Toi, toi, mon toi [Adam Wiest & Jiang Li Chen & Salvatore Kimimichi]

Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎


-Donc, tu commences à travailler ce week-end, ça te va?
-Oui, oui. Le plus tôt sera le mieux.

Oui, vraiment. Comme ça, j'aurais très vite de l'argent. Et je pourrais aider mes parents. Et puis, bosser dans un sexshop ne me dérangeait pas vraiment. Au moins, si des étudiants venaient s'y risquer, ils leur seraient difficile de parler de mon activité extra-scolaire sans que des rumeurs ne circulent sur eux par la même occasion. Bawi. Comment on est censé connaître les vendeurs des sexshops, si on ne les fréquente pas, hein? Personnellement, j'vois pas. A moins qu'ils ne le disent directement. Mais pourquoi j'irais dire à quelqu'un que j'suis vendeur dans un sexshop. A part à Adriel. Mais on parle d'Adriel là. Comme si je pouvais lui cacher quoique ce soit. On parle d'Adriel là. Mon... je sais pas d'ailleurs ce qu'il est pour moi. Mais suffisamment pour que je ne lui cache rien de tout ça. Et puis, il me protège. Il vaut mieux qu'il sache où me trouver pour ça. Bref, en tout cas, je ne tiens pas à ce que l'on apprenne que je travaille dans un sexshop. Déjà que je me fais traiter de pute et d'expert en bondage à l'académie. BON, techniquement... La deuxième rumeur n'est pas complètement fausse. Il faut bien un minimum de connaissance pour travailler dans un sexshop, pas vrai? Enfin, c'est conseillé. Donc j'ai perfectionné mes techniques. Mais ça... personne n'est au courant. Ni Robin, ni Adriel. C'est mon secret à moi, ça. Enfin, p't'être qu'un jour, quelqu'un le découvrira. Ou bien, je le lui ferais découvrir. Qui saiiiiit...

Maintenant que la visite est terminée, j'rentre chez moi. Enfin... Je sais pas. J'vais plutôt me balader en ville, en fait. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de la découvrir, avec tout ce qui c'est passé. Bon, en même temps, ça ne fait pas très longtemps que je suis arrivé, aussi. C'est sans doute pour ça. Mais on m'a dit que c'était une jolie ville. Autant en profiter un peu. Alors je flâne dans les rues, le regard perdu dans le vide, la musique dans les oreilles. Je sautillerais presque. Mais bon, j'veux pas me faire trop remarqué, alors je me contente de balancer ma tête en rythme, tout en souriant. Même si j'ai strictement aucune idée de ce que j'écoute. C'est Jay qui a fait ma playlist. Et comme elle est toujours en mode aléatoire, et que je ne prends jamais la peine de regarder le titre...

Quand soudain, mon regard est attiré par quelque chose. OU plutôt, quelqu'un. Oui, quelqu'un. Un garçon. Un PETIT garçon. Plus petit que moi. Et pourtant, il semble avoir mon âge. Et puis, son visage me dit quelque chose. Mais d'où je le connais... Mon petit cerveau se déconnecte complètement de la musique et tous mes petits neurones restant s'activent à la recherche de ce visage. Recherche en cours, veuillez patienter... Recherche en cours, veuillez patienter... Recherche en... Résultat trouvé. Adam Wiest. En basket. A Volfoni. MAIS VOILA D'OU JE LE CONNAIS LUI. Sauf que j'ai jamais eu l'occasion de lui parler. C'est triste d'ailleurs. Parce qu'il à l'air gentil. Mais l'occasion c'est jamais présentée. P't'être que je devrais la créer... Comme ça, je pourrais lui parler. D'abord, un mec plus petit que moi, c'est rare. Même s'il ne doit pas l'être de beaucoup. Ensuite, il a les cheveux bleus. Et ça, c'est trop cool. Ensuite, j'ai déjà dû le croiser à l'hôpital, parce qu'il me semble qu'il se blesse souvent. Ou on l'y aide. Je sais pas trop. Mais pour tout ça, je me DOIS de le connaître. C'est pas possible autrement. Je retire donc mes écouteurs et vais me planter droit devant Adam, sans lui laisser le choix.

-Bonjour... Adam, c'est ça? Moi, c'est Jiang Li. Mais appelle-moi Jiang, ou Li, ça suffira. Je dois sans doute rien te dire, mais je suis un élève à l'académie Volfoni. Et bon... ça fait un moment que j'ai envie de te parler, mais j'ai jamais trop eu l'occasion. Donc j'ai décidé de créer l'occasion. C'est donc pour ça que je te kidnappe pour aller boire un coup. Ça te va?

Oui, je suis un kidnappeur super crédible, je trouve. Surtout que j'ai déclamé toute ma tirade le sourire aux lèvres. Ce qui renforce ma crédibilité. De toute façon, je ne lui laisse pas le choix. Je l'attrape par la main, et je commence à le guider dans les rues.


-Quand je disais "boire un coup", j'pensais à un thé, ou un café, hein. C'est un peu tôt pour de l'alcool, et puis, toi je sais pas, mais moi, j'suis pas très porté sur la boisson. Après, si tu l'es, je ne te jugerais pas, hein. J'suis pas quelqu'un de ce genre...

D'un coup, je m'arrête. Je regarde à droite. Je regarde à gauche. Et là, je bug...


-Mais on est où là en fait? Tu sais où on peut trouver un café dans le coin, toi? Parce que moi, j'en ai strictement aucune idée...

Spoiler:
 

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

Le léger vent rafraîchissait les cheveux encore humides d'Adam. Il sortait d'une douche bien méritée après un entraînement particulièrement épuisant. Emile - ou plutôt, Jordan. S'étant un peu trop renseigné sur le Capitaine de l'équipe à son arrivée, Adam avait une fois fait l'erreur de l'appeler par son prénom premier, se souvenait avec clarté de l'avertissement menaçant qui avait suivi, et ne recommencerait plus jamais - Jordan, donc, avait tendance à devenir imbuvable ces derniers temps, avec l'approche du championnat, soit sa dernière occasion de briller avant de quitter l'Académie. Adam redoutait par avance le moment où Jordan s'en irait et où les Volfoni Knights se retrouveraient livrés à eux-mêmes pour les années à venir. Les prochains capitaines n'allaient peut-être pas être aussi cléments envers lui...

Adam déambulait maintenant dans les ruelles d'Arcadia, visitant la ville et profitant de la douce tiédeur pour faire sécher ses cheveux dont le bleu commençait à se délaver - il faudrait vraiment qu'il refasse cette teinture... Il se sentait d'une humeur planante, fatiguée, son corps tout propre et imprégné de la chaleur de la douche répondant lentement aux signaux nerveux qu'envoyait son cerveau à ses muscles endoloris.

Les paupières de plus en plus lourdes et difficiles à maintenir ouvertes, le jeune homme vit se planter devant lui un... garçon ? A peine plus grand que lui, l'asiatique avait un gracieux visage féminin où il crut voir subsister quelques traces de coups. Mais c'était peut-être son imagination, ou bien la pénombre agréable de la ruelle, ou encore le fait de savoir parfaitement qui il était : Jiang Li Chen. Il entendait souvent parler de lui - Il parait que le chintok est encore à l'hôpital -, plus en mal qu'en bien - Ah ouais ? Putain, on me laisse jamais l'y envoyer moi même... - et savait qu'il était inscrit au club de natation, bien qu'il ne l'y ait jamais rencontré là bas.

Adam ne parvenait pas très bien à suivre le babillage du nouvel arrivant, qui semblait irradier de la bonne humeur et de l'entrain. Il se demanda vaguement comment il pouvait montrer autant de joie de vivre avec tous ces tortionnaires qui le martyrisaient, puis oublia ses questionnement intérieurs lorsqu'il réalisa que Jiang Li Chen lui proposait vraiment d'aller boire quelque chose quelque part. Il lui proposait ça, à lui, sans lui avoir jamais parlé ? Si c'était la sûreté et la protection qu'il cherchait, il frappait à la mauvaise porte, car même si Adam bénéficiait d'une mère poule en la personne de Jordan, celui-ci se ferait certainement un plaisir de blesser le gymnaste... Ou alors, il était vraiment gentil et un peu naïf.

Le basketteur décida que Jiang Li Chen était un peu naïf lorsqu'il le vit s'arrêter et chercher son chemin.

Lui qui n'avait pas prononcé un mot depuis, se contentant de sourire poliment, déclara de sa voix endormie :

« Je suis pas sûr mais… Je crois qu’on est pas loin de la supérette… Enfin, je suis aussi paumé que toi, par ici… »

Il n'esquissait aucun geste amical ou encourageant, pas dans le but de se montrer hostile, mais simplement parce qu'il dormait à moitié debout... Et aussi parce que cette présence au parfum trop féminin l'intimidait.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎

Bon, la prochaine fois que je décide de faire quelque chose qui comprend quelqu'un d'autre, je tournerais sept fois ma langue dans ma bouche. Et je m’assurais de réellement connaître le chemin. Parce que là, Adam doit vraiment me prendre pour un idiot. S'il est gentil. Ou alors, pour un gros demeuré. En même temps... Ce n'est pas si loin de la vérité que ça. Je dois vraiment changer cet aspect-là de moi. C'est aussi à cause de ça que j'arrête pas d'avoir des ennuis. Et dire que j'essayais d'arrêter... C'est pas comme ça que je vais y arriver, hein... Faudrait peut-être que je redemande à Robin. Il doit pouvoir m'aider à apprendre à me défendre. Et Adriel m'aidera à ne plus faire confiance au premier venu... NON. Faut que j'arrête de me reposer sur les autres. Faut que je fasse ça par moi-même. Sinon, je serais toujours dépend de quelqu'un. Et je dois dire que si ça pouvait éviter d'être Robin, cela m'arrangerait grandement. J'ai pas spécialement prévu de passer ma vie avec lui... En tout cas, pas tant qu'il couche à droite, à gauche...

BREF. Je suis pas là pour penser à Robin, mais pour trouver un endroit où on va pouvoir boire quelque chose. Parce que le pauvre Adam a l'air... fatigué? Épuisé? Je sais pas trop... Mais bon, c'est du pareil au même. Plus vite on trouve un endroit où s'installer, mieux ça sera, hein. Je regarde autour de nous, mais je ne vois pas de supérette... Le pauvre, il doit être aussi perdu que moi, en fait... Mais bon, je ne peux pas lui en vouloir. Si on est dans cette situation, c'est uniquement de ma faute. C'est donc à moi de nous en sortir. De trouver une solution... Trouver une solution... C'est bien beau, mais laquelle? Réfléchis, Jiji, réfléchis, réfléchis... Idée, idée, idée... IDÉE! Je souris gentillement à Adam. Tout va bien se passer. Ça va le faire!


-Écoute, j'vais demander le chemin, se sera bien plus simple. Donc reste ici. J'vais interroger le couple là-bas...


Je le lui pointe du bout du doigt. Oui, je sais, c'est l'idée la plus originale de tous les temps... Mais en même temps... Le classique a fait ses preuves. Je suis sûr que c'est la meilleure des solutions. Je m'éloigne donc d'Adam pour me rapprocher du couple en souriant. Je les dérange d'une façon très polie -être polie, c'est très important, ne l'oubliez pas. Toujours sourire. Toujours dire bonjour, pardon, merci, au revoir- et leur explique notre situation. Heureusement pour moi, ils sont charmants, et m'indique le bar le plus proche. Bon, c'est toujours mieux que rien! Et pour la suite, le barman saura bien nous indiquer le chemin, comme ils me le rappellent. Je souris encore, les remercie, et retourne au près d'Adam.

-Voilà! J'ai notre itinéraire. Y a un bar pas très loin d'ici. Mais ils vendront bien des trucs sans alcools, hein...


Cette fois, je ne le prends pas par la main pour le guide. C'était même une mauvaise idée. Parce que ça veut dire que je le force. Et je n'aime pas forcer les gens, moi... Je me contente de lui sourire, et de l'inviter à me suivre d'un mouvement du poignet, tandis que je sautille presque vers notre destination. Oui, je suis de très bonne humeur.

On arrive finalement devant le bar. Et... je dois dire que je ne m'attendais pas vraiment à... ça. L'endroit à l'air de craindre un peu. En plus, l'enseigne est incomplète. Des lettres jonchent le sol. Ça serait pas mal qu'ils ne tardent pas à les remettre en place. Les rats en font un festin, je crois. En tout cas, c'est ce qu'on peut conclure, quand on voit les traces de dents dans le bois... Je regarde le bar, puis Adam. Le bar. Adam. Je ne suis vraiment pas convaincu qu'y mettre les pieds soient une bonne idée... Qui sait qui on pourrait trouver à l'intérieur. C'est bien le genre d'endroits où je ne serais pas surpris si je croisais Jordan ou Jadden, tiens... Et plus je suis loin d'eux, mieux je me porte... Je me retourne donc vers Adam, indécis...


-Euh... Tu veux qu'on essaye là? Ou bien... On peut aussi juste rentrer dedans pour demander notre chemin... Comme il n'y a pas l'air d'y avoir grand monde autour... Peut-être qu'au moins le barman pourra nous l'indiquer. Non?


Oui, d'un coup, je suis beaucoup moins bavard. Toujours de bonne humeur -ou presque- mais beaucoup moins bavard. En même temps, la situation ne se prête plus vraiment à la discussion. En tout cas pour le moment. C'est bête ça. Moi, je suis quand même là pour parler avec lui...

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

« Non, c'est bon, on peut rester. »

Un bref coup d’œil à l'établissement avait suffi à Adam pour deviner le genre de fréquentations, et même s'il ne voulait pas se l'avouer, peut-être, éventuellement, il espérait inconsciemment y croiser Jordan. Il savait que se montrer avec Jiang Li était dangereux pour leur santé à tous les deux, mais franchement, quelle était la probabilité de croiser des racailles ici, maintenant ?

Presque aucune.

Avec un soupir courageux, Adam poussa la porte à la vitre légèrement sale, faisant tinter un carillon presque angoissant. Il n'allait pas avoir peur d'un simple bar après avoir passé des mois en centre de redressement...

En entrant, il se retourna vers Jiang Li, un sourire qui se voulait rassurant sur le visage.

« T'inquiètes, je te protège. »

Comme s'il en était capable.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎


Adam a l'air... Sur de lui ? En tout cas, j'ai l'impression que le lieu lui plaît. Étrangement, je ne me serais jamais imaginé que ce genre de place lui plairait... En même temps, je ne connais rien du tout de ses goûts. Remarque, c'est une bonne occasion pour le faire...

Alors, je le laisse faire. Je le suis. Parce qu'en fait, je ne suis pas du genre super courageux... Mais au moins, Adam l'est pour moi. J'ai l'impression. C'est toujours ça, remarque. Mais bon, par besoin d'être rassuré, sans doute, j’attrape sa main et je la serre de la mienne. Ouais, j'ai un peu peur... Et je pense qu'il va le sentir.

Il me protège ? Sérieux ? Je ne peux pas m'empêcher de rire. Non, parce qu'Adam en garde du corps... C'est tout sauf crédible, hein ? Et je pense qu'il en a tout autant conscience que moi. Et ce n'est pas avec ma tenue, et la couleur de ses cheveux qu'on va passer inaperçu. Parce que des cheveux bleu électrique, voilà. Mais en plus, j'ai des talons aiguilles. Une dizaine de centimètre. Un short court. Des collants en résille. Un débardeur rouge, sur un tee-shirt noir. Et je suis maquillé. Les cheveux lâches. Enfin, je ressemble à une fille quoi. En soi, comme d'ab', quoi... D'ailleurs, je sens une partie des regards se poser sur nous... Ça me dérange tout ça. Je m'accroche à Adam. Un peu comme un couple pourrait se tenir. En même temps, ça m'arrangerait bien qu'ils nous prennent pour un couple. Ils ne devraient pas trop nous faire chier comme ça.


-Je t'offre quoi à boire, alors ?


Le tout en souriant, bien sûr. Sourire, c'est important.

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

Le bras de Jiang Li s'enroula autour du sien, et Adam se crispa une fraction de seconde avant de se rendre compte que mais putain oui, c'est pas con. Il ne savait pas si c'était volontaire ou pas de la part de l'asiatique, mais la brillantissime idée qui venait de germer dans l'esprit d'Adam lui semblait tellement merveilleuse, au vu des regards malsains qu'on leur jetait. De haut en bas.

Un coup d'oeil aux vêtements de Jiang Li, auxquels il n'avait pas vraiment prêté attention jusque là. Urgh. Il aurait dû. Ça lui apprendra à être aussi distrait.
Secrètement, Adam se félicita de sortir de la douche lorsqu'il serra le chinois contre lui, l'emmenant s'asseoir sur une chaise haute près du bar. Avec ses talons, il le dépassait de quelques centimètres, et Adam avait beau se sentir étrangement viril et prêt à tout pour protéger l'autre en ce moment même, ça ne l'empêchait pas d'être vaguement dégoûté par sa propre petitesse.

Ce n'était pas souvent, que ça lui arrivait ce genre de trucs. De se sentir protecteur. Il pouvait même raisonnablement affirmer que c'était la toute première fois. Il ne connaissait même pas vraiment cette personne, mais sa fragilité apparente ne lui inspirait que des instincts de mère poule.

Mère-poule, hm ?

« Enfin, Lili, c'est le garçon qui offre. Toi, qu'est-ce que tu veux ? »

Et, avec un sourire charmeur, Adam tira son portefeuille de sa poche, immensément fier de lui.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎

Adam jouait le jeu. Bien, c'était toujours ça de pris. SAUF qu'il était hors de question qu'il paye quoique ce soit. Là, c'était moi qui l'avait invité. Je fais la moue. Et je réfléchis. Je suis sûr qu'il y a un moyen... Tout en respectant les personnage, bien sûr... Et comme Adam a eu la bonne idée de jouer la carte de la galanterie... C'pas facile. J'peux pas dire non comme ça, moi, au final... AH ! Quoi que... J'ai peut-être une idée. Je fais la moue et je crois les bras. Je suis vexé. En tout cas, je veux le faire croire. C'est amusant de jouer un rôle. Un peu dangereux dans la situation présente. Mais c'est rigolo.

-Ecoute, tu sais ce que je pense de la galanterie. C'est juste une façon pour les hommes d'affirmer leur pouvoir sur les femmes. Je veux l'égalité moi. T'as payé la dernière fois, cette fois, c'est moi qui paye. Et puis, si tu me laisses payer...


Je me penche à son oreille. Le reste ne regardait que lui. Et puis, ce serait l'occasion de lui parler sans que les autres entendent. Sait-on jamais qu'ils aient suivi... Parce que y en avait quand même un au fond qui n'avait pas détaché ses yeux de nous depuis que nous étions entré... Et son regard avait quelque chose que je n'aimais pas.


-Fais comme si j'te disais des choses salaces... Enfin, si tu ne sais pas faire semblant, j'peux aussi vraiment t'en dire... Ca n'en sera que plus crédible. Fais un mouvement de la tête si t'es d'accord...

Je me recule un peu, et je le regarde. Raw... Il est trop mignon Adam. Aussi, je ne peux pas m'en empêcher, et je me penche pour capturer ses lèvres. Doucement. Je ne veux pas l'effrayer. Mais au moins, ça ne rajoutera que plus de crédibilité dans notre faux couple. Je l'embrasse comme j'ai pu embrasser Robin. Et comme j'embrasse Adriel... Avec amour. Ou au moins, avec plein de tendresse. Et c'est facile avec Adam. Parce qu'il est très mignon. Pas le genre de personne dont je pourrais réellement tomber amoureux. Je ne pense pas. Mais il est tout chou. Et puis... J'ai toujours rêvé d'embrasser quelqu'un de plus petit que moi !

-Je prendrais une bière, s'il vous plait. Et toi, alors, mon chou ?


Oui, une bière allait plutôt bien à l'endroit...

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

Jiang était génial, pensa Adam en le voyait se pencher vers lui, féminin au possible. Des choses salaces, hm ? Il n'eut même pas le temps de réfléchir à la tête qu'il ferait si sa copine lui murmurait des insanités à l'oreilles, que des lèvres tièdes se déposaient sur les siennes, tout doucement.

Adam, bien que surpris, cligna à peine des yeux.

« Juste... Un Virgin Mojito. »
Spoiler:
 

C'était assez honteux à demander, le Virgin Mojito, mais il n'avait pas envie d'avoir de l'alcool dans les veines maintenant. Pas alors qu'il avait besoin de toute sa concentration pour paraître le plus naturel possible lorsqu'il posa sa main sur la joue de Jiang Li, glissant en douceur des mèches corbeau derrière la petite oreille au galbe tentant.

Je sais que j'ai l'air docile comme un mouton, mais il joue quand même avec le feu, de manière générale.

Il colla à son tour sa bouche contre son oreille, et laissa échapper un filet de voix paniqué :

« C'était quoi, ça ?! »

Il protestait pour la forme. Uniquement pour lui faire savoir qu'il n'était pas insensible. Il ne l'était pas, évidemment, ses oreilles avaient un peu chauffé - et il savait que le haut en était rougi, à présent - mais ce genre de contact semblait tellement chaste maintenant, après son unique et relativement violente expérience avec Salvatore.

Rho, c'est bon, il m'a à peine touché.

Et comme toujours, il dédramatisait, ignorant soigneusement les marques cuisantes et amères laissées par ses coups de langue et de dent, ses caresses.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

vous.
Preston lui avait manqué.
Ça faisait un mois, maintenant. Un mois qu'il avait une copine et qu'il ne lui téléphonait plus des masses. Laissait ses SMS sans réponse. L'évitait au skatepark. Un mois jour pour jour qu'ils avaient rompu le fil d'argent qui les liait. Un mois qui avait été pour lui une succession de déceptions, comme il le lui avait finalement avoué. Il tira une latte et n'eut que le temps d'écarter les lèvres pour accueillir sa langue. Souffla la cendre par les narines et la lui transmit comme on transmet un cancer avec toutes les meilleures intentions du monde. Ils avaient fait une erreur en se déshabillant entièrement, parce qu'à ce moment-là ils avaient froid et en avaient déjà ri. Maintenant il n'y avait plus rien à dire. Juste à sentir.

Tout le monde savait ce qu'il se passait à l'arrière et personne ne disait rien. Personne n'avait le cran de dire quoi que ce soit. Quand Salvatore libéra les toilettes et quand Preston le talonna, personne ne haussa la voix pour se faire entendre. On le savait dangereux, autrement dangereux que les Kimimichi avaient le bras long et que ce qu'ils voulaient, ils l'obtenaient. Le trois quart des rumeurs sur son compte qui étaient parvenues jusqu'ici étaient fausses, il n'en connaissait pas la moitié, mais elles faisaient leur travail de rumeurs. Personne ne savait rien, personne ne disait rien ; ce n'était pas même de la débilité, c'était un manque flagrant de communication. Et ça avait toujours joué en sa faveur.
Preston jeta son paquet plein de leurs mégots à la poubelle et alla commander deux Kiss Gin. C'était ce qu'il buvait avant le sexe, puis après le sexe, et maintenant il était accro aux deux. Salvatore savait qu'il finirait par boire son verre, et il ne lui en voulait pas. Il offrait et était généreux. Ni avare de bons sentiments ni de douces paroles. Il l'avait toujours trouvé à son goût. Avait toujours amèrement regretté sa peur de l'inconnu, mais c'était bien là la seule crainte qu'il lui connaissait. Il était un amour.
Adam aussi. Sauf qu'il n'avait rien à faire ici.

Si on lui avait dit qu'il aurait à faire du baby-sitting ce jour-là, il n'y aurait pas cru. Il ne le croyait toujours pas. Preston était à côté de lui, Jiang l'accompagnait, et il se félicita qu'ils ne se connaissent pas.
Son arrivée se fit en douceur. On le vit se lever, se faufiler à pas de loup derrière le dos de Preston, effleurer sa nuque et le faire sursauter. Rien que ce geste aurait pu leur mettre la puce à l'oreille, mais il sut se faire reconnaître au son de sa voix murmurée contre son lobe. Immanquablement.

- Va t'asseoir, j'arrive.

Puis il se tourna vers les deux autres, leur sourit, et sortit un billet de la poche de son jean qu'il fit glisser plié sur le comptoir.

- C'est pour moi.

Comme ça, ça met tout le monde d'accord. Non mais franchement.
Sur tous les bars d'Arcadia, il fallait que ça tombe sur celui-là. Y'avait pas de justice.

- ... Vous vous êtes perdus, rassurez-moi.

Parce que si les gens qui fréquentaient ce genre de gargotes dégueulasses avaient vos gueules, Heidi et Princesse Tutu régneraient en maître sur l'univers entier. Or c'est pas le cas.

- Qu'est-ce que vous êtes venus foutre ici ?

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎

Un Virgin Mojito ? Seriously ? C'quoi ce truc ? T'es sérieux Adam ? Quoique... Le nom doit être bien trompeur. Je ne l'imagine pas boire de l'alcool. Pas du tout. Enfin, peut-être, pour le coup. Qui sait. P't'être que mon baiser ne lui a pas plu du tout. Ce qui me vexerait quand même beaucoup. Vouloir effacer un baiser en se noyant sous l'alcool, c'est quand même très vexant. Je trouve. Je ne pense pas embrasser si mal que ça.... Après, peut-être que c'est juste le fait que je l'ai embrassé qui lui pose problème. Ce que je pourrais comprendre. Sans problème. Plus facilement, même. C'est vrai que moi, ça ne me dérange pas plus que ça. J'ai pas la sensation que mes baisers valent grands choses. Mais peut-être que pour Adam, si. P't'être que j'ai fait une grosse connerie en fait... Mais j'veux pas qu'il m'en veuille moi...

En tout cas, vu sa réaction, ça ne le laisse pas indifférent. Je ne sais pas comment l'interpréter, par contre. Il est choqué ? Il a aimé ? J'ai merdé ou pas ? Je pense que oui, même s'il me recoiffe. Alors je baisse la tête. J'ai honte. Sérieux. J'sais plus trop quoi faire là. Continuer à jouer le jeu ? Ou arrêter et partir maintenant, avec Adam ? Parce que je ne suis pas sûr qu'on réussisse à faire croire à qui que ce soit qu'on est un couple. C'était même idiot d'avoir essayé. J'me sens tellement débile. Je m'en veux maintenant. Et je sais que je vais pourrir la soirée. J'vois mal c'qui pourrait arriver de pire. Sauf si Adam me plante là, et me laisse tout seul. Mais je le vois mal faire ça.

''C'est pour moi''. Cette voix. Putain cette voix. Je n'ai pas besoin de redresser la tête. Je sais à qui elle appartient. Je retire ce que j'ai dit. La situation est encore pire. Bien pire. Enfin, j'aurais du m'attendre à le croiser dans un lieu dans ce genre. Et pourtant... C'est encore pire que si jamais croisé Jaden. Et pourtant, ce con m'aurait bien pourri la vie. Mais Salvatore, c'est différent. Salvatore, c'est peut-être la seule et unique personne dont j'ai vraiment peur. Parce qu'avec Jaden, je sais à quoi m'attendre. Avec lui, non. Jamais. Et c'est bien ça qui me fait peur. Il pourrait me détruire. Complètement. Et ça me fout un peu les jetons, j'dois dire. Beaucoup même.

Je frémis en l'entendant parler. On dirait un reproche. On ne pouvait pas savoir qu'il serait là. Enfin, peut-être. Je suppose. Mais là n'est pas la question. Non, la question c'est plutôt : qu'est-ce qu'on fait maintenant ? J'aurais tellement aimé tenir la main d'Adam. Ou qu'il me sert dans ses bras. Enfin, qu'il ne soit pas si loi de moi. Et qu'il me rassure. Très sincèrement, j'ai peur. J'ose pas répondre à Salvatore. En même temps, je vais répondre quoi ? On est venu boire un coup, et on a trouvé le lieu sympa ? On serait tellement crédible... Non, vraiment, je ne sais pas quoi répondre. Je redresse finalement la tête vers Adam, un peu désespéré, complètement désemparé. S'il te plaît Adam... Sauve-moi la mise sur ce coup-là. Répond.

HS: Désolé du temps, et du vide intersidérale d'intérêt de ma réponse *^* J'voulais pas vous faire attendre jusqu'en janvier. Et d'façon, Jiang n'a rien à dire et à faire pour le moment ♥

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

Si maintenant le simple fait de penser à Salvatore le faisait répliquer illico, Adam risquait de le croiser très souvent. Un soupir presque agacé s'échappa de lui et il pinça les lèvres, coupable.

... Il l'avait vu embrasser Jiang Li.
(Qu'est-ce qu'il allait penser ?)

Son sourire se fit crispé, et quelque peu accusateur. Mais qu'est-ce que tu fais ici. Laisse-nous. Mais c'était pas son genre, de rembarrer les gens, alors il prit sur lui et tapota l'épaule de Jiang Li qui n'avait aucune réaction.

« Oh, merci pour ça », marmonna Adam en désignant le billet du menton. « Effectivement, on s'est paumés. »

Qu'est-ce qui pourrait plus agacer Salvatore qu'une innocence feinte ? Le sourire se fit provocateur.

« Mais c'est pas comme si on avait pas le droit de venir non plus. »

Pour une raison mystérieuse, Adam se sentait protégé. Comme si, sous la tutelle douce-amère de Salvatore, il pouvait faire ce qu'il voulait. Seul, il n'aurait même pas osé franchir le seuil, mais il y avait quelqu'un de plus faible avec lui et ça lui donnait l'envie et le courage d'être celui qui a l'assurance et la confiance. En dehors du cadre castrateur des cours et des couloirs, Adam se sentait un peu plus libre de faire ce genre de conneries. Enfin, pour l'instant, ça allait, mais il savait que si ça tournait au vinaigre il s'enfuirait piteusement.

Une pression qui se voulait rassurante sur l'épaule de Jiang, puis sa main glissa jusqu'à la sienne et il saisit le bout de ses doigts, ne sachant pas quoi faire pour lui montrer que ce n'était pas grave.
Eh, c'est bon, c'est rien que Salvatore Kimimichi.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

vous.
Putains de gamins.
Son sourire était aussi jaune que lui et ses yeux plus clos que s'ils avaient réellement été fermés. Adam savait comment faire pour le contrarier, parce qu'il était loin, très loin d'être con. Ça changeait des victimes type comme, ben voyons, Jiang Li par exemple. Cette putain de chinoise sapée avec des fringues plus fluos que les néons de Pigalle ne faisait pas la maligne et pour cause, elle savait qui était le patron. Le barman aussi, visiblement, et il s'en fut piteusement avec l'argent servir à boire à ces messieurs... dames. Mouais.
Mais revenons à Adam. Si pervers sous ses airs de pucelles inoffensives. Il était presque plus vicieux que lui et le soupir pincé du japonais put le conforter sans problème dans ses espoirs de l'avoir passablement irrité. Salvatore perdit son sourire d'un coup, comme si l'ombre était tombé sur son visage en une fraction de seconde. Son regard s'assombrit, une technique d'intimidation que seule Pénélope pouvait imiter et dépasser, et ses doigts échoués sur le comptoir le tapotèrent gentiment, puis nerveusement. On ne se refaisait pas.

- Non, en effet. Vous avez tout à fait le droit de vous rendre où bon vous semble, mais je ne garantis pas la sécurité de vos portefeuilles, de vos sacs à main, de vos poches ni de vos intimités.

Souriiiiiiis. C'est Pénélope qui tire la gueule, pas toi, et le monde avait bien assez d'une seule Pénélope comme ça, tu peux en être sûr. Alors il sourit. Comme Salvatore avait l'habitude de sourire certes, mais il était à présent mythique, ce rictus goguenard, mesquin et perfide qui annonçait toujours un mauvais plan. Ou presque toujours.
Il vit dans les yeux de ses deux vis-à-vis que quelque chose dans son dos réclamait leur attention, et il sut pertinemment de quoi, ou de qui, il s'agissait. Sa main se leva et il claqua des doigts pour ramener l'attention à lui. C'était Salvatore la star, pas l'autre zouave derrière.

- Ne vous laissez pas attendrir par son joli minois, les filles. Il est gentil, mais c'est un taureau au lit et il est insatiable, c'est épuisant. Je le déconseille aux novices, personnellement, et tu peux demander à... à Lili, je suis certain que son expérience rejoindra la mienne.

À son tour de sourire, et sa main demanda à son Jules du moment de rester à sa place d'un geste vif. Maintenant Preston, tu arrêtes de me déranger et tu me laisses finir avec les petits, c'est moi qui gère.
Ses bras se croisèrent sur son torse et le regard qu'il jeta au barman lui signala qu'il valait mieux pour lui qu'il ne tarde pas à lui en donner pour son argent. SON argent bordel.

- Et donc... Vous saurez rentrer seuls, ou vous aurez besoin d'un guide ? Dans le pire des cas, suivez des yeux le rital taureau et vous trouverez le nippon tarlouze. On est un peu comme cul et chemise en ce moment.

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Wiest
Pokémon involutif

avatar
Âge du perso : 17
Activité : Basket
Spécialité : Meneur
Fonction : Lycéen
Poste spécial : Membre du conseil des élèves
Avatar : Kuroko Tetsuya
Doubles-comptes : Evannah Westgate - Sloan de la Forêt-Blanche
Messages : 495
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 18
Pokémon involutif ❤

L'intimité d'Adam se portait bien, merci.
Salvatore était creepy, comme d'habitude, et il rendait Adam tellement confus qu'il en oublia de répondre pendant quelques bonnes petites minutes. Les boissons furent finalement servies, et il attrapa la paille de son cocktail sans alcool pour en aspirer quelques grosses gorgées avant de pouvoir dire quelque chose.

« Pourquoi tu nous aides ? »

C'était le plus intriguant dans tout ça. Sans Jiang Li, Adam ne serait jamais entré ici, mais si Jiang Li était entré ici tout seul, est-ce que Salvatore serait venu quand même ? Est-ce qu'il aurait payé les boissons, est-ce qu'il se serait assis sur le siège en face ?
Adam avait l'impression d'ignorer complètement le plus petit, tout occupé qu'il était à fixer Salvatore en essayant de deviner ses intentions. Il ne savait pas s'il essayait de les faire dégager au plus vite ou s'il jouait les mamans poules.

« Et pourquoi tu viens nous parler des performances sexuelles de ton mec ? »

On est des filles, tu l'as dit. On a pas besoin de savoir ça.
Adam secoua un peu la paille dans la boisson. Son attitude ne dégageait rien d'agressif, et ses questions non plus. C'était juste posé sagement, paisiblement, sans aucune once de colère ou de dédain. Il voulait juste savoir. Adam était d'ailleurs un peu flippant quand il faisait ça, avec ses yeux de poisson mort qui clignaient à intervalles réguliers et ses sourcils ni froncés, ni arqués, juste plats.

_________________
#339999

Voir le profil de l'utilisateur http://pommehina.tumblr.com/
Jiang Li Chen
֍ ℳaître ℒi(t) ֎
avatar
Âge du perso : 21 ans
Fonction : Eleve
Avatar : Himuro Tatsuya - Kuroko no Basket
Doubles-comptes : Andrew A. Johnson
Messages : 393
Date d'inscription : 26/02/2013
֍ ℳaître ℒi(t) ֎


Je n'avais aucune foutue idée d'où me mettre. Salvatore. Sur toutes les personnes que je connaissais, il avait fallu tomber sur lui. Je ne savais jamais comment réagir avec lui. J'avais peur. C'était sans doute la seule personne au monde qui m'effrayait à ce point. Parce que je n'arrivais pas à le comprendre.

Mais au moins, il y avait Adam... Je le sentais, essayer de me rassurer. A serrer mon épaule. A prendre ma main. Je tremblais légèrement. Il devait sans aucune doute le sentir, pas vrai ? Et merde. Ca me faisait chier qu'il me voit comme ça. Ce n'était pas moi ça... Super comme première sortie. Non, fallait que je me ressaisisse là. Merde à la fin. J'inspire doucement, et je me redresse, écoutant le dialogue entre Salvatore et Adam. J'avais même oublié mon verre. Mais je n'avais plus vraiment envie de boire, maintenant. J'essayais juste de ne pas trop montrer ma peur. Dans un endroit pareil, c'était pas une bonne idée.
Adam avait raison. Pourquoi est-ce que le japonais voudrait nous aider, au juste ? Je ne connais rien de ses relations avec Adam, mais je suis sûr que ce n'est pas pour moi qu'il est venu. Parce que je ne suis rien. Tout au plus un chien à sa botte.  Il sait que je lui obéirais quoiqu'il arrive. Parce que j'ai peur. De lui, de ce qu'il pourrait me faire. Et de ce qu'on pourrait me faire sans sa protection, également.

C'est vrai que je ne peux pas m'empêcher de rougir un peu en l'entendant parler sexe. Parce que, visuel comme je suis, je ne peux pas m'empêcher de les imaginer en action. Ce qui est plutôt... Perturbant, il faut bien le reconnaître. Je ne tiens pas du tout à imaginer Salvatore au lit...

D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi Adam tiens à savoir pourquoi il nous en parle. C'est Salvatore. Voilà tout. Moi, je n'ai pas besoin d'en savoir plus que ça. Vraiment. Ca me suffit.


-Je pense... Qu'on réussira à rentrer... N'est-ce pas Adam ?

Histoire de dire que je suis encore là. Mais je ne suis quand même pas vraiment sûr de moi. Voir, pas du tout. Mais si jamais Adam n'est pas d'accord, il me le dira bien, hein... Hein ?

_________________
j'écris en #CC0066 ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

vous.
J't'en foutrais des questions connes, moi, sans rire.
Il les regarde comme transcendé par autant de méfiance. Il se savait redoutable mais là, c'était presque comique. Son sourire s'éclipsa un instant pour laisser place à une moue blasée. Avec les sourcils aussi froncés, il aurait cru pouvoir faire concurrence à Morgan. Mais un seul instant, à vrai dire, il était trop mignon pour rivaliser sérieusement.
Par contre sa colère serait terrible. Oui, partiellement vexé, tout de même. Il n'avait pas l'habitude d'être à ce point défié et ce n'était pas tant cet état de fait que l'attristait, mais plutôt le duo qui avait décidé de lui tenir tête. Pas pour longtemps certes, mais tout de même.
Il s'approcha et sa jolie main s'égara contre celle de Jiang Li. Pas longtemps certes, il pourrait lui filer des puces, mais suffisamment pour appuyer quelques mots qu'il glissa à leur attention. Tout particulièrement à l'attention de la demoiselle.

- Parce que ça, c'est à moi.

Voilà. Jouer les fils de pute, c'est fait.
Il se rangea calmement, retrouva son sourire. Jiang Li ne savait pas qu'en lui demandant de lui assurer une protection minimum il s'engageait à pouvoir se retrouver nez à nez en face de lui s'il traînaillait dans les quartiers qui étaient sous sa coupe, mais il devait bien s'en douter. Après tout, c'était Salvatore qui était originaire d'Arcadia. Pas Volfoni.
Rapide coup d’œil vers le bleu. Il était quoi, lui, à la base ? Blond ? Châtain ?

- Et parce qu'il se trouve que les performances sexuelles de mon mec sont tout à fait honorables et qu'il me prend l'envie soudaine de vous le faire partager. C'est pas ça qu'on fait, entre gonzesses, babiller sur je ne sais quel Apollon en couinant combien il est beau, il est fort et il sent bon ? J'étais pourtant certain d'avoir saisi le message, dis donc.

Asseoir son autorité face à deux gamins ? Ça devrait suffire.
Il les regardait s'affoler comme s'il allait les bouffer, soupira d'exaspération. Un léger eto qui cherchait comment embrayer sans les faire fuir dans la seconde, le regard qui se pose sur la Lili présumée.

- ... Et toi surtout ne donne pas ton avis sur mon taureau rital, hein ! Vous êtes d'une amabilité tous les deux, c'est affligeant de voir que c'est moi qu'on traite d'enflure.

Il en avait fini avec eux deux. Il n'y avait rien à en tirer. Adam n'aimait pas qu'on puisse les voir parler ensemble en-dehors de l'école quand il était accompagné par quelqu'un d'autre et, visiblement, il était le mâle alpha cette fois-ci. Bien. Peut-être qu'avec cela il se préparerait au rôle de dominant. On en était encore loin mais bon, y'avait toujours espoir. Jiang lui restait à sa place, quoi qu'il arrivait. Il n'y aurait jamais rien à craindre de lui tant qu'il gardait cet état d'esprit et il n'en changerait pas aussi tôt. Adam était l'inconnue de l'équation, Jiang était la solution, et lorsque Salvatore s'approcha pour concilier les deux sa voix prit des inflexions suaves qu'il réservait à ses plus proches collaborateurs. C'était un murmure, et son regard se dirigeait vers les délinquants d'Arcadia attablés derrière eux. Leur attention était un peu trop insistante, mais Salvatore avait de quoi les dissuader de regarder avec tant d'insistance ses protégés. Ainsi soit-il.

- Si vous comptez rentrer seuls à Volfoni, prenez la ligne 11 à l'arrêt en bas de la rue et arrêtez-vous à Oak pour prendre la ligne de l'école, ça sera plus facile et moins craignos que remonter toute l'artère principale, et ne parlez à personne. Vous n'avez rien à craindre dans ce bar tant que je suis là. J'vous demande pas de me faire confiance mais Jiang Li, s'il te plait, j'espère que tu sais que j'perdrais pas mon temps à tailler une bavette avec vous si ça n'en valait vraiment pas la peine. Oh, et de rien pour les boissons, ce fut un plaisir.

Un signe de tête, et il s'en alla conquérir la Ritalie taurine avec ses jolis sourires. Au moins Preston savait-il les apprécier à leur juste valeur, lui.

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
Toi, toi, mon toi [Adam Wiest & Jiang Li Chen & Salvatore Kimimichi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» NOAH LAYTON AMBROSE ► Adam Levine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: Arcadia :: Reste de la ville-
Sauter vers: