma guitare. Assis sur une table, ma gratte contre moi, je gardais un œil sur l’écran de mon téléphone, posé près de mon cul. J’allumais parfois l’écran pour voir si je n’avais pas loupé une réponse, ou pour voir l’heure. Je le faisais d’ailleurs, quand j’ai entendu le « clic » de la porte qui s’ouvre. J’ai relevé la tête, un sourire aux lèvres. Elle avait reçu mon sms. J’ai cessé de gratter mes cordes vocales, et j’ai passé la main dans mes cheveux pour y foutre encore un peu plus le merdier. Keupon un jour…

« Salut, comment tu vas ? »

J’ai posé Emma, pour sauter des quelques centimètres de la table. Les semelles de mes Doc’s ont claqués sur le sol. On avait tout un monde à disposition. Un monde de blanche et de noires, d’ondes et de rythmes. L’après-midi s’annonçait bien.

Cordes et percutions #1
Voir le profil de l'utilisateur
Marcia Jordan
NEW ⚽ KNIGHT
avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Arts appliqués
Spécialité : Stylisme
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Marraine pour nouveau en détresse
Avatar : OC de Raichiyo33
Doubles-comptes : Faith Montgomery
Messages : 323
Date d'inscription : 07/10/2016
NEW ⚽ KNIGHT

# Apprentissage

Cordes et percussions


Profitant de la salle d'informatique pour terminer un travail de retouche avant la prochaine séance, Marcia ne sentit pas tout de suite son téléphone vibrer dans sa poche. Enfin elle l'a bien senti mais elle voulait absolument terminer avant de se laisser distraire. Et puis c'était pas vraiment chez elle qu'elle pourrait faire quelque chose de correct. Trop de distraction à portée de main. Beaucoup trop. Ici la métisse avait un certain cadre qui la poussait à faire quelque chose. Mais franchement, la retouche c'était barbant et le résultat ne lui plaisait jamais vraiment. C'est en pensant ça qu'elle sauvegarda son travail sur une clé USB puis éteignit l'appareil. Basta.

En sortant de la salle elle jeta un coup d’œil à son portable. Notifications diverses, comme d'habitude. Elle s'y perdit un peu tout en se rendant à son casier. Texto. Ah. De Cassidy, pour le rejoindre dans la salle de musique. Une réponse, un tour dans le casier pour récupérer son sac de sport et c'est parti pour l'aventure. Une bien drôle d'aventure que Marcia ne s'attendait pas vraiment à vivre encore très récemment. Une immersion dans le monde de la musique. Pas musique comme la musique qu'elle chante sous la douche ou avec des potes pour la déconne. Non musique comme dans jouer d'un instrument. Et dieu merci ce n'était pas de la flûte.

Cependant, la demoiselle stressait un peu. Le ridicule ne l'effrayait pas vraiment. Néanmoins, elle ne se sentait pas très à l'aise avec l'idée de jouer. Et si elle faisait mal et qu'elle venait à casser les cordes de la guitare ? Okay, c'était tiré par les cheveux. Mais Marcia prévoyait tous les scénarios dans sa tête. C'est justement avec ce dernier en tête qu'elle passa la porte de la salle de musique et qu'elle vit Cassidy posé sur une table, guitare à la main. La future victime -la guitare. Elle vit son camarade passer la main dans le bordel qu'était sa tignasse de cheveux. Se geste la détendit instinctivement tout comme le lieu où ils se trouvaient. Ça n'a aucune logique avec ce qu'elle imaginait juste avant, mais elle est comme ça Marcia. Le bordel capillaire elle connaît, c'est son domaine. « Hello. » Elle lui offrit un sourire avant de refermer la porte et de s'approcher. « Ça le fait. Et toi ? T'as pas trop attendu ? » Marcia en temps normal aimait la ponctualité et essayait de la respecter le plus possible. Essayait.

Le bruit des chaussures du jeune homme intrigua Marcia. En jetant un coup d’œil aux chaussures en question elle pouffa légèrement. « Sympa tes percussions. » Pas tout à fait son genre mais sympa tout de même. Elle adorait tout ce qui faisait du bruit sur les vêtements, les chaussures et même les bijoux. Avant d'avoir une plume en guise de strap, elle possédait une clochette. Le problème c'est que ça n'avait rien de discret quand elle sortait son téléphone pendant les cours...
La Salle de Musique ;; Cassidy O.Joyce ;; 494 mots
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

「J’ai lancé les tout premiers accords de Come As You Are, de Nirvana. L’éternel.」

Marcia & Cassidy
J’avais attendu en musique, dans un monde de musique, en pensant musique. A ces conditions, l’attente ne pouvait être tortionnaire. Ou sinon, quelle jolie tortionnaire ! Je lui avais envoyé un sms, et j’étais venu ici, avec ma guitare, pour penser quelques morceaux simples, des morceaux de débutants, sur lesquelles je pourrais lui faire gratter quelques cordes. On pouvait alors croire que la séance était organisée, prévue, paramétrée, millimétrée… bullshit. J’étais venu en touriste, avec mon zgueg et mon couteau et Emma. Mais en somme, j’étais tout de même plus préparé que celui qui m’appris mes premiers accords de guitare, en Irlande. C’était au cours d’une soirée, il était déf’ au whisky, et moi, je n’étais pas loin derrière. Premier contact : carnage total. J’avais passé deux heures sur Come as you are, à en faire gueuler les voisins, au bout milieu de la night.

« Ouais, ça roule. Je réfléchissais à ce que j’allais bien pouvoir te faire subir ! »

Je lui ai adressé un clin d’œil des plus amicaux, mais elle n’en vit rien. Ses yeux étaient happés par mes semelles et le bruit qu’elle faisait. Mes Doc’s étaient délassés, comme d’hab’, finissant de me donner un air débraillé. Comme le mec qui venait de sortir de son lit pour sauter dans son jean déglingué et dans ses bottines qui commençaient elle aussi à faire la tronche. Un t-shirt, et une veste une taille trop grande, ça achevait le tableau. Ne me manquait que la chemise à carreau autour de la taille pour ressembler à un clodo grunge. Ce à quoi je ressemblais souvent. J’ai levé le pied pour l’écraser contre le sol. Puis j’ai levé l’autre pour cogner à nouveau le parterre. Deux « boums » de cuir, comme les prémisses d’un rythme tribal. Prémisses, simplement. Si je commençais à jouer des smili-claquettes avec mes Doc’s, j’allais finir par ressembler à un leprechaun rock et alcoolique. Les inconvénients de l’héritage Irish. Alors j’ai arrêté de jouer des percussions, et j’ai relevé la tête en me marrant. Ouais, moi aussi je les kiffais ces bonnes vieilles godasses.

« Elles sont cools hein ? Puis, pour casser des chevilles, il n’y a pas mieux ! »

Je me suis marré, jouant volontiers de l’image de punk sans morale que je pouvais parfois avoir, comme je jouais de l’image de l’Irlandais alcoolique tournant à la Guiness. J’ai marché jusqu’au fond de la pièce, sur le rythme sourd de mes percussions, pour attraper une autre guitare acoustique. J’ai gratté les cordes en quelques notes pour vérifier qu’elle était bien accordée. J’ai retendu une corde ou deux pour être vraiment au poil. Et c’était parfait. Je suis revenu vers Marcia pour lui confier l’instrument, et retourner attraper Emma par la gorge. Je suis retourné m’asseoir sur la table, invitant la demoiselle à venir prendre place à côté de moi. Ma gratte sur mes genoux, je commençais à positionner mes doigts.

« Je pense que je vais te faire commencer avec le morceau sur lequel j’ai moi-même débuté. Ne t’en fais pas, tu pourras pas faire pire que ma première fois. Un véritable carnage. Je t’assure. J’ai torturé tout l’étage au beau milieu de la nuit. »

Je me suis marré en repensant à ce vieil épisode, puis je me suis tourné un peu plus vers elle afin qu’elle puisse mieux voir le positionnement de mes doigts. J’ai lancé les tout premiers accords de Come As You Are, de Nirvana. L’éternel. J’ai joué doucement, pour qu’elle puisse repérer correctement le positionnement de mes doigts. Et c’était tipar.

Cordes et percutions #2
Voir le profil de l'utilisateur
Marcia Jordan
NEW ⚽ KNIGHT
avatar
Âge du perso : 20 ans
Activité : Arts appliqués
Spécialité : Stylisme
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Marraine pour nouveau en détresse
Avatar : OC de Raichiyo33
Doubles-comptes : Faith Montgomery
Messages : 323
Date d'inscription : 07/10/2016
NEW ⚽ KNIGHT

# Apprentissage

Cordes et percussions


C'est sur une chaise quelconque qui attira momentanément le regard de la demoiselle qu'elle décida de poser son sac de sport. Celui de cours eut moins de considération puisqu'il atterri au sol, en appui sur le pied de la-dite chaise. Marcia sourit, amusée de la tournure qu'utilisait son camarade. La faire souffrir. Ça n'allait pas être ses muscles qui allait morfler mais ses doigts, sa patience et probablement sa tête aussi. À force de se la taper sur la table. Joke.

Marcia ne semblait pas être la seule à se marrer du petit effet qu'avait produit le jeune homme. À la question, elle observa plus attentivement le style vestimentaire de Cassidy. Le look typique du punk, rockeur ou elle ne savait trop comment les définir. Rien à voir avec son propre look plutôt sportif. Qui actuellement se résumait à des baskets, les Puma pour lesquelles elle avait craqué dernièrement, un short en jeans, un débardeur coloré et un sweat à capuche qui siégeait autour de sa taille. Très simple. Mais très confortable. « Ouais elles sont sympas. » La future styliste en herbe qui sommeillait en elle, nota dans un coin de sa tête que ça pourrait être bien de s'en souvenir. « Mais c'est que t'es un violent toi en fait ! » Cependant, la remarque n'avait rien de très sérieux. Elle se marra avec lui de ce fait. « Je saurai m'en souvenir. » Que les Doc's cassait bien les chevilles, pas que Cassidy était un violent. Encore que, les deux en fait.

Le jeune homme intrigua Marcia quand il se déplaça pour aller au fond de la salle. La lumière se fit quand il revint avec une guitare. Basique. En même temps elle se voyait très mal avec une guitare électrique et un ampli. Ou comment casser les oreilles à tout Volfoni en une leçon par Marcia Jordan.

Le soin que mettait Cassidy à lui préparer sa guitare fut touchant. Elle voyait très bien qu'il savait ce qu'il faisait mais surtout qu'il le faisait par plaisir, par passion. Un sourire se plaqua sur ses lèvres à cette vision. Elle prit le plus délicatement possible l'instrument qu'il lui tendait avant de s'installer près de lui. La demoiselle avait pensé se mettre en face pour bien le voir mais il semblait préférer être à côté. Encore une fois la logique toute Marcienne (E.T. Téléphone maison) ne faisait pas l'unanimité dans le cercle très prisé des logiques.

Toute attentive qu'elle était l'apprentie musicienne qu'elle allait devenir regarda comment Cassidy se positionnait avant d'essayer de l'imiter. Heureusement parce qu'elle allait prendre la guitare dans l'autre sens elle... Bref. Le commentaire qu'il fit à cet instant visait probablement à la rassurer. Elle essaya d'imaginer la scène avant de secouer la tête. Faute de détail elle ne pouvait guère y arriver. Mais elle pouffa tout de même parce que ce devait être comique. Vraiment. « J'aurais aimé voir ça ! » Parce que. Après un bref rire, elle constata que son nouveau professeur particulier commençait à jouer. Elle regarda correctement le positionnement des doigts. Pour l'imiter. Mais déjà là, elle n'appuyait pas sur les bonnes cordes. Elle s'était décalée. Et si elle n'y aurait vu que du feu, elle aurait forcément été la seule. Le pire c'est qu'elle ne produisait encore aucun son mais qu'elle se trompait déjà. Soit. Marcia replaça ses doigts sur les bonnes cordes et les pressa. Seulement pendant qu'elle regardait pour positionner correctement ses mains, Cassidy était déjà passé à l'accord suivant. « Attends attends. » La miss elle comprenait et assimilait assez vite mais était incapable de reproduire avec la même rapidité. Cependant, elle n'en était pas encore au stade du désespoir avec le fameux ''j'y arriiiiiiive paaaas bouhou...''.
La Salle de Musique ;; Cassidy O.Joyce ;; 621 mots
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

「Mes Doc’s pendaient dans le vide. J’ai laissé planer un instant de silence dans ce monde de musique.」

Marcia & Cassidy
Mes phalanges positionnées sur les frettes, j’ai attendu que son regard ait observé le positionnement de mes doigts sur le manche de ma Miss Bovary pour passer à l’accord suivant, et gratter mes cordes. J’avais un œil sur sa gratte, et l’autre sur la mienne. On a joué l’entame du morceau à vitesse réduite, peut-être pas assez réduite. J’ai remarqué des erreurs dans le positionnement de ses phalanges, et quelques fausses notes quand elle taquinait les cordes. Mais je n’ai pas pipé un mot, la laissant avancer, la laissant se familiariser avec l’instrument, son corps, sa tête, et son chant. Je suis passé au-dessus de ses erreurs, et pour y revenir, en les valorisant. L’erreur était bénéfique. Les fausses notes : ces superbes trouvailles, ces mécanismes évolutionnistes, ces rouages de l’existence. On est arrivé lentement à la fin du motif principal. D’une note à l’autre, il n’y avait parfois pas besoin de bouger le moindre doigt, juste de gratter une corde en particulier. Quatorze temps, avec des aller et des retours sur des positionnements. Il fallait prendre la technique, mais c’était l’un des morceaux les plus populaires chez les débutants.

« Donc ça, c’est le riff principal d’accord. Tu répètes et répètes ce riff, et tu débloques ta première méthode en arrivant sur quelque chose qui ressemble à ça… »

Alors j’ai repris le riff du début, enchainant les notes plus rapidement, à vitesse réelle, la laissant un instant sur le carreau. Les premières secondes de ce morceau légendaire de Nirvana. Un sourire a étiré mes lèvres. Je suis tenté de chanter, mais je me retiens. Répétition du riff. Une autre répétition, et je me suis arrêté, lâchant frette et corde pour revenir à Marcia. Elle en doutait peut-être, mais on doute toujours au début de l’apprentissage, mais elle arriverait à ce résultat. Bientôt.

« On m’a appris ce riff pendant une soirée. A l’époque, je n’avais pas encore touché de guitare. J’étais pas mal attaqué par la bière, et celui qui m’a appris à jouer était complètement faya. J’ai cassé les oreilles aux voisinages pendant des dizaines et des dizaines de minutes au beau milieu de la nuit. Et quand j’ai réussis à l’enchaîner plusieurs fois, wouah ! C’était la joie !... Tout ça pour dire que si tu n’y arrives pas du premier coup, c’est normal. Et aussi… tu ne pourras pas faire pire que moi. »

Mes Doc’s pendaient dans le vide. J’ai laissé planer un instant de silence dans ce monde de musique. Et je me suis marré. Me voir en train de donner un cours, il y avait comme un je-ne-sais-quoi d’ironique. Puis j’ai raffermis ma prise sur Emma, et passant une jambe sur la table, je me suis un peu plus tourné vers mon apprenante, nos guitares s’opposant.

« Allez, on reprend le tout un peu plus lentement. Tu regardes-bien mes doigts, tu grattes après moi, et tu compares nos deux sons d’accord?.Et une fois qu’on a passé le riff en revu, tu essaies de me l’enchaîner ? »

Un sourire sur mes lèvres. Pas de moquerie, non, de l'amusement, et un peu d'encouragement. Une petite touche de sadisme, peut-être, mais un doux sadisme, un sadisme qui veut du bien. Une petite dédicace au Marquis au passage, et j'ai repris les premiers temps du riff, en mode slow, step by step.  


Cordes et percutions #3
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
Cordes et percutions • Marcia Jordan •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Un, Deux, Trois ... mètres de cordes (PV Kilip)
» apprendre les noeuds de cordes
» Jordan Eberle [Svp]
» Jour de repos [PV Jordan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc Ouest :: Bâtiment principal :: Salle de musique-
Sauter vers: