Dans la gueule du loup [Raffaela De Palma & Logan Alvarez]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
avatar

Confortablement installée dans ses bras, Raffaela soupire d’aise, tranquillement.  Elle enfourne sa première bouchée de crème chocolat avec plaisir. Le changement de gout et de douceur sur sa langue était très agréable.  Ce frais après l’épice de tout à l’heure était une bonne idée. Elle comprends l’envie de yaourt de Logan.  Il faudrait qu’elle goute des plats du pays chaud de ce jeune homme. Elle adorerait.  Elle n’allait qu’au Tex Mex du coin pour manger épicés. Mais ca ne devait être qu’un dixième du gout.

Logan se penche sur elle pour l’embrasser et continuer son repas. Souriante, elle, reprends une cuillère, la léchant consciencieusement alors qu’il se repenche pour poser son dessert. Quelle grande bouche. Raff secoue la tête quad il s’excuse, lui signifiant que ce n’est pas la peine et remplis sa cuillère. Une estimation globale, elle constate qu’il ne lui reste que deux bouchées de chocolat blanc. Des fois, on aimerait avoir des pots géants. Pour pouvoir manger ce que l’on veut, autant qu’on veut et ne pas avoir à se relever pour recharger.

Alors que la surveillante réfléchissait au rechargement de son dessert, une paire de lèvres vinrent se poser sur son cou. C’était frais, agréable et provocateur de frissons. Ces baisers se déplacent sur son épaule alors que des mains, toutes aussi fraîches se glissent sous son haut pour paresser ses hanches.  Raffaela s’attaque à sa dernière cuillère alors que Logan recommence son parcours dans le sens inverse, montant jusqu’à son oreille.

«  Un peu dur mais je peux m’en contenter.  » Sourit-elle en balançant son visage en arrière pour le regarder.

Elle finis son pot et se redresse pour le poser de son ami, qui gît sur la table basse.  Elle ne reprit pas la même position et se retourna, lui faisant face. La demoiselle pose ses jambes entre les siennes et ses deux mains, de chaque coté de son cou, en appuis sur le rebord du canapé.  C’est donc à quatre pattes au dessus de lui qu’elle repose ses lèvres sur les siennes, léchant celles-ci tendrement.


« Dans ce sens c’est tout aussi bien aussi. »

Raffaela prends une main de Logan pour la poser sur ses hanches, au même endroit que plutôt et l’embrasse à nouveau, son nez jouant contre le sien.

«  Je suis contente que tu sois venu tu sais ? »

A force de bouger, le crayon en charge de tenir ses cheveux défait sa prise et elle le sent glisser sur sa nuque, libérant sa crinière qui tombe aléatoirement sur ses épaules pour encadrer leurs visages.
Invité
Invité
avatar

Le CD de Pink avait recommencé à tourner, mais qui s'en souciait ? C'était un très bon album et de toute façon ils avaient tous les deux autre chose en tête pour le moment. Un peu dur ? Logan ne s'en offusque pas et sourit. C'est vrai qu'il manquait un peu de rembourrage malgré les efforts qu'il avait produit pour s'épaissir un peu. Sa taille était un bon avantage pour le sport, mais si quelqu'un de plus lourd que lui le bousculait, il tombait, y avait pas de secret. Il aurait bien aimé être un peu plus épais, mais il n'avait pas non plus à se plaindre alors il s'en contentait et faisait juste en sorte que l'ensemble reste présentable.
-Si tu veux je peux commencer à aller manger au mcdo tous les jours, sourit-il. Comme ça je serais un peu plus confortable.
Il ressemblerait un peu plus à son père aussi, l'homme à la bonne bedaine. Il se demandait parfois pourquoi sa mère avait choisi son père en particulier. Il n'était pas plus beau qu'un autre, ni plus intelligent, et surtout, il ne venait absolument pas d'un milieu riche. Quelqu'un qu'on pourrait donc qualifier d'indigne de sa mère, même si ses parents ne lui avaient jamais parlé de problèmes qu'aurait rencontré leur union avec les parents des uns et des autres. D'ailleurs les grand parents Mexicains de Logan paraissaient toujours content de les voir venir, son père y comprit. Il avait du réussir à se faire accepter d'une façon ou d'une autre.
Cette situation un peu étrange du point de vu social lui rappelait un peu celle qui se déroulait en ce moment même. La relation qu'il entretenait avec Raff n'était pas vraiment ce qu'on pouvait qualifier de ''banale'' ou ''habituelle''. Bien que leur différence d'âge ne soit pas si flagrante, le fait est que Logan était un élève et Raffaela une surveillante dans le même établissement que lui, les contacts physiques ou les liens amoureux qu'ils pourraient ou développaient en ce moment même étaient censés être proscris. Les relations plus ou moins interdites devaient être une sorte de tradition familiale chez Logan en fait, mais si c'était pour finir aussi heureux que ses parents, il n'y avait pas de doute, c'est ce qu'il choisissait.
Son amante d'un soir (bientôt deux ? ) fini sa dernière bouchée de yaourt et alla poser son pot à côté du sien avant de revenir s'installer sur lui, mais différemment cette fois. Elle vint se poser face à lui, à califourchon sur l'un de ses jambes dans une position pas très confortable pour lui pour le moment. Il oublie son inconfort lorsqu'elle lui prend les mains pour les poser sur ses hanches qu'elles n'auraient jamais du quitter. Oui, dans ce sens c'est tout aussi bien, et c'est plus pratique pour embrasser aussi. D'ailleurs c'est ce qu'elle fait presque immédiatement, ses mains de chaque côté de sa tête. Ses lèvres étaient aussi fraîche que les siennes et avaient un petite arrière goût de chocolat blanc, mais la saveur ne le dérangea pas, au contraire. Ce baiser était doux mais il était aussi une sorte d'entrée à la suite. Ironique non ? Ils se refaisaient un repas alors qu'ils venaient à peine de terminer le dessert, et il savait que Raffaela était la meilleure spécialité culinaire qu'il ai jamais mangé.
-Si tu savais à quel point moi je suis content d'être là, murmure-t-il contre sa bouche.
Il fit descendre une main le long de la jambe de Raffaela coincée entre les siennes et la souleva pour la placer à l'extérieur de ses cuisses. Voilà, maintenant elle était vraiment à cheval sur lui et ils étaient bien mieux installés tous les deux. Entre temps le crayon dans les cheveux de Raffaela avait chu et ils tombaient librement sur ses épaules. Elle était belle, vraiment belle. Son regard lui donne comme un coup d’électricité, arrêtant son cœur un instant avant de le relancer à pleine vitesse. L'une de ses mains alla trouver la nuque de Raffaela et la ramena vers lui alors qu'il se décollait du canapé pour aller cueillir les lèvres de la surveillante. Il l'embrassa de façon bien moins sage que la précédente, sa main allant jouer sur sa cuisse, remontant jusqu'à ses deux hauts superposés qu'il ignora en passant en dessous. C'était sa peau qu'il voulait sentir. Ses doigts jouèrent le long de sa hanche, remontant jusqu'à sa poitrine qu'il effleura du pouce avant de repartir dans son dos. Pendant se temps là sa bouche avait quitté la sienne et était partie dans son cou, le caressant de sa langue et de ses lèvres. La main qui était sur sa nuque descendit pour lui maintenir le dos tandis que l'autre allait plus stratégiquement se poser sur l'un de ses seins. Il était sans doute un peu trop entreprenant, mais si elle voulait qu'il s'arrête elle n'avait qu'un mot à dire.
Invité
Invité
avatar



    L’image d’un Logan allant toujours, matin et soir au McDo fit sourire notre jeune femme.  Elle ne doute pas qu’il ne puisse prendre un gramme, contrairement à elle qui pourrait dire au revoir à ses tailleurs si elle entamait un tel régime. Mais pour le moment, c’est du Logan qu’elle prévoit au repas. Une entrée qui commence par un baiser frais, un amuse bouche ?   Ne commençons pas les blagues nulles, ca pourrait aller bien trop loin. 
     
    Raffaela ne dit rien de plus, profitant pleinement du contact avec Logan. Depuis le début e la soirée elle se retient de ne pas s’accrocher à son cou, son bras, ses lèvres, pour garder cette image d’adulte civilisée. Et c’est avec beaucoup de patiente, qu’elle su passer un agréable moment qui ne pouvait se finir autrement.  Ici c’est l’inverse. On passe la nuit ensemble, on apprend à se connaitre et on repasse la nuit ensemble. Ce ne devrait pas être le schéma inverse normalement ?  Elle hausse mentalement une épaule alors que sa jambe passe au dessus de la hanche de Logan.
     
     Totalement sur lui, c’est à ce moment là que son crayon tombe lentement sur le canapé. Elle sent une main sure se poser sur sa nuque, approchant son visage près du sien pour ce baiser plus entreprenant. Ne le trouvant nullement désagréable, Raff y donne suite, une main allant dans les cheveux de cet amant d’une seconde nuit. Sur son corps, cinq doigts se frayent un chemin sur sa cuisse pur remonter  jusqu’à sa taille, sous la double couche.  Une vague de frissons et de chaleur monte jusqu’à ses joues alors qu’elle  se concentre sur ce baiser et ces doigts sur sa peau.
     
    Dans un mouvement synchronisé, les lèvres descendent et la main remonte.  Raffaela ferme les yeux, levant le menton pour lui donner un plus simple accès à son cou qu’elle dégage des cheveux qui dérangent.  Notre dame se redresse à son tour alors qu’elle lâche le canapé pour passer ses mains sur sa nuque, ses épaules, descendant lentement à son torse. Ce dessert commençait rapidement, mais promis, elle tournera sept fois sa langue dans sa bouche avant de l’avaler.
     
    A son tour, elle passe une main baladeuse sous la chemise de Logan.  Elle redécouvre avec envie sa taille, sa peau, sa chaleur.  Il a pris les devant, elle ne se laissera pas dépasser. Elle se recule légèrement alors que son autre main récupère le visage de ce jeune homme pour l’embrasser à nouveau. Plus besoin de parler, ils savent tout deux ce qu’ils veulent, comment ils le veulent.  Elle joue avec sa langue avec ardeur, sa main glisse sur sa joue, l’autre  ressort pour défaire un à un les boutons de cette chemise.
     
    Mordillant sa lèvre, elle s’assoit sur ses cuisses, les mains toujours en activités pour les deux derniers boutons. Elle libère ses lèvres et secoue doucement la tête pour ranger ses cheveux.
     
    «  Tu as encore faim ? » Un sourire au coin des lèvres, elle ajoute, «  Je me suis découvert un petit creux… »
     
    Elle finis avec les boutons, écarte les deux pans du vêtement avant de plonger ses lèvres sur son cou, sa langue sur son épaule, souriante. Raffaela caresse sa peau alors que sa bouche descend lentement sur le torse du jeune homme pour morde sa peau gentiment. 

Invité
Invité
avatar

Logan redécouvrait avec plaisir le corps de la surveillante, ses mains se baladaient sur sa peau avec délice, en appréciant sa douceur et les sensations qu'il en tirait. Raffaela penche la tête pour qu'il y ai un meilleur accès et il en profite sans retenu. La façon dont elle était habillée, celle dont elle l'avait accueilli lorsqu'il était arrivé et la proximité que leur permettait ce lieu à l’abri des regards n'avait pas manqué de donner envie à Logan de l'emporter dans la chambre à chaque instant de la soirée, de l'embrasser jusqu'à plus soif et de la débarrasser de ses vêtements.
Des mains passent sur sa nuque, déclenchant d'agréables frissons qui s'amplifièrent lorsqu'elles continuent leur route sur son torse. Ils sent comme un courant électrique le traverser alors que Raffaela investit le dessous de sa chemise. Il sent une chaleur supérieure au seuil normal s'installer entre eux et en lui, au niveau de son entrejambe. L'une des mains de Raffaela revient se poser sur son visage pour l'embrasser à nouveau, et il sent comme un feu liquide se répandre dans ses veines au contact des lèvres si sensuelles de la jeune femme. Sa langue accueille la sienne avec plaisir et ses bras passent dans son dos pour la coller un peu plus contre elle.
Cependant il doit la laisser s'écarter un minimum pour qu'elle défasse sa chemise, il pense un moment à l'aide pour aller plus vite, l'impatience le tenant fermement, mais elle semblait se plaire à un tel exercice donc il la laissa se débrouiller seule, appréciant ses mains qui le frôlaient au passage et les dents qui lui mordille les lèvres. Elle allait le dévorer tout cru, et Logan était tout à fait décidé à se laisser faire. Elle s'écarte ensuite et défait les derniers boutons de sa chemise, exhibant son torse et son ventre en secouant la tête pour arranger ses cheveux. Finalement c'est sans doute lui qui allait la dévorer, à moins de se consumer de désir avant.
-Tu as encore faim ? » Un sourire au coin des lèvres, elle ajoute, Je me suis découvert un petit creux…
Logan sourit. Un dessert parfum Raffaela, quoi de mieux pour finir un dîner ? Son sourire lui fait lentement quitter la terre ferme, trop de chaleur, trop de désir, Logan se croyait perdu dans un désert où le seul oasis se trouvait en face de lui, et il comptait bien en profiter jusqu'à la dernière goutte.
-Je crois que... même si c'était pas le cas.. il me resterait toujours assez faim pour toi, haleta-t-il.
Pendant qu'il disait ça, Raffaela était descendue le long de son cou, laissant des baisers à la fois rafraîchissant et brûlant sur sa peau hérissée par toutes les sensations qu'elle lui procurait. Comme à l'infirmerie hier soir, Logan sentit la température augmenter sensiblement. Comme cette fois-là également le désir montait rapidement en lui sous le délicieux touché de son amante. Cependant aujourd'hui ils n'avaient pas à se retenir, pas à se cacher ni à maîtriser leurs voix de peur que quelqu'un ne les surprenne. En plus elle avait un lit double, ils pourraient donc rester tous les deux ensemble après avoir fait l'amour et être confortablement installé.
Il du écarter Raffaela de son torse pour lui retirer son haut et pouvoir la caresser à même la peau plus facilement. Quand il la ramena contre lui, la sensation était plus forte, leurs deux peaux l'une contre l'autre semblait s'appeler mutuellement et en demander plus. Logan ne tarda pas à faire suivre le même chemin que les deux hauts de la jeune femme à sa chemise, puis à son soutient-gorge.
Cependant, avant que la passion qui les habitait tous les deux ne les fasse totalement perdre leurs moyens, Logan se leva et, la prenant par la main, il l'emporta jusqu'à la chambre dont il ferma la porte par habitude pour continuer leurs ébats...
Contenu sponsorisé


 
Dans la gueule du loup [Raffaela De Palma & Logan Alvarez]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: RP :: Aitkin-
Sauter vers: