Dakota Emerson - Tais-toi, j'ai raison !

Invité
Invité
avatar







Nom : Emerson.
Prénom : Dakota.
Âge : 18 ans.
Origines : Australienne.
Sexe : Fille.
Orientation sexuelle : Homosexuelle.

Statut : Lycéenne.
Régime : Interne.
Poste spécial au sein du pensionnat ? : Non non, pas vraiment.

Cursus choisi : Sportif : Basketball.
Spécialité : Ailier fort.
Groupe souhaité : Normaux.

Rang : Je vous laisse choisir, ce sera plus drôle ! :3

Précisions : Dakota est en fauteuil roulant à cause d'un pari stupide avec des amis mais elle n'a aucun problème pour marcher. En somme, elle fait semblant.

Adresse à laquelle envoyer votre dossier : Intercepté par Sigrid ! ♫









Dakota est plutôt grande pour son âge, entre 1 mètre 68 et 1 mètre 72, ce qui lui est d'un grand avantage pour le Basket mais sans plus. Sa grande taille à tendance à surprendre ceux qui la voit debout (oui parce que, dans son fauteuil, on ne s'en rend pas bien compte) et, de ce fait, elle se fait souvent charrier avec des "oh, la grande perche !" ou "ça se passe bien là-haut ?". Elle n'a pas la peau blanche mais n'est pas bronzée pour autant. Disons qu'elle se situe entre les deux. Pratiquant le Basketball avec acharnement, elle a une carrure sportive avec une taille fine mais de légers muscles bien dessinés qui n'enlève en rien sa féminité. Sa poitrine est plutôt opulente mais reste dans la limite du convenable. Parfois, elle se dit qu'elle aurait bien aimé être toute plate pour ne pas être gênée durant ses matchs. Vous vous imaginez vous, en train de courir et sentir que deux gros melons s'agitent dans vos vêtements ? Et les soutiens-gorge ne servent à rien dans toute cette histoire ! Ses cheveux bruns, qu'elle a souvent tendance à attacher en queue de cheval, sont en accord avec ses yeux, également de la même couleur. Ses sourcils son assez fins et les traits de son visage n'ont franchement rien de spécial. En somme, malgré sa grande taille et sa poitrine plutôt imposante, c'est une fille au physique tout à fait normal.

Ah ! J'allais presque oublier sa façon de s'habiller, honte à moi ! Donc, elle n'est pas exigeante en se qui concerne sa tenue vestimentaire. D'ailleurs, elle se fiche carrément de la mode, laissant ça aux "biatchs" , comme elle les appelle. Elle met des habits très simple et, du moment qu'elle s'y sent bien dedans, ça lui va parfaitement. De plus, elle s'adapte en fonction des saisons, contrairement à d'autre qui sont en t-shirt toute l'année ou en doudoune.








Dakota, ce n'est pas un ange, ça c'est sûr. Grand gueule, elle se fait toujours remarqué quand elle parle. Elle s'en fiche pas mal d'attiré l'attention sur elle ou non, c'est dans sa nature d'avoir la voix qui porte et on ne peut pas vraiment changer ce genre de choses. De toute manière, elle ne se voit pas du tout parler avec une toute petite voix, comme les "coincés du cul" qu'elle croise de temps à autre. Tiens, ce "surnom", on va dire, nous amène à sa grand, mais très grande hein, familiarité. Vous ne l'a verrez jamais parler comme Shakespeare ou ne dire aucun gros mots de la journée. Elle n'est pas non plus en train d'insulter tout le monde, je vous rassure, mais elle a vite fait de lâcher des grossièreté ou de donner des surnoms pas très commode aux personnes qu'elle n'apprécie pas. Si vous entendez quelqu'un crier comme un malade en plein match de Basket, c'est elle. Puisqu'elle ne peut pas participer aux matchs du fait de son faux handicap, elle encourage l'équipe à sa manière. Elle a tendance à vite se laisser emporter par ses sentiments et, quand elle s'énerve, une bagarre à vite fait d'éclater. Pardon ? Comment arrive-t-elle à se battre en fauteuil roulant ? Mais c'est très simple ! Elle fonce sur son adversaire avec son fauteuil, en armant son poing pour le lui mettre en pleine truffe et, une fois au sol, elle l'écrase avec son engin. Âmes sensibles, ne la regardez jamais en train de se battre, c'est un conseil. Ce n'est pas non plus le genre de personne à réfléchir avant de faire ou de dire. Pour elle, c'est simplement une perte de temps et l’inaction n'est pas son fort. De ce fait, elle peut sortir des choses assez blessantes, même à ses amis mais elle se repend vite dans ce cas là. Tout de même, elle connait la valeur de l'amitié. Ce n'est pas une sale garce, elle est juste maladroite. Tiens, en parlant d'amitié, si vous souhaitez vous confier, c'est vers elle qu'il faut se diriger. Elle sait parfaitement garder un secret et arrive à donner de très bons conseils. Enfin, ce dernier point reste encore à être vérifier... Pour finir, elle ne vous laissera jamais tomber, sauf si vous lui faite une belle crasse. Elle est du genre "ensemble jusqu'à la mort, rien ne nous séparera !" et donc, attendez-vous à ce qu'elle ne vous lâche plus si elle vous apprécie.








Etant d'origine Australienne, elle est née là-bas, bien évidemment. Ses parents travaillaient tous deux dans une entreprise de renommée qui fabriquait des objets high-tech. Elle avait un frère plus âgé de quatre ans et, au début, leur relation était très tendue, comme tous les frères et soeurs. Dés son plus jeune âge, on arrivait déjà à distinguer qu'elle avait un caractère bien trempé. Elle refusait d'avaler sa purée, la crachant sur sa mère, elle s'amusait à peindre les murs de la maison, à casser les jouets de son frère, à dévaler les escaliers sur les fesses, à jouer avec le feu, à embêter ses camarades d'école, bref, la liste en bien longue. Ses parents se demandèrent ce qu'ils avaient bien pu faire pour avoir une peste pareille, eux qui avaient eu un premier enfant des plus sage. D'ailleurs, en parlant de l'aîné, il avait une peur bleue de sa soeur. Normalement, c'était toujours le plus âgé qui dominait mais là, c'était la plus petite. Disons que son frère était tout l'inverse d'elle. C'était un trouillard renfermé sur lui-même qui se faisait tout le temps raquetter ses bonbons à l'école.

Lorsque Dakota eut l'âge d'entrer en primaire, où elle rejoignit la même école que son frère, elle prit vite sa défense face aux brutes qui le terrorisait. Bientôt, elle se fit vite une réputation dans l'établissement scolaire et plus personne n'osait approcher son frère, de peur de voir la foudre s'abattre sur eux. Malgré son très fort tempérament, Dakota se trouva vite des amis et on lui découvrit un certain humour, avec une loyauté sans faille et une parfaite tombe pour ce qui était de garder les secrets.

Arrivé à l'âge de ses sept ans, ses parents lui annoncèrent, ainsi qu'à son frère, qu'ils allaient bientôt déménager aux Etats-Unis à cause d'une mutation. Dakota ne mit même pas quelques secondes à protester, bien trop attachée à la ville et à ses amis pour partir. Comme à ses habitudes, l'aîné resta à l'écart, ne sachant pas trop quoi penser de cette nouvelle. Malgré les protestations de leur fille, les parents eurent vite fait de trouver une maison aux Etats-Unis, dans l'état du Minnesota et trouvèrent ainsi des acheteurs pour leur maison en Australie. Le mois qui suivit cette décision, ils étaient tous les quatre dans l'avion, en route pour "le rêve américain". Pour bien montrer son mécontentement, Dakota n'avait pas arrêter de râler pendant tout le voyage, en hurlant, ce qui eut vite le don d’énerver les autres passagers.

Les semaines qui suivirent leur installation dans leur nouvelle maison, la plus jeune de la famille décida de mener une "manifestation anti-déménagement". Têtue comme elle était, elle voulait que ses parents changent d'avis et qu'ils retournent en Australie. S'il le fallait, elle emploierait tous les moyens possibles. Ses parents avaient beau lui dire qu'elle finirait par aimer cet endroit, il n'y avait rien à faire. Leur fille se montrait plus sourde qu'un sourd (oui c'est nul, je sais).

Dans sa nouvelle école, elle ne chercha même pas à sympathiser avec les autres enfants et préférait broyer du noir dans son coin, ou rester avec son frère. Ce dernier avait réussit à se faire deux amis, que Dakota n'aimait pas particulièrement mais si son frère était content comme ça, alors tant mieux. Alors qu'elle était seule à table, dans la cantine, un mardi midi, une fille qui devait certainement avoir le même âge qu'elle vint s'asseoir à côté d'elle. Elle engagea la conversation et Dakota ne répondit que par des phrases très courtes à ses questions mais, ayant la langue bien pendue, elle finit par prendre plaisir à lui parler et elles finirent par rentrer chez elles ensemble à la fin des cours. C'est à cette époque que Dakota découvrit qu'elle était lesbienne. Bien sûr, au début, elle ne le savait pas. Vous savez, la naïveté des enfants et tout ça mais très vite, certaines personnes eurent vite fait de lui dire que ce n'était pas normal, surtout à son âge. On avait beau lui dire n'importe quoi, elle s'en fichait. Pour elle, les garçons étaient juste bons à être de chouette copains de console mais ça s'arrêtait là. Ses parents, qui avaient été mis au courant du penchant de leur fille, n'y portait pas non plus une très grand attention. Ils avaient toujours su être très ouverts d'esprit et ça ne les gênaient aucunement que leur fille préfère les filles. L'important était qu'elle soit heureuse.

Les années passèrent et Dakota finit par arriver à l'adolescence, et bientôt à sa majorité. Son frère, qui allait avoir ses vingt-deux ans, faisait des études dans le commerce à Saint Paul. Sa soeur, elle, était en deuxième année au lycée, puisqu'elle avait redoublé une classe au collège. Du haut de ses dix-sept ans, elle profitait de sa jeunesse au maximum, en ayant toujours son sale caractère mais ayant gardé ses bons côtés. C'est lors d'une soirée bien arrosé entre amis qu'elle fit le pari de ne jamais être acceptée à l’académie prestigieuse de Volfoni et qu'elle finira sa vie en tant que caissière dans le supermarché du coin. En plus de ça, elle jura de passer les deux premières années de sa scolarité en fauteuil roulant. Manque de bol, lorsqu'elle reçut les résultats des examens de passage à l'académie, le mot "REÇUE" était écrit en gros sur la feuille.

C'est donc en tant que "personne à mobilité (très) réduite" qu'elle se présenta au directeur, avec comme excuse une fracture très importante. Et c'est ainsi qu'elle fit ses premiers pas à l'académie Volfoni, sur son fidèle destrier. Au fond d'elle, elle savait très bien qu'elle était dans une merde pas possible, comme elle l'aurait si bien dit, mais elle n'avait qu'une parole. Ce défi, elle allait le relever, coûte que coûte.



Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ




Bonsoir et bienvenue !

Que dire mis à part... WHOAH ! Un membre qui prend un prédéfini et qui poste sa présentation tout de suite, et quelle présentation mes aïeuls ! Sans aucun artifice, d'une simplicité terrible, elle n'a pourtant rien à envier à personne. Peut-être quelques fautes d'accords à certains endroits, notamment sur les terminaisons en [é], mais rien de dramatique. Une fiche tout à fait convenable.

Tu t'es parfaitement appropriée Dakota, et je n'en attendais pas moins de son joueur. Voilà de quoi me rassurer quant à sa prise en main. Malgré son apparente facilité, j'imagine qu'il est très difficile d'incarner un tel caractère, et j'attends avec hâte de voir ta progression ! C'est un détail, mais merci d'avoir conservé la citation et le thème musical de base (en espérant tout particulièrement que ce dernier t'ait plu, j'imagine sincèrement Dakota écouter ce genre de musique, quoique ce choix t'appartienne tout à fait).
Ton histoire, parfaitement normale, à l'image de Dakota, rend parfaitement bien compte du personnage. Enfin quelqu'un qui n'est pas devenu grande gueule à cause d'un traumatisme ! Enfin quelqu'un dont les parents acceptent, en quelques sortes vu qu'ils s'en foutent, l'homosexualité de leur enfant et qui ne la renient pas ! C'est un vrai régal de constater que l'on peut faire quelque chose de tout à fait correct sans pour autant exagérer chaque situation. Dakota est normale, un peu conne pour avoir parié une telle chose, mais c'est la seule réelle excentricité qu'elle possède et tout, je dis bien tout, dans ta présentation le souligne. Tu as rendu un personnage simple et intéressant, et c'est un très joli tour que tu as sorti de son chapeau. Je suis d'ailleurs très fier de constater qu'un prédéfini ait plu à un joueur de ton acabit. Tu t'es retrouvée en elle, tu te l'es appropriée, je ne peux rien demander de plus. C'est magnifique T_T

Tu es bien sûr validée sur-le-champ. Pardon du temps que j'ai mis à tout rédiger et à me mettre à rédiger, surtout, j'ai fini le jeu The Cat Lady dans la nuit et j'avais un besoin immense de raconter ma vie à Emile. ♥

Félicitations, et très bon jeu parmi nous !

Ta chambre a été créée ici : il s'agit de la chambre N°010, dans laquelle tu es seule pour l'instant. Tu peux demander un transfert ici.

Viens signaler ton avatar ici : une fois fait, plus personne ne pourra te le piquer !

Envie de rejoindre un club ? D'avoir un rang personnalisé ? Il suffit de cliquer !

Tiens-toi au courant des dernières nouvelles en regardant les annonces du panneau d'affichage !

Besoin d'amis ou d'aventures ? Va faire un tour sur www.needfriend.com et découvre tes profils compatibles !

N'hésite pas à voter et à ramener tes amis sur le forum. Plus on est de fous, plus on rit !
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dakota Emerson - Tais-toi, j'ai raison !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat: Et si Marx avait raison?
» Vraie Raison du Départ de Batista
» l'âge de raison
» Un film : Appaloosa. Une éthique : Emerson.
» Les hormones ont leurs raisons que la raison ignore ... {Sovahnn}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: Présentations :: Présentations abandonnées-
Sauter vers: