Cassia P. Da Cruz {Terminée}

Invité
Invité
avatar

Ce n'est pas le but qui compte, c'est le chemin ~ Danse avec lui _

© Takenaka

NOM :Da Cruz
PRÉNOM :Cassia Penelope
ÂGE :20 ans
ORIGINES :Espagnole
SEXE :Féminin
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

STATUT :Universitaire
RÉGIME :Interne
POSTE SPÉCIAL : Non

CURSUS : Danse
SPÉCIALITÉ : Contemporain
GROUPE SOUHAITÉ : Sportif

RANG :Vous faites si bien donc c'est cadeau !

PRÉCISIONS :Cassia a commencé la danse tardivement. Elle ne compte pas du tout parmi les meilleures de son groupe de ce fait.

ADRESSE A LAQUELLE ENVOYER VOTRE DOSSIER : Emile est passé par là ♥

➤ Physique

Par Elliot McDall, 5 ans :

Aujourd'hui à l'école la maîtresse nous a demandé de faire le dessin de la personne qu'on admire le plus !! Y a beaucoup de mes copains et mes copines qui ont dessinés leurs papa ou leur maman. Mais  pas moi ! Et je suis sûr que c'est moi qui ai fait le plus beau du coup ! Moi j'ai dessiné ma grande sœur. Parce que pour moi c'est la plus forte et la plus jolie. J'aime beaucoup papa et maman aussi. Mais avec Cassia c'est pas pareil.

D'abord j'ai commencé par dessiner la tête. J'ai essayé de pas faire un rond  parce que Cassia elle a le menton pointu quand même ! Elle aime bien le poser sur ma tête quand on regarde la télé ! Moi je suis petit alors j'ai le visage tout rond encore...Mais comme elle est grande et bah elle c'est plus comme ça. Ensuite j'ai prit un crayon rose et j'ai colorié les joues. Parce que Cassia elle court tout le temps alors elle a souvent les joues roses ! Ou quand elle est pas contente...Et là y a ces sourcils qui se froncent ! Même si ils sont tous fin bah...ça fait peur. Elle est pas très jolie comme ça en plus. Alors moi...je l'ai dessiné avec un grand sourire ! Parce que ma grande sœur elle aime bien rigoler. Sa bouche je l'ai faites aussi avec un crayon rose mais elle aime pas se maquiller. Parce que ça s'en va quand elle fait du sport elle m'a dit. J'ai fais un trait plus gros pour la lèvre d'en bas que celle d'au dessus. Parce que les bouches elles sont comme ça d'abord !

Après j'ai fais un petit nez. Le nez de Cassia il est vraiment tout petit ! C'est rigolo. Presque comme le mien ! Elle l'aime pas trop...Comme son front ! Elle dit tout le temps qu'il est trop grand lui. Alors ce qu'elle fait c'est qu'elle le cache tout le temps derrière sa mèche ! Donc bah...j'ai pris un crayon brun clair et j'ai fais ces cheveux ensuite. J'ai bien fait attention a dessiner sa mèche parce que sinon elle aurait pas été très contente quand je lui aurais montré. Et j'ai fais ces cheveux qui vont jusqu'à un peu en dessous des épaules. Avec quelques vagues vers le bas...s'était pas facile ça ! Je savais pas trop comment faire une couette. Elle en fait souvent une Cassia quand elle danse, mais sur le dessin on aurait dit qu'elle avait pas de cheveux après!! Pour finir le visage j'ai dessiné ces yeux. Moi j'adore les yeux de ma sœur. Parce qu'ils montrent pleins de chose quand on les regarde. Ils sont bruns comme ces cheveux. Mais j'ai mit un peu de jaune aussi. Quand y a du soleil ils sont un peu comme ça...Enfin pas jaune mais j'avais pas la bonne couleur. Ah ! J'ai pas fais les oreilles. Elles sont cachées par les cheveux. Et c'est bien parce que ça non plus Cassia elle les aime pas. Elles sont comme son nez elle a dit...trop petites !

S'était le plus important le visage. Après j'ai fais le corps. Et s'était compliqué. J'ai décidé de lui mettre un t shirt sans manche tout banc en haut. Parce que quand elle s’entraîne elle en porte souvent des comme ça ! Et que c'est pas trop compliqué aussi. J'ai essayé de dessiner ce qu'elles ont les filles quand elles grandissent. Sous le t-shirt. Cassia elle aime pas quand je touche avec les mains...Mais elle me laisse me coucher sur elle des fois ! Moi j'aime bien ça. C'est confortable. Et puis elle m'en parle jamais...Alors elle doit être contente avec ! En bas j'ai fais un short avec un crayon brun. Ça aussi c'est pas trop dur et elle met ça avec son t-shirt blanc.

Sinon Cassia elle aime pas trop porter des robes ou des jupes...ça la gène un peu. Mais quand elle en met elle est vraiment très très jolie ! On dirait une princesse. Je suis content qu'elle en mette pas trop parce que sinon y a des garçons qui viendraient me la voler. J'ai caché ces pieds dans des chaussons, parce que c'est mieux pour danser. Elle en porte plein de différentes des chaussures en plus...donc c'est mieux comme ça. Et même que des fois elle met des talons. Mais toujours plus petits que ceux de maman.

Et elle porte pas beaucoup de bijoux. Y a que deux qu'elle met tout le temps ! On les voit pas sur le dessin mais elle met toujours des boucles d'oreilles bleus. C'est juste une petite pierre. C'est son papa qui lui a donner avant que je sois né. Et elle porte aussi un bracelet que moi je lui ai offert pour son anniversaire,  et même que y a mon prénom dessus ! C'est elle qui m'avait qu'elle en voulait comme ça pour que je sois avec elle quand elle est loin...A l'école. Alors quand je lui ai donné elle a sourit tout comme j'aime. Un sourire tellement grand qu'on pouvait voir ces dents ! Et quand elle sourit comme ça...Cassia c'est la plus belle des grandes sœurs du monde entier !! Avec ce bracelet je sais que c'est moi le garçon qu'elle préfère au monde !


Sur le dessin je me suis fais à côté de Cassia. Et on se tiens par la main. La maîtresse a dit que j'aurais dus la laisser toute seule mais moi je voulais pas !! Parce que j'aime bien tenir la main de Cassia en plus. Elle est toute grande à côté de moi. Elle m'a dit qu'elle faisait un mètre soixante-douze !! Mais que un jour...je serais plus grand qu'elle ! Je suis pressé. Comme ça je pourrait la protéger. Et même que j'aurais plus de muscle qu'elle. Parce que pour une fille Cassia elle a des gros muscles maman elle m'a dit. C'est parce qu'elle fait beaucoup de sport. Mais faut pas se tromper hein...Elle ressemble pas à un garçon ma sœur. On voit très bien que c'est une fille quand on la regarde. Pour finit mon dessin j'ai fais un magasin de manger un peu plus loin derrière. Cassia elle aime manger. Alors elle mange tout le temps. A cause de ça elle dit qu'elle a un petit ventre et que c'est exprès pour être plus confortable quand je me couche sur elle...Moi je le trouve pas si gros que ça. Mais c'est pas grave tant que je peux faire dodo sur elle.

Comme mon dessin est finit j'ai eu le droit de l'emporter à la maison et je l'ai donné à Cassia...J'étais super heureux parce qu'elle m'a fait son sourire que je préfère !


➤ Caractère

Ellio Mc Dall , petit-frère :

Cassia et moi et bah...on a pas le même papa. Mais beaucoup de fois quand j'étais inquiet elle m'a dit que ça elle s'en fichait. Qu'elle m'aimait tout pareil que si on avait le même. Parce que moi je l'aime Cassia...c'est ma princesse ! Et elle dit souvent que je suis son prince. Et que ça sera toujours moi le premier dans son cœur. J'aime bien quand elle me dit ça. Parce que je sais c'est la vérité.

Cassia elle dit souvent la vérité. Parce que les mensonges c'est moches. Mais c'est bien pratique quand même qu'elle a dit...Sauf que la vérité c'est mieux ! La vérité par contre ça plait pas toujours aux autres gens. Alors après les gens ils râlent après elle. Cassia elle s'en fiche de ça. Elle y fait pas attention. Mais son visage il devient tout triste des fois. J'aime pas ça moi.

Grand sœur elle se fait souvent gronder par maman. Mais quand maman elle râle c'est parce qu'elle est inquiète. Cassia elle dit toujours qu'elle a peur de rien et de personne. Maman elle dit que y a pleins de vilaines personnes qui du coup sont fâchées après Cassia et que ça lui attire des ennuis ! Parce qu'elle dit la vérité aux gens !! Je comprend pas trop tout ça. Mais dans sa nouvelle école j'espère que Cassia elle trouvera quand même un amoureux pour la protéger. Parce que moi je pourrais pas le faire. Et ces anciens amoureux ils étaient vraiment nuls. Pour ça qu'elle voulaient plus les voir après ! Bon... Je serais un peu jaloux...Comme Cassia quand je lui avait dit que j'avais une amoureuse. Mais c'est pas trop grave.


Ethan Mc Dall, beau-père :

Je crois que Cassia est une fille assez surprenante. Enfin c'est l'impression qu'elle m'a fait la première qu'on c'est vu. Quand on la voit, c'est vrai qu'on s'attend à une fille calme. Plutôt réservée. Alors qu'en fait ce n'est pas le cas ! Je ne dirais pas qu'elle est mal élevée car ce n'est pas ça mais...Elle a la langue bien pendue. C'est d'ailleurs assez amusant car elle affirme parfois des choses dont elle n'est pas sûre et quand elle se rend compte de son erreur elle ne sait plus trop sur quel pied danser. Difficile de lui en vouloir quand on la voit se mettre dans des états pareils !

Parce que c'est tout Cassia ça...Elle a tendance à faire une montagne pour pas grand chose. Ces réactions sont parfois complètement disproportionnées à la situation. Sa franchise elle au moins est à toute épreuve ! Il n'y aura pas de faux semblants. Mais sous ces airs parfois un peu provocateur ce n'est difficile de voir que Cassia est en fait une grande peureuse. Elle a cette espèce de pudeur sentimentale...qui le rend attachante. Si elle aime quelqu'un elle lui fera d'abord comprendre par des petits gestes. Des mots. En perdant cette façon exubérante qu'elle a parfois de s'exprimer. Si l'autre n'arrive pas détecter ces signes...la partie est fichue ! J'ai eu de la chance que le courant passe bien entre nous. Mais je sais bien que je ne pourrais jamais remplacer son père. Chaque fois que j’essayais de remplir ce rôle elle m'a exclue.

Parfois il faut un peu la brusquer pour qu'elle avance mais elle est capable de beaucoup. C'est une fille intelligente. Je sais qu'elle s'en sortira bien à l'avenir.

Gabriella Perez, cousine :

C'est moi qui ai fait découvrir la danse à Cassia. Je me souviens encore de sa tête à la première séance. Il lui avait été drôlement difficile d'admettre que ça lui avait plus. Quand je pense qu’aujourd’hui elle intègre une école de danse ! Ça me fout presque les boules. Mais je suis contente pour elle. Comme elle aurait été contente pour moi.

La danse ça a été comme...une thérapie pour elle. C'est pas comme si elle s'était jetée dedans à corps perdu mais presque. S'était comme une révélation ! Ce que j'aime bien quand je regarde Cassia danser c'est que ces mouvements la reflètent. On voit bien qu'elle cherche pas la perfection. Ou à être la plus gracieuse. Elle se laisse porter, elle agit à l'instinct. Selon son humeur. Ce qu'elle veut c'est vider son esprit dans ces mouvements. Envoyer valser tous ce qui la contrarie ou sublimer ce que la rend heureuse.

Quand elle a commencé ça a pas été simple. Mais elle s'est acharnée la bougresse ! Et quand Cassia entreprend quelque chose...Oh il sera difficile de l'en détourner. Alors si jamais elle se mettait en tête de faire une guérilla contre vous après une quelconque brimade...changer de pays. C'est un conseil. Parce qu'elle est capable de vous poursuivre jusque dans les chiottes !

C'est pas une méchante fille...Elle n'est pas du genre à aller chercher des noises aux autres. Mais si on la provoque elle a tendance à réagir au quart de tour. Réfléchir avant d'agir ne lui vient pas forcément à l'esprit...et elle se retrouve embarquée dans des histoires pas possible ! En plus de ça c'est une vraie tête de mule. Quel cadeau nan mais je vous jure !

Non je plaisante. Je l'adore ma cousine ! Avec Cassia y a pas de demi teinte. Soit ça passe. Soit ça casse comme on dit.J'ai mis un peu de temps à comprendre mais maintenant je sais comment elle marche ! En fait quand elle rencontre qu'elle quelqu'un c'est comme si elle lui faisait passer un test. Elle tâte le terrain...sans trop se dévoiler. Y a même des gens qui la trouve carrément froide. Hé ! Tous le monde sait que c'est pas du tout le cas ! Elle a plutôt le sang chaud la cousine ! Alors si l'autre personne ne cherche pas à se démener un peu pour voir plus loin...Elle la jette. Sans rancune ! Ça me fait toujours bien rire.

Comme quand je la vois avec un mec d'ailleurs. Les longs baisers langoureux elle trouve ça assez rasoirs à ce qu'elle m'a dit...Mais je suis sûre qu'en fait elle rêve d'un beau danseur qui puisse la soulever à bout de bras ! Pfff...Nan en fait peut être bien qu'elle aime les mecs plus vieux. Genre plus matures. Moins brancher culs ? Elle en parle pas tellement mais ça doit être ça. J’attends le jour ou elle m’appellera pour me dire qu'elle fricote avec un prof !

Si elle sait que j'ai dis ça je crois bien qu'elle m'étrangle ! Je vais plutôt vanter ces mérites pour me rattraper. On m'a déjà dit plusieurs fois qu'elle forgait l'admiration. Pour sa détermination. Commencer la danse aussi tard c'est pas facile. Mais ça l'a pas décourager. Et elle a bossé. Dur de chez dur. Incroyable. Quand elle m'a dit qu'elle aller entré dans une école ou y avait un cursus danse...Je crois bien que tout son boulot se concrétisait enfin. Et elle en était ravie.

Quoi qu'il en soit c'est une battante. Elle aime être en mouvement. Permanent. Elle a peur de s'arrêter et de pas arriver à redémarrer. Alors elle bouge...continuellement. A la recherche d'un port d'attache. Parce que ça crève les yeux qu'elle navigue en eaux troubles. La danse c'est juste sa bouée de sauvetage. Elle aime ce qu'elle fait, c'est sur...Mais la danse n'est pas sa vraie passion. La vraie elle y a renoncé parce qu'elle avait trop les pétoches. Elle prétend qu'elle n'a plus envie. Mais c'est qu'un mensonge. Elle tente de se convaincre toute seule, sauf que ça marche pas très bien. Le jour elle se retrouvera de nouveau sur le dos d'un cheval...Là elle sera au paradis ! Vous n'avez qu'à demander à sa mère.    

Ah ouais ! Un dernier truc...Elle est super gourmande. Plutôt salé en fait ! Si vous lui tendait un paquet de chips c'est un moyen de l'acheter. Si si...

Manuela Mc Dall , mère :

Ah ma Cassia ! Je suis sa mère...Elle est forcément ma petite princesse. Mais je ne suis pas là pour vous dire combien j'aime ma fille. Car il n'y aurait plus de limite. Je dois dire que je suis heureuse qu'elle fasse partie de ces enfants pour qui la famille reste très importante. Même en grandissant. Elle ne s'est jamais détournée de nous. Le fait de vivre en internat à présent n'est pas simple pour elle. J'espère qu'elle trouvera très vite des gens pour combler ce vide autour d'elle. Ce n'est pas que ça m'inquiète mais...Elle tendance à imposer une frontière entre et les autres s'ils décident de s'imposer dans sa vie. Elle préfère avoir un cercle très restreint d'amis proches vous voyez...

Je crois que cette nouvelle école lui fera le plus grand bien cependant. Cassia est issue de mon premier mariage et la relation particulière qu'elle avait avec son père a engendré bien des choses. Elle l'a toujours considéré comme l'homme le plus fort de la Terre. Une sorte d'idéal. Elle l’idolâtrait totalement et chaque action qu'elle menait était pour lui prouver qu'elle était capable de grandes choses. Encore aujourd'hui, en commençant la danse, elle s'est lancé un nouveau défi. Aussi étrange que ça puisse paraître c'est dans le dépassement de soit qu'elle trouve du plaisir. Une fois qu'elle a atteint le sommet, je sais ma fille un peu déçue.

Pour en revenir à son père, Cassia n'a jamais vraiment digéré...Son départ. C'est comme un gouffre béant dans sa vie. Elle m'a dit un jour qu'elle ne savait plus si elle l'aimait ou si elle le haïssait. Elle a accepté l'entrée d'Ethan dans notre vie mais il ne pourra pas prendre cette place en quelques sorte vacante. Cassia a besoin de trouver quelqu'un qui fasse figure d'un père pour elle. Quelqu'un qui soit fier d'elle comme il aurait dus l'être.

S'il y a autre chose à savoir sur ma fille c'est...qu'elle est une grande amoureuse des chevaux. Bien qu'elle n'ose plus les approcher depuis son incident. Elle a peur. Et de se pardonne pas ce qui est arriver au cheval qu'elle montait. C'est une sorte de punition qu'elle s'est imposée. La blessure de l'animal est sa punition. Sauf que je ne pense pas qu'elle puisse renoncer aux chevaux pour toujours.  

Elle est une fille obéissante quand il faut. Alors elle a abdiqué lorsque j'ai décidé qu'elle irait à Volfoni. Elle n'y ai donc pas par choix. Là bas elle pourra continuer la danse et je l'espère renouer avec les chevaux.



Histoire



Partie 1 : Le héros
.

Quand j'étais gamine j'adorais les films avec les supers héros. Parce que ma mère me répétait très souvent que mon père était lui même un héros. Que s'était son métier et qu'il devait donc sauver le monde. Et forcément...comme il y avait pas mal de boulot il ne pouvait pas être souvent à la maison. J'y ai crut. Mais en réalité mon père s'était pas vraiment le héros que j'imaginais. Il fallut que je grandisse pour le comprendre.

Je suis née à Rota, une ville Andalouse qui se situe sur la Costa de la Luz pour les connaisseurs ! S'était là qu'était né mon père également. Ma mère quand elle venait de Seville. Ils se sont rencontrés à un repas organisé par des amis. A ce que j'en sais mon père a quitté la fille avec laquelle il était pour se fiancer à ma mère. Un vrai coup de cœur si on peut appeler ça comme ça ! En tout cas ma mère décida de s'installer avec à Rota et il se marièrent un an plus tard.

Ils avaient tous les deux vingts ans seulement à l'époque. Ma mère était une employée de guichet dans une banque qui ne gagnait pas grand chose. Mon père lui venait de s'engager dans l'armée de Terre. Autant dire que je ne suis pas née dans une famille qui courait sur l'or. Loin de là ! Mais leurs vie leur convenait. La seule chose qui manquait au bonheur de ma mère était un enfant. Et avant que mon père ne parte pour la première en fraction de 6 mois elle lui en fit la requête. Faut croire qu'ils y sont aller à fond car quand il est revenu 6 mois plus tard ma mère avait déjà un joli ventre bien rond.

Vous avez bien deviné. C'est moi qui était dedans ! Je ne peux pas me plaindre de la petite enfance que j'ai eu. J'étais heureuse et aimée. Malgré le fait que mon père ne rentre pas je ne me plaignait pas de son absence. Je clamais haut et fort que mon père était en train de sauver le monde pendant que tous les autres papa de mes camarades étaient dans leurs bureaux ou sur un chantier !

Je cherchais toujours à accomplir des exploits. Mes camarades adoraient me lançaient des défis. « monte en haut de l'arbre ». « Saute donc du mur là ». Ma mère désespérait de me voir rentrée à la maison toute écorchée. Et quand papa rentrait moi j'adorais lui montrer comme j'étais une fille courageuse. Que j'étais digne d'être la fille d'un héros.

Héros tu parles. Chaque fois qu'il rentrait s'était pareil. Il poser sa main sur ma tête en ébouriffant les cheveux en me disant qu'il était très fier de moi. Et il emmener ma mère dans la chambre ou je n'avais surtout par le droit d'entrer. C'est pas mal quand on est gosse. On se contente de peu. Et ces marques d'affection me suffisaient à moi. Et pour ma mère, se savoir toujours désirée lui suffisait également. Nous étions heureuse comme ça. Quand j'y repense je nous trouve un peu ridicule quand même ! Mais il savait y faire. Pour mes 6 ans il m'a offert une paire de boucle d'oreille car ma mère lui avait dit que je venais de me faire percer les oreilles. Ce sont ces petits riens qui m'ont fait continuer à croire qu'il se souciait réellement de moi.

A 8 ans j'ai commencé l'équitation. Là encore une amie m'avait amener voir le cheval de sa sœur parce qu'elle avait trop peur de monter dessus et je m'étais moquer d'elle. Alors elle m'avait dit que j'avais qu'à y aller moi ! Faut dire que quand je suis arriver devant lui j'avais envie de partir en courant. J'avais la sensation qu'il pouvait m'écraser comme un insecte. Mais il était tellement beau. D'un baie soyeux. Une robe qui ne demandait qu'à être caressée. Sa sœur m'avait hissé sur son dos et l'avait fait marcher. C'est à cette seconde même que je suis tombée amoureuse pour la première fois. Ma mère qui entre temps avait monté en grade et été devenu conseillère bancaire accepta de me payer des cours d'équitation.

Avec le temps j'ai appris à ressentir chaque mouvement. Sentir ces muscles roulaient sous mes jambes. Accorder nos mouvements. Je me rendais au centre équestre près de mon école une fois par semaine au début puis trois fois lorsque j'eu douze ans. Une fois pour mon cours. Les autres simplement pour aider. M'occuper de ces bêtes qui me fascinaient.

J'apprenais à les connaître. Quand je rentrais je me plongeais dans des livres de toutes sortes relatifs  à ces amis de l'homme. Bandes dessinées, romans, comment les soigner, les masser. Tous y passait. Ça me permettait de fuir le vide de la maison. Le vide que laissait mon père. Je n'entendait plus la voix de ma mère en train de hurler au téléphone lorsqu'ils se parlaient. Je ne voulais avoir à affronter ça.

A l'âge de quatorze ans je commençait la compétition. Parmi toutes celle qui existaient j'avais choisi le Cross. Sur les parcours je pouvais vraiment sentir la vie vibrer en moi. Le club me laissais concourir avec un cheval que je considérais comme étant le mien. J'avais le droit de m'en occuper. De le monter comme je l'entendais si je rapportait des prix au club.

Le lendemain de mes quinze ans j'avais la compétition la plus emblématique de celle que j'avais fait jusque là. Echelle régionale. Et pour une fois...Mon père devait être là. Je voyais ça comme un ultime combat. Si je gagnais...Il passerais peut être de nouveau sa main dans mes cheveux et me dirait qu'il était fier de sa fille.

- Aujourd'hui Hermès, on va leur prouver que nous sommes les meilleurs.

Hermès avait cette robe noire d'ébène aussi sombre qu'une nuit sans lune. Sa crinière était longue, et j'adorais la tresser d'une façon différente à chaque fois. J'étais presque sûre qu'il avait des ailes. Comme le dieu de l'Olympe auquel il avait piqué son nom. Il était mon messager du bonheur. Je collait mon front à son chanfrein avant de monter et nous restions là. Je n'écoutait que l'air qu'il expirait.  

Quand nous nous sommes élancés sur le parcours j'étais confiante. Malgré qu'il se soit mis à pleuvoir légèrement. J'avais fois en ce que nous étions capable de faire lui et moi. J'écoutais le bruit de ces sabots martelant le sol de la forêt. Puis l'herbe. Les secondes de suspension lorsque nous sautions un tronc. Nous passâmes la rivière sans encombre. J'avais envie de hurler. « Papa regarde moi !! Regarde et choisit...Nous ou cette autre femme que tu vois ! ». Car tout ça je le savais. Qu'il y avait quelqu'un d'autre qu'il nous mentait depuis plusieurs années déjà. Sauf que je ne pouvais pas me résoudre à ce qu'il me laisse. Moi qui avait tout fait pour lui plaire ! Ma mère quand à elle fréquentait déjà un autre homme...Un étranger. Ce n'est pas que je n'aimais pas cet homme mais je ne voulais pas qu'il prenne cette place qu'avait mon père.

La boue volait sous les sabots d'Hermès. Son souffle comme le mieux se faisait plus bruyant. Devant nous se dressa une haie assez haute. En général s'était un obstacle que nous franchissions avec aisance. Contrairement aux buttex où j'avais de nombreuses fois chuter. Au moment où il prit son appuie, je sentis son arrière train s’affaissait. Il avait glissé. L'encolure baissée, prise dans l'élan je me suis vue passer de l'autre côté sans lui. Sauf qu'il sauta quand même ,poussé par l’appuie qu'il avait  prit. J’atterris lourdement sur le dos, les rênes encore dans une main.

Je vis le corps immense d'Hermès arriver devant moi alors que j'avais déjà redressé la tête. Je ne suis pas certaine d'avoir pensé à quelque chose en cet instant là. J'ai juste sentie son genoux heurter avec violence mon visage avant de me retrouver plaquée au sol à nouveau. Je l'ai entendu s'écrouler à côté de moi en hurlant. Aucun son ne sortait de ma bouche. Et lui continuer de hennir...encore et encore.

On m'a conduite à l'hosto. Ma mère était dans tout ces états. Mais je m'en tirait plutôt bon compte. Même si j'ai eu la trouille de ma vie. Pas mal d'hématomes mais rien de casser...A part mon nez. Ainsi qu'une partie des os entourant mon œil gauche. Enfin ils étaient juste fissurés et j'avais de ce fait un magnifique œil aussi enflé qu'une patate. Mais ce n'était pas ces blessures qui m'accablait. Ce qui me causait le plus de douleur était ce que ma mère m'avait dit quand au sort d'Hermès. Jamais plus il ne sauterait. S'était comme si on lui avait briser les ailes. Il pouvait s'estimer heureux que le club ne l'envoie pas directement à abattoir.

La valse des visites me laissait presque de marbre. Quand je pus rentrer chez moi je ne perdit pas de temps pour retourner au club. Le spectacle de mon beau cheval, boiteux dans son box, l’œil terne me déchira le cœur. Il y avait comme un fossé entre nous. Un gouffre que je ne pouvais franchir. J'avais apprit à gagner l'amour d'un cheval. Sauf que quand il m'appela cette fois là...Je fus parfaitement incapable de faire un pas vers lui tant j'étais terrifiée. Alors j'ai fuis. Je suis partie loin de ce box. Loin de lui sans même m'excuser.

Ce jour là j'ai décidé que je ne remonterais plus jamais à cheval. Si Hermès ne pouvait plus sauter. Je ne pourrais plus monter.

-Tu ne peux pas renoncer à eux pour toujours Cassia.

Les mots de ma monitrice avaient étaient comme un poignard lancé en plein coeur. Je ne voulait pas que ces mots soit vrai. S'était hors de question. Le pire dans tout ça...c'est que mon père n'est finalement pas venu. Si le maître du destin existait vraiment...Je m'étais bien faites avoir sur ce coup là !


Partie 2 : Le petit prince


On dit souvent que dans notre malheur...Un bonheur arrive. Dans le fond j'étais pas si malheureuse que ça. Je m'ennuyais. A mourir. Mais quelques mois après l'incident ma mère m'annonça qu'elle attendait un enfant. La connaissant je savais bien qu'elle s'était demandé des jours durant comment m'annoncer la nouvelle. Il est vrai que je voyais son nouveau compagnon, Ethan, venir le plus souvent possible. J'avais le sensation de le voir plus que je n'avais jamais vu mon père !  Il était pourtant pilote de ligne...Mais chaque fois il s'arrangait pour passer voir ma mère.

Ça aurait peut être dus me faire enrager. Mais Ethan était quelqu'un de doux et prévenant. Le genre de personne qu'on ne peut pas vraiment détester. Et il rendait ma mère heureuse. Pourquoi aurais je du m'opposer à cet amour là ?

C'est ainsi que naquit Elliot. Je suis tombé amoureuse pour la seconde fois de ma vie en le voyant pour la première fois. Ce petit être si fragile. Mais quand je le voyait me regarder avec ces yeux bleu...Je voyait déjà toute la force qu'il avait en lui. Il devint la prunelle de mes yeux. Mon prince venu de si loin.

Mon père avait choisit l'autre famille qu'il avait fondé dans notre dos à ma mère et moi. Malgré ça il continuait de me faire parvenir une lettre chaque moi. Je lui répondais. Jamais je ne lui disais combien il me manquait et combien je le détestait à la fois. Mais maintenant j'avais Elliot ! Et ma mère avait Ethan...Avec lequel elle s'est d'ailleurs marié l'été de mes seize ans. S'était l'aube d'un jour nouveau.


Partie 3 : La danseuse.


Gabriella est de deux ans mon aînée. C'est ma seule cousine. Le reste se perd dans les gamètes masculines !  Hélas. Mais c'est sûrement grâce à ça qu'on a toujours été proche elle et moi. Elle était ma sœur, ma confidente et ma meilleure amie à la fois. On ne se cachait rien. On grandissait et on découvrait le monde ensemble. Nos premières cuites. Les mecs. Je ne cherchais pas particulièrement à me caser avec quelqu'un...Et bien malgré moi je prenais un malin plaisir à briser le cœur de certains garçons certainement sincères dans leurs démarches. S'était sûrement une manière pour moi de rendre justice au cœur de ma mère...Que son premier véritable amour lui avait brisé.

Mais ce que m'a surtout fait découvrir Gabriella : c'est la danse. Elle en faisait depuis toute petite. Elle était passait par le classique en premier lieux. Puis la danse moderne. Et enfin le contemporain.

-Sérieux Cassia, tu vas te transformer en baleine si tu reste comme ça.

Je me souviens encore de la fois où elle m'avait dit ça...Et je l'avais finalement accompagner à son cours. Le contemporain est assez particulier. Beaucoup trouve ça trop étrange pour l'apprécier. Mais en voyant le corps de ces filles se courber, leurs bras s'élever...J'eu l'impression de me noyer. Et le soir même, comme la fois où en primaire on m'avait hisser sur le dos d'un cheval, je suppliais ma mère de m'inscrire à l'école de danse.

Cet art était ce dont j'avais tant besoin ! Il me permettait de m'exprimer en silence. Pas besoin de mot. Simplement des gestes. Une main tendu vers l'invisible. La pointe de mon pied caressant le sol. J'allais à la recherche de sensations nouvelles ou oubliées. S'en était grisant. Avec la danse mon quotidien prenait un rythme plus effréné. Plus vivant. Je savourant ma fin d'adolescence et mon entrée dans l'âge adulte.

A l'aube de mes vingt ans ma mère décida de partir s'installer en Amérique avec Ethan et Elliot, me laissant le choix de rester en Espagne ou de les suivre. J'avais passé toute ma vie à Rota. Mais me séparé de ma mère et d'Elliot me semblait impossible. Même si je savais qu'en les suivant je devrais aller en internat dans une académie que ma mère avait déjà pré-sélectionnée. Elle avait toute manigancé...Je la connaissait bien. Et elle savait déjà le choix que je ferais.

Je laissais donc Gabriella sur notre belle côte de lumière pour m'envoler vers le Minessota natal d'Ethan et l'Académie Volfoni. Drôle de nom d'ailleurs.  Là-bas j'allais pouvoir continuer de danser. Raconter une histoire en ballet. Et partager cela avec d'autres. J'aurais aimer laisser Hermès derrière moi en décollant...Mais je n'arrivais pas à renoncer à ce qui s'était passé. Je cherchais dans la danse à me pardonner ce pas que je n'avais pus faire envers lui. Assurément j'y parviendrais à Volfoni ! Sinon cette école ne me servirait à rien !


☱ De l'autre côté de l'écran

Un petit mot sur vous ?Je suis une loutre...Qu'on appelle Rebecca !
Comment êtes-vous arrivé jusqu'à nous ?Grâce à moi même ! Et la première fois grâce à Mimilou et Alexander ~
Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire ?J'avais envie de faire ce DC depuis des mois déjà !
Qu'est ce qui, selon vous, mériterait d'être modifié ?J'aime le forum comme il est. Rien n'est parfait certes mais rien ne me viens à l'esprit pour le moment.
Présence x/7 ?Ce sera variable à la rentrée. Je passerais seulement répondre à mes RPs donc on va dire 2-3/7.
Autre chose ?Heu bah...j'espère que cette fiche ne sera pas trop nulle et qu'une fille de plus ne vous gène pas trop. Mais allez y franco sur les critiques o/ C'est constructif !

Invité
Invité
avatar

Kyaaaaa! Cassia a suivie!! ♥

Moi j'aime bien pour l'instant, c'est une bonne idée de la décrire d'un autre point de vu qu'elle même et par son petit frère en plus! Bin sinon pour l'instant j'aime bien, Je regrette juste les yeux bleus et la tignasse blonde mais je comprend que tu ais voulu changer pour un physique plus banale après tout!

Voilà j'ai hâte de voir la suite pour que tu sois validée gnéhéhéhé...

Sinon pour le vava j'ai hâte aussi de voir, si tu n'en trouves pas je peux toujours t'en dessiner un ♥

EDIT : "J’attends le jour ou elle m’appellera pour me dire qu'elle fricote avec un prof !" Cassia donne moi je numéros de ta cousine *grand sourire jusqu'au oreille*

Si ça ne tenais qu'à moi tu serais déjà validée ma grande mais je pense que c'est parce que je suis trop gentille! :p je laisse les autres donner leurs avis avant (fais attention au faute surtout au "é" oui je sais c'est moi qui te dis ça... =w=")

Snif.... et pourtant j'aime pas les histoires de poney mais là c'est trop triste quoi!!!
Invité
Invité
avatar

Neeeeh j'ai pas relu encore ! Et l'histoire n'est pas terminée non plus xD Il reste toute une partie encore !

Et ho...Pourquoi je donnerais le numéro ? A moins que vous ne vouliez..."fricoter" avec moi monsieur ~ ♥ J'en serais la première surprise.

La fiche sera terminée et corrigée au mieux (éè oui...il restera des fautes je le crains fort) demain !
Invité
Invité
avatar

Youpi alors \(OvO)/
Invité
Invité
avatar

Fiche terminée.

Navrée pour la longueur....j'ai ce fâcheux besoin d'étaler tout ce que j'ai en tête sinon je suis frustrée !
Il reste des fautes j'en suis certaine...mais j'ai fais de mon mieux qu'il n'en reste pas trop.
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

Dites donc les vilains, souhaiter la bienvenue aux nouveaux ou la re-bienvenue sur les fiches, y'a pas de souci, mais évitez de blablater dans ce genre de sujet quand même. Vous avez la box pour ça ♥


Bienvenue sur Académie Volfoni !_

Hellooooooooo ♪

Oui je vais faillir à ma tâche, je ne vais pas te souhaiter la bienvenue. Horreur. 8D
Bon alors ta fiche... je suis désolé de te dire ça vu les efforts que tu as fait à ce niveau, mais ton orthographe est quand même à surveiller. Un sujet a été posté dans la zone d'entraide pour les fautes les plus fréquentes, donc si t'as le temps et l'envie, n'hésite pas à y jeter un coup d'oeil. Ensuite, pour le fond.. Les filles "normales" n'emportent que rarement un avis positif avec moi, mais pour le coup, l'image première que tu donnes dans la description physique est assez vite nuancée, elle est certes "normale" mais pas de cette normalité bateau qu'on retrouve partout. Elle est construite la nénette, tout est justifié, je ne vois pas d'incohérences, de contradictions...Si je voulais me plaindre, je dirais que c'est long 8D
A part ça, c'est nickel, donc pour moi, bah t'es validée ma minine. Bien sûr.


Tu es dans la chambre 007 avec Samantha, sûrement pour un laps de temps limité. Tu peux toujours demander un transfert ici.

Viens signaler ton avatar ici : une fois fait, plus personne ne pourra te le piquer !

Envie de rejoindre un club ? Ton rang personnalisé te plait pas ? Il suffit de cliquer !

Tu veux participer au bal ? Premiers arrivés premiers servis, venez postuler ! Viens y faire un tour ! ▷

Trois sondages à remplir pour nous aider à faire évoluer le forum. Indispensable ! L'arrivée sur le forum - Les idées pour les events - Et l'invasion de prédéfinis !

Besoin d'amis ou d'aventures ? Va faire un tour sur needfriend.com et découvre tes profils compatibles !

N'hésite pas à voter et à ramener tes amis sur le forum. Plus on est de fous, plus on rit !


Amuse toi bien ma jolie ♥

Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

Rappel à l'ordre
Nous en venons aux nouvelles ! Depuis la réouverture du forum, aucune modification ni demande de validation n'a été faite. Que souhaites-tu faire de cette fiche ? L'archiver, la modifier, la recommencer ?
Le délai étant (largement) dépassé, il te sera demandé, quelles que soient les modifications apportées à la fiche, de prendre le nouveau modèle de présentation.
Si aucune nouvelle n'est apportée d'ici le 25 Août, la fiche sera archivée et tu pourras demander à la récupérer auprès du Hasard. Merci !

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
Cassia P. Da Cruz {Terminée}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (X) For better for worse, I got you PV Kendall C. Cruz (Terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Hors RP :: Minnesota :: Présentations :: Présentations abandonnées-
Sauter vers: