quand y en a marre... on pars du bar... Enfin...( Ange Mc.Connel)

Invité
Invité
avatar

Ha les bars… Anciennement, les bar, nommés tavernes était des lieux de fraternité, dans les quels chaque homme était l’espace d’une soirée l’ami de son voisin… Dhannac aimait se dire que le monde irait bien mieux si tout le monde pouvait poser son cul dans un bar et taper la causette avec son voisin… Dimanche soir, déjà quelques verres et bières dans le nez, Dhannac songeait vraiment à rentrer, son arrivé très récente dans l’établissement lui avait fait prendre conscience qu’il fallait se ressaisir, hors arriver en cours le lundi, en puant tous les alcool possible, avec les yeux rouges et en ayant l’impression que ses cheveux poussent vers le bas n’était pas la meilleure des solutions pour débuter correctement une semaine de cours à l’université…
Comme d’habitude, cette même réflexion de faible ressurgit de derrière les fagots…


« Aller un dernier verre et je rentre chez moi… »

Il y eu un dernier verre, qui selon lui devait remonter à peu près à 6 verres avant celui que le barman posa devant lui… il s’apprêtait à le boire d’une traite quand des éclats de voix surgirent plus loin dans le bar… Qu’est-ce qu’il pouvait détester ça… Ces voix criarde de type ivre qui veut se montrer plus fort que les autres… En général, ceux-ci finissait en ramassant leur dent par terre une fois que le jeune homme en avait fini avec eux… Il détestait ça pour une autre raison, chaque mot crier faisait monter en lui un pique d’adrénaline qui lui faisait l’effet d’une rage incontrôlable si l’alcool et tout le citron qu’il avait bu n’avait pas été là… Il y aurait eu un drame depuis bien longtemps…

« Taisez-vous… Pas ce soir… Pas ce soir… »

Murmurait le jeune homme pour lui-même en serrant ses tempes entre ses mains… la hargne commençait à monter en lui, tel un gaz qui inexorablement… Atteindrait son but, qui allait l’enrager… Puis il distingua une voix plus aigue qui tentait de faire entendre par-dessus cette voix alcoolisé de l’homme… Alors en plus d’emmerder le monde en gueulant comme un porc il s’en prenait à une jeune fille… s’était au-delà du supportable pour lui, vraiment bien au-delà…
Dhannac se leva, retourna le type d’un coup sec, l’empoigna au col colla son front au sien, les yeux empreint d’une lueur de rage.


« Tu vas pas finir par fermer ta grande gueule sac à merde ?! ouvre cette fosse septique qui te sers de bouche encore une fois, et je te clous les doigts au comptoir avant de de faire un ravalement de façade tu as compris ?! et si jamais, tu parles encore une fois comme ça à qui que ce soit, fille, mec, jeune ou vieux, je te coule dans du béton !»

Dhannac, sentant la colère diminué le poussa sur le côté l’envoyant contre une table avant de retourner s’assoir devant son verre devant le regard étonner des clients et amusé du barman, qui commençait à le connaitre le loulou…

Invité
Invité
avatar

Dimanche soir. Que faire un dimanche soir ?! La question n'était pas à posé pour notre jeune lycéenne. D'abord un p'tit coup au bar, avec le gentil barman, et ensuite, aller s'amuser en discothèque ! Souriante, se mettant du mascara elle se récapitulait sa soirée.

« Bar, boire un coup pour être un peu moins.. Timide, haha.. Ensuite on parle au barmman.. »

Elle rangea son mascara et sortit un rouge à lèvre rose, rouge. Elle s'en mit sur ses douces lèvres et prit dur far à paupière. Elle n'aimait pas en mettre trop, et donc Ange en mettait très peu. Soupirant, toujours nue devant son miroir, et gratta entre ses seins, confiante.

« Et ensuite, on va chauffer les mecs. On donne un numéro inconnu, et on se casse. »

La presque bimbo se mit du crayon noir et se fut tout pour le maquillage. Il ne fallait pas en mettre trop. S'étirant, elle bailla, déjà épuisé de sa soirée. Elle enfila une petite culotte rose, puis le soutien-gorge assorti au bas. Se dirigeant vers son armoire, profitant d'être seule dans sa chambre pour le moment, elle jeta ses fringues sur le lit. Mettre quoi ? Un short ? Un débardeur? Une robe ? Elle finit par opter le plus simple. Un short foncé, avec un léger trou, un débardeur parce que danser, ca donnait chaud, et suer, c'était dégueulasse !

« Ha, Ange.. Pourquoi tu existes.. Tu brises tellement de cœur. Ca leur apprendra, à ces connards. Huhu..Khukhu.. »

La jeune fille rigola toute seule, ces garçons, qui ne pensaient qu'aux plans culs.. Tss, des salauds. Elle passa une langue sensuellement sur ses lèvres et prépara son sac, déodorant, clé de l'internat, et surtout, sa propre bouteille de boisson pour éviter des drogues du violeurs, ou une connerie du genre. Elle avait deux petites bouteilles d'1L5, alors elle allait toujours les remplir chez le barman.

Dernière chose avant de sortir, des talons larges, de 5 cm, et ce fut tout.

« Ha.. Je suis débile. Mon collier, mon. co.llier. »

Un petit collier d'or, avec un cœur, et une marque de dent, petite, elle avait croqué le collier de sa mère, et en avait hérité, une chose.. Au quelle elle tenait beaucoup. Notre jeune lycéenne sortit donc discrètement, puis se dirigea vers le bar, mais comme il n'y avait plus de place au comptoir, elle s'installa tranquillement dans un coin, passant commandant. Une fois sa boisson reçue, elle but tranquillement, regardant par la fenêtre, quand elle sentit une personne s’asseoir à côté d'elle. Tournant le visage, son visage se transforma en une horrible grimace. Quel homme horrible. Et puis c'était quoi cette main baladeuse ? Bien vite, elle le repoussa mais, ivre mort, il se mit à gueuler, des grossièretés et autre. L'ange se leva soudainement.

«  Nan mais, j'y crois pas gros porc ! T'es complètement bourré, et tu oses me faire des attouchements ?! Tu as de la chance que je porte pas plainte, espèce de poireau ! »

L'homme, fortement mécontent avait commencé à lui prendre la main, et là.. Elle avait eu sérieusement peur, mais un individu -jeune, ce qui était étonnant- vint à sa rescousse et le problème fut vite régler.. Ouvrant doucement la bouche, la lycéenne finit par sourire. Et beh teh. Tiens ça, sale poireau ! La tension du bar se calma un peu, et elle prit son sac, avant de s'asseoir à côté du jeune homme. C'est qu'il était charmant en plus.

« Bonsoir.. Merci de m'avoir aidé, je te suis reconnaissante.. Je suis Ange Mc. Connel, j'étudie à Volfoni, je sais pas si tu connais, c'pas très loin.. Ca t'arrives souvent de venir au secours des gens, comme ça ? »

Ange avait au visage, ce sourire merveilleuse beau. Un sourire qu'elle ne forçait pas, après tout, il semblait être bon comme gars. Elle n'avait aucunement envie de se foutre de sa gueule.. Quoi que, le chauffer un peu serait marrant..
Invité
Invité
avatar

Dhannac, son verre en main tourna la tête vers la jeune femme qui venait de s’assoir prêt de lui… une gêne s’installa en lui, il savait très bien ne pas être spécialement douer avec les gens, encore moins avec les filles… Alors alcoolisé… Il fallait imaginer le truc… venait-il souvent au secours des gens ? Voilà qui était une bonne question…

« Hé bien… Enchanté Ange… Moi C’est Dhannac… Van-Haüssenh… j’étudie aussi à Valfonie… je suis à l’université…
Quant à ce qui concerne d’aider les gens de manière régulière… Compte tenu que j’ai la tendance à me retrouver embarquer dans toute les histoires impliquant de prêt ou de loin des poings et des insultes… Je dirais que oui… »


Et ce sourire… Ce sourire qui semblait tellement vrai et qui lui faisait tellement mal… Il avait tellement de mal à être accepter et compris par les autres que… le simple fait qu’une personne puisse s’adresser à lui de manière polie, classique, souriante le rendait nerveux… Comme s’il avait toujours peur d’être victime d’une moquerie…

« En revanche toi tu devrais faire attention… y a des tarer partout… Ce serait bête qu’il t’arrive quelque chose crois-moi… »

Dit le jeune homme en buvant d’une traite le whisky qui restait dans son verre… Pourquoi y avait-il une gêne comme ça en lui ? Après tout il l’avait aider, il était normal qu’elle lui soit reconnaissante… Mais… Cette peur chronique d’être prit pour un idiot lui faisait un mal fou, parce qu’elle l’isolait un maximum, qu’il se renfermait alors qu’il ne désirait qu’une chose, être remarquer pour autre chose que cette cicatrices ou ses cheveux verts…
Invité
Invité
avatar

Ange haussa un sourcil en le voyant boire cul sec. Eh bien.. Vraiment, peut-être était-il un peu trop bourré.. ? Il n'en avait pas l'air. Regardant la table, elle plissait les yeux.

« Je vois.. Dhannac. Je ne t'ai jamais croisé, en même temps, moi je suis au lycée. Ce n'est pas vraiment.. Enfin bon, pas trop la même catégorie. Ca ne te fatigue pas, d'être sans cesse.. Confronter à des bagarres ? Ce serait idiot que tu sois amoché. J'veux dire.. Un mec aussi canon que toi, se retrouver plein de balafres, de bleus et je ne sais quoi, c'pas très attirant.. Enfin, toi, ça ne t'irait pas. »

Elle leva la main, demandant au barman un jus d'orange légèrement alcoolisé, puis regarda les gens autours. Ouais, venir ici c'était une incitation au viol. Mais Ange n'avait pas peur de tout ces gigolos, et puis, un coup de pied dans les couilles, et ça tenait plus debout !

« Et donc, je suppose que ton nom c'est allemand ? Dhannac me paraît bizarre.. Mais bon, je ne suis pas experte. »

Une fois son jus d'orange servit, elle remercia le barman et but à la paille doucement, posant ses pieds un peu plus loin sous la table, pour s''étirer.

« Hey.. Ca te dit de m'accompagner en boite ~ ? Tu pourrais.. Me protéger ? »
Invité
Invité
avatar

Des cicatrices… Combien en avait-il ? Combien en cachait-il sous ses vêtements… Voilà la question qui fallait soulever. les marques qui avait recouvert le corps du jeune homme en disait long sur lui, sur sa façon de se battre… sur cet accident qui avait rendu ce garçon déjà fragile en orphelin… son bras blesser tremblait légèrement, les souvenir de l’impact revenant à la surface. Lentement le jeune homme posa sa main sur ce bras tremblant et serra le membre, calmant peu à peu les flash du passé . Dhannac sourit tristement avant de la regarder triturant son verre entre ses doigts.

« on peut juger la vie d’une personne au cicatrices qui le recouvre… des cicatrices, j’en ai un paquet… Pour la plupart elles sont bien caché… d’autre sont plus… Voyante…
Et la bagarre… Si… J’en suis lassé… Mais j’ai cette capacité étrange à être toujours là, quand quelque chose tourne mal… »


Dit-il, en repensant à cette marque qui ornait toujours sa nuque et aux nombreuses cicatrices qui ornait son bassin, à cause de tessons de bouteilles ou des cutters qui avait faillit l’expédier entre quatre planche. Puis vint cette réflexion sur son nom de famille… Elle avait deviné la nationalité de son nom … enfin elle pensait avoir deviné… Enfin c’était compliquer... Dhannac frotta sa tête et tenta d’expliquer clairement

« Oui et non… Je suis né en Allemagne, mais mon père était américain… Ma mère elle, était Allemande aussi… mais… Si ça ne te gêne pas… Je ne suis pas assez imbibé pour parler librement de mes origines… c’est un sujet assez sensible…»

Affirma-t-il en se levant, sortant son portefeuille pour payer ses dernière consommations. Les discothèques, voilà tant d’année qu’il n’y avait pas mit les pieds… C’était toujours la crainte de voir la soirée partir en pugilat après un mot de travers à son égard… Il se savait impulsif mais ne savait pas comment se gérer…
Mais il est vrai que la savoir seule alors qu’il venait de la sortir d’une embrouille ne le ravissait pas… peut-être ait-ce pour ça qu’il enfila sa veste qu’il ferma sur son torse avant de la regarder.


« On va faire ça… Je t’accompagne… »
Invité
Invité
avatar

Fière d'elle, la jeune femme croise les bras, ayant payé quand le barman lui avait donné son verre. Elle avait de la chance, ce soir. Ce fameux Dhannac était plutôt son genre, et en plus, elle avait comme un garde du corps. Elle dit au revoir au barman, jetant un dernier regard noir au poireau, puis s'étira, léchant ses lèvres.

« Pfoouuuuaaa.. Enfin. Tu as déjà été en boite ? Toute façon, au pire, tu sautes comme un con, la plupart font ça. »

Elle, son style de danse était plutôt.. Sensuel. D'abord, elle dansait seule, mais de façon à donner envie, pour souvent, un homme l'accostait. Et elle dansait avec, avant de lui glisser à l'oreiller qu'elle lui donnait son numéro. Un faux numéro bien sûr. Le mieux, était qu'elle leur demandait de laisser un sms bien coquin. C'était si mignon, de les manipuler. Ces .. Idiots.

« Bon, allez.. ! »

La violette remit correctement sa poitrine dans son soutien-gorge, et se tourna vers le vert, gloussant en pointant du doigt sa poitrine.

«  Ca, cher Dhannac, c'est l'arme de toute bonne femme. Tu n'as pas l'air d'être ce genre de mec, à vouloir sauter ce qu'il bouge. Ma mission, à moi, c'est de les rendre idiot. Après tout.. Les hommes.. sont si ignobles. »

Ange se retourna en tournant sur son pied, oui. Elle détestait les hommes.. Enfin, elle les aimait pas.. mais ça ne l'empêchait pas d'apprendre à connaître les garçons, mais en discothèque, elle savait bien qu'ils ne voulaient pas faire que « ami-ami ».


( on fait un nouveau sujet, à la discothèque ? )
Contenu sponsorisé


 
quand y en a marre... on pars du bar... Enfin...( Ange Mc.Connel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand y en a marre, y en a marre! |Mamounette|
» Quand y en a marre, y a Malabar [Livre III - Terminé]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: RP-
Sauter vers: