Break on through to the other side - Cassidy O. Joyce

Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

Cassidy Oran Joyce ••

NOM COMPLET – Cassidy O. Joyce.
ÂGE – 21 ans.
ORIGINES – Irlandaise.
SEXE – Masculin.
ORIENTATION SEXUELLE – Hétérosexuel.

RANG - Rock isn't Dead.  
NIVEAU D’ÉTUDE - Y2.
RÉGIME - Interne.
STUDYWORK - Nothing.
POSTE SPÉCIAL - Nothing.

CURSUS - Musique.
SPÉCIALITÉ - Parolier.

CLUB -  Club de Lecture.
PRÉCISIONS ••

• Au yeux de Cassidy, sa musique vient avant tout de ses textes, de sa poésie, et non de son instrument, qui ne sert alors qu'à accompagner. Il écrit, puis pense une mélodie, et adapte celle-ci à son texte. Le reste, c'est de l'interprétation. Mais son art, c'est avant tout les mots.
• Sa guitare, d'ailleurs, se nomme Emma, en référence au roman de Flaubert, « Madame Bovary ». Elle incarne, selon lui, ses propres désillusions et enferme une part de son mal de vivre.
• Musicalement, Cassidy est principalement influencé par le Rock des années 70 mais également par le Blues et le Punk, bien que dans une moindre mesure.
• Le cliché de l'Irlandais carburant à la Guiness le fait marrer, et il en joue d'ailleurs énormément. Cependant, il reconnaît que les bières belges sont meilleures.
• Anglophone, il parle également français, et baragouine quelques mots d'espagnol et de russe. Il arrive d'ailleurs que plusieurs langues se côtoient dans ses textes, même si ils sont majoritairement écrit en anglais.
• Littératurovore, les livres s'entassent dans sa chambre. Bien qu'ayant des lectures de tous horizons culturels, il a une préférence pour « les parias américains », comme il les nomme, à savoir Charles Bukowski, Jack Kerouac, Hunter S. Thompson, John Fante etc... Il a aussi une affection particulièrement pour les « vieux chiens littéraires », aka. Hemingway, Céline, et Dostoïevski.
• Pense, comme Bukowski, que la poésie, c'est vite fait et c'est profond, alors que la prose prend du temps pour pas grand-chose. En matière de poésie, il considère d'ailleurs être dans la mouvance des poètes « voyants », comme les définit Rimbaud.
• Curieux, il reste ouvert aux sciences et à la philosophie, discipline venant souvent nourrir ses textes. En termes de philosophie, il a un penchant pour les cyniques, les nihilistes, et les pessimistes.
• Aime jouer les séducteurs arrogants, mais est rarement sérieux lorsqu'il tient des propos enjôleurs, ce qu'il souligne par des clins d’œils ou des airs ironiques. Cela lui vaut tout de même une réputation de coureur de jupons qu'il ne dément pas.
• Souhaiterait parfois devenir invisible, pour fuir sa notoriété naissante.
• Chacun de ses tatouages à une signification, mais il ne les explique que rarement, jouant volontiers les mystérieux.
• Conçoit l'écriture à la fois comme un acte de profanation et une inspiration salvatrice. Chacun de ses textes, empreint d'une forte charge autobiographique, sont des tentatives de se « décharger » d'une « charge » intérieur, que ce soit un sentiment, une blessure, ou un cri. Ainsi, il considère que, sans l'écriture, il serait devenu fou.
• Si ses textes sont très souvent ostentatoires et relativement virulents, il se montre parfois plus doux, plus sensible, dans certains écrits, oscillant entre amour et nostalgie.
• Hipsterophobe. Bien qu'il ai certains points en commun avec eux, il ne peut pas saquer les hipsters, c'est physique, chimique, c'est ainsi.

PHYSIQUE ••

• 1m82, soit un mètre de plus que les leprechauns de son pays natal, et bien souvent quelques centimètres de plus que ses congénères.
• Dégaine de crevette. Un non-adepte du sport faisant de la bière, du café, et des boissons énergisantes le gros de son alimentation.
• Une peau légèrement bronzée en été, mais blanche le restant de l'année, une barbe et des cheveux à mi-chemin entre le blond viking et le roux celte, et des yeux clairs oscillant entre le bleu ciel et le gris acier. #Irish Style.
• Fanatique de l'ordre du chaos capillaire, en adéquation avec son caractère revêche et contestataire. Cassie est souvent coiffée dans un style punk qui envoie joyeusement valser les conformités.
• Corps personnalisé comme les murs d'une chambre d'adolescent : Écarteur dans le lobe de l'oreille gauche, piercing au sourcil gauche, diverses bagues, bracelets et colliers, renvoyant souvent à un symbolisme ésotérique. Plusieurs tatouages, notamment la ruine Fehu, symbole du feu primordial, à l'intérieur du poignée droit. Quelques cicatrices également, notamment une lui barrant le nez.
• Quand il ne reste pas enfermé à moitié à poil dans sa chambre, il s'habille rapidement dans un look rock voir grunge, à la Kurt Cobain ou à la Johnny Depp. T-shirt, chemise à carreaux, foulard, jean, chaussures lourdes pour éclater des chevilles...
• Sa voix commence à dérailler, elle se casse lentement par trop de clopes fumées et de pintes de bière siphonnées, ce qui lui donne un air de chien de rue, de poète maudit.
• De même son visage, à la manière d'un portrait de Dorian Gray, commence à se marquer  de ses excès de vie, passant notamment par la nicotine, l'alcool, diverses drogues dures, des conquêtes féminines, des déboires d'argent, des errances, des nuits sans sommeil etc...
• Porte un parfum au caractère boisé et aux accents de tabac évoquant la nuit et les déboires nocturnes. Marchant au flair comme un loup errant, Cassidy est très attentif aux odeurs, notamment féminines.
• Quand il marche, il sort rarement les mains de ses poches, et a tendance à avoir les yeux rivés sur le sol ou vers le ciel, trahissant l'état de son esprit qui se perd dans ses pensées.
• Prince de la grimace et des gestes ostentatoires. Sur une photo, on le voit souvent en train de tirer la langue, de plisser le nez, ou encore de faire des doigts d'honneurs, quand il ne mime pas un cunnilingus en passant sa langue entre son index et son majeur.
• A tendance à se déshabiller quand il est ivre ou quand il est sur scène. Plus il est ivre, plus les vêtements sautent. On frôle l'équation physique.

MENTAL ••

• Contestataire et anticonformiste, Cassidy est une grande gueule pessimiste, portant un regard critique sur la société moderne et sur l'être humain dont il se rit, d'ailleurs, souvent, avec un certains cynisme.
• Casse-cou téméraire adorant se doper à l'adrénaline, il passe souvent pour un inconscient, d'autant plus quand il est ivre.
• Ayant choisi d'avoir « une existence d'étoile filante », c'est-à-dire de vivre intensément quitte à mourir jeune, il obéit à une forme auto-destructrice de Carpe Diem, prônant un hédonisme déraisonné, ce qui amène à le voir comme un bon vivant fêtard.
• Décontracté et je-m'en-foutiste sur les bords, ce qui trahit une forme de paresse mais donne aussi naissance à une tendance à être bordélique.
• En vérité, être très sentimental qui, obéissant à une forme de pudeur, dissimule souvent ses émotions par la vulgarité, le désintérêt, quitte à ne pas être sincère. Il tend cependant à se montrer sous son véritable jour dans ses textes d'écorché.
• Adepte de l'ironie, capable de dire les pires horreurs avec, sur les lèvres, un sourire qui laisse entendre qu'il ne pense pas un seul de ses mots, et peut-être même l'inverse. Ironie qui, lorsque l'on ne le connaît pas, à tendance a le faire passer pour un connard arrogant.
• Esthète, Cassidy est un amoureux des arts, de la musique à la peinture, de la littérature au cinéma, en passant par le théâtre. Les arts sont d'ailleurs, à ses yeux, la seule source d'ivresse qui ne finisse pas par détruire l'être... quoique.
• Aime se retirer dans des endroits calmes pour profiter d'instant de silence et de solitude, durant lesquelles il part en réflexion sur le monde, en introspection. Mais quand le silence devient trop oppressant, il en revient à la musique, improvisant quelques lignes de beatbox.
• Fumeur invétéré, il est souvent en « panne » de clope, et ne se gêne pas pour taxer tendrement ses comparses fumeurs. A un petit penchant pour l'alcool également, qui tend à le faire sombrer dans l'alcoolisme.
• Fortement tenté par l'ésotérique et le paranormal et pétris par une culture celtique, il pense que les esprits des défunts entourent les vivants. Cassidy a tendance à se comporter, à se voir, comme un chaman, un « réceptacle », un « réservoir », qui se laisse influencer et se nourrir des esprits pour alimenter son art.

HISTOIRE ••

• Originaire de Dublin, Leinster, Irlande. Cassidy est le premier fils de Cian et Molly Joyce, le premier des fruits de cette union de deux avocats. Ne parvenant à jongler entre sa vie professionnelle et sa vie familiale, Molly Joyce quitte son emplois afin de se consacrer à l'éducation de ses deux fils, Ronan naissant trois ans après Cassidy.
• Imitant l'éducation militaire qu'elle-même pus recevoir au cours de son enfance, Molly Joyce prône l'ordre et la discipline au sein du foyer, et ne demande rien à ses enfants sinon d'être parfait. Toujours très bien habillé, souvent de la même façon, toujours souriant, toujours aimable, toujours ramener les meilleures notes de l'école. Très tôt, des frictions naissent entre Cassidy et sa mère. Il se montre réfractaire, rebelle, notamment influencé par des camarades de classe à l'éducation plus « libre ». Son acte premier de rébellion est de refuser d'aller chez le coiffeur, à plusieurs reprises. Un soir, excédé par cette tignasse indompté, son père lui tonds alors de force, ne laissant que quelques millimètres de crinière sur le crâne du jeune Cassidy.
• A l'école, son institutrice note un véritable intérêt pour les arts et la culture. Elle note également qu'il semble apprécier la poésie, et le surprends un jour à tenir un cahier qu'il emplit de poèmes et d'aphorismes. Bien qu'encore très candide, elle relève quelques fulgurances de maturité qui ne cesseront de prendre de l'ampleur.
• En grandissant, Cassidy est de plus en plus contestataire, tendant à incarner l'antithèse du schéma conformiste et puritain que ses parents poursuivent. Il refuse ce chemin de vie fade et lisse, se promettant de profiter, dès que possible, des « véritables saveurs de l'existence », et d'opérer une rupture avec cette autorité parentale qui « ne veut rien sinon tuer l'art dans son œuf ». Il commence à fréquenter le sud de la ville, ainsi que « la future racaille irlandaise », pour reprendre les mots de sa mère qui aimait à dénigrer ainsi ses amis.
• Au cours de ses études, il se spécialise dans l'étude des Lettres et de la Philosophie. Il plonge alors, à la même époque, dans l'univers des « parias de l'Amérique », qui auront une influence majeure sur ses écrits.
• Afin de fuir au possible l'appartement familiale, Cassidy découche régulièrement, squatte chez un ami, puis chez un autre, parfois chez des amourettes sans avenir. Il commence à apprendre quelques rudiments de guitare, encouragé par un compagnon d'infortune, reprenant des classique du rock, du grunge, du punk, du blues. Petit à petit, modestement, il commence à mettre en musique quelque uns de ses propres textes.
• Cassidy fête sa majorité avec sa famille. Les relations entre le fils aîné et les parents semblent s’aplanir, s'adoucir, depuis quelques semaines. On commence à songer à son avenir, et à l'embêter sur ses indomptables cheveux mal-coiffés sans qu'il ne claque la porte. Le lendemain de son anniversaire, il quitte Dublin, en secret. Il laisse derrière lui un simple mot : « I fuck all of you ».
• Début d'un road-trip spirituel de plusieurs mois sur les routes européennes. Il traverse la France, passe par le Nord de l'Italie, descends jusqu'en Grèce pour remonter jusqu'à Amsterdam, passant par la Suisse, l'Allemagne, et la Belgique. Cette période de sa vie correspond à son « grand tour », où il parcourt les routes, vit comme un marginal, pour tenter de guérir de son mal de vivre. C'est également une période abondante en matière d'inspiration et de création. Bon nombre de ses tatouages renvoient à cette époque de sa vie.
• Il atterrit, comme un astéroïde, à Varsovie, en Pologne. Il décide de s'y poser quelques temps, se débrouillant avec peu d'argent, jouant dans les rues, et vivant comme un mendiant. C'est dans les rues polonaises qu'il tombe sur Merle, un américain d'une trentaine de balais qui venait de quitter la Floride pour spotter les talents des scènes undergrounds européennes.
• Après quelques semaines à écumer les concerts indépendants de Pologne, à vivre au crochet de son nouvel ami, Cassidy avoue qu'il est un artiste de rue, qu'il écrit, compose, et interprète pour quelques pièces. Sentant les prémices d'un quelque chose en devenir, Merle lui propose de partir pour la Floride, où il pourrait crécher chez sa mère et bosser dans son bar, jusqu'à avoir économiser assez d'argent pour payer l'inscription à Volfoni.
• Cassidy, grâce à un soutient financier de Merle, part pour les États-Unis. Il met derrière lui sa vie de clochard et d'errant pour consacrer son corps et son âme à la musique, à la poésie, à l'art. Il travaille dans le bar que tient la mère du spotter américain. La rentrée suivante, il entre à l'université, en première année. Il a vingt ans, et cherche à développer sa maîtrise de la gratte, ses connaissances en musique et en composition, et à donner de l'aile à ses écrits en se confrontant, en se nourrissant, de l’effervescence culturel de l'académie et d'Arcadia. Il est interne, joue parfois à Bastard Lotus, et pense essayer de faire publier quelques uns de ses poèmes dans un recueil.

PARLE-NOUS DE TOI - Je n'y connais pas grand chose honnêtement, mais j'ai deux trois potes qui bossent dans le bâtiment, si vraiment il y a besoin.
QUESTION/REMARQUE ? - Qui a piqué mes clopes l'autre soir, quand j'étais bourré?
AVATAR - OC, image de Sir Wendigo.
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

EL ADRITORE !

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
Vous pouvez dès à présent découvrir ce bougre de Cassidy !

- Fiche terminée LUUUUUV
Voir le profil de l'utilisateur
Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

Et bonjour ! Désolé pour le retard, occupation, vie, tout ça tout ça.
Si je suis avec le Hasard c'est qu'il y a quelques modifications à apporter à ta fiche, dont une qui, je ne te le cache pas, sera conséquente. Cela dit j'ai des alternatives à proposer et tu as tout à fait le droit de faire comme bon te semble et me donner ton avis là-dessus.

Déjà, on va se débarrasser des détails malhabiles de la fiche. J'ai tout de suite tiqué sur les « odeurs féminines » dont on saisit l'idée mais qui n'ont aucun sens. Les odeurs corporelles n'ont pas de genre ni de sexe (la transpiration c'est pas masculin ni féminin, l'odeur au sortir du lit non plus), et les parfums ont des senteurs qu'on assimile à tel ou tel genre/sexe mais là encore, il ne s'agit que d'une interprétation (et rien n'empêche une fille de porter du Cerruti 1881 "pour homme"). Je le reconnais c'est tatillon, mais c'est important de s'en rendre compte ; aussi tu peux changer ces précisions (je ne me souviens plus si c'est dans les précisions ou le physique d'ailleurs, navré) en « odeurs considérées comme féminines » ou décrire directement ces odeurs (sucrée, douce, boisée, acidulée...) si tu tiens à garder la précision en question.
Ensuite, deux qualités que tu lui attribues sont assez impropres, à savoir « Populaire malgré lui, il aime se retirer dans des endroits calmes pour profiter d'instant de silence et de solitude. » et « Bien qu'il ne se voit pas ainsi et qu'il se défends de l'être, certains le considèrent comme un leader, au vu de son esprit rebelle et de l'atmosphère mystique qu'il dégage. » Ces deux caractéristiques empiètent directement sur la façon dont les autres perçoivent Cassidy et n'ont pas lieu d'être "pour le moment". Je m'explique : que ce soit HRP ou IRP, Cassidy n'a aucune existence sur Volfoni, il est donc impossible pour toi de savoir comment les personnages peuvent le considérer. Pour la popularité notamment, il en faut plus pour marquer les esprits qu'un inconnu qui n'a rien de particulier physiquement, qui ne montre pas ses sentiments par pudeur et qui s'isole (pas le mec vers qui tu vas aller instantanément donc), et qui sait jouer de la guitare. Pour rappel, on est dans une école de délinquants qui, souvent, se connaissent déjà puisqu'ils viennent de la même ville.

Et avec cette transition, on arrive au coeur du sujet qui fâche : Cassidy n'a aucune raison d'être à Volfoni en l'état.
Il est majeur, il sait déjà jouer de la guitare (il ne vient donc pas pour apprendre), il déteste l'autorité sous toutes ses formes (le système scolaire n'est pas franchement le système le plus libertaire au monde), l'école coûte un bras (on est aux Etats-Unis en enseignement supérieur + l'internat) et tu le dis « vivant presque comme un clochard », tu lui décris une certaine notoriété (on parle d'enflammer des foules, de censure de textes) alors qu'il n'a visiblement fait que des scènes undergrounds dans des bars miteux aux quatre coins de l'Europe, Europe dans laquelle il a des contacts pour gérer son début de carrière dans la musique... Clairement, il n'a aucune raison de s'emmerder d'une école et peut très bien continuer dans sa lancée.
Le personnage a été créé selon une idée dans laquelle Volfoni sert de justification à sa présence sur le forum, et c'est pour éviter ça que le groupe des civils existe aussi. Tout dépend de ce que tu veux garder de Cassidy (son background ou sa place en temps qu'élève), mais tu ne peux pas combiner les deux harmonieusement et il va falloir s'orienter quelque part. N'oublies pas aussi de te servir de ce que tu peux trouver dans la ville d'Arcadia pour t'aider à organiser tes idées : Arcadia vit énormément par Volfoni qui lui offre une vie culturelle assez riche, notamment avec le Bastard Lotus, un bar qui fait jouer des artistes locaux ou des élèves de l'école quasiment tous les soirs. Peut-être qu'un des contacts de Cassidy l'a renvoyé en Floride vers un collègue pour essayer de pousser sa carrière en avant et qu'il aimerait y creuser son trou au moins pour un moment ? Peut-être qu'un Cassidy bien moins lancé dans le professionnalisme, un clodo qui a joué partout dans la rue et a essayé de s'en sortir comme il pouvait, a décidé de crécher chez des collègues/de la famille dans les environs d'Arcadia et qu'à coups de travail et d'économie il a réussi à rentrer à Volfoni pour acquérir un sens de la gestion pour sa carrière, des avis professionnels sur ce qu'il fait, une rigueur autre que militaire pour structurer son univers plus qu'une technique musicale ? Je ne peux aller plus avant dans les propositions parce que je ne sais pas ce qui est le plus important pour toi, et je compte sur toi pour éclairer ma lanterne si jamais tu as besoin d'aide. N'hésites pas non plus à demander conseils et liens aux membres de Volfoni si jamais tu en as besoin.

J'espère que tout cela ne t'aura pas découragé. Je reste à disposition pour toute question, évidemment.
Courage !

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

Le-mec-qui-se-pointe-trois-jours-plus-tard, bonjour ! /out

Pour être tout à fait franc, je m’attendais à quelques remarques, et d’ailleurs je m’en adressais quelques-unes moi-même, en postant ma fiche. J’avais donc pleinement conscience que j’aurais quelques informations à retoucher, donc : pas de soucis ! Il est vrai que Cassidy à un background très dense, et qu’il souffre un peu trop de l’influence Morrisonienne (Toi aussi, invente des adjectifs avec des noms propres ~) que je voulais lui insuffler (et qui ai même la base de l’idée du personnage, soyons honnête). Mais ne mettons pas la charrue avant la beuh, et procédons point par point ~

En ce qui concerne les « odeurs féminines », évidemment j’évoquais les « odeurs féminines » que notre cadre socio-culturel a défini, et nous a poussé à définir, comme tel. Au niveau purement biologique, nous sommes d’accord pour affirmer qu’il n’y a pas d’odeur foncièrement masculine ni d’odeur exclusivement masculine, simplement des odeurs bigenrés, ou plutôt non-genré, pour être tout à faire rigoureux. Il me semblait évident que les « odeurs féminines » évoqués renvoyaient là à des parfums dit « de femme », et qualifier comme tel par une convention (ou plutôt est-il plus exact de parler de construction, de structure) à la fois sociale et culturelle. Pour éviter de tomber dans des explications à rallonge, j’ai préféré enlever cette référence de la fiche de présentation de Cassidy.  

Pour ce qui est de la certaine « notoriété » que j’ai donné à Cassidy au sein du forum (dans lequel il n’a pas encore vécu, il est vrai) cela relève, comme je le disais plus haut, de la trop grosse influence du personnage de Morrison sur Cassidy (puisque sa figure est une inspiration centrale du personnage). Je comprends totalement le problème que cela pose, évidemment, et c’est aussi pour cela que j’ai fait disparaitre (il me semble, mais j’ai pu oublier quelques points) cela de la fiche de présentation. La notoriété viendra au fil de son existence (ou pas !) (Je préfère qu’il soit dans la dèche. C’est plus drôle un personnage dans la dèche.)

Eeeeet, l’histoire de Cassidy. Je n’ai rien à redire, je comprends qu’elle pose problème, et moi-même je la trouvais bien trop dense. Je l’ai donc modifié (pas mal modifié) pour ne garder que l’idée de son « grand tour » en Europe, de sa courte période de vie dans les rues de Varsovie, qui a aboutis alors par une rencontre avec un spotter américain qui, entrevoyant quelque chose qui pourrait se développer chez Cassidy, lui a proposé de partir en Californie. Il l’a suivi, à travailler dans un bar pour économiser l’argent nécessaire à son inscription, et tadam, le voilà. J’espère que cela sera mieux ainsi :)

En tout cas, pas de problème, je ne suis pas découragé, je suis encore là !
Même si j’avoue que j’aurais dû faire l’effort de répondre plus tôt. Pardon ! :’D
Voir le profil de l'utilisateur
Jushirô Himeruya
ᎷᏒ
avatar
Âge du perso : 52 ans
Spécialité : Participer aux conneries des élèves
Fonction : Directeur
Poste spécial : Professeur d'escrime du cursus Théâtre
Avatar : Louis Weasley - Harry Potter (mouaif)
Messages : 478
Date d'inscription : 10/02/2013
ᎷᏒ

......... bienvenue !

ET C'EST PARTI !

Bon ! Tu as pu remarquer que dans le commentaire précédent, je n'ai absolument pas évoqué les points positifs de ta fiche. Ce n'est pas qu'elle en était dépourvue, mais uniquement par souci de temps ; les commentaires nous en prennent pas mal et on aime bien qu'il nous reste quelque chose à dire dans le commentaire de validation. J'y reviendrais en dernier, puisque je vais d'abord revenir sur les modifications que tu as apporté à la fiche, mais ne t'inquiète pas, on vient à une critique de l'ensemble, promis !
Et y'a pas de répondre plus tôt qui tienne, on a tous une vie haha.

Techniquement, beaucoup d'écueils ont été retirés avec cette modification, et c'est pour le meilleur. Cassidy est à la fois plus crédible et a une raison plus raisonnable d'être à Volfoni, quoique dans la rédaction peut-être annoncée un peu artificiellement haha. Cela dit, on règle pas mal de soucis en quelques lignes à peine, et c'est une très bonne chose. De même pour la notoriété qui n'avait pas vraiment sa place au sein de l'école, il sera bien plus intéressant pour Cassidy de construire sa réputation - si l'idée tient toujours - plutôt que d'arriver avec sans trop savoir d'où elle sort. Merci aussi d'avoir édité le coup des odeurs : ce que tu voulais dire tombait sous le sens, mais la rédaction était maladroite et je préférais le pointer du doigt.
Fais juste attention à ton écriture. Certains mots ont un usage impropre et c'est généralement de là que viennent les maladresses orthographiques ou les idées confuses. N'hésite pas à utiliser un vocabulaire plus simple pour éviter ça. Ca ne tient à rien, et à partir du moment où on maîtrise chaque mot qu'on utilise, tout devient plus clair. (Je pense notamment à la « mouvance » des poètes voyants ; ce n'est pas du tout une mouvance à vrai dire haha).

Toutefois, on est d'accords que les bières belges c'est les meilleures.
J'aime bien son côté écorché vif qui se la joue et qui fait un peu pitié/clodo. C'est assez sympa d'avoir un personnage dans ce style là, surtout qu'il a une sacrée expérience derrière lui et qu'il n'est pas complètement au pif ; il peut être très intéressant de jouer sur ce côté-là, d'ailleurs, plutôt que sur son look peut-être. La simplicité de son histoire lui va très bien et le fait de l'avoir épuré rend ce voyage en Europe beaucoup plus solide et moins ajouté. Le principal atout de Cassidy, c'est d'avoir une existence plausible (même avec son gros lot d'exotisme) qui ne s'éparpille pas. Il est crédible, pour les besoins du forum moins autonome, mais cohérent et bien. Tout simplement.

À l'avenir, je te conseille de prendre davantage le temps de trouver une ou deux idées directrices pour le personnage, et de ne pas trop t'en éloigner. Les précisions, le physique et le caractère se chargeront de lui donner ses originalités, et l'histoire gagnera en crédibilité. Tu as déjà commencé à prendre le coup en triant les informations que tu avais donné à Cassidy, il n'y a aucune raison que tu n'arrives pas à le refaire haha.

Sur ce, je te propose tes groupes possibles : tu as le choix entre les artistes, les solitaires ou les normaux. Dis-moi ce que tu préfères et je te mettrais ta couleur ♥

Encore félicitations pour la validation !
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy O. Joyce
━ Rock isn't Dead ━
avatar
Âge du perso : 21 ans.
Activité : Musique
Spécialité : Parolier
Fonction : Universitaire
Poste spécial : Nada ~
Avatar : OC, image de Sir Wendigo
Messages : 26
Date d'inscription : 02/10/2016
━  Rock isn't Dead ━

(J’ai encore trois jours de retard /out)

Je suis content que les quelques modifications conviennent, il est vrai que Cassidy souffrait d’un background trop dense, mais au fond j’avais peur qu’un background plus épuré le rende moins complexe, que cela lui enlève une partie de cette profondeur que je voulais lui donner (et qu’il a tout même plus dans mon esprit que sur le papier, je dois l’avouer). Mais au final, il ne s’en sort pas trop mal, il est vrai, et le principal est conservé : cet aspect de poète clodo’ qui décide de vivre de rien si ce n’est de l’art. On verra ce qu’il donne au sens de l’académie, mais je pense que ça peut être intéressant oui :)

(Oh, pour ce qui est des poètes voyants, le terme de « mouvance » est plus là pour dénigrer cet archétype, ce motif, littéraire. En soit, il y a tellement de ploucs qui se sont réclamé des poètes voyants que c’est devenu une sorte de mode, une coquetterie pédante. Mais j’avoue que j’ai une vision particulièrement cynique de la chose ~) (Mais il faut pas que je commence à parler littérature, non /out) (M’enfin, tout ça pour dire que cette maladresse n’en était pas une pour le coup, c’est plus de l’irrévérence)

Ceci dit, merci pour les compliments sur Cass’ ! ~

Pour ce qui est des groupes, je pense qu’il serait bien parmi les artistes, et puis, ça lui donnera une jolie couleur verte <3

Encore merci ! ~
Voir le profil de l'utilisateur
 
Break on through to the other side - Cassidy O. Joyce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Break On Through (to The Other Side) [Maxwell]
» Connaissez-vous Prison Break ?
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Break It Down [Swann Neige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Gestion du personnage :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: