Et le ballon vînt s'abattre dans l'ébène liquide | (Karl & Zenko)

Invité
Invité
avatar

Le 4 Octobre - Fin de journée -  Devant le Gymnase

    Y en avait littéralement partout. Vraiment. Des tâches venaient égailler le sol usé, se regroupant autour de leur mère créatrice. Elles s'étendaient paresseuses, profitant du temps encore clément en cette période de l'année. Mais d'autres, peu enclin à couper le cordon, s'accrochaient désespérément à leur génitrice.

L'Azur s'étalait sur ses doigts, se joignant, se séparant de sa sœur Blanche en des amas poisseux sur la peau immaculé. Puis les deux poursuivaient leur course folle, marquant leur passage de leur couleur pour finalement mourir au pli d'un bras, sur des vêtements déjà colorés. Quand à l’Écarlate, celle-ci de son caractère explosif venait se poser ça et là, en des explosions ridiculement petites dont l'une c'était fièrement étalée sur le visage même de sa créatrice.

Cette dernière depuis longtemps, était plongée dans un monde qu'elle seule comprenait, créant et ajustant, laissant libre chemin à ses pensées qu'elle étalait sur ce vieux papier jauni. Elle n'en avait rien à faire de laisser les matières chatoyantes salir le sol ou même la verdure s'étalant à perte de vu, ce sale était beau dans ce trop plein de verdure.

Cette pensé là, elle te fit sourire alors que tu relevais enfin le nez de ta peinture. Tu n'étais pas femme à venir pratiquer un peu d'exercice quotidiennement, ce genre d’effusion de transpiration sur ton propre corps te déplaisait, mais tu n'étais pour autant pas contre de l’apercevoir sur les autres. Surtout sur ces sportifs qui t'offraient toujours matière à travailler par leur organisme sculpté.

C'est pourquoi tu étais venue flâner sur leur territoire. Tu avais foulé l'herbe de tes converses usées, observé ces corps en ébullition, entendue les cries et boutades. La petite brune que tu étais, avais même passé la tête à l’entrebâillement de la porte du Gymnase, que les basketteurs occupaient de toute évidence. C'est à proximité que tu t'étais posée, te laissant vu sur la porte.
Te grattant le nez, apposant au passage de l'encre noire au passage, tu replongeais dans ta bulle. Pinceau en main, tu attaquais les lignes précises, t'arrêtant de temps en temps pour corriger de tes doigts. Les yeux rivés sur ton oeuvre, tu ne fis pas vraiment attention au geste brusque que tu effectuas pour imbiber ton pinceau d'encre et le reporter sur ton travail, tu ne t’aperçus donc pas des jets que tu venais d'envoyer sur le malheureux qui passait à l'instant la porte du Gymnase. Tout de même alerté par les bruits de pas, tu relevais le visage, tombant sur la personne à présent parsemé d'encre.

- ... Tu sais que ça te donne un genre quand même ?
 
Et le ballon vînt s'abattre dans l'ébène liquide | (Karl & Zenko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. You and I were meant to be
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: RP-
Sauter vers: