+ Stand des Sportifs [INTRIGUE]

Hasard
ACCRO AU MCDO
avatar
Âge du perso : On ne demande pas ça à l'entité du chaos D8
Spécialité : Le café le café le café 8D
Fonction : Deus Ex Machina
Messages : 3139
Date d'inscription : 19/01/2013
Localisation : Au McDo comme les gros.
ACCRO AU MCDO ♥

Stand des sportifs
« que le muscle et la vaseline soient ! »

x Sportifs

Nous y voilà. Après un peu de réflexion, d'organisation et beaucoup de concessions (oéhéhéhé) le stand des Sportifs est monté près du kiosque, ses jolies petites guirlandes en papier dans le vent.

La suite de l'intrigue se passera ici au kiosque, entre le stand des Sportifs et celui des Artistes. Vous êtes bien évidemment libre de poster vos propres sujets RP se passant aux alentours ou en même temps, cependant seuls les messages postés dans ce sujet pourront faire rapporter des points supplémentaires à vos filières.
Vous pourrez aussi vous procurer tous les trucs plus ou moins utiles et plus ou moins bien faits que les cursus mettent en vente pour les visiteurs et les autres élèves. Comme on sait que la plupart d'entre vous sont ruinés en chaussettes après les achats compulsifs de points de filière, les prix sont en dollars et non pas en chaussettes et les achats seront donc à gérer d'un point de vue RP (est-ce que votre personnage peut se permettre de dépenser tant ou tant d'argent) et non pas grâce à des points.


+ Chaque message posté dans ce sujet fera remporter 500 points aux Sportifs et 1 000 points aux Artistes, ceci dans le but de vous encourager à aller visiter le stand de vos petits camarades EL ADRITORE !

+ Le stand et ce qui y est proposé peuvent être mis à jour par le cursus auquel il appartient depuis le salon de discussion à propos des portes ouvertes. Proposez un truc, mettez vous à peu près d'accord, et ce sera ajouté ici.

+ Articles à la vente :


+++ Calendrier des Princes du terrain (20 dollars ) - Un magnifique calendrier de l'année 2015 sur papier glacé de première qualité, beau et résistant, comme ceux qui y figurent. D'un mois à l'autre, vous pourrez admirer les superbes plastiques des élèves du cursus Sportifs dans leur plus simple appareil, le tout mis en valeur par des photographie de niveau professionnel, un noir et blanc léché qui écarte toute couleur anecdotique et des accessoires de sport judicieusement placés.

+++ Photographie souvenir (5 dollars) - Dans la continuité du calendrier ou si vous êtes trop pauvre pour l'acheter, vous pouvez aussi prendre la pose avec un membre du cursus présent sur le stand, torse nu pour les garçons, le ventre à l'air pour les filles. Les tomboys feront ce que bon leur semble EL ADRITORE !

+ Activités :


+++ Inscription au marathon (2 dollars) - Présenté comme une épopée héroïque, le marathon qui aura lieu demain après-midi nécessite visiblement quelques préparatifs et quelques financements. Si vous voulez participer à cette série d'épreuves (à priori sportives ? Mais la brochure n'est pas très claire.) il vous faudra débourser deux malheureux dollars et écrire votre nom là, juste là.

+++ Inscription à la chasse aux pokémons (gratuit) - Une autre activité proposée par le cursus Sportif est une chasse aux pokémons. Quels pokémons ? Le prospectus dit que cela aura lieu dans l'école mais là aussi, reste assez évasif quant à la nature de la chasse elle-même. Cela dit, c'est gratuit, alors pourquoi ne pas vous laisser tenter ?

+++ Création du pokédex (gratuit) - On est pas sur le stand des Artistes et ça se voit, mais si vous voulez une chasse dans les règles de l'art, un pokédex est indispensable. Sous la tutelle des gérants du stand qui vous fourniront gracieusement feutres et feuilles vous pourrez vous faire un joli pokédex en papier pour l'activité de demain. Visiblement, Pyroli et Tentacruel seront de la partie.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://academievolfoni.forumactif.org
Invité
Invité
avatar

Je ne sais pas trop si c’est par ennui ou plutôt par curiosité, mais je me dis que ça pourrait être marrant d’aller jeter un coup d’œil au stand des cursus sportifs. Je fais les percussions pour le spectacle de ce soir et, justement, c’est ce soir. Là, j’ai le temps de faire autre chose que de taper sur une batterie. Ça peut être marrant de voir les idées que ces bouffeurs de ballons ont bien pu avoir.

C’est donc avec Jolene que je lis les activités prévues et ce qu’ils ont à vendre. Quand même, on ne peut pas dire qu’ils n’ont pas réfléchi. Une chasse aux pokémons? On doit trouver l’utilité des élèves de la filière en tant que potentiels pokémons? Dans ce cas, j’imagine que Jordan Evans serait une Magikarp. Je m’arrête quand même devant une pile de calendrier et en prends un pour le feuilleter. Un large sourire étire mes lèvres.

-Hey, Jolene! Hey, regarde! Ils ont posé à poil. Tu crois qu’on aurait dû faire ça? Avec Mandy dedans, ils auraient été sold out!

Le tout dit en brandissant ma belle trouvaille juste devant son joli nez.
Jolene Brady
Rossignol & Rose ▪
avatar
Âge du perso : 20yo.
Activité : théâtre
Spécialité : voice acting / doublage
Fonction : universitaire y1
Poste spécial : //
Avatar : karina lyle - tiger & bunny
Doubles-comptes : mandy-lou, billie-dean & felice
Messages : 239
Date d'inscription : 06/01/2015
Rossignol & Rose ▪

Lunettes de soleil sur le nez -du genre bien kitsch et roses- elle avançait d'un air dubitatif en direction du stand des sportifs. Ou plutôt, elle se faisait trainer, avec plus ou moins de mauvais foi, par sa chère roommate et amie. Parce qu'elle n'avait rien prévu aujourd'hui, quelque peu attachée à l'idée de ne rien faire jusqu'à ce qu'on ait besoin d'elle, recluse dans un coin, plongée dans ses pensées ; une journée normale pour Jolene. Mais la rouquine en avait décidé autrement, et c'était ainsi qu'elle se retrouva là, jaugeant les différentes activités prévues une fois ses lunettes remontées.

Ce fut par réflexe, un peu idiot pour le coup, qu'elle tourna la tête vers Libby, son regard se fiant sur ce qu'elle lui montrait. Et il lui fallut bien quelques instants pour réaliser ce qu'elle avait sous le nez. Autant dire que la réalisation entraina une réaction que son amie avait probablement prévue : rapidement elle détourna le regard, les joues prenant déjà des couleurs, et son minois prenant un air embarrassé.

« — Je.. Suis pas convaincue d'avoir envie de regarder ça. »

Et ça, elle devait très bien le savoir. Cependant, il y avait la gêne mais aussi la curiosité, et la blondinette osa finalement un regard en biais, la moue vaguement boudeuse.

« — Ils ont vraiment tous posé nus ? »

Enfin, mieux valait-il ne pas avoir trop de curiosité non plus. Parce qu'elle avait aussi beaucoup d'imagination, et là, ça pourrait devenir gênant. Vraiment.

Kiosque + Stand des Sportifs // with Libby // tenue
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Elle sourit doucement alors qu’elle regardait autour d’elle. C’était un chaos joyeux, agréable à voir et à vivre. La plupart des gens autour d’elle souriaient et bavardaient fort, chahutant comme des enfants. Elle resserra son étreinte sur sa poupée, délicatement, en voyant une racaille connue passer près d’elle, mais celle-ci s’éloigna sans même la voir. Elle avait la paix ces derniers temps, mais se méfiait par réflexe et habitude. Elle avait reçu les excuses de Salvatore quelques jours plus tôt. Elle ne les avait accepté que par politesse et l’avait fait subtilement savoir. Ce n’était pas parce qu’il était à peine plus grand qu’elle qu’il n’était pas dangereux.

De coutume, une si grande agitation l’aurait perturbée. Elle préférait le calme de son coin préféré, dans le parc, le silence studieux de la bibliothèque, le son feutré des danseuses concentrée. D’une main douce, elle caressa les cheveux de sa poupée. Elle étouffait sous la chaleur, vêtue d’une robe myosotis au jupon allégé, pas assez cependant pour la soulager. Heureusement, elle avait un col plutôt ouvert, ovale, qui lui permettait de recevoir la caresse d’une brise discrète et bienfaisante.

Elle s’arrêta devant le stand de la filière sportive. Elle jeta un œil aux activités et achats proposés. Un petit sourire dansa sur ses lèvres quand elle lut les mots «Pokedex » et « Pokemons ». Ca, elle connaissait. Une fille de son cursus lui avait montré ce que c’était. Elle avait bien aimé le dessin animé mais n’avait pas bien compris le jeu. Par contre, elle s’était offert une peluche de Goupix, même si cette petite chose était trop mignonne pour être honnête.

« Pardonnez-moi, monsieur ? »

Elle attira le regard d’un des sportifs, inclinant la tête pour le saluer. Puis elle reprit, posément.

« J’aimerais, si cela vous sied, acheter l’un de vos calendriers. Vous serait-il possible de l’emballer ? Je compte l’offrir. »

Oh, elle ne savait pas encore vraiment à qui elle l’offrirait… Peut-être à sa camarade de chambre ? Elle, en tout cas, n’avait que faire d’hommes à demi-nus, mais comprenait la nécessité de réunir des fonds pour leur filière et puisqu’elle-même avait de l’argent à outrance, elle pouvait bien aider. Elle reçut son dû après avoir payé, emballé d’une très maladroite façon, et se dit qu’il faudrait sans doute qu’elle le refasse. Elle salua le jeune homme, à nouveau, puis se détourna. Elle avait pensé continuer sa route tranquillement mais percuta plutôt quelqu’un, ne l’ayant pas vu. Elle vacilla vers l’arrière mais parvint à ne pas tomber.

« V... Veuillez m’excuser. Vous n’avez pas de mal ? »
Invité
Invité
avatar

Stand des Sportifs


 

Emilio | Des gens


 

  -----------------------------------------------

 

C'est le grand jour !

Excité comme une puce sous stéroïdes, Emilio avait passé la nuit précédente à cogiter face à cette journée qui les attendait tous. De tout son cœur, il ne pouvait qu'espérer que sa filière gagne le concours, mais au fond, il avait tout de même hâte de voir ce que les membres de la filière sportive avait bien pu faire. Voilà pourquoi dés que leur stand à eux avaient été mis en place et les derniers petits soucis techniques réglés, le blondinet avait filé comme une belette afin d'aller voir ce que leurs adversaires avaient bien pu préparer. Un calendrier ? Sur l'instant, le Smiley Boy y jeta un œil, avant d'afficher une mine déroutée. Oh, bon sang, heureusement que les artistes n'avaient pas fait un truc pareil ! Il le reposa bien vite, sourire nerveux et un peu amusé sur les lèvres, avant d'aller s'intéresser à un autre stand.

Et quelle fut sa surprise lorsqu'il vu les mots " pokémons " et " pokédex " ! Avait-il rêvé ? Tout à coup bien plus intéressé, le jeune singapourien resta de longues minutes à fureter de-ci de-là, lisant les informations sur la chasse et l'atelier créatif. On se serait presque cru au stand des artistes ! Enfin.. ça se voyait tout de même que les activités manuelles seraient plus cheap ; mais bon, il en fallait plus pour que la victime ne s'en aille.

« Hé, salut ! lança-t-il à ceux qui tenaient le stand sur les pokémons, j'aimerai beaucoup participer à la chasse de demain ! Y a encore des places, hein ? Pis, faut que je me fasse un pokédex aussi ! »

C'est que le pauvre bougre avait peur d'être arrivé trop tard, et il se voyait déjà trainer la patte jusqu'au stand des artistes, la mort dans l'âme, tout ça parce qu'il n'avait pas réussir à s'inscrire. Enfin, pour le moment, hauts les cœurs ! Emilio ne quitta pas un instant son immense sourire habituel.

« Vous faites ça comment, en carton ? C'est drôlement bien pensé, vraiment ! reprit-il dans l'instant. »

Ceux qui allaient s'occuper de son cas n'étaient pas prés de le voir quitter son stand ; le jeune adolescent se voyait déjà avoir une looooongue conversation au sujet des pokémons avec ce pauvre sportif qui lui adresserait la parole. Espérons pour lui qu'il aime ça, sinon, il allait trouver le temps sacrément long.
 
Invité
Invité
avatar

NON MAIS JE RÊVE QUOI, KASEY EN SOUBRETTE T____T /pan

Kasey était près du stand des sportifs. Bien sûr, qu'est-ce qu'il irait bien faire du côté du stand des artistes ? Encore que sa curiosité pourrait bien finir par le pousser à s'y rendre pour voir ce que les autres avaient fait. Mais pour l'instant, rien à foutre. Il avait décliné la tenue du stand sachant pertinemment qu'il n'était pas compétent pour ça. En plus, franchement, il n'était pas sûr de pouvoir regarder les gens dans le blanc des yeux une fois que ces derniers auraient vu qu'il avait posé pour le calendrier. Non mais franchement, quelle idée d'avoir refusé devant Émile. Ce dernier savait parfaitement bien se montrer convainquant, non effrayant.

Le basketteur soupira. Il bougea pour aller se chercher à boire, il ne savait pas trop où mais il finirait bien par trouver.

Ses plans furent légèrement perturbés quand il percuta quelqu'un. Ou était-ce l'inverse ? Kasey ne savait pas mais il l'avait senti passé celle-là. Quand il regarda qui avait bien pu lui foncer dessus le jeune homme remarqua que c'était la demoiselle décalée.

Un modèle de politesse la p'tite. Non mais franchement, comment elle pouvait supporter de telles fringues avec un soleil pareil.

-Non. Rien d'mal.

Il avisa le paquet qu'elle tenait dans ses mains et en reconnaissant parfaitement le papier il ne s'attarda pas.

Finalement il allait plutôt aller squatter vers le stand des artistes. Il ne verrait pas ce calendrier partout dans les mains des gens de cette manière. Avec un peu de chance il trouvera peut-être même Tullio sur le chemin. Quoique non, lui allait se foutre allègrement de sa gueule.

-Tch.

Aller chercher à boire avant tout.
Invité
Invité
avatar

Je pouvais prévoir la réaction de Jolene. Adorable. Je baisse le calendrier, satisfaite. Je ne l’aurais pas exhibé juste devant ses yeux s’ils avaient été réellement nus. Y’a des limites à vouloir la voir gênée, cette pauvre petite.

-Ben ouais, on dirait. Enfin, y’a des ballons pour cacher ce qu’il y a à cacher. Une vraie blague.

Bon, c’est pas une mauvaise idée non plus. Si ça se vend, pourquoi pas? C’est juste… douteux. Je parie que c’était l’idée à Kimimichi, le seul mec du campus qui peut se faire legit traiter de salope. Je continue à feuilleter. Est-ce que j’achète juste pour me marrer un bon coup? Bon, d’accord, non. Je sais que je vais le laisser prendre la poussière dans un coin perdu du bungalow. Je vais reporter le calendrier et reviens vers ma coloc.

-Y’a une activité qui te tente, toi?

Je me vois très mal courir un marathon. J’assume le fait que j’ai nullement envie de détruire ma coiffure, de faire fondre mon maquillage ou de retirer mes talons.
Jolene Brady
Rossignol & Rose ▪
avatar
Âge du perso : 20yo.
Activité : théâtre
Spécialité : voice acting / doublage
Fonction : universitaire y1
Poste spécial : //
Avatar : karina lyle - tiger & bunny
Doubles-comptes : mandy-lou, billie-dean & felice
Messages : 239
Date d'inscription : 06/01/2015
Rossignol & Rose ▪

Libby était fourbe. Et elle avait beau l'adorer, c'était vraiment cruel de sa part, et surement volontaire, de lui avoir fourré ça sous le nez. Jolene n'était pas prude, non, mais Jolene était facilement gênée. Surtout à l'idée de voir nus une partie de ses camarades. Non merci. L'imagination, tout ça, et ce genre d'images, voilà. Puis, qui disait sportifs disait Angel. Et juste à repenser à son ex copine, la blondinette avait un pincement au cœur. Ainsi qu'une rougeur plus prononcé colorant ses joues.

« — T'as l'air déçue dis donc. »

La remarque se voulait taquine, mais l'embarras était toujours présent. Du coup, la bulgare ne put se sentir que soulagée lorsqu'elle la vit reposer l'objet du crime à sa place, sous le regard visiblement déçu de ceux tenant le stand.

Et lorsqu'elle revint tout en l'interrogeant sur ses désirs quant à  la suite, elle afficha une petite moue, replaçant ses lunettes sur son nez, et la tresse blonde sur son épaule.

« — Eeeh. Pas la course. »

Une petite grimace vint brièvement froisser son mignon minois, avant qu'elle ne finisse par glisser son regard sur les autres stands. Indéfiniment indécise.

« — Et toi ? »

Puis bon, Libby le savait. Jolene n'aimait pas décider.

Kiosque + Stand des Sportifs // with Libby // tenue
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

Première journée.
Infernal. Juste infernal.
Ils étaient au moins une dizaine à attendre Tiffany, principalement des mecs de Volfoni qui la guettaient pour pouvoir lui sauter dessus allègrement, et il y avait au moins une trentaine de gosses avec leurs parents qui gueulaient pour voir Leeroy. Une championne de boxe ne passerait pas inaperçue, et pouvoir prendre une photo avec elle gratuitement attirait bien plus de curieux que Salvatore l'avait imaginé.
Aucune des deux ne répondaient présent, évidemment.

- Elles arrivent, elles arrivent. Attendez un peu.

On en est déjà au sixième coup de fil pour chacune, calmez-vous.
Soupir, main dans les cheveux. Il transpirait et détestait ça, se permit de tourner la tête pour toussoter et regarda un mec de surf qui avait eu la gentillesse de l'aider à gérer ce stand. Les yeux vitreux.

- J'en peux plus. Sans déconner j'ai besoin d'une pause.

Le surfeur acquiesça. Ils avaient tous besoin d'une pause, à vrai dire, mais Salvatore passait prioritaire. Les avantages de faire peur, même avec un bras toujours à moitié cassé et quelques côtes douloureuses.
Jolene et Libby traînaillaient et gloussaient dans leur coin et une irrésistible envie de faire chier lui vint à l'esprit. C'était facile, mais ce serait entretenir son image et ça aurait son petit effet. Et il valait mieux se foutre de dindes plutôt que cracher sur messire Kasey-je-fais-ma-vie-sans-vous-aider-outre-mesure qui commençait à sincèrement l'exaspérer. Dire que Jordan avait du boulot avec les Knights était un euphémisme presque insultant.
Salvatore s'accouda à sa table, en face des filles, le sourire aux lèvres.

- Eh, Jolene. C'est Jay pour le mois de Septembre.

Vas-y, rougis. C'est aaaaaadorable.
Il ne resta même pas pour voir son oeuvre, Eules faisait passablement chier à côté de lui avec ses questions à la con. Il ne regarda même pas qui était en train de s'occuper de lui et lui coupa la parole pour attirer l'attention du blondinet sur lui. Trop facile aussi.

- Emilio mon cœur. Tu permets une seconde, je vais me prendre un Dr Pepper et je suis tout à toi. Assieds-toi derrière le stand, j't'en prie, y'a des feuilles et des crayons de couleurs à disposition mais si tu veux utiliser ton propre matériel, y'a pas de problème.

Le Dr Pepper étant stocké sous la table, dans une des glacières que les sportifs avaient jugé bon de prévoir pour la journée. Et pour une fois qu'ils se servaient de leur tête, on pouvait dire que l'ingéniosité du résultat était pour le moins vivifiant.
C'était frais, ça le réveilla un peu, et il s'assit à la table à laquelle Emilio l'attendait.

- Bien. Les artistes s'en sortent, eux ? J'ai l'impression qu'il n'y a que moi pour gérer ce stand, c'est abominable.

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Valère C. Tranquille
O-- ᏱᎽℵᎿhéᎿᎥque --O
avatar
Âge du perso : 18 ans
Activité : Musique
Spécialité : Composition
Fonction : Lycéen dernière année
Poste spécial : Responsable régie & sono
Avatar : Shoose - Nico Nico Singer
Doubles-comptes : Japanda
Messages : 121
Date d'inscription : 10/02/2015
O-- ᏱᎽℵᎿhéᎿᎥque --O

Il lui fallait la trouver rapidement, parce que le spectacle était pour bientôt très bientôt et là ça commençait à être tendu très tendu.
Un Valère tendu ça traînait les pieds le temps que sa tête ait le temps de tourner que ses yeux puissent vérifier qu'elle n'était pas là - pas là du tout. Il avait déjà fait tout le stand des artistes, ne restait plus qu'à aller voir les musclés. Elle n'avait pas vraiment l'air de s'intéresser aux mecs mais bon il n'était personne pour juger personne ne l'était ok ok d'accord c'est rien il fallait juste la trouver et une gonzesse habillée comme une friquée du dix-neuvième siècle ça passait pas inaperçu quand même c'était là base
c'était la base
c'était pas Valère genre
ben tiens voilà

_ Danail !

Il pressa le pas simplement, pas de geste brusque, pas de sourire particulier, juste sa tête écrasée et son petit pli de bouche habituel, fissuré légèrement en voyant les Princes du terrain et leur couverture suggestive. Ils étaient fous dans cette école. Il les aimait tous.

_ Ah, salut.

Même lui et sa tête de tueur, c'est dire.
Il ne savait pas trop quoi penser du... roux ? en face de lui et (surtout) en face de Danail alors dans le doute il lui sourit un peu la base et ne s'embarrassa pas de lui faire la conversation. De base il n'avait rien à foutre là, juste à trouver Danail et à retourner pioncer dans sa régie son havre son antre sa tanière.

_ Euh...

c'était partir un peu loin il fallait l'avouer

_ Ouais, euh, je voulais te dire...

pas devant un sportif, si ?
bref
une main devant la bouche et le tout qui s'approche de l'oreille de la jeune fille. il lui murmurerait, ce serait toujours un peu plus discret.
Il veilla bien à ne pas la toucher. Juste s'approcher d'elle.

_ J'ai pas eu le temps de faire tes réglages pour le spectacle, ça te dérangerait de venir me voir dans la salle de théâtre dans la journée ? Ce ne sera pas long, c'est promis.

un petit sourire pour la forme.

_________________

And so what ?
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Stand des Sportifs


 

Emilio | Des gens


 

  -----------------------------------------------

 

Avec toutes ses questions, le blondinet avait sans doute perdu le sportif qui dirigeait ce coin du stand ; et quand bien même ce dernier chercha à y répondre, il fut très vite coupé par la présence de l'un des membres des Volfoni Knights. Salvatore. Sur l'instant, le petit reporta son attention vers lui, un peu nerveux ; mais la tension retomba presque immédiatement lorsque son ainé prit la parole.

« Emilio mon cœur. Tu permets une seconde, je vais me prendre un Dr Pepper et je suis tout à toi. Assieds-toi derrière le stand, j't'en prie, y'a des feuilles et des crayons de couleurs à disposition mais si tu veux utiliser ton propre matériel, y'a pas de problème.
- D'accord, merci ! »

Querelle passée presque oubliée, Emilio se dirigea alors vers l'endroit indiqué par le sportif, prenant place sur une chaise derrière le stand. Préférant utiliser ses propres crayons et feutres pour créer son pokédex, il n'attendit pas que son tuteur revienne pour sortir sa trousse colorée comme pas deux et aussi lourde qu'une enclume à cause de tous les pins et porte-clefs qui étaient accrochés dessus. Enfin, il était prêt à commencer ! Et Salvatore, lui, ne mit pas longtemps à venir prendre place à ses côtés.

« Bien. Les artistes s'en sortent, eux ? J'ai l'impression qu'il n'y a que moi pour gérer ce stand, c'est abominable.
- Oh, pourtant vous vous en sortez bien ! Y a plein de monde à votre stand mais.. ça doit être compliqué de gérer ça tout seul. Où sont passés les autres ? »

Et bla et bla et bla, comme toujours, le singapourien avait sorti toutes ces phrases à la suite, sans vraiment attendre de réponse ; d'ailleurs, il ne laissa pas le temps à son ainé de lui en donner, car il enchaina dans l'instant :

« Nous, ça à l'air d'aller pour le moment ! Faudrait pas trop que je traine ici par contre, ils auront surement besoin d'aide.. »

Tout en disant ces paroles, le Smiley Boy avait alors levé les yeux en direction du stand des artistes, non loin, où semblait se dresser autant des membres de son groupe que de leurs adversaires. Au fond, tout le temps semblait apprécier d'aller jeter un coup d’œil chez les autres et.. c'était tant mieux ! Emilio préférait largement voir de la curiosité que de la méchanceté pure ; après tout.. il serait facile de saccager le stand d'un groupe adverse, d'un côté, comme de l'autre. Enfin, passons !

Sourire toujours large jusqu'aux oreilles, le petit homme finit alors par se saisir de l'un de ses crayons de papier, avant de tourner son regard vers Salvatore.

« Bon, ce pokédex ! reprit-il d'un ton plein d’entrain. »

Que cette journée soit marquée par la bonne humeur !
 
Invité
Invité
avatar

Elle était en retard.
Pour la première fois de sa vie elle était en retard.
Et ça l'emmerdait vraiment.

C'était pas tant le fait de se pointer le sourire faussement désolé aux lèvres deux heures après le début officiel des cours qui la perturbait, quoique pour elle ça aurait une incidence dramatique si ça venait à s'ébruiter jusqu'à ses parents, c'était surtout le fait d'avoir perdu du temps au téléphone avec son père, justement, sans avoir le droit de répliquer qu'elle risquait de se faire virer par sa faute. Puis bon, répondre à ses parents ça se faisait pas, non vraiment, elle était trop respectueuse pour ça Tiffany. 'Fin, avec eux seulement.
Les autres ça dépendait.

Coup de pied dans la moto pour évacuer sa frustration grandissante et apparaître aux yeux des autres aussi peu abordable que d'habitude. Sourire hautain au bord des lèvres, dernier regard dans le rétroviseur pour coiffer les mèches rebelles, parfait. Elle attrapa son casque et glissa habilement à travers la foule qui se pressait à l'entrée, y avait trop de monde. Le seul point positif de ce début de journée, c'était déjà ça.

- Tiffany grouille toi, tu foutais quoi là ?
- Désolée.

Ouais, désolée.
Le tout suivit d'un regard noir pour lui faire comprendre de pas insister. Léger signe de tête pour saluer l'assemblée, elle s'engouffra ensuite derrière le stand pour y déposer ses affaires et changer de chaussures. Parce que non, des talons aiguille en moto c'était pas franchement pratique alors elle avait opté pour les doc le temps du trajet. Doc noires comme le reste de sa tenue, chemise mise à part, ça s'accordait bien c'est pour ça.

- Tiffany !
- Tiffany enfin ! Une photo ! Fais une photo avec moi s'il te plaît !
- J'arrive, j'arrive. Encore deux petites secondes messieurs.

C'est fou c'qu'elle avait l'air ravie en attrapant le polaroid qu'elle avait prit soin de glisser dans les cartons qui avaient servis à l'installation pour être certaine de ne pas l'oublier. Aller Tiffany, sourit c'est pas la mort. Juste une photo, pour avoir de l'argent. C'est pour la bonne cause quoi, alors arrête de faire la gueule. S'te plaît.

- Hm.. Ah toi, viens avec moi.

Elle fourra l'appareil dans les mains du premier sportif inoccupé qu'elle croisa et l'embarqua, avant qu'il n'ai pu contester quoique ce soit, avec elle jusqu'à la mini file d'attente qui s'était formée.

- Bon alors, qui commence ?

Dieu c'qu'il faisait chaud ici.
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

Première journée.
C'est ça gamin, c'est ça. Discute tout seul, tu brasses de l'air et ça me rend utile. Et après on avait le culot de lui dire qu'il parlait beaucoup, c'est ça ?
Il avait ouvert la bouche pour lui répondre, n'avait eu que le temps de respirer et de se sentir de trop. Emilio parlait tout seul, visiblement, mais plus insultant que cela on ne lui coupe pas la parole, à Salvatore. C'est interdit.
Passé un moment il ne l'écouta plus. Il avait compris que les artistes s'en sortaient, c'était bien, et Tiffany venait d'arriver. Cette grognasse avait bien fait de se mettre en retard, l'attente qu'elle avait créé allait soulager les autres plus que cela n'aurait du arriver. Bien, bien.

Dans les faits, Salvatore n'avait jamais joué à Pokémon.
Jamais vraiment en tout cas. Il connaissait les noms des peluches, savait que ça foutait la trique à pas mal de geeks de citer quelques pans de mythologie pokémon et de parler de shiny, quoi que ça veuille réellement dire, et puis voilà. Pénélope avait essayé et avait trouvé ça à chier. Quand les parents avaient remarqué qu'ils avaient une Game Boy en loose dans leur chambre, on la leur avait confisqué. C'était la dernière fois qu'ils se faisaient confisquer quelque chose, et ils n'avaient pas dix ans.
Le pokédex était dans ses cordes, fallait pas déconner. Mais d'abord il vallait mieux se mettre au clair.

- Oui, le pokédex. Si l'idée de m'interrompre ne te vient plus à l'esprit n'est-ce pas ? J'imagine que bon nombre de noms te parleront et je n'ai aucune envie d'avoir à essuyer des crises de fanboy alors on va se calmer tout de suite, et quand je parle il n'y a que moi qui parle. D'accord ?

D'accord, évidemment.
Une lampée de Dr Pepper pour la route.

- Bien. On fait ça par ordre alphabétique ou c'est interdit par la convention de Genève et il y a une méthodologie de classification de Pokémon ?

Et si on s'en foutait ?
Un petit sourire en coin, j'espère qu'on t'a appris à prendre des notes.

- Arcanin, Etouraptor, Herbizarre, Milobellus...

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Stand des Sportifs


 

Emilio | Des gens


 

  -----------------------------------------------

 

Motivé comme pas deux, Emilio aurait fait un très bon élève pour un fan de jeux pokémons, ce qui ne semblait pas vraiment être le cas de son ainé. Enfin, peut-être serait-ce l'occasion de l'initier à ce jeu ; il avait peut-être prit la direction de ce stand pour mieux connaître l'univers ? Improbable ? Oui, il fallait se l'avouer. Toutefois, cela ne découragea pas le petit artiste pour autant, qui continuait d'afficher un sourire à tout rompre, même face à l'exaspération de Salvatore.

« Oui, le pokédex. Si l'idée de m'interrompre ne te vient plus à l'esprit n'est-ce pas ? J'imagine que bon nombre de noms te parleront et je n'ai aucune envie d'avoir à essuyer des crises de fanboy alors on va se calmer tout de suite, et quand je parle il n'y a que moi qui parle. D'accord ? avait-il légèrement pesté, avant de boire une gorgée de son soda, Bien. On fait ça par ordre alphabétique ou c'est interdit par la convention de Genève et il y a une méthodologie de classification de Pokémon ? »

Face aux remarques de son ainée, le petit homme s'était contenté de hocher la tête tout en souriant ; il  n'avait pas pu s'en empêcher de lui couper la parole, les jeux vidéos du style, c'était son dada.. Alors ce fut de nouveau plus fort que lui, lorsque le sportif se mit à énumérer des noms de pokémons - au hasard ou c'était son ordre à lui ? - il le coupa une nouvelle fois :

« Arcanin, Etouraptor, Herbizarre, Milobellus...
- Ah, on passe déjà à la lettre M après trois pokémons ? avait-il soufflé sans même s'en rendre compte. »

Il ne devait pas y avoir beaucoup de pokémons à trouver si Salvatore avait décidé de les énumérer par ordre alphabétique. Une dizaine seulement ? Quand on savait qu'il y en avait plus de sept cents sans même compter les Méga-évolutions et les formes alternatives.. c'était vraiment peu ! Toutefois, le blondinet remarqua vite sa bourde et, craignant de mettre en colère son ainé, il souffla :

« Enfin.. si tu les énonces par ordre alphabétique.. sinon, ils sont rangés par numéros. avait-il même murmuré sur la fin. »

Et à cette tête un peu intimidée et gênée, ajoutez-y un sourire.
 
Invité
Invité
avatar

Tu arrives sur le stand sans grande conviction, tu voulais savoir ce qu'avait fait les sportifs puis Pep' devait sûrement pas tarder à arriver et elle se jettera sur les calendrier. Mais toi, tu ne t'y intéresse pas, tes yeux s'illumine sur un autre prospectus mais tu contiens tes réactions de fangirl hystérique.
POKEMON. Le mot qui ne fallait jamais écrire ou prononcer en t'as présence. Tu as joué à tous les jeux, tu les as finis même si tu ne connais pas les villes par coeur (c'est vrai que ton sens de l'orientation reste très douteux), tu savais au moins quasi tous les pokemons (presque hein... plus de 700 pokemons à retenir c'est dur).

Tu te diriges donc vers les stands sans grand enthousiasme et voilà que tu vois Salva. Dans ta tête, ta raison te hurle de pas y aller sinon, il va encore t'engueuler pour la piste qui s'est avérée être une fausse et va remettre une fois de plus tes capacités en doutes avant de demander à nouveau tes services pour trouver cette foutu personne. Seul hic c'est que toi, tu la connais bien cette personne. Trop bien. Et t'avais envie de la foutre dans la merde sauf que tu t'en empêche. Car tu l'aime bien. Puis Salva était encore en train d'agresser un gosse - on dirait que ça devient une manie de martyriser les enfants - tandis que tes pas t'ont amené au stand. Tu étais déjà près d'eux avant de t'en rendre compte. Génial.
De plus, tu as l'impression de le reconnaître ce petit blond, peut-être que tu l'as déjà vu traîner dans les couloirs. Haussement d'épaules évasifs.

Salut, Salva'. Alors, maintenant tu joue à pokemons ?

Petite blague qui te coûtera sûrement une bonne séance d'engueulade avec lui mais bon. Vous vous parlez quasi jamais sans vous agressez alors une engueulade de plus ou de moins au compteur, ça ne change rien.
Salvatore Kimimichi
ℐℯᏱᏁᏱto
avatar
Âge du perso : 22 ans
Activité : Basketball
Spécialité : Meneur - Steal
Fonction : Y2
Poste spécial : Genre.
Avatar : Rivaille - SnK
Doubles-comptes : Pandarap tranquille.
Messages : 2442
Date d'inscription : 27/07/2014
ℐℯᏱᏁᏱ✝ to ✕

Première journée.
La gifle partit toute seule et il ne lui fit pas l'affront d'avoir l'air étonné, de se foutre de lui. Il savait très bien ce qu'il en penserait, Emilio n'était pas con à ce point, mais maintenant il avait comprit que jouer avec ses nerfs n'était pas une bonne idée. Certainement pas maintenant.
Ses yeux le foudroyèrent tandis que ses bras se croisaient sur son torse.

- Osselait Ouisticrame Pandarbare Pyroli Raichu Tentacruel.

Démerde-toi pendant que je bois.
Et merde, comme si un trou du cul ça suffisait pas.

- Shawn Anderson, je ne suis pas digne de te faire quitter ton PC voyons, tu peux disposer. Tu es venue me faire profiter de ton expertise en matière de pokémon ? Je crois avoir saisi l'idée, on les tabasse et on les enferme dans des boules c'est ça ? Il est hors de question qu'il finisse dans mes boules, mais pour ce qui est de la partie physique je crois avoir la main pour ça.

Sans aucun mauvais jeu de mot, mais pas sans un pincement exaspéré dans la voix. Il était très calme cela dit, ne quittait pas des yeux le petit mignon, jusqu'à ce qu'il face siffler sa langue contre ses dents et que ses paupières à moitié closes ne fixent la demoiselle.

- Et toi, tu es là pour t'inscrire à l'animation ? Je dois faire une conférence, une manifestation ? Vous auriez pu arriver en bande, sales nerds, ça m'aurait évité d'avoir à tout répéter. Tu te bouges ou t'attends que je t'invite à t'asseoir ?

Aimable.

_________________
DON'T
涙も嘘も愛も許せない俺が || 大嫌いで…でも戻れないから…
•• CADEAUX •• ICONS
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Clac clac
Cette photo est parfaite, merci beaucoup ! Je t'en prie.
Tiffany, je prends quelle pose ? Celle que tu veux. Voilà. Merci. Hm.

Clac clac
Et si on se mettait com-
Ne pose pas tes mains sur moi.

Merci. De rien. Bonne journée. Bonjour. Comme ceci cela vous convient-il ? Barre toi. Fais plus attention, elle est mal prise. Et bla et bla et bla, elle en aurait presque mal à la tête. Ça durait depuis beaucoup trop longtemps et elle avait arrêté de compter au huitième. Une chance que la foule défile vite, elle avait même pu récupérer certains fans de Leeroy qui n'avaient pas pu attendre une minute de plus, un genre de compensation. Gé-nial. "On r'passera plus tard", qu'ils disaient. Tu parles. Idiots. Coup d’œil vers le stand pour voir si tout allait bien, un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle croisa du regard le Japonais en grande discussion. Rieuse, moqueuse, parce qu'elle trouvait ça amusant, évidement. Elle ne doutait pas qu'il puisse se débarrasser de sa gêne comme un grand, mais l'envie d'en rajouter une couche la titilla du bout des doigts.

Sauf qu'elle n'en fit rien.
Elle avait juste envie de rentrer chez elle là, il faisait trop chaud. Aller Tiffany, un p'tit effort la journée ne fait que commencer.

- Ne reste pas planté devant moi avec ton regard de merlan frit et va aider les autres. Donne-moi l'appareil oui, on a fait passer tout le monde donc je vais juste prendre une pause pour le moment.

Parce que c'était beaucoup plus facile d'observer que de faire après tout. Alors le photographe amateur une fois congédié, elle prit place à l'ombre sous le stand, une bière à la main pour mieux se prélasser.
Invité
Invité
avatar

Le discours de Salvatore est comme à son habitude aimable. Que dire de plus, tu t'es toujours pris la tête avec lui et ce n'est pas demain la veille que ça s'arrangera. Sauf que cette fois, tu voulais être plutôt « sympa » avec lui. Tu sors une enveloppe de ton sac et lui montre un petit sourire malicieux sur ton visage. Et oui, cette enveloppe renferme quelques indices sur cette fameuse personne qu'il cherche. Bon toi tu connais tout mais cette fois tu allais régler un peu cette histoire. Il y avait un papier dans cette enveloppe décrivant comme quoi, la personne qui contactais Salvatore ou monsieur je fais chier mon monde dès que je vois des pauvres geeks se perdre à mon stand, est une fille. Bon tu sais que Pepper t'en voudra un peu mais au moins, ça réglerais peut-être le problème et Salvator arrêterait de contacter ce mystérieux inconnu. Ainsi, Pepper arrêterait de te faire chier avec ses histoires et tout rentrerais dans l'ordre.

T'inquiète c'est pas pour toi que j'ai bougé mon fessier de mon PC. J'ai juste prévu ça, si je te voyais. Mais bon, vu ton amabilité... j'hésite et pour une fois, ça réglerais vraiment ton problème.

Tu joue avec l'enveloppe dans tes mains avant de lui remettre et de t'asseoir à côté du petit blond. Sans déconner, pour une fois que t'avais des infos sûres et fiables puisque bon... personne peut se tromper sur le sexe de cette kikoolol de Pep'.

Et t'inquiète pas, ce qu'il y a dans cette enveloppe est fiable et réellement. T'auras qu'à vérifier en lui envoyant un sms.

Pour une fois, que tu disais vrai bordel... c'était pas souvent que tu lui donnais un indice fiable et qui pourrait vous arrangez tout les deux.
Invité
Invité
avatar

Stand des Sportifs


 

Emilio | Des gens


 

  -----------------------------------------------

 

Aie ; il aurait du la voir venir.

Main levée au niveau de sa joue rougie par la claque qui l'avait coupé court dans son discours, le petit homme tirait désormais une moue quelque peu vexée. En même temps, qui ne l'aurait pas fait après s'être prit une telle gifle ? Enfin, on ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait pas vu venir ; Salvatore l'avait mis en garde de ne plus lui couper la parole, et ça avait été plus fort que lui. Alors, ce fut en silence que le blondinet reprit l'écriture du nom des autres pokémons de la liste et ce, sans lâcher sa joue de son autre main.

« Salut, Salva'. Alors, maintenant tu joue à pokemons ? fit une voix qui fit lever la tête au petit homme. »

Si la phrase en elle-même n'avait rien d'agressif, le ton qu'avait employé Shawn fit comprendre au petit dessinateur qu'il ferait mieux de ne pas s’immiscer dans leur discussion, au risque de s'en reprendre une ; ou alors, d'être prit entre deux feux.

« Shawn Anderson, je ne suis pas digne de te faire quitter ton PC voyons, tu peux disposer. Tu es venue me faire profiter de ton expertise en matière de pokémon ? siffla-t-il à la jeune femme, son regard étrangement porté vers Emilio, je crois avoir saisi l'idée, on les tabasse et on les enferme dans des boules c'est ça ? Il est hors de question qu'il finisse dans mes boules, mais pour ce qui est de la partie physique je crois avoir la main pour ça.
- Enfin c'est plus compliqué que ça quand même.. se permit-il d'ajouter d'une petite voix.

S'il l'avait fixé, c'était peut-être pour avoir son avis, qui sait ?

Toutefois, Emilio se douta bien qu'il ne servait à rien de partir dans de longues explications afin de montrer que l'univers de Pokémon ne consistait pas simplement au fait d'enfermer des créatures dans des boules après les avoir tabassé. Il y avait après tout les combats avec les autres dresseurs, les aventures, le mystère, la justice et l'amitié avec ses pokémons ! Ces jeux formaient un monde tellement complet ! Mais ça, Salvatore et les autres n'en avaient peut-être rien à faire. Non, il en était certain.

Laissant les autres à leur discussion, le petit homme ne leva les yeux de sa feuille qu'au moment où Shawn vint s'asseoir à ses côtés, sans doute pour créer son propre pokédex.

« Toi aussi tu viens aussi participer à l'animation ? lui demanda-t-il alors, non sans un sourire. »

Si tel était le cas, peut-être pourraient-ils s'allier ! Qui sait.
 
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀



     - Hé Shawn !

Elle n'avait même pas remarqué que son amie était entrain de discuter avec Salvatore, ni même l'enveloppe qu'ils s'étaient échangés discrètement. Pepper était beaucoup, beaucoup trop euphorique que pour remarquer tous ces légers détails, car, entre ses mains, prônait le... Calendrier des Princes du terrain ! (édition limitée). Et ce n'était malheureusement pas le pire. Loin de là. Cela faisait au moins plus de quinze semaines que Pepper économisait d'arracher-pied pour pouvoir s'offrir, non pas un, mais deux exemplaires de ce bijoux !

Et dorénavant, elle peut enfin sautiller tout sourire devant Shawn, brandissant son trésor sous le nez de la geek.

     - Regarde ce que je nous ai acheté !

40$, ça lui fait au moins l'équivalent de 8 hamburgers, mais tant pis. Cette compilation de photos reprenant tous les sportifs de Volfoni dans des positions plus qu'insinuantes valait bien 8 hamburgers.

Elle se penche ensuite à l'oreille de Shawn pour lui chuchoter la raison de ce merveilleux cadeau venant du cœur.

     - C'est un cadeau pour m'avoir aidé lorsque j'étais dans le pétrin avec... tu-sais-qui par sms.

Petit gloussement, lol ke ser drol, tu voi de kwa je parl hin Shawn ! Helelelele. Allez, déroule-le et profite maintenant.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

Tu regarde le petit blond ensuite Salva. Qu'est ce que cet imbécile t'énervais et en plus, qu'est ce qu'il y avait dans l'enveloppe ? Des informations fiables bordel. C'était écrit noir sur blanc qu'en clair, c'était une nana qui lui envoyait les sms. Mais bien sûr, tu ne dis pas que c'est Pep' quand même... trop de problèmes d'un coup serait mauvais pour toi. Mais s'il sait que c'est une fille, peut-être qu'il ignora juste les messages de Pep' qui va pleurer toute une nuit sur son premier amour avant de fantasmer sur son calendrier. De toute façon, c'était clairement mieux comme ça.

Le sourire du petit blond était vraiment mignon, tu as juste envie de le patpater comme si c'était ton petit frère. Mais tu te retiens et tu lui rend doucement un sourire. C'est un enfant, c'est pas comme si c'était des imbéciles te courant après toute la journée, elle vise Pepper d'un regard meurtrier à cette pensée.

Oui, je viens participer.

Puis tu regardes Pep la furie dans toute s splendeur. Lourd soupire sur le bout de tes lèvres. Ton visage est toujours blasé quand tu regardes cette kikoo se démener pour pas grand chose.

Oui oui, bon Pep'. On regardera ça plus tard. Tu veux participer ou pas ? Même si ça m'étonnerais que tu connaisse pokemon...

Enfin, tu dis ça sans trop connaître la réponse. Ce calendrier ne t'intéresse pas de toute manière. Elle le filerais à Pep' sans aucun doute et elle finirait par l'attacher au dessus de son lit. Ouais... ça se passera sûrement comme ça ou tu le cacheras dans un coin de ta chambre entre des livres. Histoire qu'elle t'énerve pas à pleurer car t'as pas voulu de son cadeau.
Pepper Bell
❀ G pA kOmPri ❀
avatar
Âge du perso : 19 ans
Activité : CAISSIERE MDRLOL
Spécialité : Danse
Fonction : Elève universitaire
Poste spécial : KIKOOLOL
Avatar : #RandomBonnasseSexyAuxCheveuxBruns
Messages : 492
Date d'inscription : 31/08/2014
❀ G pA kOmPri ❀

On regardera ça plus tard.

On regardera ça plus tard.

plus tard.

plus tard.

plus tard.


Son petit cœur brisé saigne. Tant d'amour rejeté en une seule phrase. Quelle tristesse.

Ce n'est pas grave Pepper, ce n'est pas grave... Ça va aller. C'est pas comme si tu avais fait un régime draconien pour pouvoir te ruiner dans ce calendrier, et ce n'est pas non plus comme si tu avais imaginé 10 réactions différentes de Shawn en extase devant ce beau cadeau.

Non, non ce n'est pas grave, tu vas t'en remettre.

       - Tu veux participer ou pas ? Même si ça m'étonnerais que tu connaisse pokemon...

La frustration mise de côté, Pepper se rapproche de Shawn et Emilio et se place derrière eux pour regarder par-dessus leurs épaules.

       - Heu... Ça a l'air un petit peu compliqué.

Traduction : Je ne comprends rien de ce que je vois.

Pepper connaît un peu les Pokémon, elle les trouvait mignons, mais n'y a jamais joué pour autant. Les seuls noms qu'elle connaissait étaient Psykokwak et Baudrive, et elle doute fort que ses connaissances puissent aider son équipe, alors poliment, elle se désiste.

       - Non merci, je préfère vous regarder.

Puis elle fait quelques pas en arrière pour laisser la place à qui voudrait.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


 
+ Stand des Sportifs [INTRIGUE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Volfoni :: « - Parc Ouest :: Portail :: Kiosque-
Sauter vers: